SLIDER

L'été - une saison pour rêver et s'évader


L'été est sans doute la saison que j'apprécie le moins.
Chose paradoxale pour une habituée des vacances de la mi-août.

À moins que ce besoin d'évasion traduise une envie de fuir ? L'été et ses températures étouffantes. Cette sensation de lourdeur dans les jambes. De fatigue qui envahit le reste du corps. Et la tête, aussi. Sans parler des moustiques...

En été, j'ai besoin de partir. De rêver. De m'évader.
Pas toujours très loin (bien que j'aie une forte attirance pour les pays du nord...).
Parfois même sans bouger.

Simplement pour m'éloigner du quotidien et des douze mois qui se sont écoulés ; la paperasse administrative, la pression que l'on peut se mettre pour la rentrée, l'impatience qui s'accoude aux nouveaux projets...

Ralentir.
La chaleur nous y invite inévitablement.
S'évader. Rêver. Pour mieux revenir ensuite.


Voyager en cuisine


Quand je repense à mes plus beaux voyages, je me souviens des paysages, bien sûr.
Mais aussi des plats que j'y ai dégusté.
Invariablement.

La nourriture fait partie intégrante de mes voyages ; j'aime goûter tout ce qui est typique de l'endroit où je me trouve, même si ça signifie manger de la panse de brebis farcie à la petite cuillère.
(Surtout que, bien préparé, le haggis est délicieux.)

Pas étonnant que je boive autant de thé par jour ; ainsi j'ai toujours un peu l'impression d'être en Angleterre !

Ma bibliothèque s'est donc beaucoup remplie de livres de cuisine britannique (et comme mes envies d'évasion me ramènent systématiquement là-bas, les exemples de cet article risquent d'être très orientés Angleterre / Écosse), mais cela marche aussi bien avec de la cuisine thaïlandaise ou italienne ; le tout est de préparer ce qui nous fait voyager.

Ici, quand on veut retrouver nos souvenirs danois, on prépare des smørrebrød, alors qu'une tourte aux pommes encore tiède nous ramène à Amsterdam.
Pour trouver des livres de cuisine d'occasion : Abebooks.fr

Et quelques ouvrages que j'affectionne particulièrement :

- British Baking pour la pâtisserie
- Tea fits for a Queen pour l'afternoon tea
- The Great British Book of Baking pour les tourtes

* * *

Rêver de belles destinations


Plusieurs études ont montré qu'une grande partie du bonheur résidait dans l'attente.
L'être humain retire autant (voire plus, selon les cas) de joie du chemin qu'il parcoure que de son arrivée au sommet.

Et quand il s'agit de voyage, des chercheurs ont même compté que le bonheur d'anticipation pouvait s'étaler sur huit semaines avant le départ !

En d'autres termes : se réjouir en amont du voyage que l'on va faire participe pleinement au plaisir de voyager. Et personnellement, je trouve que c'est un formidable moyen de s'évader.

Aujourd'hui, je sais que je retournerai en Écosse parce que cette destination me fait réellement rêver.
Je ne sais pas quand.
Pourtant, je suis abonnée à une dizaine de comptes Instagram qui relaient de magnifiques photos du pays. Et j'ai un petit dossier Instagram, orné du drapeau écossais, dans lequel j'enregistre tous ces châteaux et paysages que je voudrai voir lors de notre prochain voyage.

Je prévois aussi de faire la côte Sud de l'Angleterre.
Rien n'est prévu. Ce sera peut-être l'année prochaine comme dans trois ans.
Mais depuis deux ans déjà, j'épingle sur Mapstr ces villages au charme fou, et ces salons de thé dans lesquels je projette de passer. (Notamment chez The Cobbles Tea Room dans la ville de Rye.)

Des petites doses d'évasion quotidiennes qui arrivent dans mon feed Instagram, comme sur mon compte Pinterest, et qui me font ponctuellement voyager virtuellement en attendant d'y aller pour de vrai.


S'évader à deux pas de chez soi


Et puis, il y a tous ces coins merveilleux pas si loin de chez nous.
Ces villages pittoresques que l'on oublie de visiter alors qu'ils ne se trouvent qu'à quelques kilomètres.

C'est un grand classique : on ne pense pas forcément à jouer les touristes quand on se sent à la maison.
Et pourtant, il y a tant à découvrir en ne passant parfois pas moins de 30 minutes dans une voiture ou le wagon d'un train.

L'été, pour nous, est synonyme de baignade en rivière.
Pas de crique Corse ou de calanque près de Marseille ; seulement des rivières ardéchoises qui sont pourtant de véritables petites oasis de tranquillité pour s'évader (et se rafraîchir !) le temps d'une journée.

Et puis, à la nuit tombée, on se laisse happer par la magie du cosmos.
Il suffit de lever un peu la tête pour voyager beaucoup plus loin !

Pour vous évader sans parcourir des miliers de kilomètres :

- Trois jolis coins pour se baigner en Ardèche
- Prendre le temps de regarder les étoiles

* * *

Recréer une ambiance propice à l'évasion


On a tous, en tête, une image de ce petit coin de paradis où l'on voudrait pouvoir s'évader à loisir.
Une ambiance que l'on aimerait retrouver chaque fois que l'on a besoin de souffler.

La plage de sable blanc et l'eau turquoise, avec des effluves de monoï dans l'air, pour certains.
Pour moi, la brume et la cornemuse, les cottages aux toits de chaume et l'odeur du feu de bois.

Ce sont des odeurs.
Des musiques ou des bruits ambiants aussi.
Une atmosphère toute entière, presque palpable.

L'été, plus que jamais, j'ai envie d'y retourner.
De laisser ma journée de travail bien derrière moi, et m'évader loin en recréant cette ambiance qui me plait :

- à travers la lecture de livres où les descriptions me transportent dans les rues de ces petits villages anglais,
- avec de la musique, comme la bande-son des films Harry Potter quand mon esprit recherche un peu de magie,
- ou en allumant une bougie ; il existe tant de parfums que l'on peut passer d'un moment farniente à la plage à un instant cocooning devant la cheminée d'un chalet en un craquement d’allumettes.


Et vous, comment vous évadez-vous en été ?

2 commentaires

  1. Alors moi c'est tout l'inverse :-D j'adore l'été et déteste l'hiver ! Les balades, les tenues légères, les vacances, pouvoir rester dehors jusqu'à tard le soir et bien sûr les glaces aussi ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha ! :D
      C'est vrai que les journées qui se prolongent tard dans la soirée, c'est agréable aussi. :)

      Supprimer

Louise Grenadine - blog slow lifestyle à Lyon depuis 2007