SLIDER

Food
Affichage des articles dont le libellé est Food. Afficher tous les articles

Mes bonnes adresses à Lyon #18

24 sept. 2019


Plus d'un an et quatre mois depuis mon dernier article de bonnes adresses à Lyon !

Pas parce que je me suis arrêtée d'en découvrir de nouvelles - quoi que nous ayons bien ralenti le rythme, préférant souvent rester à la maison à cuisiner les bons légumes du jardin.
Mais peut-être m'étais-je lassée de vous parler de restaurants, salons de thé et bars à cocktails sous ce format.
Peut-être aussi pensais-je que cela faisait doublon avec mes stories sur instagram ?

Un peu des deux, certainement.

Toujours est-il qu'en cette rentrée, j'ai eu envie de reprendre ces articles.
Et je crois que vos demandes régulières de recommandations lyonnaises y sont pour quelque chose dans mon regain d'intérêt pour cette catégorie !

Bref, voici mes derniers coups de cœur CULINAIRES à Lyon.


La villa Marx


Ce lieu.
Cette déco.
Des carreaux à damier au sol. Ces fauteuils verts ; en cuir au rez-de-chaussée, en tissu à l'étage. Et ces tables rondes bordées d'un liseré doré...

L'endroit est magnifique. Très élégant, mais en même temps très chaleureux.
On s'y sent tout de suite bien.

Et puis les plats arrivent, et on se régale. Avec les yeux, tout d'abord, puis ensuite vient le tour des papilles.

Lorsque nous y sommes allés, en pleine saison de la tomate, l'entrée était éclatante de couleur.
De la tomate jaune, rouge, verte. Chacune avec une saveur bien différente. Et une préparation qui mettait en avant la qualité du produit, avant tout.

À refaire, assurément !

La villa Marx
8 place d’Arsonval, 69003 Lyon

Site internet : lavillamarx.fr

InterContinental Lyon


Époustouflant, c'est le mot.
L'établissement, niché au cœur de l'hôtel Dieu, est absolument magnifique.

L'installation dans les lieux a posé quelques défis ; l'espace étant classé, il était absolument impossible de percer les murs ou d'en changer le sol. Et pourtant, malgré ces contraintes, l'hôtel InterContinental a complètement investit les murs. De façon très raffinée tout en créant une ambiance chaleureuse.

Et c'est au bar, avec sa hauteur sous plafond immense (32 mètres !) puisqu'il se trouve sous la coupole de l'hôtel Dieu, que je suis allée. 
Deux fois.
Pour y déguster un COCKTAIL et une planche de charcuterie, mais aussi l'un de leurs MOCKTAIL (cocktail sans alcool).

Côté cocktail, j'ai opté pour le Breakfast Old Fashion (Ole Smoky Original, sirop de pains grillés, bitter orange suze, fleur d’oranger, lard), très original, sec comme je les aime, et bien équilibré.

Et c'est sur le Mékong Mon Amour (purée de concombre, bergamote, sirop de citronnelle, thé vert menthe, soda) que j'ai jeté mon dévolu dans la carte des mocktails ; j'en prends rarement par peur de me retrouver avec un simple mélange de jus de fruits. Et bien, cette fois-ci, je n'ai pas été déçue. Ce mocktail est parfaitement travaillé, plein de saveurs, et terriblement bon.

InterContinental Lyon
Hôtel Dieu, 20 Quai Jules Courmont, 69002 Lyon

Site internet : lyon.intercontinental.com


Le comptoir Cécil


Encore un adresse où la décoration est parfaite.
L'ambiance chaleureuse et cosy.
Avec du bois dans le mobilier comme aux murs ; la matière naturelle idéale pour créer un espace où l'on se sent bien. On y resterait facilement des heures, à la nuit tombée, en buvant une petite verveine pour accompagner son dessert.

Le restaurant se situe au rez-de-chaussée de l'hôtel Globe et Cécil, à Bellecour, et c'est le chef Grégory Cuilleron qui en imagine la carte !

Ce soir-là, je me suis régalée avec le saumon fumé et sa crème fouettée au gingembre servi sur un blinis à la châtaigne. Les Saint-Jacques avec la polenta à la noisette et l'émulsion orange romarin étaient parfaites. Et le baba au sirop d'érable parfumé au cognac terminait le repas en beauté.

 Le Comptoir Cécil
21 Rue Gasparin, 69002 Lyon

Site internet : comptoircecil.com

Doppio Augusto


Je n'avais jamais mangé de cuisine BRÉSILIENNE avant ce soir-là.
Et j'avoue que je ne savais pas exactement à quoi m'attendre en franchissant le seuil du restaurant. C'était, pour moi, une découverte totale.

Invitée à l'occasion de l'ouverture de l'établissement, c'est devant une table bien chargée que je me suis installée. L'occasion de goûter un peu de tout afin de me faire une idée de la carte.

Cubo de tapioca, salada de polvo, tartare de atum, casquinha de Siri, coxinha... des noms aussi exotiques que les plats étaient bons.

Ravie également d'avoir pu découvrir un plat typiquement brésilien que, traditionnellement, les familles partagent le dimanche : riz blanc, haricots rouges, lardons fumés et œuf parfait.

Doppio Augusto
6 rue Neuve, 69002 Lyon

Site internet : doppiorestaurant.fr

Tarte aux mûres sauvages d'Ardèche

9 sept. 2019


Chaque année, c'est le petit rituel gourmand de la fin d'été : partir à la recherche de mûres sauvages en Ardèche. En goûter quelques unes directement sur le buisson, et remplir un petit panier aux perspectives alléchantes.

À la cuillère, avec une bonne crème chantilly maison.
Dans un cake bien moelleux pour accompagner une tasse de thé Earl Grey.

Ou alors, en tarte. Pour changer.
Cela faisait des années que je voulais faire une tarte avec un quadrillage de pâte sablée sur le dessus. Une touche un peu RÉTRO qui apporte sont lot de "croquant / croustillant" à la tarte. 

Bref, on s'est régalé.
Et je compte bien refaire la même avec tous les fruits qui me tomberont sous la main !


Ingrédients


Adataption d'une recette de tarte à la rhubarbe publiée dans le livre British Baking - Peyton and Byrne.

Pour la pâte :

- 440 g de farine semi-complète
- 200 g de beurre doux
- 7 tbsp d'eau froide
- une pincée de sel

Pour la garniture :

- 600 g de mûres sauvages
- 120 g de sucre en poudre
- 2 tbsp de maïzena
- une pincée de sel

Pour la dorure :

- 1 œuf
- quelques gouttes de lait


Recette


Préparer la pâte sablée.

1. Couper le beurre en petits cubes.

2. Dans un saladier, verser la farine et le sel. Ajouter le beurre. Mélanger au robot ou frotter les morceaux de beurre avec la farine afin de sabler la pâte.

3. Puis verser l'eau et rassembler la pâte afin de former une boule. Conserver au moins 30 minutes au réfrigérateur avant de l'étaler.


Préparer ensuite la garniture et assembler la tarte.

4. Préchauffer le four à 180°C.

5. Déposer les mûres dans un saladier avec le sucre en poudre, la maïzena et le sel. Puis mélanger afin d'enrober les mûres.

6. Beurrer le plat puis diviser la pâte en deux. Étaler une première partie pour faire le fond de tarte et réserver au réfrigérateur.

7. Étaler ce qu'il en reste pour faire des bandes de 1/2 cm de largeur.

8. Garnir la tarte avec le mélange mûres, farine et sucre. Déposer ensuite les bandes sur la tarte dans le sens de la hauteur.

9. Dans un bol, fouetter l’œuf et le lait. Puis en badigeonner les bandes déjà en place.

10. Disposer les autres bandes, dans le sens de la largeur et utiliser les dernières pour faire la bordure de la tarte. Et badigeonner enfin les bandes qui ne l'ont pas encore été.

11. Enfourner la tarte pendant 35-40 minutes avant de se régaler !



Tarte aux myrtilles meringuée pour le dessert

30 juil. 2019

Recette de tarte aux myrtilles meringuée

Impossible de ne pas chercher une bonne RECETTE pour profiter de ces myrtilles fraîchement ramassées dans les sous-bois ardéchois. 
Myrtilles que l'on appelle d'ailleurs, localement, des airelles.

J'ai hésité entre un cake, classique mais toujours très gourmand.
Une tarte recouverte d'un quadrillage de pâte ; chose que je n'ai encore jamais faite mais qui me fait terriblement envie. Un petit côté british et désuet que j'affectionne tant.
Et puis une meringue. Pour la gourmandise. Pour me réessayer à la poche à douille ; une vraie première fois toute seule, à la maison.

Un mélange de plusieurs recettes, glanées ça et là, plus tard, le four carburait dans un appartement déjà bien trop chauffé par la canicule ambiante.

Mais à l'heure du dîner, avec quelques amis rassemblés autour de la table, nous nous sommes régalés.
Ce qui vaut bien quelques degrés en plus dans la maison !

Recette de tarte aux myrtilles meringuée

Ingrédients


Quantités pour un moule à tarte grand format, ou comme je l'ai fait, pour deux moules plus petits.

Pour la pâte :

- 140 g de beurre pommade
- 40 g de sucre en poudre
- 40 g de sucre vanillé
- 1 œuf entier
- 50 g d'amandes entières
- 200 g de farine complète

Pour la garniture :

- 100 g de beurre pommade
- 100 g de sucre en poudre
- 2 œufs entiers
- 100 g d'amandes entières
- 250 g de myrtilles fraîches

Pour la meringue :

- 3 blancs d’œuf
- 90 g de sucre glace
- 1/4 de jus de citron 

Recette de tarte aux myrtilles meringuée

Recette 


Préparer la pâte sablée. 

1. Fouetter le beurre avec le sucre en poudre et le sucre vanillé jusqu'à l'obtention d'un mélange crémeux. Puis ajouter l’œuf, et fouetter à nouveau.

2. Mixer les amandes entières afin d'obtenir une poudre.

3. Incorporer la farine et la poudre d'amande au mélange beurre, sucre et œuf. Puis former une boule et l’aplatir sur quelques centimètres avec la main avant de la laisser une heure au frigo.

Préparer ensuite la garniture. 

4. Préchauffer le four à 180°C puis, comme pour la pâte, fouetter le beurre avec le sucre et ajouter l’œuf.

5. Mixer à nouveau les amandes entières puis les incorporer au mélange beurre, sucre et œuf. Réserver.

6. Sortir la pâte du réfrigérateur, l'étaler et la déposer dans le moule à tarte. Piquer le fond à l'aide d'une fourchette.

7. Étaler la crème d'amande par-dessus, et ajouter les myrtilles. Enfourner pour 30 minutes. Puis laisser refroidir.

Recette de tarte aux myrtilles meringuée

Enfin, préparer la meringue.

8. Lorsque la tarte est complètement froide, battre les blancs d’œuf en neige en incorporant, petit à petit, le sucre glace et le jus de citron. Arrêter de battre lorsqu'elle la meringue est bien ferme.

9. Pour le dressage, deux écoles : étaler la meringue à l'aide d'une cuillère sur la tarte pour un aspect rustique (ce que j'ai toujours fait jusqu'à présent), ou à la poche en douille.

10. Assécher la meringue à l'aide d'un chalumeau. On peut également le faire au four, en mode grill. À surveiller de très près ; quelques secondes suffisent.

Houmous de betterave pour l'apéritif

26 juin 2019


Je suis tombée amoureuse.

De la BETTERAVE que je n'aimais pas il y a encore deux ans.
Du houmous avec qui l'on s'était croisé. Apprécié. Mais oublié. Comme une ancienne connaissance que l'on revoit et que l'on ne veut plus quitter.

Et puis, le heureux hasard : un houmous de betterave absolument parfait dégusté sur la terrasse d'une maison d'hôtes à Montpellier.

L'envie de refaire la recette.
Découvrir que le houmous de betterave en question devait être une alternative sans pois chiches. Mais faire un essai en les incluant... et vouloir en refaire très vite !

Ma recette est très simple.
J'ai pris une base de pois chiches / betterave / tahin que j'ai fait évoluer en fonction de mes préférences pour obtenir un houmous pas trop sec, dans lequel on sent bien la betterave. Alors j'espère qu'elle vous plaira !


Ingrédients


Pour 2 personnes

- 100 g de pois chiches cuits
- 200 g de betterave cuite
- 1 c. à soupe de tahin (purée de sésame)
- 1/2 gousse d'ail
- 1/2 citron jaune
- 2 c. à soupe et demie d'huile d'olive
- poivre, sel


Recette


1. La veille, déposer les pois chiches secs dans un saladier et les recouvrir complètement d'eau (le poids sec correspond à environ la moitié du poids cuit, mais je vous conseille de prévoir un peu plus large et de peser après cuisson). Laisser tremper une journée, recouverts d'un linge propre.

2. Faire cuire la betterave et les pois chiches (qui ont dû doubler de volume). Puis laisser refroidir. J'ai une préférence pour la cuisson au cuiseur vapeur : cela préserve mieux les saveurs et les bienfaits des aliments, et on n'a pas besoin de rester à côté pour surveiller !

3. Mixer ensemble les pois chiches, la betterave, le tahin et l'ail, le jus de citron jaune et l'huile d'olive. Assaisonner et déguster !
Louise Grenadine - blog slow lifestyle à Lyon depuis 2007