SLIDER

Road trip en Écosse - la péninsule de Trotternish sur l'île de Skye


Nous avions prévu le coup : trois nuits sur l'île de Skye pour profiter au maximum de ses beaux paysages.
Prendre le temps de faire quelques RANDONNÉES.
Déjeuner face à la mer.
Observer les oiseaux. Et même les phoques...

C'est la région où nous sommes restés le plus longtemps durant ce road trip, et c'est aussi là où j'ai vu les plus beaux panoramas de tout le voyage.

Des paysages accidentés. Et majestueux.
Une végétation bien différente de chez nous.
La mer et la plage, aussi.

Quand nous sommes arrivés sur l'île, c'est la présence de la nature que j'ai remarquée en premier. À mesure que nous avancions, les villes se faisaient plus rares. Et plus vastes étaient les étendues de nature sauvage. Les moutons naviguaient paisiblement le long de la route, et c'était comme retrouver ce sentiment de solitude apaisante ressenti en Islande.

SOMMAIRE

1. Elgol
2. Portree
3. Fairy Glen
4. Duntulm
5. Quiraing
6. The Old Man of Storr


Elgol


Après avoir quitté Dornie, nous avons mis le cap sur l'île de Skye, avec le petit village d'Elgol comme premier arrêt. Les routes qui y mènent ne sont pas toujours très larges (comme sur l'ensemble de l'île, d'ailleurs)  mais elles longent des paysages magnifiques.




Et puis, enfin, on arrive au bout.
Avec la mer à nos pieds.

Le vent souffle fort mais le ciel bleu perce derrière les nuages.
On prend le temps de s'arrêter et de marcher au bord de l'eau.

Prendre de la hauteur sur les blocs de pierre. Sortir les jumelles pour regarder les oiseaux. RESPIRER un air plus pur, à pleins poumons. Écouter l'eau qui roule en contrebas. Et imprimer ces images au fond de sa mémoire.


Portree


C'est la ville carte postale de l'île, avec son petit port bordé de maisons multicolores.
Et ses mouettes qui tentent vainement de subtiliser un peu de nourriture aux passants, guettant du coin de l’œil la moindre miette qui s'échappe des fish'n'chips dégustés face à la mer, tandis que des affiches prient chacun et chacune de ne pas nourrir les oiseaux.


Les rues de la ville regorgent de pubs et de restaurants.
Et, puisqu'il était beaucoup trop tôt pour s'attabler au pub - qui semblait juste parfait - de Dornie, on a cherché son équivalent à Portree, bien décidés à s'adonner à l'une de nos activités préférées en voyage : déguster la cuisine locale.

En commençant par le HAGGIS.
Dans sa version la plus traditionnelle. Pas frit comme à Édimbourg ou en saucisse comme à Glasgow.
Du haggis et simplement du haggis, servi avec une purée de pommes de terre et des oignons par-dessus.

C'était bon.
Et même très bon.

Plein de saveurs. Pas trop épicé ni trop fort en goût. Rien que pour ce plat - qui était servi en guise d'entrée, soit dit en passant - le détour dans ce pub fut une excellente idée.

La steak pie n'était pas mal non plus.
Pas la meilleure de tout le séjour mais suffisamment bonne pour profiter d'une soirée au pub avec une petite bière légère et du plaisir immense d'être arrivés à Skye.

The Isles Inn
Somerled Square, Portree IV51 9EH

Site internet : accommodationskye.co.uk

Fairy Glen


En Écosse, le mot "glen" désigne des vallées longues et profondes où coule parfois une rivière.
Et le Fairy Glen, c'est cela en plus petit. Une vallée avec de minuscules montagnes et de petites collines pointues, ainsi qu'un lochan (= un petit loch).

Un paysage étonnant.
Magique.
Que la légende dit être habité par des FÉES.



Ce matin-là, le ciel était gris et encore un peu brumeux, ajoutant encore un peu de mystère au lieu.

Alors on a grimpé sur une colline et contemplé ce paysage qui s'offrait à nous.
Plusieurs fois.
Passant de colline en colline pour en découvrir toujours plus.
Prenant soin de suivre les petits sentiers déjà tracés par les pieds de l'homme (et des moutons) pour ne pas abîmer ce duvet vert qui s'étend à perte de vue.


Duntulm


Quand on part en road trip, on inscrit toujours plein de points sur notre carte qui forment notre itinéraire principal.

Et puis, il y a tous ces endroits où l'on s'arrête à l'improviste.
Parce que la vue nous semble trop belle pour ne pas prendre le temps de l'admirer.
Ou parce qu'il y a des voitures sur le bas côté, signifiant certainement que l'endroit mérite de s'y attarder.

C'est ainsi que l'on a fait une petite halte à Duntulm pour rejoindre les ruines du château ayant appartenu au clan MacDonald. Autant dire que la vue qu'ils avaient sur la côte était absolument majestueuse !


Single Track


Est-ce que s'arrêter prendre une boisson chaude dès qu'un coffee shop pointait le bout de son nez fut quelque chose de récurrent durant ce voyage ?

Trois fois oui.
Rien de tel qu'admirer un beau paysage avec une boisson fumante entre les mains.

Surtout quand elle est aussi bonne.
Je n'ai pas pensé à prendre de photo de l'intérieur, mais cet endroit, mi-café mi-galerie d'art, presque au milieu de nul part, est tenu par deux femmes adorables qui font un chocolat chaud à tomber.

On peut s'installer au comptoir devant une fenêtre panoramique qui permet de profiter du paysage au chaud.
Ou rester un peu dehors et profiter de l'air vivifiant écossais !

Single track art gallery & espresso bar
Kendram, Kilmaluag, Portree IV51 9UL

Page facebook : facebook.com/SingleTrackSkye
Ouverture saisonnière de mi-mai à fin octobre

Puis, on a pris une route, absolument au hasard,  pour se rapprocher de la côte et pique-niquer face à la mer.

Mordant dans un bagel préparé le matin, j'aperçois une petite forme sombre, dans l'eau.
Alors je sors les jumelles, toujours à portée de main.
Et mon cœur s'emballe.

Un PHOQUE.
C'est un phoque, dans la mer, en face de nous.
Il semble nous regarder. Disparaît de temps à autre sous une vague. Puis réapparaît quelques secondes plus tard.

On a alors passé tout le déjeuner avec les jumelles sur le nez pour observer ce phoque qui, cela est devenu très clair quand on a fini par bouger et qu'il s'en est allé, nous observait en retour !

Un second phoque est même passé au loin.
Très furtivement.
Et ce fut, de loin, le meilleur pique-nique avec vue que nous avons fait !


Quiraing


L'un des sites emblématiques de la péninsule de Trotternish ; un escarpement d'origine volcanique dont les mouvements de terrain sont encore d'actualité et sont surveillés de près !

Un parking permet de se garer sur l'une des hauteurs du Quiraing, et de partir à pied pour approcher les sommets et profiter de cette vue à couper le souffle.

Le vent soufflait très fort, alors on a resserré nos capuches autour de nos oreilles, et on a bravé les rafales.
Un peu.
Pour changer de point de vue.
Grimper un peu sur le plus proche sommet et regarder de l'autre côté.
Apercevoir un loch, et la vallée en contrebas.


En redescendant du côté Est du Quiraing, on arrive près de Staffin où l'on peut descendre sur la plage et essayer de repérer les deux empreintes de DINOSAURES gravées dans la roche !

C'est aussi le coin idéal pour observer les oiseaux en plein vol.
Ou rapporter un petit souvenir dans sa poche : du sable gris et un joli coquillage.


The Old Man of Storr


Le temps s'était dégradé.
Brumeux mais aussi pluvieux, ce n'était pas, à première vue, les conditions idéales pour partir en randonnée en milieu d'après-midi.

Mais on ne se voyait pas simplement passer à côté sans l'approcher, cet Old Man of Storr.
Alors on s'est lancé, dans la boucle complète. 5-6 km environ pour aller du parking jusqu'à un promontoire rocheux qui offre sans doute la meilleure des vues sur le vieil homme et toute la région alentour.

Le chemin monte pas mal (voire beaucoup à certains endroits) et nécessite définitivement d'être bien équipé pour avoir une bonne prise au sol, mais aussi pour ne pas s'embourber trop vite lorsque le temps est pluvieux ; certains passages sont de vraies mares de boue !

Mais toute la randonnée est superbe.
On lève les yeux et on se retourne sans cesse pour admirer le paysage.
On se sent tout petit, aussi.
Et puis cette joie, d'arriver en haut, et de découvrir ce panorama spectaculaire qui méritait bien tous ces efforts.


En arrivant à la voiture, la fin de journée approchait.
Le ventre gargouillait.

Il était temps de retourner à Portree pour le dîner, avant de passer une nouvelle journée sur l'île de Skye.

* * *

Liens utiles pour trouver un hébergement :

- Booking pour les hôtels, maisons d'hôtes, bed & breakfast, auberges de jeunesse...
- 25 € via ce lien de réduction sur votre première réservation Airbnb


+ d'articles sur ce road trip en Écosse : 

La ville de Glasgow
Du loch Lomond à l'île de Skye

8 commentaires

  1. L'Ecosse me manque tellement... magnifiques photos, magnifique article !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour les compliments !! <3
      Je comprends tellement... ce pays me manque déjà tant !

      Supprimer
  2. tu me fais vraiment rêver ! j'adore ton évocation de l'Ecosse, un pays que j'avais adoré découvrir il y a trèèèès longtemps mais dont je garde un merveilleux souvenir que tu ravives de bien jolie manière. merci pour ce partage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooooh, avec grand plaisir !
      Je suis ravie que cela te rappelle de si beaux souvenirs. :)

      Supprimer
  3. De très belles photos! Je rêve d'un road trip en Ecosse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !!
      Je te souhaite vraiment de faire ce voyage, un jour, car c'est absolument magnifique.
      Et les photos ne sont rien comparé à ce que l'on vit et peut voir de ses propres yeux, une fois sur place. :)

      Supprimer
  4. j'avais tellement aimé l'Écosse. Un pays auquel je pense souvent !
    J'y suis déjà allée 2 fois, j'espère bien une troisième à notre retour en France :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que c'est un pays qui s'inscrit vraiment dans le cœur. :)
      Je te souhaite une troisième fois alors !

      Supprimer

Louise Grenadine - blog slow lifestyle à Lyon depuis 2007