SLIDER

Paris
Affichage des articles dont le libellé est Paris. Afficher tous les articles

Mes bonnes adresses à Paris

29 avr. 2016


Il était temps que je vous parle de ces bonnes adresses parisiennes qui ont régalé la touriste que je suis lors de mes deux dernières petites escapades dans la capitale. 

Cinq adresses aussi différentes les unes que les autres ; de la brasserie parisienne au salon de thé IMMANQUABLE, en passant par le glacier dans le marais... bref, j'ai (encore) fait ma gourmande ! 

Bagel Baget Café


L'adresse parfaite pour déjeuner à deux pas du BHV Marais (et continuer son shopping tout l'après-midi dans la rue de Rivoli) ! J'avais envie de manger sur le pouce et de mordre dans un bon bagel ; je n'ai pas été déçue ! 

Les recettes sont nombreuses : des classiques au pastrami ou au saumon, et des plus originales comme le bagel pizza qui a terminé sur mon plateau. Sauce tomate, mozzarella, roquette, jambon... tous les ingrédients de la pizza dans un bon pain à bagel aux graines de pavot.

On peut choisir son pain à bagel (pavot, sésame, nature, fromage), comme opter pour un pain baguette, au choix. La formule coûte le prix du bagel + 5€ pour une boisson. J'ai pris le jus maison du moment, pomme, poire, menthe ; un délice, et un carrot cake en dessert, de la pâtisserie Rachel's Cake ; bon, mais un peu trop compact à mon goût. 

Bref, pour 12€, j'ai très bien mangé, j'ai été servie par des gens souriants et agréables, et je me suis tranquillement posée dans un petit fauteuil en cuir (ou simili, on va pas chipoter), au calme, à deux pas de l'effervescence parisienne, et pourtant bien loin du bruit de la ville.

Bagel Baget Café
91 rue de la Verrerie, 75004 Paris


Mövenpick


Je ne vous l'ai pas encore dit, mais comme ça, je fais d'une pierre deux coups : la marque de glace Suisse Mövenpick m'a proposée de devenir son ambassadrice lyonnaise. Et comment vous dire... la-gourmande-qui-mange-des-glaces-été-comme-hiver que je suis, a sauté de joie et a dit un grand OUI.

Bref, je suis montée à Paris, début avril, pour... MANGER DES GLACES.
Oui, c'était absolument pas trop dur.

Je me suis régalée, je suis tombée amoureuse du parfum double crème à la meringue (spécialité Suisse vraiment très gourmande), du stracciatella avec ses vraies pépites de chocolat dedans, de l'abricot au vrai goût de fruit ou encore de la vanille au goût vraiment naturel.

La boutique parait assez petite de l'extérieur (il y a une salle cachée au fond !), mais elle est belle, et on y trouve des glaces délicieuses, onctueuses, faites de 100% d'ingrédients naturels ; donc laissez parler votre gourmandise intérieure !

Mövenpick
4 Rue Pavée, 75004 Paris


Le Soufflé


Complètement atypique : un restaurant familial spécialisé dans Le Soufflé ! Le concept m'a intrigué alors j'ai poussé la porte de ce joli petit établissement pour découvrir cet endroit où l'on peut manger des soufflés, de l'entrée au dessert !

C'est la recette au foie gras, servie avec son chutney de figues, qui m'a séduite. Léger à souhait, bien rebondi, carrément instagrammable, et SAVOUREUX. Les petits morceaux d'escalope de foie gras chauds m'ont complètement fait fondre !

Le restaurant était quasi complet (et on comprend pourquoi) et le service rapide et professionnel (on nous a même proposé de nous délester de nos bagages le temps du déjeuner) (on était sur le retour de notre court séjour parisien).

Les soufflés sucrés semblaient tout aussi parfaits, mais après un petit-déjeuner très copieux à l'hôtel, et avec un salon de thé en perspective, j'ai préféré ne prendre qu'un plat. Ce sera l'occasion d'y retourner !

Seul petit bémol quand même : le prix. Le menu 100% soufflé avec entrée, salade verte, plat et dessert, grimpe à 39€. Quand on a l'habitude des tarifs lyonnais, 39€ le midi, ça parait un peu cher pour juste des soufflés (aussi bons soient-ils).

Le Soufflé
36 rue du Mont Thabor, 75001 Paris

Des gars dans la cuisine


N'étant pas parisienne, je n'aurais su vous dire, mais on m'a donc présenté cet endroit comme une brasserie typique de la ville (donc si vous voulez tester une bonne brasserie made in Paris... !) ; et quoiqu'il en soit, j'ai beaucoup aimé !

La salle n'est pas immense mais plutôt bien agencée ; il doit y avoir une bonne vingtaine voire une petite trentaine de couverts ; mais d'après ce que j'ai compris, il est quand même fortement recommandé de réserver.

J'ai été ravie de mon déjeuner : filet de daurade avec une sauce forestière, et un écrasé de pommes de terre ; un bon plat de brasserie parfaitement préparé avec des ingrédients de qualité, et l’association poisson / champignons fonctionnait à merveille.

Des gars dans la cuisine
72 rue Vieille du Temple, 75003 Paris


Angélina


LE salon de thé pour lequel je me réservais à midi.

Au départ, j'avais beaucoup hésité avec Ladurée. Mais les pâtisseries me paraissaient finalement trop traditionnelles (et je n'avais pas envie de macaron), alors j'ai mon choix s'est porté sur Angélina, et j'en ai été ravie !

15 petites minutes d'attente à l'entrée du salon à l'heure du goûter, un jeudi après-midi ; mieux vaut le savoir si on a un train à prendre. Le nôtre était en soirée, ce qui nous a laissé tout le temps de profiter d'un goûter très copieux.

Pour se réchauffer (on était en février) : un chocolat chaud l'Africain, spécialité du salon. Épais à souhait, onctueux en bouche, très équilibré, en quantité généreuse et servi avec un peu de crème chantilly ; c'était divin. Je l'ai accompagné d'une Charlotte poire chocolat (j'avais une grande envie de chocolat, oui...), et j'ai goûté dans l'assiette de monsieur son Calisson, qui m'a donné envie d'y retourner dès que possible !

Et puis la salle est magnifique, avec de grands miroirs aux murs, des petites tables très parisiennes, et un service tout aussi rapide et professionnel qu'au Soufflé ; un sans faute !

Angélina
226 rue de Rivoli, 75001 Paris

Je fais le plein d'adresses pour mes prochaines escapades à Paris (j'ai déjà quatre salon de thé à tester...!), alors n'hésitez pas à partager les vôtres dans les commentaires !

Une nuit à l'Hôtel du Collectionneur Paris

18 avr. 2016


​En février dernier, j'ai eu la chance de passer une nuit dans un magnifique hôtel parisien qui s'affiche avec ses 5 étoiles bien méritées. À 10 minutes à pieds des Champs Elysées, de l'Arc de Triomphe et de la boutique Louis Vuitton... difficile de ne pas être franchement BIEN !

J'étais à l'Hôtel du Collectionneur (de son petit nom qu'il porte bien) ; les plafonds de l'entrée ont une hauteur indécente et sont habillés de lustres somptueux tandis que les canapés en velours de la réception côtoient les grandes colones en bois qui structurent l'espace et les oeuvres d'art venues du monde entier. 

Un musée. 

Un musée privé, calme et distingué, c'est l'impression que m'a donné cet établissement dès que j'en ai foulé le premier tapis. Même topo dans les chambres. Salle de bain en marbre, robinets anciens, mobilier en bois massif... un cadre d'un autre temps où le design n'était ni blanc, ni scandinave. 

Un charme à l'ancienne auquel je n'ai pas été insensible !


Vue sur la cour intérieur avec son petit jardin à la française et sa fontaine en son centre ; la chambre était parfaitement paisible, sans un bruit de rue à l'horizon. En plein cœur de la capitale ! Un vrai bonheur.

La télévision, limite anachronique dans ce décor, me souhaitait la bienvenue, m'affichait la météo, m'indiquait les services de l'hôtel, et me laissait entrevoir la prochaine parfaite heure que j'allais passer au spa.


Sauna, jacuzzi, hammam... j'ai alterné les trois avec un bonheur non dissimulé. Après une matinée et un début d'après-midi à déambuler dans les rues parisiennes au pas de couse, l'ambiance était radicalement différente. Chaleur, détente, calme...

Le hammam oriental est d'ailleurs le plus beau que j'ai vu jusqu'à présent ; spacieux, avec une belle mosaïque à l'intérieur, mais surtout, un plafond noir illuminé. Avec un système de LED, peut-être. En tout cas, le résultat "ciel étoilé" était là.



Le lendemain matin, au petit déjeuner, je n'ai pas trop osé sortir l'appareil photo, et j'ai plutôt profité de ce petit moment gourmand pour commencer la journée. Le buffet était parfait ; de quoi se faire un bon petit-déjeuner continental (viennoiseries, céréales, tartines, fruits, yaourts...) ou de se laisser tenter par les spécialités plus anglo-saxonnes (porridge, baked beans, saucisses...).

Les batteries complètement rechargées, Paris nous attendait, monsieur et moi, pour une belle journée de promenade

L'Hôtel du Collectionneur Arc de Triomphe
51-57, rue de Courcelles, 75008 Paris

Encore un grand merci à Augis 1830 Lyon pour cette superbe invitation.

Promenade dans les rues de Paris Rive Droite

7 mars 2016


Mi-février, je montais à Paris pour deux petits jours éclairs ; l'occasion de flâner dans la capitale, et de visiter cette ville que je connais si peu.

J'arrivais le mercredi en gare de Lyon, aux alentours de midi. J'avais repéré sur google maps l'une des rues les plus intagramables, à tout juste deux pas. Rue Crémieux. Des façades colorées. Décorées. Peintes. Pleines de charme, et comme sortie tout droit d'un dessin animé. J'ai rencontré une touriste, qui me demandait si j'étais, moi aussi, tombée par hasard sur cet endroit un peu dingue. Comment dire... pas vraiment, haha ! 

Au programme du reste de la journée : un peu de shopping dans quelques enseignes que nous n'avons toujours pas à Lyon, promenade le nez en l'air à regarder les belles façades, puis check in à l'hôtel où j'ai passé l'heure la plus difficile de ma vie, entre sauna, hammam et jacuzzi. On est d'accord, le spa, c'est le rêve ?!

Pile ce qu'il fallait pour préparer le jeudi 100% marche (ou presque). Champs Elysées, place de la Concorde, jardin des Tuileries, place Vendôme, parvis du Louvre, rue de Rivoli, pont des Arts, Quai Voltaire, Notre Dame... une longue promenade parisienne qui m'a enfin permis de découvrir ces endroits, si touristiques mais si beaux !

Je vous ai ramené des petites photos de cette journée (côté Rive Droite, parce qu'il pleuvait quand nous étions Rive Gauche) ; j'espère que la balade vous plaira !

Louvre et Jardin des Tuileries



Arc de triomphe




Rue Crémieux



Hôtel de Ville




La nuit tombe sur Paris




James Bond Party in Paris by Night

26 févr. 2016


Il y a quinze jours, j'ai eu la chance d'être invitée à la James Bond Party du bijoutier-joaillier Augis 1830. Rooftop sur les Champs Elysées, vue sur la Tour Eiffel et l'Arc de Triomphe illuminés, génériques des films en acoustique... c'était parfait !

Alors j'avais envie de partager avec vous quelques photos de ce bon moment passé, histoire de terminer la semaine avec des petites paillettes dans les yeux, et de vous donner toutes les bonnes idées - à piquer ! - pour organiser sa propre James Bond Party (on aime bien faire des soirées à thème avec les amis, et vous ?).

Avant Daniel Craig, j'avoue... j'avais du mal à accrocher. Le mec qui rattrape un avion en courant, on en parle ? Il parait que c'est générationnel. J'avais lu un excellent dossier cinématographique sur la série qui expliquait que chaque acteur incarnait un James Bond différent, qui parlait plus à une génération qu'à l'autre. Donc je suis la génération Daniel-Craig-l-espion-qui-se-prend-aussi-des-coups ; depuis, je ne rate plus une seule sortie de film, haha.

#JamesBondParty


Quelques petites idées à voler sans vergogne pour faire sa propre soirée 007 : 

- un save the date un peu mystérieux envoyé par Miss Moneypenny,
- une projection best of des films (il y en a plein sur Youtube !) pour se mettre dans l'ambiance,
- ou une projection des génériques ; je trouve les derniers tout simplement magnifiques,
- les meilleures chansons de la bande son (Skyfall et Writing's on the wall sont deux incontournables, on est d'accord ?) en fond sonore,
- quelques parties de Black Jack ou de Poker pour se la jouer Casino Royal (le gagnant gagne une deuxième part de dessert !),
- et les cocktails signature de James Bond à siroter : le Vodkatini et le Vesper.

L'espion qui aimait les montres


Cette soirée était également l'occasion de découvrir l'ouvrage James Bond, l'espion qui aimait les montres (et de le faire dédicacer !) ; juste après avoir découvert une projection best of des montres de James Bond. 

Je n'y avais jamais fait trop attention, mais c'est fou le nombre de fois où 007 regarde sa montre / règle sa montre / utilise un gadget dans sa montre. En pleine course poursuite ou au lit (oui, c'est véridique !), elle est toujours bien présente.

(maintenant, je sais ce qui va me sauter aux yeux quand je regarderai un James Bond ! xD )


Un grand merci à Augis 1830 Lyon pour cette belle invitation.
Louise Grenadine - blog slow lifestyle à Lyon depuis 2007