Que cherchez-vous ?

22 août 2017

Un week-end à flâner dans Paris

Le 22 août
Flânerie dans les rues de Paris

Quand j'étais étudiante, Paris était la ville qui me faisait rêver, celle où je pensais travailler un jour.

Mais finalement, c'est à Lyon que je me suis vue vivre, au moins pour une partie de ma vie. Je crois que j'ai naturellement fait le choix de la qualité de vie face aux opportunités de carrière. Je n'ai pas eu envie de me retrouver embarquée dans cette vie effrénée parisienne ; quelque part, j'avais déjà en moi ce désir de ralentir le rythme.

Pourtant, Paris reste une ville qui me fait RÊVER.
Avec ses toitures grises à perte de vue, ses bâtiments haussmanniens dont j'imagine le parquet craquer doucement sous les pieds de ses habitants, ses petits-déjeuners au 8ème étage en compagnie de la tour Eiffel...

J'aime Paris parce que j'y suis une touriste.
Même quand je la retrouve pour le travail, j'ai toujours cette sensation d'être extérieure à la ville ; d'être la petite souris qui se faufile et qui observe. J'aime prendre la ville à contre-pieds, et trouver ce plaisir de ralentir au milieu de la cohue.

Alors monter un week-end à la capitale, accompagnée par monsieur qui plus est, c'est d'autant plus l'occasion pour moi de lever le nez, pointer du doigt les jolis balcons remplis de verdure, et découvrir de nouveaux quartiers... tout en prenant notre temps.

Vue sur les toits de Paris

Notre chambre très cosy

AU HILTON PARIS OPERA


Je crois que je ne suis jamais tombée autant amoureuse d'une chambre d'hôtel que de celle qui fut la nôtre, le temps d'un week-end, au Hilton Paris Opéra. 

Baignée de lumière, avec ses grandes fenêtres habillées de fins voilages, ses couleurs douces et élégantes rehaussées de quelques détails dorés ; la chambre était déjà parfaite pour moi. Et c'était sans compter la salle de bain avec sa tout aussi grande fenêtre ; chose que je rêve d'avoir chez moi pour pouvoir me réveiller en douceur avec la lumière naturelle du jour quand je me prépare le matin.

Chambre de l'hôtel Hilton Paris Opéra
Dans la chambre de l'hôtel Hilton Paris Opéra
Chambre de l'hôtel Hilton Paris Opéra

Mais c'est dans le Grand Salon que nous avons passé une bonne partie de notre soirée, en commençant par un cours de COCKTAIL donné au bar de l'hôtel, avant de passer sur les grands fauteuils pour siroter notre verre dans cet endroit absolument dingue.

Sa hauteur sous plafond vertigineuse, ses dorures partout, son style Art déco... on avait un peu l'impression d'être entrés chez Gatsby le magnifique ! À la différence que Gatsby n'aurait peut-être pas eu un ange peint au plafond lui montrant ses fesses ; une petite revanche du peintre pour n'avoir pas été suffisamment payé pour son travail, lorsque l'hôtel a ouvert ses portes.

Une petite recette empruntée à notre barmaid, l'Amaretto Sour :

4 cl d'Amaretto
2 cl de jus de citron vrt
1 c. à café de sucre cassonade
1 blanc d'oeuf

C'est assez inhabituel, mais l'hôtel ne possède pas de restaurant à proprement parler. En revanche, il propose une carte de snacking plutôt complète, avec des burgers, salades, assiettes de charcuterie... et même une assiette chaude avec du Black Angus, qui m'a tout de suite fait de l’œil et qui a régalé mes papilles.

Louise Grenadine dans le Grand Salon de l'hôtel Hilton Paris Opéra
Décoration Art déco dans le Grand Salon de l'hôtel Hilton Paris Opéra
Cocktail dans le grand salon de l'hôtel Hilton Paris Opéra
Bar dans le Grand Salon de l'hôtel Hilton Paris Opéra

Après une bonne nuit, j'avoue que j'étais un peu triste de quitter cet hôtel né en même temps que la Tour Eiffel (et Charlie Chaplin !). Typiquement un endroit dont j'aime IMAGINER la vie, plus de cent ans en arrière ; les clients qui y dormaient, les conversations menées dans le salon, les plats qui y étaient servis...

Hilton Paris Opéra
108 Rue Saint-Lazare, 75008 Paris

Vue sur les toits de Paris depuis le dôme de la basilique du Sacré-Cœur Montmartre
Pont sur la Seine à Paris

Le joli quartier

DE MONTMARTRE


Je ne sais pas comment elle est arrivée là, toujours est-il que je suis montée à Montmartre (que je n'avais encore jamais visité) avec la Complainte de la Butte dans la tête !

On s'est alors mêlé aux touristes qui venaient un peu des quatre coins du monde - et de France - dans la file d'attente pour entrer dans la basilique du Sacré-Cœur, avant de s'attaquer aux 270 marches qui mènent à son dôme. Autant dire que la vue panoramique sur tout Paris se mérite ! Mais elle en vaut la peine.

Sacré-Cœur de Montmartre
Entée libre dans la basilique
Accès au dôme : 6 € en plein tarif, 4 € pour les 4-16 ans

Butte Montmartre
Basilique du Sacré-Coeur Montmartre à Paris
Louise Grenadine dans le dôme de la basilique Sacré-Coeur de Montmartre
Vue sur Paris - Tour Eiffel

L'après-midi file vite quand on se promène dans les petites rues du quartier, le nez en l'air. Chose qui m'a d'ailleurs valu de perdre deux tibias contre une borne en béton dans laquelle je suis rentrée de plein fouet. Mais j'avais repéré un immeuble en briques grises, et il m'avait complètement coupé des dangers de la voirie.

Quartier de Montmartre
Place du Tertre - peintres et artistes

Dans les allées

DU JARDIN DU LUXEMBOURG


On a terminé notre court séjour parisien par une promenade dans le Jardin du Luxembourg que je ne connaissais que de nom. 

Je ne sais pas si ce qui m'a le plus charmé était de voir des groupes de personnes de tous âges rassemblés autour d'une partie d'échec ou de cartes, ou si c'est la beauté de l'endroit avec le magnifique PALAIS du Luxembourg qui s'élève devant le bassin rempli de petits voiliers qui amusent les enfants (et pas seulement !).

Ce qui est sûr, c'est que c'est un jardin que j'apprécierais de revoir paré de ses couleurs d'automne, un chocolat chaud Angélina à la main ! En attendant, je suis passée en boutique pour en rapporter une boîte à la maison... !

Jardin du Luxembourg à Paris
Palais dans le jardin du Luxembourg
Fontaine devant le palais du Luxembourg
Bateau à voile dans la fontaine du jardin du luxembourg

18 août 2017

Se sentir comme chez soi à l'hôtel

Le 18 août
Ambiance cocooning à l'hôtel Hilton Paris Opéra

Assise dans le lit de ma chambre d'hôtel au Hilton Paris Opéra, devant ma tasse de thé et mon magazine, je me suis fait cette réflexion : quand je voyage, je n'ai pas toujours la chance de me sentir autant chez moi qu'à cet instant précis.

Dans cette chambre baignée de lumière, avec le lit ultra confortable qui me tendait les draps et une salle de bain comme j'en rêve (avec une grande fenêtre ; je rêve d'une salle de bain avec une grande fenêtre !), j'étais dans un véritable COCON.

Alors j'ai commencé à lister mentalement tout ce qui était parfait et qui pourrait, à l'avenir, m'éviter quatre jours de déprime dans une chambre d'hôtel froide à la vue encombrée par un échafaudage (les aléas des déplacements pro...) ou qui pourrait me donner tout de suite l'impression d'être chez moi, dans notre prochain logement loué pour les vacances.


Adoucir l'ambiance

PAR LA LUMIÈRE


Il ne faut pas attendre plus loin que le chapitre 1 pour que Meik Wiking évoque le rôle que joue la lumière sur notre humeur, dans son Livre du Hygge, et il ne fallait pas plus de deux pages pour m'en convaincre. Surtout après avoir expérimenté, il y a quelques années, les néons fluorescents au travail, que j'éteignais systématiquement au profit du lampadaire de salon chaque fois que j'étais seule dans le bureau.

À l'hôtel ou dans un appartement de vacances, c'est pareil. Il y a la lumière crue du couloir et la petite lampe chaude au-dessus du lit ; le néon au-dessus de la gazinière et la lampe jaune derrière les rideaux. 

Depuis, je pose à peine les valises que je suis déjà en train d'ÉTEINDRE toutes les lumières bleues au profit des jaunes ; l'ambiance se tamise, et une chambre d'hôtel un peu triste peut alors vite se retrouver plongée dans une douce lueur cocooning.

Une petite astuce de secours : emporter avec soi une bougie (classique ou à LED qui reproduit bien la lumière vacillante d'une flamme) pour les cas extrêmes de chambre d'hôtel à éclairage néon.

Thé et magazine en chambre à l'hôtel Hilton Paris Opéra

Apprivoiser les lieux

AVEC UNE TASSE DE THÉ


J'ai d'autant plus besoin de me sentir comme chez moi quand je passe quelques jours à l'hôtel pour raisons professionnelles, sans monsieur ni mon petit chien. 

En faisant ma valise, je glisse toujours plusieurs sachets de thé et capsules de lait, ainsi qu'un mug, pour pouvoir me préparer une boisson réconfortante, le soir venu. La plupart des hôtels ont au minimum une petite bouilloire, un verre et quelques sachets de thé Lipton ; je leur emprunte la bouilloire mais je préfère me préparer un de mes thés en vrac rapporté de la maison (qui a largement ma préférence), dans mon mug de voyage préféré.

Et même si, quand je suis seule, je retourne souvent à ma chambre juste après avoir dîné, j'aime emporter un petit paquet de shortbreads pour en savourer un ou deux avec une tasse de Earl Grey ; juste pour retrouver l'ambiance COCOONING de la maison, qui passe aussi par la gourmandise.

(ça marche aussi avec du chocolat chaud ou un bon café, selon vos préférences !)

Je vous parle de mes thés préférés les plus gourmands, pour l'automne ou même pour l'hiver... et de tous les autres ici.

Peignoir bleu nuit du site LePeignoir.fr

S'installer confortablement

DANS UNE TENUE POUR COCOONER


Pendant que le thé infuse, je me mets à l'aise comme je le ferais à la maison, c'est-à-dire que je quitte mes vêtements de la journée qui ont emporté avec eux tous les petits tracas du quotidien, et je me glisse dans une tenue cocooning d'intérieur : T-shirt loose, pantalon souple...

Et pour gagner de la place dans la valise, j'ai adopté un petit peignoir léger mais ENVELOPPANT, que j'ai personnalisé d'une phrase qui doit éloigner tous mes cauchemars de la nuit : Expecto Patronum. 

C'est un très joli modèle qui m'a été offert par le site Lepeignoir.fr, qui me connaît grâce à l'une d'entre vous d'ailleurs ! Chaque modèle est personnalisable, avec une phrase et/ou un logo, brodé à l'emplacement de notre choix.

LePeignoir.fr
Modèle porté : Bleu de minuit


Passer une soirée

COMME À LA MAISON 


Il ne me reste alors qu'à sortir un bon livre, un magazine FEEL-GOOD ou mon ordinateur pour une série zéro prise de tête afin de terminer la soirée en douceur ; un peu comme si j'étais à la maison, lovée dans mon plaid avec ma tasse de thé. 

Ma lecture préférée quand je suis en vadrouille : le magazine Simple Things, dont les articles rayonnent de bienveillance et d'ondes positives ; typiquement le genre de lecture qui me fait du bien et qui me rapporte un peu d'esprit hyggelig, où que je sois.

Si je suis plus d'humeur à regarder une série, j'évite les (excellentes mais flippantes) séries du genre de The Fall quand je suis seule le soir, et je me rabats sur des choses beaucoup plus légères : 

- The Big Bang Theory en format court, dont je viens de terminer la saison 10 qui se clôt sur une scène juste... "OMG" comme disent les américains,

- ou Jane the Virgin, que j'ai attendu longtemps avant de commencer par crainte du côté telenovela de la série... qui est justement tout ce qui en fait l'intérêt !


Photos prises à l'hôtel Hilton Paris Opéra que je remercie pour cette belle invitation.

15 août 2017

Ma routine de soins cocooning pour l'été

Le 15 août
Soins corps et visage pour l'été

Un de ces petits moments simples et tellement RÉCONFORTANTS du quotidien : le temps que l'on peut prendre juste pour soi dans la salle de bain, le soir, une fois les vêtements de la journée lancés dans le panier à linge.

J'essaie de prendre, pour moi, trois bons quarts d'heure, une fois par semaine. Dans l'idéal, le mercredi ; la semaine a déjà bien commencé, et le week-end est encore loin. J'allume une bougie (cliché, mais c'est un petit geste qui rend la salle de bain tout de suite plus chaleureuse) et je sors mes produits préférés pour une petite séance de soin à la maison.

Visage et corps, je fais la totale !

La seule chose qui change d'une saison à l'autre, si ce n'est pas l'ambiance cocooning dans laquelle je me plonge, c'est la texture des soins utilisés. En ÉTÉ, je me tourne plus naturellement vers des produits légers aux textures plus fluides et plus fraîches.

Démaquillant yeux double action Nivea

Nivea

DÉMAQUILLANT YEUX


Je vous passe l'étape démaquillage du teint et nettoyage du visage dont je vous ai déjà parlé dans ma routine de soins pour un teint lumineux. En revanche, je crois que j'ai découvert le MEILLEUR démaquillant pour mascara waterproof.

Je l'utilise : pour retirer mon Better than Sex waterproof de Too Faced.

J'aime : son efficacité ; c'est le seul qui me permet de retirer ce mascara ultra résistant sans me faire perdre 12 cils à chaque œil.

Petit bémol : il est un peu trop absorbé par mon gant démaquillant, donc j'utilise plus de produit qu'avec un coton jetable.

Démaquillant yeux double protection Nivea, environ 4,50 € les 125 ml en grande distribution

Lait de gommage exfoliant Biotherm

Biotherm

LAIT DE GOMMAGE


Non seulement sa texture est légère et agréable en été, mais son parfum d'agrumes apporte une dose de fraîcheur en plus à mes petites séances cocooning !

Je l'utilise : après avoir nettoyé mon visage, sur peau humide.

J'aime : son exfoliation en douceur, respectueuse de mon épiderme sensible, qui ne dessèche pas et qui laisse la peau plus douce.

Petit bémol : le lait ne laisse pas particulièrement ma peau hydratée.

Lait de gommage Biotherm, 33,95 € les 200 ml chez Sephora

Masques T'ai Chi Herborist

Herborist

T'AI CHI MASQUES


Sans doute le duo de masques le plus fou que je connaisse. À l'intérieur - du véritable écrin qu'est sa boîte : un masque noir pour purifier le teint et un masque blanc pour en révéler l'éclat.

Je l'utilise : une fois par semaine. J'applique le masque noir puis je le masse du bout des doigts pendant cinq minutes ; je le rince, et je répète l'opération avec le masque blanc, en le laissant ensuite poser cinq minutes de plus.

J'aime : l'effet qu'il a sur la peau dès la première utilisation ; visiblement plus nette et plus lumineuse. C'est aussi une bonne excuse pour prendre le temps de s'asseoir, de fermer les yeux et de s'auto-masser le visage ; un vrai bonheur !

Petit bémol : c'est un soin qui nécessite d'avoir un peu de temps devant soi pour profiter pleinement de ses bienfaits.

T'ai chi masques Herborist, 52,50 € les 100 ml chez Sephora

Gel contour des yeux Silky Herborist

Herborist

SILKY CONTOUR DES YEUX


Je sais que, autour de moi, beaucoup font l'impasse sur l'hydratation du contour des yeux, alors que pour ma part, c'est un geste profondément ancré dans mon quotidien. (Parce que, je vous dis tout : j'ai personnellement des ridules de déshydratation que j'essaie de ne pas creuser d'avantage, et que j'essaie même de lisser au maximum.)

Je l'utilise : matin et soir pour hydrater mon contour de l’œil, en le faisant pénétrer par de légers tapotements du bout de l'annulaire.

J'aime : sa composition issue de l'herboristerie chinoise, qui est un des piliers de cette marque que j'apprécie beaucoup, son action hydratante, sa texture gel très fraîche et agréable à appliquer.

Gel contour des yeux hydratant Silky Herborist, 31,50 € les 20 g chez Sephora

Aquasource Everlump Night masque de nuit Biotherm

Biotherm

AQUASOURCE EVERPLUMP NIGHT


Ceci est un gel de nuit à... mémoire de forme ! La texture est absolument dingue, tout comme le produit qui est un masque remplaçant la crème de nuit pour booster la régénération de la peau.

Je l'utilise : absolument tous les soirs, après avoir éventuellement appliqué un serum, et je le rince le lendemain matin, avec une brume d'eau thermale.

J'aime : son effet repulpant, hydratant et régénérant ; sa texture étonnante, fraîche et légère, parfaite pour l'été.

Petit bémol : il n'y a pas de petite spatule fournie pour prélever du produit sans mettre les doigts dans le pot.

Aquasource everplump night Biotherm, 54 € les 50 ml chez Sephora

Vrai savon faux gel douche artisanal L'Art du Bain

L'Art du bain

VRAI SAVON FAUX GEL DOUCHE


Véritable coup de cœur pour un type de produit dont je parle rarement : un savon. Ni un gel douche classique ni une huile de douche pour ma peau atopique, mais un savon à la texture d'un savon noir qui donnerait presque à la douche quotidienne des airs de soins.

Je l'utilise : au quotidien, en prélevant un peu de pâte qui fond en une fine couche de mousse sur ma peau humide.

J'aime : son odeur douce d'ambre qui me rappelle le hammam, son respect de ma peau sensible, sa fabrication artisanale et sa composition naturelle.

Vrai savon faux gel douche à l'ambre, l'Art du bain, 12 € les 200 g

Gommage au sucre artisanal pamplemousse givré l'Art du bain

L'Art du bain

GOMMAGE AU SUCRE


Difficile d'apporter plus de fraîcheur dans la douche qu'avec un gommage au pamplemousse givré ; définitivement une fragrance pour l'été !

Je l'utilise : une fois par semaine, sur peau humide, en prélevant un peu du gommage à la texture granité au creux de ma main.

J'aime : son action exfoliante douce et efficace, et l'hydratation apportée par l'huile de coco et l'huile d'argan après rinçage.

Petit bémol : la texture granité est très friable, il faut donc prendre le coup de main pour ne pas en perdre au fond de la douche.

Gommage au sucre au pamplemousse givré, l'Art du bain, 16 € les 50 g

Mousse crépitante après-soleil Herborist

Herborist

MOUSSE CRÉPITANTE APRÈS-SOLEIL


Je pensais avoir trouvé LE produit hydratant pour le corps le plus dingue avec la texture de mousse à raser de l'Ecran Aftersun, mais c'était avant cette mousse crépitante ! Qui, oui, crépite vraiment sur le corps quand on l'applique.

Je l'utilise : tous les soirs sans rechigner (je boude parfois l'étape hydratation du corps...) tellement cette mousse est ultra fraîche (même froide, parfaite en été) et amusante à appliquer.

J'aime : l'hydratation qu'elle apporte véritablement à mon épiderme, et sa texture rafraîchissante qui (je vous l'ai déjà dit ?) m'amuse comme une enfant.

Petit bémol : produit indiqué comme extrêmement inflammable, donc a priori interdit dans les bagages, quand on prend l'avion.

Mousse crépitante après-soleil Herborist, 30,50 € les 200 ml chez Sephora


Testés

MAIS NON RETENUS


La crème de jour régulatrice de la marque Pai, suffisamment hydratante en belle saison, mais dont l'effet régulateur de sébum n'a eu aucun effet sur ma zone T.

La crème de jour Ioma, pas assez hydratante, été comme hiver, pour ma peau atopique qui peut très rapidement se dessécher. 

8 août 2017

Mes 5 thés glacés de l'été

Le 08 août
Thé glacé Løv Organic pour les journées chaudes d'été

Je le sais : en été, je ne devrais pas forcément me jeter sur les thés glacés. Surtout en période de canicule. Sauf que c'est précisément quand il fait aussi chaud que j'ai envie de troquer mon thé chaud contre un thé glacé.

Boire un boisson bien froide, c'est certain, ça RAFRAÎCHI. Temporairement.
Très temporairement. 
Le temps de la siroter à la paille. 
Après, le corps ne comprend plus rien, pense que l'on a froid, et dépense alors de l'énergie pour... le réchauffer.

Alors que boire une boisson chaude, ça permet d'activer la sudation, et de libérer la chaleur du corps par la même occasion. Et en plus, boire un thé chaud, c'est quand même un plaisir bien différent. Plus cocooning. Plus relaxant aussi, je trouve.

Mais je l'avoue : cet été, avec les 37°C dehors, j'ai quand même succombé aux thés et aux infusions glacés. Ce n'est pas l'idéal pour faire baisser notre température interne, mais ça reste un véritable petit plaisir estival.

Løv Organic

SUMMER IN LØV


Si j'ai le choix entre un thé chaud ou une infusion chaude, je prends toujours du thé sans l'ombre d'un doute. Mais j'avoue que j'apprécie beaucoup les infusions, très fruitées, quand je les consomme froides.

Infusion - Pêche & abricot - hibiscus - fruitée - BIO

Un après-midi trop chaud au bureau,
À côté de l'ordinateur, pour se croire un peu en vacances.

Summer in Løv, Løv Organic - 13,60 € la boîte en métal de 100 g 

* * *

La malle à thé

MELANGE RUSSE 7 AGRUMES


Le plus automnal des thés que je bois glacé en ce moment, mais chaud le reste du temps. Je laisse infuser deux cuillères à soupe dans une carafe d'eau, au réfrigérateur, pendant environ quatre heures, avec un citron jaune coupé en rondelles.

Thé noir - orange - bergamote - citron - COCOONING - pamplemousse - mandarine

Pour les journées chaudes et pluvieuses, à l'heure du goûter,
Avec un bon livre et deux-trois shortbreads écossais.

Mélange russe 7 agrumes, La Malle à thé - 7,90 € la boîte de 100 g - distribué en supermarché

* * *

Pagès

CITRON & CITRON VERT


Les citrons jaunes et les citrons verts sont sans doute les seuls agrumes que j'aime autant que je ne les aime pas. Incapable de boire un jus de citron chaud ou de croquer dedans, je ne peux en revanche pas m'en passer l'été : en citronnade, en virgin mojito ou en infusion glacée.

Cynorrhodon - écorces d'orange - citron jaune & vert - baies de sureau - BIO

Le samedi après-midi, dans une mason jar,
Au bord d'une piscine ou sur la plage, les pieds dans l'eau.

Citron et citron vert, Pagès - distribué en supermarché

* * *

Løv Organic

RUN FOR LØV


Je ne suis pas une grande adepte de ce que l'on appelle les "superfruits". Pas que je réfute leurs propriétés, mais je ne pense pas forcément à les consommer. Du coup, je profite un peu de leurs bienfaits en infusion !

Grenade - baies de goji - hibiscus - ACIDULÉ - bio

Après une séance de sport en salle,
Avec une poignée d'amandes et de noix de cajou.

Run for Løv, Løv Organic - 13,60 € la boîte en métal de 100 g 

* * *

La malle à thé

ESCALE EN MÉDITERRANÉE 


Ce sont certainement ses effluves de fleurs d'oranger qui me plaisent tant, dans ce mélange. Très fruité, il a aussi et surtout cette pointe de gourmandise qui rappelle les pâtisseries orientales.

Thé vert - datte - fleur d'oranger - fraise - figue - cerise - GOURMAND - pétales de bleuet

En dessert, un jour de semaine pendant les vacances,
Accompagné d'une bonne part de gâteau au chocolat Suzy (recette par ici).

Escale en méditerranée,  La Malle à thé - 7,90 € la boîte de 100 g - distribué en supermarché