SLIDER

Musée
Affichage des articles dont le libellé est Musée. Afficher tous les articles

Trois jolies visites pour un court séjour à Milan

27 juin 2016


Avec seulement deux petits jours et demi à Milan, nous avons bridé un peu notre habituelle boulimie de musées pour profiter au maximum de la ville et de ses glaciers (restaurants aussi, mais on a LARGEMENT passé notre temps à manger des glaces) (on en reparle bientôt !).

Mais on a quand même fait trois - très belles - visites qu'il serait dommage de louper.

Duomo


Vous voyez cette cathédrale blanche et majestueuse qui apparaît sur TOUTES les recherches "séjour à Milan" de Google ?

Oui, la file d'attente est longue, mais elle avance plutôt rapidement ; et la vue depuis le toit est splendide. D'ailleurs, oui, on peut aussi se promener sur le toit, ou plutôt, sur la terrasse. Elle est grande, elle est construite de façon à permettre une véritable petite promenade au sommet de la ville, et elle possède même quelques petits coins à l'ombre quand le soleil commence à taper.


L'intérieur de la cathédrale est à visiter, aussi, si vous appréciez les beaux vitraux, l'architecture des églises et si vous vous êtes curieux à l'idée de descendre dans une crypte.

Et puis, il y a la façade. Avec ses milles détails, ses pierres blanches impeccablement taillées, ses personnages qui l'orne et chaque petit détail sculpté.

Duomo di Milano
Piazza del Duomo, Milano

Tarifs : 11,50 € pour l'ensemble de la cathédrale, terrasse inclue (à pied) ou 15,50 € avec l'accès à la terrasse en ascenseur
Site internet : duomomilano.it


Musée national de la science et de la technologie


Mon âme d'enfant devant le mot "inventions" m'a poussée à visiter ce musée immense qui réserve plus d'une surprise !

Les inventions de Léonard de Vinci, souvent restées au stade de dessin de son vivant, prennent vie grâce au travail minutieux des maquettistes. Je ne connaissais pas du tout la facette militaire de son travail ; et pourtant, il a imaginé des dizaines d'armes de guerre assez étonnantes.

Le musée possède aussi des ateliers complets d'orfèvre et de luthier qui ont réellement été activité, et qui ont entièrement été remontés sur place.

Mais peut-être que le plus fou, c'est l'exposition sur l'espace, les dizaines d'objets d'astronomie, les pièces autour de la conquête de l'espace, et ce petit morceau de Lune.

À moins que ce soit la gare grandeur nature avec ses vérifiables locomotives à vapeur, le hangar à bateaux qui va du navire de pirates (canons compris) au premier sous-marin italien, exposé en extérieur tant il est imposant.

Une belle visite pour rêver un peu et traverser les siècles en s'émerveillant.

Museo Nazionale della Scienza e della Tecnologia
Via San Vittore, 21, 20123 Milano

Tarifs : 10 € plein tarif, 7,50 € pour les moins de 25 ans et plus de 65 ans, gratuit pour les enfants de moins de 3 ans
Site internet : museoscienza.org


Museo Poldi Pezzoli


Pas de palais majestueux à visiter à Milan, mais il serait dommage de ne pas aller découvrir l'hôtel particulier de Gian Giacomo Poldi Pezzoli. Ce musée est un peu un deux-en-un ; on découvre la riche décoration des appartements de cette époque, tout en profitant des nombreuses oeuvres picturales accrochées aux murs, les quelques statues et le magnifique mobilier d'époque.

Passionné d'art, Pezzoli avait rassemblé une belle collection pour faire de cette maison un véritable musée ; chaque salle représente une époque différente ; Moyen-Âge, Renaissance, période Baroque et Rococo. La dernière pièce du musée présente une imposante collection d'armes et armures de chevaliers dans un décor contemporain, sombre et assez froid, ce qui donne une ambiance particulière à l'endroit (j'ai beaucoup aimé !).

On ne prend pas toujours les audio-guides, mais je vous le recommande pour ce musée. Il permet de découvrir des anecdotes sur Pezzoli, sur les tableaux présentés, et il ne coûte qu'un euro ; ce serait dommage de s'en priver.

Museo Poldi Pezzoli
Via Manzoni 12, 20121 Milano

Tarifs : 10 € plein tarif, 7 € pour les 11 - 18 ans et les plus de 60 ans
Site internet : museopoldipezzoli.it


Liens utiles pour trouver un hébergement :

- Booking pour les hôtels, maisons d'hôtes, bed & breakfast, auberges de jeunesse...
- 25 € via ce lien de réduction sur votre première réservation Airbnb


Le musée des Miniatures et décors de Cinéma à Lyon

4 mai 2016


Je suis passée devant des centaines de fois, j'ai regardé à travers la vitrine des dizaines de fois, et j'ai attendu 6 ans avant de finalement trouver l'occasion de le visiter. C'est souvent ce qui arrive, avec les musées qui se trouvent à deux pas de chez nous : on oublie qu'ils peuvent nous faire voyager.

Le Musée Miniature & Cinéma s'est dévoilé à moi l'année dernière, et j'ai eu l'occasion d'y retourner il y a quelques semaines pour découvrir l'exposition temporaire sur les maquettes des films de Wes Anderson (dont le MAGNIFIQUE Grand Budapest Hotel) ; il était quand même grand temps que je trie mes photos pour partager ça avec vous !

C'est une double collection un peu atypique que l'on retrouve ici, dans ce musée à l'emplacement un peu insolite, dans le Vieux Lyon, entre les boutiques touristiques et les restaurants typiquement lyonnais (et un vietnamien, kitsch à souhait et vraiment excellent). D'un côté, une centaine de maquettes de lieux de vie du quotidien, aux ambiances légères, froides, joyeuses, nostalgiques... ; et de l'autre, une exposition sur le cinéma, les effets spéciaux, les décors et les accessoires.

Les maquettes sont bluffantes de détails et de réalisme, la reine Alien est parfaitement effrayante, et les décors grandeur nature du film Le Parfum sont impressionnants. Qui aurait cru que l'on pouvait se retrouver en plein XVIIIème siècle grâce à une simple visite de musée ?

Bref, je vous ai ramené quelques clichés de ce bel endroit pour vous faire - un peu - voyager.

Décors du film Le Parfum







Les miniatures



Exposition Wes Anderson







Exposition temporaire des maquettes des films de Wes Anderson : Grand Budapest Hotel et Mr Fox
Jusqu'au 31 mai 2016



Musée des Miniatures et Décors de Cinéma

Tarifs : 9 € / 6,50 € pour les enfants de 4 à 15 ans et les étudiants / 8 € pour les séniors / gratuit pour les moins de 4 ans.
Emplacement : 60 rue Saint-Jean, 69005 Lyon

Site internet : museeminiatureetcinema.fr


La Tour de Londres

22 févr. 2016


Imaginez un château fort, installé en plein milieu d'une ville dont l'architecture n'a plus grand chose de Moyenâgeux, et vous avez la Tour de Londres. Difficile de la louper dans le paysage urbain londonien qui a bien évolué depuis le XIème siècle !

Petit château (je trouve), mais grand musée, la Tour de Londres se visite en plusieurs heures. Elle est riche de son histoire, devenue tour à tour palais, observatoire, entrepôt ou encore hôtel de la monnaie ; et de ses collections. Les joyaux de la Couronne, vous les cherchiez ? Ils sont ici !

Mais je vous conseille de démarrer la visite par le premier panneau que vous trouverez, et qui vous emmènera dans le Palais Médiéval pour découvrir l'histoire de la Tour, les rois qu'elle a côtoyé, et la vie de cour qu'elle a pu connaître. Est-ce que vous auriez imaginé un instant qu'elle abritait une ménagerie royale, avec singes, autruches, lions et éléphants ? Moi non plus.


Les appartements d'Edouard 1er ont été reconstitués pour nous faire entrer dans l'ambiance de l'époque. C'est toujours fascinant de se poser un instant, et d'imaginer qu'à ce même endroit, autrefois, des décisions qui ont changé l'Histoire ont peut-être été prises. De penser, aussi, à leur quotidien ; à ce qui était, pour eux, le présent, la modernité, l'innovation. Et de se dire, qu'un jour, nos smartphones à la pointe de la technologie seront sous une vitre en verre, estampillés "vestiges du passé" !

(oui, ça me fait toujours ça la visite de château !)

Palais médiéval

Le fort était plutôt calme quand nous l'avons visité. On a pu se promener tranquillement et découvrir les bâtiments aux différentes architectures qui cohabitent à l'intérieur. De grandes tours en pierres taillées ou en galets, des façades en briques et des maisons à colombages ; changement de décor assuré à chaque tournant ! 

Mais nous l'avons visité fin novembre, un mercredi, alors que le temps était menaçant ; il faut donc s'attendre à croiser beaucoup plus de monde, notamment en été (pensez au billet coupe-file !).

En face : musée des Fusiliers

Les gardes de Buckingham Palace, dans leur tenue réglementaire incluant la haute moumoute et le sourire à plat, on les aperçoit souvent de loin. Pour les voir de près effectuer leurs manœuvres (et voir combien ils sont synchro !), ça se passe devant le bâtiment renfermant les Joyaux de la Couronne.

Et oui, c'est véridique : ils ne bougent pas d'un pouce quand ils sont statiques, regardent droit devant eux sans sourciller ; et en manœuvre, c'est tellement carré que c'en est limite effrayant. Si si, un peu !



Les bâtiments à colombages sont appelés les maisons de la Reine, mais elles ont surtout abrité le quartier des officiers, ainsi que des prisons ! Actuellement, c'est la résidence du gouverneur de la Tour, donc elles sont fermées au public.

Et face à ces maisons (derrière le panneau sur la photo juste au-dessus), c'est l'ancienne place de l'échafaud où étaient exécutées les personnes de haut rang, comme la deuxième et la cinquième épouse de Henri VIII.


La Tour Blanche date de la construction du fort ; elle servait à la fois à la défense et au logement de la famille royale. Aujourd'hui, elle abrite la chapelle royale ainsi que le musée des armes.

J'ai beaucoup aimé me promener entre les collections de l'armurerie royale et de l'armurerie espagnole, même si je ne suis pas spécialement attirée par les armes. Les armures sont magnifiques, et la mise en scène au cœur de cet édifice en pierre, tour originelle du fort, permet de conserver une ambiance bien plus authentique que dans un musée contemporain ! 


Comptez une bonne matinée pour découvrir chaque tour, chaque place et chaque musée de la Tour de Londres. Je ne vous en ai donné qu'un petit aperçu, pour vous donner une idée de l'ambiance sans tout vous dévoiler.

En novembre, le billet coupe-file n'était pas nécessaire. Mais en période plus touristique, j'ai lu que c'était assez indispensable. Mais, que ce soit bondé ou non, je vous recommande tout de même de prendre votre billet en ligne ; cela nous a permis d'économiser sur le prix d'entrée (plutôt élevé, donc c'est toujours ça de pris) et de payer en euros sur un site français (donc pas de commission sur le taux de change !).

Tower of London

Tarifs : environ 31,50 € adulte et 14 € enfant au guichet | réservation en ligne : 25 € adulte et 11 € enfant  sur 365tickets.fr
Métro : Tower Hill

Site internet : hrp.org.uk/tower-of-london

Egalement sur Londres : 


Musées incontournables de Londres

18 janv. 2016


​Quand on visite Londres pour la première fois, il y a quelques musées absolument incontournables qu'il serait dommage de ne pas visiter. 

Parmi eux, deux qui apparaissent si souvent dans les légendes des photos des livres d'Histoire que l'on aurait pu croire qu'ils étaient la seule source d'illustration des manuels scolaires : le British Museum et le National Gallery. Je les avais déjà visité en 2006, mais 9 ans plus tard et un œil différent posé sur les collections, j'étais contente de les redécouvrir.


Natural History Museum 


Troisième musée de mes incontournables et premier de cet article, le Natural History Museum qui mérite déjà une visite pour son architecture à elle seule, avec son mythique hall d'entrée où le squelette d'un diplodocus joue les hôtesses d'accueil.

Nous nous sommes totalement oubliés dans la salle des minéraux, à contempler du marbre, de magnifiques pierres précieuses couleur arc-en-ciel que je porterais volontiers en bague ou en pendentif, et des morceaux de météorite de fer à l'éclat assez impressionnant.

Le Natural History Museum, c'est aussi une importante exposition autour du vivant, et notamment des animaux. Baleine, lions, biches... Une partie que nous avons passée en avance rapide (je préfère les voir en vrai, personnellement) ; en revanche, les œufs, fossiles et squelettes d'espèces disparues, j'adore ! Chaque pièce est légendée et nous permet d'en apprendre plus sur ces découvertes, ce que je trouve passionnant.


Natural History Museum

Tarifs : Entrée libre / plan £1 / £5,40 pour les expositions temporaires
Adresse : Cromwell Rd, London SW7 5BD

Site internet : nhm.ac.uk


British Museum


Tellement d'étages et de pièces constituent ce musée que l'on a vite fait de s'y perdre si on ne prend pas le plan proposé à l'entrée.

Comme dans nos vieux manuels d'histoire, le British Museum nous fait traverser les siècles et les civilisations. Des statues grecques, des momies égyptiennes, des fresques romaines... Les collections sont riches et bien documentées, et nous permettent de remonter doucement le temps en faisant connaissance avec des cultures aujourd'hui disparues.

Et puis, il y a ces expositions plus petites mais qui ont de beaux trésors à nous livrer, comme celle autour de l'horlogerie ; on découvre à la fois le mécanisme de différentes horloge, mais aussi le travail d'orfèvrerie réalisée sur certaines pièces ; bref, cette salle mérite qu'on y fasse un détour !


British Museum

Tarif : Entrée libre
Adresse : Great Russell St, London WC1B 3DG

Site internet : britishmuseum.org


National Gallery


Aujourd'hui, les musées ressemblent de plus en plus à des galeries d'art modernes, je trouve. Décor minimaliste et épuré, murs blancs et petits encarts noirs ; rien de plus. Pratique pour changer les expositions à volonté, mais un peu trop impersonnel et froid ; ce qui est pratique dans une galerie d'art me parait plus triste dans un musée où les collections sont généralement assez stables.

Bref, le National Gallery, c'est tout, sauf ça. Comme au Kunsthistorisches Museum à Vienne, les salles sont accueillantes et donnent envie de prolonger la visite en s'attardant sur les tableaux. 

Une jolie petite curiosité a attiré mon attention : un peepshow du XVIIème siècle. Il s'agit d'une boite rectangulaire, représentant dans ce cas, l'intérieur d'une maison Danoise. Ce qui est intéressant, c'est l'illusion anamorphique réalisée pour donner l'impression que le décor a une véritable profondeur lorsqu'on le regarde par les trous prévus à cet effet. On se prendrait presque pour un géant qui regarde par la fenêtre d'une maison !


National Gallery

Tarifs : Entrée libre / audioguide £3,50
Adresse : Trafalgar Square, London WC2N 5DN

Site internet : nationalgallery.org.uk


Museum of London


Dernier musée de cet article (et chronologiquement, le dernier de notre séjour), le musée de Londres,. Comme son nom le laisse deviner, il permet de découvrir la ville au fil du temps, depuis la construction du mur d'Hadrien jusqu'à l’explosion actuelle de la City.

Les décors reconstitués (habitations, commerces et mêmes ruelles) mettent en scène les objets et accessoires du quotidien des londoniens aux différentes époques. Ludiques et très visuelles, on enchaîne les expositions comme on assiste à un film qui déroule sous nos yeux le fil du temps. 



Museum of London

Tarifs : Entrée libre / exposition temporaire £10
Adresse : 150 London Wall, London EC2Y 5HN

Site internet : museumoflondon.org.uk


Je pensais vous parler également de la Tour de Londres, mais cet endroit est tellement immense, et parsemé de plusieurs petits musées, que je vous réserve un article dédié à ce monument.


Également sur Londres :

Louise Grenadine - blog slow lifestyle à Lyon depuis 2007