Que cherchez-vous ?

12 déc. 2018

DIY - ma guirlande de perles en bois et pommes de pin

Le mercredi, décembre 12, 2018

Chaque année, je ressors la grande boite en plastique du garage. Celle qui contient toutes les décorations de Noël. Et chaque année, j'en ajoute une ou deux ; coups de cœur de voyage ou coups de cœur tout court. Mais toujours choisies avec soin pour vouloir les réutiliser, année après année. Ne pas acheter pour délaisser deux ans plus tard.

Et fin novembre, j'ai eu un coup de cœur.
Pour une guirlande repérée sur Pinterest. Dans un sapin. Avec des perles en bois.

Je l'imaginais habillant le grand miroir de notre pièce de vie.
Une DÉCORATION d'hiver, plus qu'une décoration de Noël, d'ailleurs.
Parce que je la voulais sobre. Avec des pommes de pin.

Une nouvelle décoration pour notre chez nous, 100% récup'. Il me restait un beau tas de perles en bois d'ateliers DIY animés il y a quelques années, la ficelle de Noël achetée deux ou trois ans auparavant, un peu de peinture blanche qui traînait au fond d'un tiroir, et les pommes de pin ramassées cet automne.

Bref, j'avais envie de partager avec vous ce do-it-yourself très simple, que l'on peut faire évoluer au fil des saisons en remplaçant les pommes de pin par des branches de houx, des petits bouquets de fleurs séchées, des feuilles mortes...


Matériel


- perles en bois de deux tailles différentes
- pommes de pin
- peinture blanche
- ficelle
- fil nylon transparent

Pour indication : ma guirlande fait environ 1,5 m de long avec 16 perles de 3 cm de diamètre, 51 perles de 1,5 cm de diamètre et 5 pommes de pin. Et j'ai gardé environ 10 cm de ficelle, de chaque côté, pour pouvoir facilement l'attacher.


Avant de commencer, j'ai défini la longueur de ma guirlande en fonction de son utilisation. Je voulais l'accrocher de part et d'autre d'un miroir, en la laissant pendre un peu devant. Et j'ai opté pour une alternance de perles blanches et de perles non-peintes faussement aléatoire (je suis un peu trop Monica pour l'aléatoire, pourtant cela peut être très joli !).

Donc, voilà mon motif :


Pas-à-pas


1. Appliquer une fine couche de peinture sur les perles en bois que l'on souhaite peindre, et les laisser sécher une petite dizaine de minutes.

2. Bloquer la première perle en passant deux fois la ficelle à l'intérieur. Puis enfiler les perles, et refaire la même opération pour la dernière.

3. Accrocher le fil nylon aux pommes de pin en entourant les trois / quatre épis du haut. Faire trois nœuds pour que le fil tienne bien, et laisser environ 4 cm de longueur. Accrocher à la guirlande en faisant également trois nœuds, puis couper l'excédent de fil.

Et c'est tout !
Il ne reste qu'à l'accrocher.

7 déc. 2018

Ces soirées de décembre devant mes films de Noël préférés

Le vendredi, décembre 07, 2018

Je suis de celles qui attendent le 1er décembre.
Toujours.

Pour décorer le sapin, me faire de grandes tasses de thé de Noël, écouter Christmas is all around en boucle, et pour re-re-voir mes films de Noël préférés.
Et en découvrir de nouveaux.

Souvent, une tasse de chocolat chaud à la main.
Avec des carreaux de chocolat qui fondent dans le lait chaud. Ou, mon pêché mignon, une grosse cuillère de pâte à tartiner aux noisettes plongée dedans.

Pour donner des airs de séance de cinéma privée, on sort aussi la machine à pop corn. Et on ose des recettes plus festives : pop corn sucré au sirop d'érable ou à la cannelle

Le tout bien au chaud sous un PLAID, Glasgow navigant d'un côté à l'autre du canapé pour se faire grattouiller, à moins qu'il ne soit d'humeur plus solitaire ce soir-là.

Bref, le sapin a pris place dans le salon.
Les chants de Noël résonnent à nouveau dans l'appartement.
Les pulls et chaussettes de Noël sont de retour sur le devant du dressing...

Christmas is coming !


Mes films préférés pour attendre Noël



Love Actually, mon numéro 1. Celui que je ne passe pas un seul mois de décembre sans le regarder. La danse de Hugh Grant me fait toujours me déhancher après 500 visionnages, et ce n'est pas prêt de s'arrêter ! Tout comme je trouve toujours aussi touchante la course dans l'aéroport, ou la scène des pancartes... Et Red Nose Day Actually, le court-métrage qui se passe 14 ans après, est une petite pépite pour terminer la soirée.

The Holiday, pour ce petit cottage anglais si parfait où Cameron Diaz passe ses vacances de Noël suite à un échange de maison avec Kate Winslet qui se retrouve à Los Angeles. On suit leurs deux histoires en parallèle, avec de l'amour et de la magie de Noël au programme.

Le Pôle Express, un film d'animation qui donne envie de croire au Père Noël ! Et c'est justement ce qui attend le personnage principal, un garçon qui commence à douter, et qui se retrouve embarqué dans un train, en pleine nuit !

Le journal de Bridget Jones, qui n'est pas spécialement un film de Noël mais que j'aime voir à cette période. Peut-être à cause des pulls de Bridget et Mark ?

L'étrange Noël de Monsieur Jack, ce chef d'oeuvre inspiré par l'univers de Tim Burton, dont je connais pratiquement par cœur les paroles. Festif. Décalé. Parfois, il m'arrive même de le regarder pour Halloween.

A Christmas Prince, un film de Noël que j'ai aimé pour son côté mignon / gentillet, dans la pure tradition des téléfilms de Noël, dont on connait la fin dès les cinq premières minutes... mais c'est, ce qui finalement, en fait son charme. Et la suite, The Royal Wedding, vient de sortir ! On retrouve les personnages, c'est sympa, mais il manque la magie du premier.

Le drôle de Noël de Scrooge parce que j'ai toujours beaucoup aimé ce conte dont j'ai vu des versions en dessin animé traditionnel quand j'étais plus jeune. Et celle-ci, en film d'animation, est très réussie. Je suis toujours touchée par ce personnage acariâtre qui évolue au fil de ses voyages dans le temps. 

Family Man qui, quelque part, me rappelle le conte de Scrooge. Un homme d'affaires qui pensait avoir tout pour être heureux découvre la vie qu'il aurait pu avoir s'il avait des choix différents. Avoir une famille, des proches pour qui il compte... une belle histoire dans l'esprit de Noël.

Miracle sur la 34ème rue parce que, le temps d'un film, on a envie de croire au Père Noël, comme cette petite fille et cet avocat qui vont tenter d'aider un homme, qui se retrouve interné pour avoir clamé qu'il était le Père Noël.

Un amour à New York, une belle comédie romantique comme on aime les regarder à cette période de l'année. Un coup de foudre entre un homme et une femme, la décision de voir si le destin les réunira... et 10 ans plus tard, ils cherchent à se retrouver.

Super Noël, un film très drôle dans lequel le Père Noël meurt suite à un accident de traîneau sous les yeux d'un homme qui va devoir enfiler son costume pour le remplacer ! 

Maman j'ai raté l'avion et Maman j'ai encore raté l'avion, deux classiques de Noël que j'aime bien revoir de temps en temps. Notamment pour le magasin de jouets absolument dingue du second volet.


Et cette année, il y a ces trois que je n'ai pas encore vus mais qui sont sur ma liste : The man who invented Christmas, La princesse de Chicago et La lettre au Père Noël.


Ces petites choses pour me mettre dans l'ambiance




4 déc. 2018

DIY - calendrier de l'Avent à pochettes et idées cadeaux à glisser dedans

Le mardi, décembre 04, 2018

C'est une véritable tradition, chez nous.
Faire le DÉCOMPTE avant Noël.
Avec, chaque jour, un chocolat ou une petite surprise . 

L'Avent est sans aucun doute ma période préférée des fêtes de fin d'année.
L'attente. L'esprit de Noël qui envahit les maisons. L'envie de trouver LE cadeau qui fera plaisir. 
Prendre le temps d'emballer soigneusement chaque présent. Ecrire le prénom de celui ou celle qui le recevra... en écoutant des chants de Noël ou devant un film de saison.

Et cette année, j'ai préparé un (très chouette) calendrier de l'Avent avec l'enseigne Nature & Découvertes et l'adorable Mamie Boude. Ensemble, autour d'une grande table éclairée par des bougies et décorée de quelques branches de houx, on s'est lancé dans un petit do-it-yourself, simple mais qui fait tout de suite son effet.

En le découvrant, je n'ai pas pu m'empêcher de faire "ouah".
Peut-être parce qu'il était totalement dans ce que j'aime. Du papier kraft, quelques branches de fleurs et plantes séchées. Relativement minimaliste. Avec une pointe de nature...

Bref... j'avais envie de partager avec vous ce DIY.

Et, pour une fois, je vous propose même de le déballer ensemble, pour vous donner des idées pour vos prochains calendriers de l'Avent.
Ou même pour vos cadeaux de Noël, ça marche aussi !


Matériel :


- 24 pochettes de papier kraft
- 24 pinces dorées (de tailles diverses selon la taille des branches)
- des branches de sapin, eucalyptus, fleurs séchées...
- et les 24 étiquettes dessinées par Mamie Boude


Do-it-yourself :


Une fois le matériel rassemblé, le plus dur est presque déjà fait !

Il ne reste qu'à ouvrir les pochettes, glisser une surprise à l'intérieur, puis refermer le sac et l'habiller de son étiquette et de quelques branches et fleurs séchées.


Et à l'intérieur ?


Sans trop de surprise, j'ai tout misé sur le côté cocooning !

Avec du thé, des grosses chaussettes, un peu de chocolat aussi.... en glissant dans les premières cases ce que je comptais bien utiliser tout le mois de décembre (comme le chocolat en poudre au sirop d'érable... !)




1. Chocolat en poudre au sirop d'érable, pour la gourmandise !

2. Chaussettes d'intérieur Heat Holders ultra douces et confortables, pour garder les pieds au chaud dans la maison.

3. Bougie veillée et contes de Noël qui sent bon les agrumes et la cannelle.

4. Fleurs de thé cœur de jasmin pour la beauté de la fleur qui s'épanouit dans la théière avant d'en boire le thé.

5. Guirlande d'intérieur, pour illuminer son chez soi en la disposant sur un meuble, dans un vase en verre ou sous une cloche.

6. Jeu de morpion de poche, juste trop joli avec ses cubes en bois, pour s'occuper dans les transports.
7. Chauffe-mains chat, absolument trop mignon en plus de réchauffer les mains au fond des poches, pour les jours d'hiver les plus froids.

8. Père Noël à faire pousser pour apporter un peu de nature à son appartement.

9. Crème mains au karité pour prendre soin de ses mains à l'approche de l'hiver.

10. Filtre à thé étoile, parce qu'on n'a jamais assez de filtre à thé, surtout quand ils sont aussi beaux !

11. Huile de massage pour cocooner et se détendre à la maison durant tout l'hiver.

12. Filtre à thé fleurs, parce qu'on n'a jamais assez de filtre à thé, bis...

13. Thé vert Darjeeling pour se faire de grandes tasses de thé bien chaud.

14. Huiles essentielles Rives du Mékong pour parfumer la maison.

15. Crème mains à l'argan parce qu'il faudra bien deux tubes pour protéger ses mains du froid si on se lance dans la confection d'un bonhomme de neige.

16. Carnet à empor-thé, toujours pratique quand on passe quelques jours hors de chez soi et que l'on ne veut pas, pour autant, manquer au rituel du thé X fois par jour.

17. Baume du hibou, un remède naturel pour lutter contre les petits rhumes de l'hiver.

18. Noisettes enrobées de chocolat, pour la gourmandise round 2.

19. Mini jeu de quilles pour défier ses proches autour de la bûche de Noël !

20. Carrousel chevaux dorés qui tourne joliment avec la flamme d'une bougie posée dessous.

21. Roll-on vitalité, un petit coup de boost en tube à passer sur les poignets ou les tempes au cours de la journée.

22. Bâtons d'encens veillée et contes de Noël, en association avec la bougie !

23. Boule veggie brownie, une petite bouchée gourmande.

24. Tablette chocolat lait noisettes, à grignoter devant un film de Noël.


Article sponsorisé

28 nov. 2018

Le plaisir de cuisiner à quatre mains

Le mercredi, novembre 28, 2018

J’adore cuisiner.
Sortir la tablette de chocolat, la motte de beurre et le kilo de farine... et me lancer. Peser mes ingrédients, ne penser à rien d’autre, faire vrombir le batteur tandis que je casse les œufs méticuleusement pour séparer le blanc du jaune.

Le sucré.
La pâtisserie.
Bien souvent, c’est un plaisir en solo, pour moi.

Mais j’aime aussi y mêler nos quatre mains. Nous partager les tâches pour pouvoir dire « c’est nous qui l’avons fait ». Un double « je » qui, l’un sans l’autre, n’aurait pas donné ce même résultat.

On manque trop souvent de temps.
Ou on ne prend pas assez le temps. Vaste débat.

Mais cuisiner à deux, ça se prépare un peu. Choisir une recette. Réunir les ingrédients. Ne pas terminer sa journée de travail trop tard. Laisser les factures au porte-manteau et enfiler son tablier.

La semaine dernière, j’en ai eu envie. Besoin. 
De renouer avec la cuisine à quatre mains. Au QUOTIDIEN. Passer du temps derrière le plan de travail, sans écran. Juste le bruit du couteau sur la planche à découper, notre petit chien qui quémande et le robot qui bat son plein.

Une tourte à l’anglaise.
Rien de plus réconfortant. Et de plus parfait pour un plat préparé à deux. Mijoté de longues minutes, remué sans cesse puis passé au four. Autant de temps d’attente, d’effluves odorantes qui s’échappent des plats, de salive écoulée en mince filet au bord des lèvres...

Bref, on a repris le temps de cuisiner à quatre mains.
Et on a mis en place un « super fichier » pour ne plus avoir aucune excuse de ne pas se lancer.

Des dossiers. Des listes. Avec des noms de recettes alléchantes et des ingrédients listés sur une application que l’on a en commun (Wunderlist pour ne pas la citer. Mais cela fonctionne tout aussi bien avec les simples notes de l’iPhone ou avec certainement 36 autres applications de listes partagées.).

L’un et l’autre, nous pouvons prendre envie de cuisiner. 
De bien manger. 
De chercher la fiche d'ingrédients et de faire les courses. 
Pour se lancer, le soir venu, dans une recette à quatre mains.