SLIDER

Do-it-yourself
Affichage des articles dont le libellé est Do-it-yourself. Afficher tous les articles

DIY - habiller l'intérieur d'un tiroir avec du papier peint

26 févr. 2020

Tutoriel : habiller l'intérieur de ses tiroirs avec de la tapisserie

J'aime les meubles anciens.
Le bois massif patiné par le temps. Les clous apparents.

Et ce petit détail que l'on retrouve dans de nombreux meubles de famille : les intérieurs tapissés.
Un papier peint à motifs, souvent des fleurs sur un arrière-plan rose, habillant le fond des tiroirs.

On en a d'ailleurs deux, comme ça. Une table de nuit et la coiffeuse que j'avais rénovée parce que son bois avait été encrassé par les nombreuses et successives couches de vernis posées dessus ; deux meubles aux tiroirs tapissés.

Et j'adore ça.

Chez ma grand-mère, les grands placards encastrés dans les murs sont aussi habillés de papier peint. Une petite fantaisie qui reste cachée aux yeux des visiteurs ; comme les trenchs et autres manteaux aux doublures intérieures à motifs qui ne se dévoilent qu'à leur propriétaire.

Si je m'écoutais, notre grand placard mural serait tapissé de haut en bas. Les trois murs avec des motifs végétaux sur fond de bleu nuit profond pour trancher avec le blanc des étagères.

Mais avant de me lancer dans un habillage aussi ambitieux, j'ai commencé par un petit oublié : le tiroir d'une seconde table de nuit ancienne qui n'avait jamais été tapissé.
Avec un papier peint offert par Made.com dont je suis absolument tombée amoureuse. (Est-ce que le fait qu'il soit créé au Royaume-Uni explique mon amour pour ce motif ? Peut-être. Les britanniques sont très doués pour les papiers peints... on en a d'ailleurs repéré un magnifique dans un restaurant écossais !)

Do-it-yourself : habiller l'intérieur de ses tiroirs avec de la tapisserie

Matériel


- du papier peint de bonne qualité
- une règle
- une équerre
- un crayon de papier
- un cuter
- de la colle blanche extra forte adaptée pour les supports bois et papier
- un pinceau plat
- une carte de fidélité

Le papier peint que j'ai choisi est le modèle Fenna by Made.com qui a une très bonne épaisseur ; il ne se déchire pas ou ne gondole pas au moment de l'encollage. 

Pour la colle, j'ai suivi les conseils dans une boutique près de chez moi, et j'ai pris la référence Flexiplé de Rougier&Plé. Elle ne sèche pas immédiatement ce qui permet de bien prendre le temps d'encoller tout le papier, et de le positionner minutieusement, avant de laisser prendre.

Matériel pour habiller l'intérieur d'un tiroir avec du papier peint

Pas-à-pas


1. Mesurer l'intérieur du tiroir à habiller puis reporter les mesures, à l'aide d'un crayon de papier, au dos du papier peint. Si on opte pour un papier à gros motifs, comme dans mon cas, il faut penser à regarder quelle partie on souhaite avoir à l'intérieur de son tiroir.

Tutoriel : habiller l'intérieur de ses tiroirs avec du papier peint

2. Couper à l'aide d'un cutter.

3. Encoller le dos de la tapisserie avec le pinceau plat. Bien étirer la colle jusqu'au bout du papier pour éviter que les bords ne se décollent par la suite.

4. Positionner le papier peint dans le tiroir en commençant par un premier bord pour lisser jusqu'au bord opposé. Une fois bien positionné, racler le papier peint avec une carte de fidélité pour bien aplatir le tout.

DIY : habiller l'intérieur de ses tiroirs avec du papier peint

5. Poser quelques livres dans le tiroir pour exercer une pression durant le temps de séchage (une petite heure est largement suffisant avec la colle que j'ai utilisée.

Tutoriel : habiller l'intérieur de ses tiroirs avec de la tapisserie
Tutoriel : habiller l'intérieur de ses tiroirs avec du papier peint

Et finalement, c'était tellement simple et rapide que j'en ai profité pour habiller le fond d'une caisse en bois !

Tutoriel : habiller l'intérieur d'une caisse en bois avec du papier peint


DIY - mes paquets cadeaux avec du papier journal et des magazines

18 déc. 2019

Idées d'emballage cadeaux 100% récup'

Chaque année, j'ai mon petit rituel.

Je fais chauffer la bouilloire pour me préparer un bon thé de Noël.
Le sapin brille dans le salon et je m'installe sur ma table basse, entourée de cadeaux.

J'allume la télévision pour voir un film de Noël - que j'ai déjà vu ou qui est sur ma liste - et je me lance dans l'emballage des cadeaux.

Ciseau, scotch, papier, ficelle, ruban et branches de sapin... j'ai tout à portée de main pour créer des petits paquets personnalisés, tous un peu différents les uns des autres.

Et cette année, j'ai eu envie d'utiliser de nouveaux matériaux : du papier journal et des pages de magazine pour des emballages 100 % récup', avec mes vieux rouleaux de papier kraft qui dormaient au fond du garage.

Alors j'espère que cela vous donnera des idées (et astuces) pour faire des paquets cadeaux avec une touche d'originalité sans rien acheter !

Faire ses paquets cadeaux avec du papier journal et des magazines

Du papier journal


Chez nous, on ne lit pas le journal.
En revanche, c'est une matière première en abondance chez les grands-parents du chéri.

Quelques exemplaires sous le bras, je suis rentrée à la maison pleine d'idées d'emballage avant de me faire deux réflexions : ça aurait été beaucoup plus classe de lire "The Times" en noir et blanc et en gros caractères sur mes paquets plutôt que "Dauphiné Libéré" écrit en rouge (c'est mon côté british lover...), et je n'étais pas très emballée par les grandes photos colorées qui ponctuent les pages du journal.

Alors j'ai trié.
Optant pour le noir et blanc, et les pages où l'écriture domine.
Évitant de justesse les rubriques"carnet de décès" pour privilégier les résultats des courses hippiques. 

Petite astuce pour faciliter le pliage : choisir une double page.
Le papier journal est très fragile, et le doubler permet d'éviter les déchirures inopinées !

Idées d'emballage cadeaux 100% récup'

Des pages de magazine


Le plus difficile a été de choisir quel magazine sacrifier.
Parce que j'en lis très peu, et ceux que j'ai chez moi, je les conserve.

J'en ai choisi un dont j'aime énormément l'esthétique : la police de caractère, les photos, et même le choix du papier. Et comme il est très fourni, il a encore de belles années d'emballages cadeaux devant lui !

Le papier étant de très bonne qualité, pas besoin de le doubler.
En revanche, j'ai préféré plier les bords, plutôt que les couper au ciseau ou au cuter, pour éviter les découpes pas toujours parfaitement droites.

Quant au papier kraft avec lequel j'ai marié les pages de magazine, ce sont les mêmes que je conserve depuis plusieurs années au garage.

Faire ses paquets cadeaux avec du papier journal et des magazines

De la ficelle


En provenance directe de la cave des grands-parents du chéri.

Pas besoin d'aller très loin pour trouver des choses inutilisées qui ne demandent qu'à être recyclées !
Avec, en bonus, un aspect ancien véritable... comme on en trouve dans les boutiques de loisirs créatifs.

Etant donné qu'elle n'est pas très épaisse (il s'agit de ficelle alimentaire), je la double - ou quadruple - sur certains paquets selon le rendu souhaité.

Idées d'emballage cadeaux 100% récup'

Des rubans


Celui-ci, dont les extrémités lui donnent un air de lacets de chaussures ?
C'était autrefois la anse d'un sac en carton d'une boutique.

Toute l'année, je conserve les jolis rubans que l'on trouve un peu partout : dans les colis que l'on m'envoie, sur les sacs de certaines marques, autour des chocolat de Pâques mais aussi ceux, très fins, qui sont à l'intérieur des vêtements. (Comme sur la troisième photo !)

Gardés toute l'année dans une boîte, je n'ai qu'à la ressortir lorsque j'ai un paquet cadeau à faire.

Faire ses paquets cadeaux avec du papier journal et des magazines

Des branches de sapin


On peut facilement aller en forêt pour couper quelques petits morceaux de conifères.
Mais pour ma part, c'est sur mon sapin de Noël que je les collecte.

Chaque année, au moment d'installer le sapin, je suis obligée de tailler quelques branches.
On manque de place et le sapin est dans un angle, donc il y a toujours des branches qui frottent contre le mur.

Je les coupe donc avec un sécateur, et j'en dispose quelques unes dans notre décoration.
Le reste part sur la terrasse pour les semaines à venir - une astuce que j'ai découvert par hasard pour conserver les branches pendant des semaines voire des mois. Contrairement à celles installées à l'intérieur, elles ne sèchent pas (ou alors très très très très... lentement !).

Lorsque l'on fait un dîner entre amis, au moment des fêtes, je m'en sers de centre de table.
Et j'en utilise quelques morceaux pour décorer mes paquets cadeaux !

DIY - fleurs séchées, de la graine au bouquet

10 mai 2019

Do-it-yourself de bouquet de fleurs séchées

Au printemps dernier, j’ai eu un coup de cœur énorme pour les bouquets de fleurs séchées que je voyais un peu partout dans les boutiques et restaurants de Lisbonne.

De toutes petites fleurs mignonnes comme tout.
À l’aspect un brin sauvage ; exactement le genre de fleurs que j’aime.
Et le genre de bouquet qui dure, qui ne va pas se flétrir en quelques jours.
Dont je vais pouvoir profiter une saison entière.

Et puis, le hasard qui fait bien les choses a voulu que je trouve des sachets de graines de ces mêmes fleurs chez un fleuriste lisboète. Jaunes, roses, violettes... des statices de toutes les couleurs.

Pour ma part, c'est avec les graines de fleurs blanches que je suis repartie.
Parce que, petit à petit, avec la volonté de mieux et moins consommer, mais aussi de mieux manger, de m'entourer de produits plus sains, j'ai de plus en plus envie de faire les choses moi-même. De mes propres mains. M'affranchir des boutiques quand c'est possible. Faire des bocaux ou cueillir mes propres bouquets.

Et même, commencer avec des graines.

Graines je n'ai pas fait pousser sur ma terrasse car l'environnement n'est pas idéal pour les semis (merci les chats des voisins qui piétinent nos pots quand les plantes ne sont pas complètement développées...), alors elles sont parties en Ardèche, dans le JARDIN des parents du bûcheron. Avant de terminer en bouquet séché dans notre appartement, à Lyon.

DIY - mon porte-affiche en bois suspendu

26 avr. 2019

Do-it-yourself pour créer un porte-affiche en bois

Parmi les choses que je rêve de chiner : une belle et grande gravure avec des papillons, à l'ancienne.
Je la mettrai dans mon bureau ou près d’une jolie bibliothèque quand nous aurons une maison.

Et pour l'encadrer ?
Un porte-affiche en bois vieilli pour la suspendre au mur, et donner à la pièce un air de cabinet de curiosités.

Alors quand j'ai découvert, grâce au hasard des suggestions Instagram, le travail de Abbie britishbookart, une artiste britannique qui fait des aquarelles sur de vieux livres trop détériorés pour être lus sans sauter trois chapitres d'une histoire, j'en ai commandé deux.
Deux de l'univers Harry Potter, bien sûr.

On a pas mal réfléchi au type de cadre que l'on voulait pour eux.

Pas trop épais pour ne pas prendre le pas sur l'illustration qui est relativement petite.
Pas trop moderne pour ne pas casser l'effet livre ancien.
Et pourquoi pas un cadre à SUSPENDRE ? Pour changer de nos cadres qui sont tous, sans exception, posés sur des meubles ou au sol.

Bref, j'ai eu envie de tenter.
De faire moi-même mon porte-affiche suspendu. Vieillir le bois. Trouver une corde qui a du vécu...

Et puis vous faire partager ce petit do-it-yourself, pas-à-pas, pour le reproduire chez vous !

Matériel pour un do-it-yourself pour créer un porte-affiche en bois

Matériel


Pour réaliser un porte-affiche.

Prévoir de faire, plusieurs jours avant, une solution pour teindre naturellement le bois, à l'aide de vinaigre blanc, vinaigre de cidre et paille de fer.

- une fine planche de bois d'au moins quatre fois la longueur souhaitée pour le porte-affiche
- une scie
- un crayon de papier
- du papier à poncer (grains aux alentours de 80)
- un pinceau plat
- deux crochets triangles avec les pointes pour les fixer
- un marteau
- de la ficelle
- un ciseau / un cutter
- une feuille de papier cartonné (160g ou plus)
- une grosse agrafeuse
- de la colle à bois




Pas-à-pas


1. Couper quatre morceaux de bois, de la même taille, à l'aide d'une scie. Pour mes illustrations de 12,5 x 19,5 cm, j'ai choisi une longueur de 16,5 cm.

2. Poncer légèrement le bois sur les côtés afin de les lisser.

3. Donner un aspect vieilli au bois en suivant la méthode expliquée dans mon article sur mon petit meuble d'apothicaire. Ne pas hésiter à faire des essais pour trouver la teinte qui convient. Cette fois-ci, pour obtenir une teinture plus foncée tirant sur le gris, j'ai uniquement utilisé la solution vinaigres + pailles de fer que j'ai laissé macérer deux semaines.

4. Lorsque le bois est sec, fixer les crochets triangles sur l'un des morceaux de bois ; ce sera le dos du porte-affiche. Les miens sont positionnés à 3 cm des bords latéraux.

Do-it-yourself pour créer un porte-affiche en bois

5. Découper dans une feuille cartonnée une bande de la hauteur de l'affiche à suspendre, et prévoir un peu de marge sur la hauteur. Cela permet de ne pas cacher l'illustration derrière le bois.

6. Agrafer le haut de cette bande de papier cartonné sur le morceau de bois avec les crochets, et le bas sur un second morceau de bois ; il s'agira de la partie contre le mur une fois le porte-affiche suspendu.

Do-it-yourself pour créer un porte-affiche en bois

7. Coller, par-dessus, les deux morceaux de bois restants, de sorte que le papier se trouve au milieu. Veiller à ne pas poser de colle sur le papier pour pouvoir venir y glisser l'affiche. Pour que la colle prenne bien, poser des livres (ou tout autre objet lourd) sur les morceaux de bois, et laisser sécher quelques heures.

8. Installer une ficelle en faisant un petit nœud au niveau des triangles.

Do-it-yourself pour créer un porte-affiche en bois

8. Glisser une affiche dans la fente du haut, puis dans celle du bas.

Il ne reste qu'à trouver un mur pour suspendre le porte-affiche !

DIY - ma guirlande de perles en bois et pommes de pin

12 déc. 2018

Do-it-yourself pour faire une guirlande en bois et pommes de pin

Chaque année, je ressors la grande boite en plastique du garage. Celle qui contient toutes les décorations de Noël. Et chaque année, j'en ajoute une ou deux ; coups de cœur de voyage ou coups de cœur tout court. Mais toujours choisies avec soin pour vouloir les réutiliser, année après année. Ne pas acheter pour délaisser deux ans plus tard.

Et fin novembre, j'ai eu un coup de cœur.
Pour une guirlande repérée sur Pinterest. Dans un sapin. Avec des perles en bois.

Je l'imaginais habillant le grand miroir de notre pièce de vie.
Une DÉCORATION d'hiver, plus qu'une décoration de Noël, d'ailleurs.
Parce que je la voulais sobre. Avec des pommes de pin.

Une nouvelle décoration pour notre chez nous, 100% récup'. Il me restait un beau tas de perles en bois d'ateliers DIY animés il y a quelques années, la ficelle de Noël achetée deux ou trois ans auparavant, un peu de peinture blanche qui traînait au fond d'un tiroir, et les pommes de pin ramassées cet automne.

Bref, j'avais envie de partager avec vous ce do-it-yourself très simple, que l'on peut faire évoluer au fil des saisons en remplaçant les pommes de pin par des branches de houx, des petits bouquets de fleurs séchées, des feuilles mortes...

Do-it-yourself pour faire une guirlande en bois et pommes de pin
Do-it-yourself pour faire une guirlande en bois et pommes de pin

Matériel


- perles en bois de deux tailles différentes
- pommes de pin
- peinture blanche
- ficelle
- fil nylon transparent

Pour indication : ma guirlande fait environ 1,5 m de long avec 16 perles de 3 cm de diamètre, 51 perles de 1,5 cm de diamètre et 5 pommes de pin. Et j'ai gardé environ 10 cm de ficelle, de chaque côté, pour pouvoir facilement l'attacher.

Matériel do-it-yourself pour faire une guirlande en bois et pommes de pin

Avant de commencer, j'ai défini la longueur de ma guirlande en fonction de son utilisation. Je voulais l'accrocher de part et d'autre d'un miroir, en la laissant pendre un peu devant. Et j'ai opté pour une alternance de perles blanches et de perles non-peintes faussement aléatoire (je suis un peu trop Monica pour l'aléatoire, pourtant cela peut être très joli !).

Donc, voilà mon motif :


Pas-à-pas


1. Appliquer une fine couche de peinture sur les perles en bois que l'on souhaite peindre, et les laisser sécher une petite dizaine de minutes.

2. Bloquer la première perle en passant deux fois la ficelle à l'intérieur. Puis enfiler les perles, et refaire la même opération pour la dernière.

3. Accrocher le fil nylon aux pommes de pin en entourant les trois / quatre épis du haut. Faire trois nœuds pour que le fil tienne bien, et laisser environ 4 cm de longueur. Accrocher à la guirlande en faisant également trois nœuds, puis couper l'excédent de fil.

Et c'est tout !
Il ne reste qu'à l'accrocher.

DIY - calendrier de l'Avent à pochettes et idées cadeaux à glisser dedans

4 déc. 2018

Do-it-yourself calendrier de l'avent à pochettes

C'est une véritable tradition, chez nous.
Faire le DÉCOMPTE avant Noël.
Avec, chaque jour, un chocolat ou une petite surprise . 

L'Avent est sans aucun doute ma période préférée des fêtes de fin d'année.
L'attente. L'esprit de Noël qui envahit les maisons. L'envie de trouver LE cadeau qui fera plaisir. 
Prendre le temps d'emballer soigneusement chaque présent. Ecrire le prénom de celui ou celle qui le recevra... en écoutant des chants de Noël ou devant un film de saison.

Et cette année, j'ai préparé un (très chouette) calendrier de l'Avent avec l'enseigne Nature & Découvertes et l'adorable Mamie Boude. Ensemble, autour d'une grande table éclairée par des bougies et décorée de quelques branches de houx, on s'est lancé dans un petit do-it-yourself, simple mais qui fait tout de suite son effet.

En le découvrant, je n'ai pas pu m'empêcher de faire "ouah".
Peut-être parce qu'il était totalement dans ce que j'aime. Du papier kraft, quelques branches de fleurs et plantes séchées. Relativement minimaliste. Avec une pointe de nature...

Bref... j'avais envie de partager avec vous ce DIY.

Et, pour une fois, je vous propose même de le déballer ensemble, pour vous donner des idées pour vos prochains calendriers de l'Avent.
Ou même pour vos cadeaux de Noël, ça marche aussi !

Do-it-yourself calendrier de l'avent à pochettes
Do-it-yourself calendrier de l'avent à pochettes et idées cadeaux
Do-it-yourself calendrier de l'avent à pochettes et idées cadeaux

Matériel :


- 24 pochettes de papier kraft
- 24 pinces dorées (de tailles diverses selon la taille des branches)
- des branches de sapin, eucalyptus, fleurs séchées...
- et les 24 étiquettes dessinées par Mamie Boude


Do-it-yourself :


Une fois le matériel rassemblé, le plus dur est presque déjà fait !

Il ne reste qu'à ouvrir les pochettes, glisser une surprise à l'intérieur, puis refermer le sac et l'habiller de son étiquette et de quelques branches et fleurs séchées.


Et à l'intérieur ?


Sans trop de surprise, j'ai tout misé sur le côté cocooning !

Avec du thé, des grosses chaussettes, un peu de chocolat aussi.... en glissant dans les premières cases ce que je comptais bien utiliser tout le mois de décembre (comme le chocolat en poudre au sirop d'érable... !)

Idées cadeaux à glisser dans un calendrier de l'Avent


1. Chocolat en poudre au sirop d'érable, pour la gourmandise !

2. Chaussettes d'intérieur Heat Holders ultra douces et confortables, pour garder les pieds au chaud dans la maison.

3. Bougie veillée et contes de Noël qui sent bon les agrumes et la cannelle.

4. Fleurs de thé cœur de jasmin pour la beauté de la fleur qui s'épanouit dans la théière avant d'en boire le thé.

5. Guirlande d'intérieur, pour illuminer son chez soi en la disposant sur un meuble, dans un vase en verre ou sous une cloche.

6. Jeu de morpion de poche, juste trop joli avec ses cubes en bois, pour s'occuper dans les transports.

7. Chauffe-mains chat, absolument trop mignon en plus de réchauffer les mains au fond des poches, pour les jours d'hiver les plus froids.

8. Père Noël à faire pousser pour apporter un peu de nature à son appartement.

9. Crème mains au karité pour prendre soin de ses mains à l'approche de l'hiver.

10. Filtre à thé étoile, parce qu'on n'a jamais assez de filtre à thé, surtout quand ils sont aussi beaux !

11. Huile de massage pour cocooner et se détendre à la maison durant tout l'hiver.

12. Filtre à thé fleurs, parce qu'on n'a jamais assez de filtre à thé, bis...

13. Thé vert Darjeeling pour se faire de grandes tasses de thé bien chaud.

14. Huiles essentielles Rives du Mékong pour parfumer la maison.

15. Crème mains à l'argan parce qu'il faudra bien deux tubes pour protéger ses mains du froid si on se lance dans la confection d'un bonhomme de neige.

16. Carnet à empor-thé, toujours pratique quand on passe quelques jours hors de chez soi et que l'on ne veut pas, pour autant, manquer au rituel du thé X fois par jour.

17. Baume du hibou, un remède naturel pour lutter contre les petits rhumes de l'hiver.

18. Noisettes enrobées de chocolat, pour la gourmandise round 2.

19. Mini jeu de quilles pour défier ses proches autour de la bûche de Noël !

20. Carrousel chevaux dorés qui tourne joliment avec la flamme d'une bougie posée dessous.

21. Roll-on vitalité, un petit coup de boost en tube à passer sur les poignets ou les tempes au cours de la journée.

22. Bâtons d'encens veillée et contes de Noël, en association avec la bougie !

23. Boule veggie brownie, une petite bouchée gourmande.

24. Tablette chocolat lait noisettes, à grignoter devant un film de Noël.


Article sponsorisé

DIY - rénovation de ma coiffeuse en bois et marbre

6 avr. 2018


Quand on était en train de poncer, j’ai dit en plaisantant qu’à 50 ans, je me lancerai dans la renovation de meuble.
Parce que je me suis rendue compte que ça me détendait, de faire ça.

J'aime l'idée de récupérer des meubles qui ont déjà un vécu, de passer du temps à les remettre en état... et de leur donner une seconde vie.

Comme cette coiffeuse.
Ou plutôt ce meuble de toilette, de son nom exact.
Que l'on a ramené à la maison il y a un an ou deux, et que je n'avais pas encore pris le temps de RÉNOVER. J'aimais sa couleur de bois verni, mais ça ne se mariait pas très bien avec notre lit au cadre en fer forgé, ni avec notre mur bleu paon.

Et puis, je vous avoue que j'avais repéré sur Pinterest des photos de meubles qui associaient le marbre à du bois repeint en noir, et j'ai tout de suite voulu ça.

Alors fin mars, quand le temps s'est radouci et qu'il s'est momentanément arrêté de pleuvoir, j'ai décidé de me lancer, sur la terrasse, au (presque) grand air. Avec un petit coup de main de la marque Zolpan qui m'a proposé de choisir ma peinture préférée parmi leur nuancier, et qui m'a ainsi incité à ne pas remettre au lendemain cette rénovation que je veux faire depuis (trop) longtemps.


Matériel


- un tournevis
- de l'abrasif / papier de verre, grains 80
- une cale à poncer (facultative)
- un rouleau microfibre
- un ou deux pinceaux
- un pot de peinture

Au départ, je pensais partir sur un noir véritable, mais j'ai finalement préféré une couleur légèrement moins intense pour avoir un rendu plus naturel. J'ai choisi la teinte "Smoking" de la collection Infiniment Zolpan Edition 3, et j'ai opté pour un aspect velouté, plutôt que satiné, dans l'idée d'avoir un rendu plus brut, pour aller avec ma tête de lit.

Pas-à-pas


1. Dévisser les poignées du meuble et retirer le/les tiroir(s).

2. Poncer entièrement le meuble de façon à retirer l'ensemble du verni (c'est de cette étape que dépend l'adhérence de la peinture), et à retrouver la couleur naturelle du bois. Sur les meubles anciens, cela peut demander beaucoup de patience, car au fil des générations, les gens avaient tendance à rajouter des couches et des couches de verni. 

Pour poncer le plus uniformément possible, j'ai utilisé une cale à poncer sur laquelle on vient clipser le papier. Cela permet, aussi, de faire plus rapidement les grandes surfaces.


Je craignais un peu de m'attaquer aux pieds, ronds et rainurés. Mais en pliant le papier, les arrondis se font très facilement ; il suffit d'avoir un geste doux et délicat pour ne pas déformer le bois, et de plier le papier le plus fin possible pour passer dans les stries du meuble.


3. Essuyer le meuble pour qu'il ne reste plus de poussière de verni.

4. Faire une sous-couche afin d'avoir une meilleure accroche de la peinture.

Zolpan conseille de simplement diluer cette peinture en rajoutant 10% d'eau ; ce qui donne une sous-couche déjà très nette et très couvrante. J'ai utilisé le rouleau microfibre pour toutes les surfaces planes, et je suis passée sur un plus petit pinceau pour chaque rainure / motif du meuble, en étirant toujours au maximum la matière pour faciliter le séchage et éviter de faire des bourrelets de peinture.

5. Laisser sécher selon le temps indiqué sur le pot de peinture. (Ici, 2h entre chaque couche).

6. Faire la première couche, cette fois-ci sans diluer la peinture. Laisser sécher de nouveau. Et faire la deuxième couche, de la même façon, pour terminer.


Et si vous voulez vous lancer :

- 200 € de bon cadeau sont à gagner sur le compte instagram @zolpan ; pour participer, il suffit de poster une photo du meuble que vous souhaitez rénover avec le hashtag #RenovationZolpan (jusqu'au 12/04/2018).

- Zolpan offre -15% de réduction sur ses peintures de rénovation bois et métal, sur présentation d'un coupon à télécharger sur leur site (jusqu'au 28/04/2018)

- La marque lance aussi ses vidéos tuto déco & réno, pour donner des idées et surtout pour montrer la rénovation, étape par étape (à la maison, j'avais le bûcheron à qui demander : "c'est bon, ça doit être fait comme ça ?" ; à défaut, la vidéo sera là pour vous rassurer si c'est votre première fois !).


Article en partenariat avec Zolpan

DIY - mes paquets cadeaux pour Noël

19 déc. 2017

Emballage des cadeaux de Noël, do-it-yourself

La semaine qui précède Noël, j'aime trouver le temps de passer un après-midi à emballer tous les cadeaux. 

Avec une playlist de chants de Noël en fond. 
Ou un film de Noël.
Et un mug de thé fumant à portée de main.
Ou un chocolat chaud, avec un peu de chantilly et un bâton de cannelle.

C'est mon petit plaisir simple et lagom de cette période de frénésie et d'achats (presque) compulsifs. Prendre le temps de bien plier chaque cadeau, et de PERSONNALISER le paquet, avec du ruban, des petites étiquettes, un peu de masking tape à paillettes... 

Alors voici quelques idées à piquer, si vous cherchez un peu d'inspiration pour vos paquets !

Paquets cadeaux pour Noël - tutoriel

Une base en papier kraft, c'est ce que j'aime par-dessus tout pour les paquets cadeaux. Le plus simple, pour pouvoir DÉCORER l'emballage, c'est de partir sur du papier marron, très simple.

Mais j'achète aussi, chaque année, quelques rouleaux à motifs chez Ikea : rouge et blanc, marron et rouge, marron et blanc...

Et j'y rajoute des ficelles colorées, des étiquettes à découper soi-même dans du papier cartonné ou encore du ruban, des petites branches de sapin qui sentent la forêt ou des napperon dentelle en papier.

De jolis emballages cadeaux pour Noël - DIY
Personnalisation des paquets cadeaux pour Noël

Pour trouver du papier kraft marron, des ficelles colorées et du masking tape, regardez du côté des boutiques de loisirs créatifs ! On trouve également souvent du masking tape à paillettes chez Hema et ce type de ficelles chez Ikea.

Le ruban se trouve facilement en mercerie, et pour les napperons en dentelle, jetez un œil du côté de la vaisselle en carton !

Et ensuite, il ne reste qu'à s'amuser, pour faire de chaque cadeau un paquet unique !

Ruban et papier kraft pour de jolis emballages cadeaux

DIY - mon sapin de Noël d'inspiration scandinave

8 déc. 2017

Do-it-yourself - sapin de Noël d'inspiration scandinave

Je suis peut-être une contradiction ambulante.

J'aime l'esprit épuré et design de la décoration scandinave.
Autant que j'apprécie la surcharge des motifs écossais et du KITSCH britannique. 
Et faire cohabiter les deux me plait.

Cette année encore, nous avons acheté un sapin qui hume fort la forêt, qui perdra ses aiguilles dans trois semaines, et qui n'attend que de couver les piles de cadeaux.

Mais on a aussi ce sapin en bois, minimaliste et fait maison par le chéri, il y a deux ans.
Dans le but premier de servir de calendrier de l'Avent ; joli mais imposant.

Alors cette année, il prend sa retraite et va couler des jours heureux comme un sapin de Noël scandinave. 

Et c'est en tant que tel que j'avais envie de vous partager le pas-à-pas de ce do-it-yourself (qui demande un peu plus de matériel qu'habituellement, mais rien ne vaut la satisfaction d'avoir un sapin fait maison) (en plus, avec les températures négatives au-dehors, c'est le moment idéal pour bricoler au chaud !)



Matériel

CONSOMMABLE


- 3,35 m de tasseaux en bois de 3,5 cm de large (n'hésitez pas à en prendre au moins 3,50 m pour avoir une petite marge)
- 2 vis de 5 cm
- colle à bois
- 21 crochets en métal ou gonds à vis


Outils

POUR BRICOLER


- scie sauteuse
- rapporteur
- crayon de papier
- râpe à bois
- perceuse visseuse


Do-it-yourself

PAS À PAS


Pour le cadre :

1. Avec un crayon de papier, tracer sur les tasseaux de bois afin d'obtenir : deux tronçons de 81 cm avec, chacun, un angle de 40° et un angle de 15°, et un tronçon de 42 cm avec deux angles de 40° (bien vérifier le sens des angles pour que l'ensemble s'emboîte ; cf photo.)

2. Scier et assembler avec de la colle à bois pour former le triangle du sapin.


Pour le pied :

3. Tracer puis scier pour obtenir deux tronçons de bois de 23 cm et un tronçon de 21,5 cm.

4. Sur les tronçons de 23 cm, dessiner un carré de 3,5 cm de côté, au centre. Puis scier le bois sur 1,5 cm de profondeur, et terminer à la râpe à bois afin que les deux tasseaux s'emboîtent parfaitement et forment une croix.

5. Assembler le pied. Pour cela, pré-percer la base de la croix et le tronçon de 21,5 cm (qui servira de tronc) avec une mèche plus petite que les vis. Puis visser.

6. Assembler ensuite le cadre et le pied. Pré-percer la base du cadre triangulaire et le pied, avec la petite mèche. Repasser dans le trou du cadre (sans le pied) avec une mèche légèrement plus grosse que la vis (petite astuce pour bien bloquer l'ensemble). Et visser.

Intérieur du cadre :

7. Tracer, sur les tasseaux de bois, afin d'obtenir quatre tronçons de : 27 cm, 19,5 cm, 12 cm et 5 cm, séparés de 10,5 cm de hauteur, en partant du bas.

8. Utiliser le cadre comme un pochoir afin de tracer les angles précis. Puis scier et coller.

9. Pour le décorer de boules ou autres ornements de Noël, ajouter des crochets métalliques.

10. Pré-percer puis visser les crochets (ou gonds à vis).



Louise Grenadine - blog slow lifestyle à Lyon depuis 2007