SLIDER

Quels outils choisir pour débuter en jardinage ?

11 avr. 2019


L'avantage du jardinage, c'est que l'on peut commencer avec très PEU de matériel.

Nos deux mains étant déjà un outil en soi !
Même si, j'avoue, j'étais réticente à l'idée de plonger mes mains dans le terreau enrichi en fumier dans les premiers mois de vie de notre petit jardin urbain. J'avais repéré une paire de gants à fleurs absolument adorable dans un magasin, et comme bien souvent dans ces cas-là, je ne l'ai pas prise tout de suite, et il n'y en avait plus quand j'y suis retournée.

Et....
Tant mieux !

Parce qu'aujourd'hui, je prends la terre à pleines mains.
Avec un plaisir immense.
Et si j'avais commencé en portant des gants, je pense que je n'aurais jamais goûté à ce plaisir simple.

Alors finalement, la liste des outils à acheter pour commencer est vraiment très courte. Tellement que je ne pensais pas vous en faire un article, mais puisque la question revient souvent, notamment sur instagram, je me suis dit qu'il était temps de vous en parler et de vous donner mon retour sur ceux que j'ai chez moi.


Un sécateur à lames tranchantes


Sans doute pas le premier outil auquel on pense quand on débute, parce que la taille des plantes arrive seulement après une ou deux saisons. Mais c'est aussi l'outil pour lequel on ne peut pas trouver d'alternative si on veut prendre soin de ses plantes.

Actuellement, on en a trois : 

- Un premier sans marque qui vient d'une jardinerie, que l'on n'avait pas payé très cher à l'époque, et que je n'utilise plus que pour mettre en pièces les branches après les avoir coupées avec un bon sécateur parce qu'il est rapidement devenu inutilisable ; il commençait à hacher les tiges.

- Un de la marque Opinel : à Noël dernier, on a donc décidé de mettre un peu plus d'argent dans un bon sécateur, et on a choisi celui-ci qui m'a été recommandé par plusieurs professionnels sur instagram. En plus d'être fabriqué en France, il a l'avantage d'avoir 3 positions pour s'adapter au diamètre des branches à couper (jusqu'à 2 cm).

- Un de chez Nature & Découverte, offert par la marque. Il est très léger et entièrement en bois, donc très beau ; je ne l'utilise que pour les petites tailles sur du bois vert, pour le romarin par exemple.


Un ciseau pinceur


Un outil que je trouve beaucoup trop beau, avec son aspect très vintage quand on le choisit en métal noir, mais qui est surtout très pratique pour récolter les herbes aromatiques avec précision, et faire les pincements sur le basilic par exemple, ou les bonsaïs.

J'ai acheté le mien sur la boutique en ligne de l'échoppe végétale, et je suis très contente de sa qualité.


Un petite pelle


Même si j'apprécie mettre les mains dans la terre, quand il s'agit de vider ou remplir un bac de 50 L, l'aide d'une pelle est la bienvenue ! Bien que l'on puisse la remplacer par un grand récipient dans ce cas-là, ou une cuillère de cuisine pour les tout petits pots.

On en a deux avec manches en bois, ce que je préfère pour la prise en main : une de la marque Orla Kiely que l'on utilise depuis plusieurs années et une Nature & Découvertes qui fait également office de plantoir.


Un arrosoir


Ou deux, quand on a un peu de place pour les stocker sur sa terrasse ou son balcon.
Petite astuce : les choisir agréables à l’œil pour les intégrer à la décoration et gagner de la place dans le placard de jardin !

- Le premier que l'on a acheté, chez Bouchara, n'est pas d'une grande qualité. Il est blanc avec la anse et la pomme d'arrosoir dorés, donc très beau, mais il a déjà tendance à fuir au niveau du pas de vis de la pomme d'arrosoir.

- Le second de la marque Haws est tout petit, en plastique, avec une pomme d'arrosoir aux trous très fins pour "recréer la douceur d'une pluie londonienne" ; un débit très pratique pour doucher les cactus et arroser avec délicatesse les semis en pot.


Un râteau à main


L'outil que l'on utilise le plus rarement mais qui s'avère très pratique au moment de surfacer les pots. Cela permet de gratter la terre en douceur pour retirer les quelques centimètres à remplacer.

On peut également l'utiliser pour nettoyer les massifs (retirer les feuilles mortes et fleurs fanées) et préparer la terre pour les semis.

Nous n'avons pas de véritable râteau mais plutôt une griffe ; cela marche très bien pour gratter la terre, mais le râteau est plus pratique pour le nettoyage de massifs.


Produits d'entretien


Pour éviter la transmission des maladies, notamment au moment de la taille, il faut penser à nettoyer et désinfecter ses outils avant de passer à la plante suivante.

Le nettoyage peut se faire avec un peu de savon noir, et on désinfecte ensuite avec de l'alcool à 90° C. Il est aussi conseillé de huiler et affûter régulièrement les lames des sécateurs pour les garder le plus longtemps possible.

Et... c'est tout !
Pas besoin de plus pour commencer à se créer un petit cocon de verdure.


Ma routine beauté pour le printemps

5 avr. 2019


Je m'apprête à vous parler de soins et produits beauté du retour des beaux jours alors que le soleil est en berne de l'autre côté de la fenêtre.
La pluie en prime.

Parce que c'est aussi ça, le printemps.

Les giboulées de mars.
Les températures qui font le yoyo.
Le soleil qui nous brûlerait presque le dessus des épaules un dimanche de fin mars, et qui se fait absent deux jours plus tard.

Alors au printemps, je conserve dans ma routine des produits bien hydratants et des soins qui me donnent un petit coup de pouce pour avoir bonne mine à la sortie de l'hiver.

Petite nouveauté, j'ai décidé de rajouter, dans mes articles beauté de saison, un peu de MAQUILLAGE et de parfum, quand cela s'y prêtera, plutôt que de vous faire des articles dédiés au maquillage qui arrivent à peine une fois par an !

Et parce que j'apprécie énormément tous ces produits dont je vous parle, je vais désormais vous faire gagner un de mes coups de cœur, en fin d'article, pour que vous puissiez le tester à votre tour. 


KOS Paris
EAU TONIFIANTE ET APAISANTE


L'odeur est absolument folle : de la fleur d'oranger, si douce et parfumée, qui me donnerait presque faim tellement j'apprécie cet ingrédient en pâtisserie !


Je l'utilise : le matin, dans l'idée de réveiller mon visage avec un produit doux et frais, et le soir, pour parfaire le démaquillage.

J'aime : son odeur, cette sensation de frais sur la peau et sa composition 100% naturelle et à 98% bio.

Eau florale tonifiante et apaisante fleur d'oranger, KOS Paris



Emma Noël
HUILE BONNE MINE


Au fil de mes articles beauté, je me rends compte que j'ai des types de produits qui reviennent toujours : ceux pour tonifier la peau, et ceux, comme cette huile, qui sont là pour me donner bonne mine.


Je l'utilise : le matin mais aussi le soir, avec une seule pression pour l'ensemble de mon visage.

J'aime : sa texture qui, tout en étant une huile, pénètre très rapidement dans l'épiderme et ne laisse pas de fini gras sur la peau ce qui me permet de passer une crème et de me maquiller très rapidement après son application, ainsi que sa composition 100% naturelle et 100% bio.

Huile vierge macérat avec de la carotte bio, Emma Noël


Melchior & Balthazar
CONTOUR DES YEUX


Un produit dont je suis tombée amoureuse du packaging, très compact, parfait pour l'emporter en voyage ou en week-end. Ce que je trouve pratique pour un contour des yeux que je ne veux pas acheter en plusieurs formats car ce sont des produits dont on utilise peu de quantité au quotidien.


Je l'utilise : matin et soir en tapotant délicatement pour stimuler la micro-circulation sanguine.

J'aime : son action hydratante qui tient ses promesses en réduisant les ridules de déshydratation, sa texture de crème qui s'applique très facilement et sa composition 100% naturelle et vegan.

Petit bémol : son odeur particulière si on sent le produit à même le pot, mais elle ne reste pas sur le visage.

Contour des yeux sublimateur au totum de baie de goji, Melchior & Balthazar



Clarins
CRÈME JEUNESSE DES MAINS


J'ai enfin trouvé une crème pour les mains que je peux utiliser tout au long de la journée ! Elle est désormais bien en vue, à côté de mon ordinateur, pour y penser aussi souvent que possible... parce que clairement, mes mains en ont besoin (ça doit être l'effet de la trentaine !).


Je l'utilise : dès que j'y pense dans la journée.

J'aime : sa pénétration express dans l'épiderme, pas besoin d'attendre 5 minutes avant de me remettre à taper à l'ordinateur, son absorption est presque instantanée ! Et son odeur est douce, fraîche, très agréable.



Vitry
TONI'CILS PRO EXPERT SERUM


Si je devais choisir entre ne plus jamais me maquiller le teint ou ne plus jamais mettre de mascara, je choisirai la première option. J'ai naturellement des petits cils, pas très étoffés, et le mascara me permet de me donner un air plus réveillé. Et je crois bien que j'ai trouvé LE produit pour prendre soin de mes cils.


Je l'utilise : le matin en appliquant une couche de produit en base de mascara, et le soir en trois couches.

J'aime : l'effet indéniable qu'il a eu sur mes cils. Du côté de mon œil droit, j'avais comme un trou de cils ; ils étaient plus courts au milieu de l’œil. En deux mois d'application quotidienne, mes cils se sont égalisés et allongés ; je crois que je ne suis pas prête de m'en passer !

Petit bémol : la brosse avec des picots en plastique qui demande beaucoup de douceur à l'application du produit ; c'est un coup de main à prendre.

Toni'cils pro expert serum 2 en 1, Vitry



Maybelline
THE COLOSSAL BIG SHOT


Après avoir entendu plusieurs personnes dire que le mascara de grande surface valait bien souvent celui de marques plus chères, j'ai décidé de tester, en attendant de trouver un bon équivalent avec une meilleure composition.


Je l'utilise : en deux fines couches pour allonger mes cils et donner du volume en évitant toutefois l'effet paquets.

J'aime : la forme de sa brosse et le fait qu'il laisse rarement des traces sous mes yeux sauf si j'utilise un anti-cernes trop crémeux en oubliant de le poudrer ; j'ai les yeux très humides, et tous mes mascaras finissent par laisser des traces au fil de la journée.

Petit bémol : il est waterproof, un détail auquel je n'avais pas fait attention en l'achetant, ce qui est moins recommandé pour les cils fragiles.

The colossal big shot volum' express masacara, Maybelline



Erborian
CC EYE


Même si je l'hydrate bien, mon contour des yeux reste une zone très sensible pour laquelle j'essaie de trouver des produits le moins asséchant possibles, comme cette CC crème que j'ai découverte il y a plusieurs mois.


Je l'utilise : comme base de maquillage quand je prends le temps de me maquiller, pour une sortie par exemple, ou seule le reste du temps.

J'aime : sa formulation entre le soin qui hydrate et le produit make up avec une texture très fluide qui neutralise la couleur de mes cernes ; le produit est absolument indétectable sur la peau.

Petit bémol : produit à poudrer, si on le porte seul, pour éviter que le mascara ne se transfère dessus, et à utiliser en très petite quantité, sinon il a tendance à "pelucher".

CC Eye soin illuminateur contour des yeux, Erborian



Pur Eden
EAUX DE PARFUM


Encore plus que pour le mascara, je suis très difficile lorsqu'il s'agit de parfums, parce que j'ai besoin que celui que je porte me ressemble. J'aime les odeurs fraîches, herbacées, légèrement florales et poudrées.


Je porte : l'Extrait d'Hespérides qui est très fraîche et parfaite pour les beaux jours (agrumes, rose et cèdre) ainsi qu'Eau d'Orient, qui a plus de caractère que mes parfums habituels mais dont l'odeur de cannelle m'a complètement convaincue (gingembre, cannelle et vanille).

J'aime : les bouteilles très épurées qui correspondent bien à ces parfums formulés à base d'ingrédients 100% naturels et 87% bio.

Eaux de parfum bio Extrait d'Hespérides et Eau d'Orient, Pur Eden



Ren clean skincare
GEL NETTOYANT DOUX


Je n'ai pas encore terminé le gel nettoyant régulateur de sébum de la même marque, commencé cet automne, mais j'ai décidé d'alterner en fonction des besoins de ma peau. À la sortie de l'hiver et en ce début de printemps, elle s'est montrée plus sensible et en manque d'hydratation.

Je l'utilise : matin et soir, sur l'ensemble de mon visage après l'avoir démaquillé.

J'aime : sa douceur avec mon épiderme fragile, le peu de quantité nécessaire pour bien nettoyer le visage, sa composition sans paraben, sulfate, parfum de synthèse... et son engagement Cruelty Free.

Gel nettoyant doux visage Evercalm, Ren clean skincare



L'Odaïtès
DOUX EXFOLIANT


J'ai eu l'occasion de rencontrer l'une des fondatrices de la marque. Et non seulement j'ai découvert la belle histoire de famille qu'il y a derrière ces produits, mais aussi la passion qui anime les trois sœurs qui ont créé cette marque comme un hommage à leur grand-mère qui les avait initiées aux vertus de la nature pour les soins de la peau.

Je l'utilise : une fois par semaine pour exfolier en douceur mon visage avant de laisser poser un masque. J'ai d'ailleurs testé celui de la même marque, en échantillon, que j'ai trouvé très agréable.

J'aime : sa texture onctueuse qui s'applique facilement sur le visage et exfolie tout en douceur sans agresser ma peau ; étonnant et très appréciable pour un gommage : la peau est hydratée en plus d'être lissée et détoxifiée.

Petite surprise pour vous : la marque offre l'exfoliant à l'un.e d'entre vous. Pour participer au tirage au sort, remplissez le formulaire en fin d'article !

Doux exfoliant aux polyphénols, L'Odaïtès



RoyeR cosmétique
MASQUE VISAGE


Il y a plusieurs années, j'avais une lotion à la bave d'escargot qui était très efficace pour prendre soin de ma peau atopique et souvent "abîmée" par les plaques d'eczema. Alors le masque, avec une action souvent plus forte qu'une lotion, me paraissait une excellente idée !


Je l'utilise : après avoir exfolié mon visage, quand ma peau tiraille et a besoin d'une bonne dose d'hydratation.

J'aime : son parfum doux et frais, sa texture à l'aspect de crème épaisse, son pouvoir hydratant et sa composition bio avec 98,7% d'ingrédients d'origine naturelle.

Masque visage à la bave d'escargot bio et fraîche, RoyeR cosmétique



RoyeR cosmétique
CRÈME VISAGE


De la même marque et sur le même principe de soin formulé à partir de bave d'escargot, j'utilise la crème dont je suis absolument fan de l'odeur si douce.


Je l'utilise : le soir, sur l'ensemble du visage et le cou. On peut également l'appliquer le matin mais, à cette période de l'année, elle serait trop riche pour ma peau si je l'utilisais en crème de jour.

J'aime : sa texture de crème qui reste relativement légère et pénètre rapidement dans l'épiderme, son action hydratante et réparatrice, et sa composition également bio.

Crème visage à la bave d'escargot bio et fraîche, RoyeR cosmétique



KOS Paris
GOMMAGE POUR LE CORPS


Un produit que j'aime énormément pour l'effet qu'il a sur ma peau après application, mais qu'il faut absolument utiliser sur peau sèche et retirer avec un gant.

Je l'utilise : sous la douche, sur une peau complètement sèche.

J'aime : sa formulation pour une action 3 en 1 qui nettoie, gomme et nourrit l'épiderme, ma peau lisse et hydratée à la sortie de la douche, et son parfum très frais (verveine, mandarine, citron et bergamote).

Petit bémol : il est quasiment impossible à rincer si on l'applique sur une peau mouillée et sans l'aide d'un gant, certainement parce qu'il contient de l'huile d'abricot qui ne parvient pas à se mélanger avec l'eau.

Gommage aux cristaux de sels marins, KOS Paris

Crèmes brûlées mandarine et thé Earl Grey pour le dessert

29 mars 2019


Aujourd'hui, je vous retrouve pour le dessert.
Pas pour le goûter.
Pas autour d'un cake et d'une tasse de thé.

Mais pour le DESSERT. Celui qu'on apprécie après un bon repas, sans télévision allumée ni téléphone sur la table. Celui qu'on partage avec les gens que l'on aime en refaisant le monde.

Parce que, quand j'invite des amis à la maison, c'est souvent la première chose à laquelle je pense.
Et je vais vous faire une confession : je peux écarter une idée de plat juste parce qu'il n'ira pas avec le dessert que j'ai envie de préparer...

J'aime le temps passé à le cuisiner.
Comme une douceur que l'on offre à ses invités à la fin d'une bonne soirée.
Accompagné d'un petit verre de vin, pour le plaisir des papilles.
Marier le sucré et, souvent, un cru un peu plus sec, pour équilibrer les saveurs en bouche.

Alors aujourd'hui, je me suis associée au site Millésima pour vous proposer une recette de dessert très gourmand, des crèmes brûlées à la mandarine et au thé Earl Grey, servies avec un verre de Gewurztraminer (que l'on boit avec modération, toujours).


Ingrédients


Pour 6 personnes

- 60 cl de crème liquide
- 1 c. à soupe de thé Earl Grey
- 3 mandarines
- 8 jaunes d’œufs
- 80 g de sucre en poudre
- du sucre roux pour caraméliser

Recette


1. Faire chauffer la crème dans une casserole, à feu doux, en faisant infuser le thé et le zeste d'une mandarine pendant 20 minutes.

2. Préchauffer le four à 120°C.

3. Dans un saladier, fouetter les jaunes d’œufs avec le sucre en poudre. Puis ajouter le jus des 3 mandarines.

4. Filtrer la crème puis l'ajouter au mélange œufs + sucre. Fouetter à nouveau.

5. Verser la préparation dans des ramequins et faire cuire pendant 1h. Les crèmes brûlées seront encore tremblotantes à la sortie ; c'est normal !

6. Laisser refroidir et réserver au frigo, 3h minimum.

7. Juste avant la dégustation, saupoudrer les crèmes brûlées de sucre et faire caraméliser avec un chalumeau de cuisine ou au four, en mode gril.


Le vin


Au fil des années, j'ai découvert que j'appréciais beaucoup cette association de SAVEURS, si particulière, qui se fait lorsque l'on mange une bouchée d'un plat ou d'un dessert juste après avoir bu un petit peu de vin.

Ce fameux accord mets et vins qui ajoute une nouvelle couche de saveurs à la gastronomie.

Épaulée par le bûcheron (j'avoue, j'aime bien avoir un peu d'aide quand il s'agit de choisir une bouteille), on a choisi un Gewurztraminer de la Maison Huguel, un vin blanc sec d'Alsace pour contrebalancer l'onctuosité et le goût sucré de la crème brûlée.

Ce fut l'occasion de découvrir le site Millésima, une cave en ligne sur laquelle on peut retrouver de très grands crus, des vendanges tardives, des vins de jubilées... tout comme des bouteilles beaucoup plus abordables.

Selon les crus, on peut les acheter par carton de 6 ou 12 bouteilles.
Mais aussi à l'unité en composant soi-même sa caisse de vins.

La sélection est vraiment très large (de nombreuses appellation françaises mais aussi du monde entier) et contient de belles références en vins biodynamiques et biologiques, ce qui n'est encore pas toujours évident à trouver.


Bref, il y a une crème brûlée qui m'attend...!

En partenariat avec Millésima.

Mes produits ménagers faits maison

26 mars 2019


Honnêtement, je n'aurais jamais pensé vous faire un article autour des produits ménagers.
Jamais.

Parce que très sincèrement, le ménage n'a jamais été une grande passion.
J'aime quand mon appartement est propre, mais me mettre à ranger / nettoyer / dépoussiérer... c'est clairement une corvée.

Autant dire que j'ai besoin d'une bonne playlist qui bouge (ou du Cloclo, ça marche très bien aussi) pour me motiver.

Mais avec notre envie de réduire nos déchets à la maison, de consommer de façon plus responsable, de n'utiliser que des engrais et insecticides NATURELS pour nos plantes, on a naturellement décidé d'éliminer, petit à petit, les produits nettoyants du commerce. Et de les faire nous-même.

Pour plein de raisons.
Limiter les émanations de produits chimiques dans la maison.
Ne plus déverser dans les canalisations des produits mauvais pour l'environnement.
Et parce qu'aussi cela revient bien souvent moins cher que des les acheter au supermarché !

On a commencé par la lessive.
Et comme on en est ravi, l’assouplissant - qui m'était interdit à cause du caractère atopique de ma peau - a fait son retour dans notre vie... et le sacro-saint Cif s'est fait remplacer.
Celui-là même qui assèche la peau le temps d'un nettoyage de lavabo. Mais tellement efficace quand il s'agit de redonner un coup de neuf à ma paire de Stan Smith !

Bref, on a testé des recettes. Fait quelques ajustements aussi.
Et j'avais envie, aujourd'hui, de vous les faire partager !


[x] Lessive


Ingrédients

- 50 g de savon de Marseille ou savon d'Alep
- 3 L d'eau
- 2 c. à soupe bombée de bicarbonate de soude
- 30 gouttes d'huile essentielle

Pour ma part, j'utilise de l'huile essentielle de lavande ou de citron car ce sont deux odeurs que j'apprécie pour le linge. L'important, au moment de la choisir, est de vérifier qu'elle est incolore pour éviter de tâcher les tissus.


Pas-à-pas

1. Couper des morceaux de savon avec un éplucheur à légumes. Il est possible d'acheter le savon déjà mis en copeaux, mais il sera bien souvent plus cher sous cette forme.

2. Faire bouillir l'eau dans une casserole puis, hors du feu, verser le savon. Mélanger jusqu'à sa dissolution complète et laisser tiédir.

3. Dans un bol, mélanger le bicarbonate de soude avec 1 à 2 cuillères à soupe d'eau ainsi que l'huile essentielle. Ajouter au mélange eau + savon quand il est tiède.

4. Verser dans un ancien bidon de lessive ou des bouteilles en verre. Fermer et secouer, puis laisser reposer une nuit entière avant de pouvoir l'utiliser.


À propos

J'ai adapté les quantités savon / eau en fonction de nos préférences, c'est-à-dire une lessive ni trop liquide ni trop épaisse. Il suffit de bien secouer le bidon avant de la verser dans sa machine.

Il est possible de faire une recette encore plus simple sans utiliser de bicarbonate de soude, mais il a l'avantage de neutraliser les odeurs et de renforcer l'action détachante du savon.


[x] Adoucissant


Ingrédients

- 60 cl d'eau
- 30 cl de vinaigre blanc
- 10 gouttes d'huile essentielle


Pas-à-pas

1. Mélanger, dans une bouteille, l'eau et le vinaigre.
2. Ajouter l'huile essentielle. Fermer et secouer.


À propos

Le vinaigre blanc a des propriétés anti-calcaires, ce qui permet de neutraliser le calcaire qui se dépose sur les vêtements et rend les tissus rêches, mais aussi de ralentir le dépôt de tartre dans la machine à laver.


[x] Nettoyant multi-usage


Ingrédients


- 3 c. à soupe de savon noir liquide
- 1 c. à soupe de bicarbonate de soude
- 160 ml d'eau chaude


Pas-à-pas

1. Faire chauffer de l'eau dans une casserole puis ajouter, hors du feu, le savon noir. Mélanger jusqu'à obtenir un liquide homogène.

2. Ajouter le bicarbonate de soude et remuer.

3. Verser dans un flacon. Puis laisser refroidir et secouer avant utilisation.


À propos

Il existe plusieurs recettes de savon noir "prêt-à-l'emploi" dans le commerce. Pour éviter tous les additifs indésirables, il faut privilégier les compositions les plus simples, à base de savon noir et d'huile d'olive ou d'huile de lin, rien de plus !

On peut utiliser ce nettoyant un peu partout : salle de bain, cuisine, et même sur des bottes en caoutchouc. N'hésitez pas à garder un ancien flacon de produit ménager pour avoir un bouchon avec un petit débit.

L'odeur très brut du savon noir ne me dérange pas, mais si vous ne l'appréciez pas trop, n'hésitez pas à rajouter 5 gouttes d'huile essentielle !


[x] Les produits de base


Quand on commence à faire soi-même ses produits, on se rend compte que nous n'avons finalement pas besoin de tout ce qu'il existe dans le commerce et que l'on peut faire beaucoup de choses avec ces trois ingrédients  :

- le vinaigre blanc,
- le savon noir,
- et le bicarbonate de soude.

Le savon noir peut être utilisé, dilué dans de l'eau, comme insecticide au jardin ou désinfectant pour les cages des NAC ; le vinaigre blanc détartre une bouilloire en l'espace de quelques heures et fait des miracles dans les canalisations bouchées... autant de petites astuces qui évitent bien d'acheter tout un tas de produits chimiques.


Et vous, quelles sont vos petites astuces du quotidien ?
Louise Grenadine - blog slow lifestyle à Lyon depuis 2007