SLIDER

Bonnes adresses
Affichage des articles dont le libellé est Bonnes adresses. Afficher tous les articles

Mes bonnes adresses à Copenhague

6 mars 2019


Est-ce que j'étais déjà un peu obsédée par les SMØRREBRØD avant de partir à Copenhague ?
Oui.

Et est-ce que j'en suis revenue avec une envie d'en manger bien plus souvent, et une quête perpétuelle du pain parfait pour les faire à la maison ?
Re-oui.

Alors pour clore cette série d'articles sur Copenhague et ses alentours, j'avais envie de vous parler des (nombreuses) adresses où nous nous sommes régalés pendant tout le séjour. 

Autour de smørrebrød ; une obsession, je vous avais prévenu !
De délicieuses pâtisseries à la cannelle.
De boissons chaudes aussi, parce que c'est hyggelig. Et que se réchauffer en tenant sa tasse entre ses mains, même en plein mois d'août, c'est parfois nécessaire...


Déguster des smørrebrød


Smørrebrød, littéralement ça signifie : pain et beurre.
Mais autant dire qu'on est bien loin de la simple tartine de pain beurrée.
Légumes, viandes, poissons, fruits, fromages, sauces... je pense qu'il existe autant de combinaisons que de danois. 

D'ailleurs, on a nous même testé et validé une recette (le soir, après une longue journée de visite et de promenade, on mange souvent dans notre logement) : poulet, poire, roquette et mayonnaise.

Et à l'heure du déjeuner, on s'est régalé aux :

- Designmuseets café, le restaurant du musée du design, qui est une excellente surprise. Les smørrebrød sont préparés avec des produits de saison tout en étant très abordables (les moins chers des trois adresses testées),

- Orangeriet Kongens Have se situe dans une ancienne orangerie ; les smørrebrød sont excellents et raffinés (gros coup de cœur pour celui aux crevettes marinées, avocat, citron vert, cream cheese fumé
et aneth), et ce fut parfaitement agréable de déjeuner dans cette salle très lumineuse, avec vue sur le parc, alors que la pluie s'abattait sur les carreaux ; les prix y sont cependant beaucoup plus élevés qu'au Designmuseets café,

- Restaurant Schonnemann est une institution danoise où toute la carte est faite de plats traditionnels ; on y retrouve donc des smørrebrød plus classiques mais dont les recettes changent encore véritablement des deux premiers. Le restaurant est autant prisé par des hommes d'affaires que par les touristes, donc la réservation en ligne est obligatoire pour avoir une place.

* * *


Pour la pause déjeuner


Il faut bien l'avouer, la vie est chère au Danemark. Et la restauration fait partie des gros pôles de dépense dans un voyage à Copenhague. D'où l'intérêt d'avoir un logement avec un coin cuisine pour éviter de manger tous les jours à l'extérieur.

On a tout de même délaissé quelques fois les smørrebrød pour déjeuner aux :

- Atelier September, un coffee shop lumineux avec un personnel chaleureux et une ambiance "comme à la maison" où l'on retrouve bien sûr le traditionnel (mais très bon) avocado toast

- Palaeo Pilestraede comme un fast food nouvelle génération, avec des produits les plus naturels possibles ; burgers et hot dogs sont au menu. Peu de place en intérieur et beaucoup de commandes à emporter ; l'attente peut être assez longue.

* * *


Coffee shop & pâtisserie


Le goûter, c'est sacré.
C'est la pause de la journée, celle qui permet de se (re)poser pour mieux repartir.

Et à Copenhague, il y a de quoi faire.
De bonnes adresses pour jouer les gourmands. Boire (beaucoup) de café.

En revanche, pour le thé, le choix est plus limité, alors je me suis rabattue sur les chocolats chauds et les chaï latte qui ont toute leur place sur la carte des coffee shops. Avec, en bonus, le bonheur de trouver des laits végétaux sur toutes les cartes, et sans supplément !

- Emmerys, c'est une enseigne de pâtisserie et café entièrement bio, avec plusieurs établissements dans Copenhague et dans quelques autres grandes villes danoises ; l'ambiance est ultra cocooning, avec des plaids sur la terrasse et des bougies sur chaque table. Les roulés à la cannelle sont excellents, et si, comme le bûcheron, le skyr islandais vous manque... ils en ont !

- Andersen & Maillard, ce coffee shop qui torréfie lui-même son café, et qui a un succès tel que les danois font la queue pour prendre ne serait-ce qu'un café à emporter. Ce que nous avons fait (un très bon chocolat chaud pour moi) lors de notre session de chine au marché aux puces de Nørrebro avant de se promener dans le parc/cimetière où l'on peut notamment voir la tombe H.C. Andersen.

- Conditoriet La Glace, la plus vieille pâtisserie de la ville... et aussi le seul véritable salon de thé que nous avons fait (deux fois !). Des gâteaux à plusieurs étages, des recettes toutes plus gourmandes les unes que les autres (je prendrais bien, la tout de suite, une part de ce gâteau au praliné amandes/noisettes, abricot, croustillant de chocolat/amandes)... la salle est très grande mais en demi-sous-sol donc très peu lumineuse.

- The Coffee Collective, un torréfacteur qui a de nombreux coffee shop dans tout Copenhague. Il est même possible d'acheter du café sur place, et de le faire moudre différemment selon la machine que l'on a à la maison !

* * *


Début de soirée dans un bar à cocktails


Notre petite tradition quand la destination s'y prête : découvrir un ou deux bars à cocktails pour voir - et surtout déguster - ce qui se fait à l'étranger ; souvent l'occasion de faire de très belles découvertes.

- Lidkoeb, plutôt excentré, avec une entrée pas forcément facile à trouver... mais une fois à l'intérieur, on se retrouve plongé dans une ambiance 100% hyggelig, avec lumière tamisée, bougies à tous les coins de la salle, du mobilier en bois... et même un (excellent) cocktail nommé hyggelig Martini : gin Tanqueray Ten, Hygge Akvavit, Lillet blanc et bitters pamplemousse.

- Ruby est, à l'inverse, en plein centre de Copenhague. L'ambiance y est cosy, avec vue sur une partie du château de Christiansborg, et les cocktails y sont également très bons. Pour ma part, je me suis régalée avec un (dont j'ai oublié le nom) à base d'Amaro Nonino Quintessentia, bourbon Bulleit 10 ans, select aperitivo et jus de citron jaune.

* * *


Mais aussi...


Pour terminer cette (un peu longue...) liste de mes belles adresses testées à Copenhague, je voulais vous parler de ces deux dernières :

- Osterlandsk Thehus si vous aimez, comme moi, vous rapporter du thé de tous vos voyages ; l'Imperial Earl Grey Med Jasmin, ainsi que le Orange Med Skal sont bio et excellents ; le Kanel, en revanche, n'est pas assez fort en cannelle à mon goût.

- Meyers Bageri est une toute petite boulangerie bio créée par Claus Meyer qui est à l'origine du mouvement de la nouvelle cuisine nordique (dixit mon Lonely Planet de poche) ; c'est ici que nous avons pris du pain (absolument excellent) pour préparer nos smørrebrød maison, et nous nous sommes même laissés tenter par des pâtisseries à la cannelle, tout aussi bonnes !

* * *

Copenhague est une ville riche de bonnes adresses, et pas uniquement en restauration / bars et pâtisseries. Il y a plein de très jolies boutiques de décoration, des antiquaires un peu partout également. Alors si ce genre d'adresses vous intéresse aussi, je vous glisse le lien de mon compte Mapstr. C'est l'application que j'utilise depuis je-ne-sais-plus-combien-d-années pour y consigner tous ces endroits que je repère avant mes voyages, et ceux que j'ai beaucoup apprécié après les avoir testés. Alors n'hésitez pas à me les piquer, c'est fait pour ça !


Egalement sur le Danemark : 


Mes bonnes adresses pour se régaler à Lisbonne

25 juil. 2018


Du poulpe.
Avant de partir à Lisbonne, j'avais une idée en tête : manger du poulpe.

Parce que c'est terriblement bon... à condition d'être bien frais et bien préparé. Et quelque chose me disait que c'était exactement ce que j'allais trouver durant ces petites vacances de printemps au Portugal.

Je m'étais aussi armée de quelques adresses pour les envies sucrées et les sorties à la nuit tombée ; de quoi passer (pour changer), un séjour aussi riche culturellement que gastronomiquement, et découvrir la cuisine portugaise.


Enoteca de Belém


Notre tout premier repas dans la ville ?
Avec du POULPE au menu. Le plus tendre que j'aie jamais mangé. Fondant presque sur la langue malgré les ventouses. Servi, notamment, avec une petite purée de patates douces / carottes absolument délicieuse.

Le restaurant est dans un coin (très) touristique mais dans une ruelle perpendiculaire à la rue principale ce qui en fait presque une adresse cachée, qui mérite tout de même de réserver pour assurer le coup ; la salle n'étant pas très grande. (Nous, on a eu de la chance : une table réservée jamais réclamée.)

Le dessert fut l'occasion de goûter une spécialité conventuelle portugaise : le papo de anjo, à base de jaunes d’œufs et de sucre. Léger et savoureux.

Enoteca de Belém
Tv. Marta Pinto 10, 1300-083 Lisboa

Page facebook : fb.com/EnotecaBelem


Oficina do Duque


Une adresse en plein cœur de Lisbonne, dans l'une de ces interminables montées d'escaliers qui nous font regretter de ne pas avoir pris un billet de tram ! Elle se mérite, c'est vrai, mais elle mérite aussi complètement que l'on se fasse les cuisses pour y arriver.

(Sinon, on peut aussi partir de la rue du-dessus, et y aller en descendant, mais il y a moins de challenge.)

La décoration est très épurée, avec un comptoir en béton et de belles tables en bois ; tout ce que j'aime. Surtout quand la carte suit : des intitulés sobres, avec seulement le nom des ingrédients qui composent les plats, pour redonner toute son importance au choix des bons produits.

Locaux. Frais. De saison.
Les poissons étaient divins, et les accompagnements aussi.

Oficina do Duque
Calçada do Duque 43, 1200-155 Lisboa

Site internet : oficinadoduque.pt


Double 9


Ce soir-là, on avait repéré une adresse qui nous faisait gravir mille collines mais la carte des cocktails semblait en valoir la chandelle. Sauf que, arrivés devant la porte, nous n'avons jamais pu entrer. Le bartender participait à une compétition ; l'établissement était donc fermé.

C'est là que j'ai vu, sur google map, le Double 9. À une quinzaine de minutes à pied, nous demandant de traverser encore mille collines, mais estampillé "Tea cocktail bar". Tout ce qu'il me fallait pour dépasser ma déception et foncer découvrir une nouvelle adresse.

La spécialité de ce bar : préparer des cocktails à base de thé. Les recettes étaient originales, pas très dosées en alcool, et à environ 8 € le verre.

Gros coup de cœur pour le Almond Sour, noté comme étant un classique portugais : whisky Chivas infusé au thé à l'amande, liqueur d'amande portugaise, jus de citron, sirop de thé à l'amande et bitters à l'amande.

Double 9
R. da Misericórdia 78, 1200-385 Lisboa

Page facebook : fb.com/Double9Lisbon


Foxtrot bar


Ce serait mentir si je disais que le nom du bar ne m'avait pas déjà à moitié convaincue.

En arrivant, pas de grande devanture ni d'enseigne en néon ; juste une petite porte noire à laquelle il faut sonner pour qu'on vienne nous ouvrir... et nous transporter immédiatement dans les ANNÉES 30.

Je me suis laissée tenter par un cocktail dont je n'ai pas conservé le nom, mais très original et plein de caractère, à base de : Mezcal Vida qui lui donnait un goût fumé, Maraschino, agave, citron vert, orgeat et cardamome.

Foxtrot bar
Tv. Santa Teresa 28, 1200-405 Lisboa

Site internet : barfoxtrot.pt


Hello, Kristof


J'ai toujours du mal à résister à l'appel d'un coffee shop (ça marche aussi pour les salons thé, soit dit en passant...), d'autant plus quand ils sont à cinq minutes de l'appartement où je loge.

On a donc fait une escale par ce coffee shop à la décoration plus scandinave que portugaise, réputé pour son café et ses pâtisseries. Les buveurs du premier n'ont pas été déçus, et de mon côté, je me suis régalée avec le thé glacé maison dans lequel flottait un bâton de cannelle (il faut d'ailleurs que je teste ça chez moi !), et la part de carrot cake à laquelle je n'ai pas su résister. 

Et pour ne rien gâcher, les prix sont tout doux ; on en a eu pour moins de 20 €... à quatre ! Chacun ayant pris une boisson ainsi qu'une pâtisserie.

Hello, Kristof
R. do Poço dos Negros 103, 1200-076 Lisboa

Site internet : hellokristof.com


There coffee in Alfarrabista


On avait soif.
Et envie de glace.

Mais comme la glace risquait de donner encore plus soif, on a fait une halte dans le premier petit salon de thé qui s'offrait à nous, avec sa décoration absolument trop mignonne (murs bleus, carrelage en damier, tables en marbre...).

On y a juste bu, mais la citronnade à la framboise était parfaite, et si j'avais eu faim, je me serais bien installée pour goûter un peu plus longuement la carte.

There coffee in Alfarrabista
R. da Madalena 80D, 1100-010 Lisboa


Manteigaria


Les Pastéis de Belém sont réputés pour être parmi les meilleurs de Lisbonne.
Leur packaging est, qui plus est, absolument adorable. Et leur boutique est située dans une zone (très) hautement touristique.

Donc tout naturellement, il y avait une file d'attente d'une bonne heure, les deux fois où nous sommes passés devant.

Honnêtement, nous n'avons pas eu le courage, et nous avons décidé de goûter les pastéis de Nata dans l'autre pâtisserie du top 2 ; chez Manteigaria, que l'on trouve en plein centre ville.

Je ne pensais pas aimer ça, les pastéis. J'avais un a priori.
Peut-être parce que, visuellement, ça me faisait juste penser à un flan. Et j'avais peur que ce soit lourd.

Verdict : nous avons mangé six en l'espace de quatre jours, et nous en avons même rapporté deux de plus chacun, pour le retour en avion et le petit-déjeuner du lendemain matin.

Un RÉGAL. Léger. Savoureux.
Et c'est aussi le bon plan ultime pour un dessert local sans se ruiner : 1 € le pastéis.

Manteigaria
Rua do Loreto 2, 1200-108 Lisboa

Site internet : manteigarialisboa.com


Gelato Therapy


La dernière gourmandise que l'on s'est offert dans les rues de Lisbonne, pour dire au revoir à la ville avant de repartir en direction de l'aéroport .

Il faisait chaud, et la carte m'avait interpellée : du stracciatella, un classique auquel je suis incapable de résister, et une boule de glace à l'amande... première fois que je croisais ce parfum qui fut une pure régalade ! Le parfum stracciatella, en revanche, n'était pas dingue ; la glace manquait d'onctuosité. 

Gelato therapy
1100 332, R. da Madalena 83, Lisboa

Également sur Lisbonne :

Mes bonnes adresses à Lyon - avril

2 mai 2018


Ce doit être les beaux jours qui me donnent d'autant plus envie de sortir.
Parce que dernièrement, j'ai clairement accéléré la cadence !

Un brunch par-ci, un tea time par-là, quand ce n'est pas un déjeuner à l'extérieur pour faire une pause  le midi et papoter entre filles... Il faut dire que la ville de Lyon pousse au crime, quand on est GOURMAND !

Toujours une nouvelle adresse à découvrir quelque part. Les restaurants et coffee shop poussent plus vite que le noisetier devant ma terrasse (et ce n'est pas peu dire !).

Ma liste de nouveaux endroits à découvrir n'en finit donc plus (et vous pouvez d'ailleurs me la piquer sur Mapstr) (il y aussi des adresses un peu partout où j'ai voyagé).

Bref, dernièrement j'ai tout de même rayé cinq adresses de ma to-do-list, et ce fut de chouettes découvertes dont j'avais envie de vous parler.


MaMi

COFFEE SHOP


J'avoue, c'est le nom qui m'a d'abord donné envie d'y aller.
Et puis la décoration : briques blanches au mur, fauteuils en cuir, tables en bois, grande banquette... et les pâtisseries qui nous attendent au comptoir sous une cloche en verre.

Bien trop longtemps que je n'avais pas mangé un carrot cake (ok, un mois maximum...), alors c'est ce que j'ai commandé avec un chocolat chaud à l'orange de Jeanne-Antoinette, une maison spécialisée dans les chocolats chauds que j'avais repérée cet automne, mais encore jamais testés.

Un GOÛTER bien (trop) consistant mais parfait.
Ce n'est pas LE meilleur carrot cake de Lyon (celui de Dorodi Pastry reste le numéro un pour moi), mais il se défend très bien !

Quant au chocolat chaud, j'ai bien envie de goûter les autres et de passer commande sur la boutique en ligne...

MaMi Coffee Shop
141 rue Sébastien Gryphe, 69007 Lyon

Site internet : mamicoffee.fr


À la Piscine

CUISINE DE MAISON


Je ne suis jamais allée nager à la piscine du Rhône.
Jamais.

En revanche, l'idée de manger avec la vue sur le fleuve et la presqu'île lyonnaise me plaisait beaucoup ! Tout comme le menu : des plats préparés maison, avec des produits locaux, de façon plutôt moderne tout en gardant l'authenticité des goûts de chaque aliment.

C'est exactement ce plaisir-là que j'ai retrouvé dans mon assiette avec, en plat : filet de dorade, petits pois et oseille.

En revanche, j'ai moins accroché avec le dessert au chocolat et sa sauce safranée ; un peu trop de safran à mon goût, écrasant les autres saveurs. Mais le plat m'a tellement plu que j'y retournerai volontiers pour un prochain déjeuner !

À la Piscine
8 quai Claude Bernard, 69007 Lyon

Site internet : alapiscine.eu


Piada

STREET FOOD ITALIENNE


Dans un style totalement différent, je suis allée découvrir la street food italienne au centre commercial de Confluence.

Oui, dans un centre commercial.
Généralement, je suis assez réticente sur les restaurants des centres commerciaux. Mais je me suis laissée séduire par l'idée de découvrir la piadina, une galette de pain qui est une spécialité culinaire venue d'Italie.

Et j'ai bien fait !
Non seulement l'endroit est terriblement beau, très coloré à l'image de l'Italie ; mais la PIADINA est surtout délicieuse. Entièrement préparée maison par un binôme frère et sœur qui a appris à la réaliser en Italie pour la ramener à Lyon.

Sur la carte, plusieurs recettes bien sûr, dont une imaginée par le parrain de l'établissement, Christian Têtedoie (oui oui oui) ; et c'est celle que j'ai goûtée : jambon truffé, squacquerone, épinards, roquette et tomates séchées ; un régal.

J'ai aussi goûté un des cocktails de la carte, un spritz bien rafraîchissant (pour moins de 6 €!).

Piada Confluence
Centre commercial Confluence, 112 cours Charlemagne, 69002 Lyon

Page facebook : fb.com/piadafood


Pimprenelle

BRUNCH ET BAR À TARTINES


Je n'avais encore jamais poussé la porte de chez Pimprennelle, bien que j'en avais entendu beaucoup de bien. Il s'agit d'un restaurant à tartines, dans la journée et le soir, mais l'établissement fait également brunch le week-end.

Un brunch qui a un succès tel qu'il est obligatoire de réserver plusieurs jours en avance, soit dit en passant !

On l'a testé un dimanche, sur les coups de 11h, avec Marie. La carte est appétissante et la formule complète tellement copieuse qu'on l'a prise pour deux, en commandant simplement une boisson chaude et une boisson froide en supplément, histoire que chacune ait ses deux boissons.

Oeufs brouillés, saumon, salade, verrine, brioche aux pralines, cake marbré... un brunch à la française, en somme, servi dans un cadre absolument délicieux.

Pimprenelle
13 rue des Quatre Chapeaux, 69002 Lyon

Page facebook : fb.com/pimprenellelyon


Hank Burger

FAST FOOD VEGAN


C'est une petite chaîne de fast food végétarien - et même végétalien - lancée à Paris, qui vient d'arriver à Lyon.
"Petite" chaîne, car l'établissement lyonnais est seulement le troisième (mais pas le dernier ?).

Je crois que c'était la première fois que je goûtais un steak vegan !
Avec une sauce barbecue, des poivrons rouges et jaunes marinés, le BURGER était excellent. Tout comme les frites.

Bon à savoir : il est également possible de demander son burger sans gluten, grâce à une préparation de pain et de steak spéciale sans gluten.

Hank Burger
5 rue Pizay, 69001 Lyon

Site internet : hankrestaurant.com

Mes bonnes adresses à Lyon - mars

23 mars 2018


"Qu'est-ce qu'on mange ?"
Je pense que c'est la question que je prononce le plus de fois au cours d'une seule journée.

Alors que je suis totalement capable de rêver trois fois dans la même semaine d'un bon croque-monsieur au four, avec une bonne dose de crème fraîche et de gruyère bien gratiné sur le dessus.

En ce moment, je suis plutôt sur l'avocat, d'ailleurs.
Je pourrais en manger à toutes les sauces. Et surtout sans.

À la maison, j'aime ces plats et saveurs que je trouve RÉCONFORTANT. Qui ont un petit goût de home sweet home.

Alors qu'à l'extérieur, j'ai envie d'être surprise. De pouvoir piquer 2/3 idées à ramener dans ma cuisine, aussi.
Et de passer un bon moment.
Bien accompagnée. 

Bref, j'ai dernièrement découvert des adresses qui répondent à ces petits critères secrets, nichés au fond de ma tête. Des endroits où l'on se sent bien, et que l'on a envie de découvrir entre amis.


Delicatessen

BARBECUE AMÉRICAIN


Elle est où la poulette ?
En vue. Tout comme le pulled pork, les beef ribs, l'énorme plat de mac & cheese avec du beurre au fond du plat pour pas que le gratin colle, et les beans.

Un joyeux mélange de spécialités américaines, avec des viandes excellentes qui fondent en bouche (mais sans les pattes de canard) et des sauces très savoureuses... le tout servi sur un plateau, à la bonne franquette. La note se fait au poids, comme ça, on peut absolument tout goûter (ou presque).

Pas de compote en dessert, en revanche. Sûrement par égard pour nous, les clients, parce qu'il faut pas respirer la compote, ça fait tousser.

J'avoue, j'ai eu beaucoup de mal à ne pas dire à ne pas dire à Brice Fournier qu'il ressemblait à ma tatan. Je me suis contentée de passer commande tandis que mon bûcheron commençait à tailler le bout de gras avec lui, au sujet des différentes bières au menu. Moi, j'étais juste déjà bien trop contente d'être venue, et d'avoir rencontré Kadoc * !

Delicatessen
38 rue de l'Arbre Sec, 69001 Lyon

Page facebook : fb.com/DelicatessenLyon

(* frère de Karadoc dans la série Kaamelott. J'ai hésité à mettre une petite précision, mais je me suis dit que ça vous éclairerait un peu sur mes étranges remarques, quelques lignes plus haut, si vous ne connaissez pas encore les dialogues sur le bout des doigts.)


Les Papas gâteaux

SALON DE THÉ


J'avoue, c'est l'énorme part de CARROT CAKE vue sur leurs réseaux sociaux qui m'a d'avance convaincue de pousser la porte de ce salon de thé.

Et cette banque de gâteaux qui me faisait rêver.
Qui n'est pas sans rappeler celles croisées à Londres ou à Édimbourg.
Avec les layer cakes, le banoffee cake... ou des recettes plus classiques, en France, comme la tarte au citron meringuée (avec sa triple hauteur de meringue !).

Bref, j'ai commandé une belle part de carrot cake et je me suis laissée tentée par la citronnade maison, pour changer du thé. Et j'ai piqué dans l'assiette de mon voisin pour goûter le layer cake chocolat / praliné...

Verdict ?
On reviendra !

Les Papas gâteaux
42 rue Sala, 69002 Lyon

Site internet : lespapasgateaux.com


L'Artchimiste

BAR À COCKTAILS


C'était la Saint Patrick.
Personnellement, je ne bois pas de bière, alors c'est dans un bar à cocktails, que nous n'avions pas encore testé, que nous avons passé le 17 mars entre amis. Avec une carte aux accents irlandais, pour cette soirée où je n'avais pas oublié d'accrocher un petit foulard vert autour du cou.

Le bar n'est pas très grand mais j'ai tout de suite aimé l'endroit.
De grandes tables en bois. Des plantes suspendues au plafond... Ou comment donner une ambiance cosy à un bar, en deux leçons.

C'est le Dublin Point qui a attisé ma curiosité, un cocktail spécialement conçu pour la soirée de Saint Patrick : Jameson, jean de Lillet, chartreuse et orange. Excellent ! Et c'était aussi l'argument qu'il fallait me donner pour me convaincre de tester quelques recettes de cocktails au whisky à la maison (alors que je suis plus gin, habituellement).

Mention spéciale à l'assiette de charcuterie, avec des spécialités à la truffe et au fenouil (qui est un objet redondant, du fait de sa partie sporadique ou boulière, ne l'oublions pas) (pardon, mais c'était trop tentant.)

L'artchimiste
22 rue professeur Weill, 69006 Lyon

Site internet : lartchimistebar.business.site


Bourbon's house

FRANCO-ANGLAIS


Un afternoon tea à Lyon...
Je suis allée tester un AFTERNOON TEA à Lyon ! (et non, ce n'était pas chez moi, cette fois-ci.)

C'est en presqu'île, du côté des quais du Rhône, que se cache cette petite adresse franco-anglaise que je pouvais difficilement ne pas tester. D'ailleurs, l'une d'entre vous m'avait parlé de cette adresse, sur les réseaux sociaux en se doutant que j'allais aimer : alors merci ! 

À peine rentrée, j'ai tout de suite repéré cette petite banquette adossée à une fenêtre, avec ses coussins moelleux où je me serais bien vue rester lire un bon bouquin, tout l'après-midi.

Mais le programme était légèrement différent : découvrir la formule de l'afternoon tea que l'on peut venir prendre tout l'après-midi (sur réservation), servie à volonté. Scones, marmelade à l'orange, confiture de framboise, brownie, trifle, sandwichs salés... et millionnaire, pour lequel j'ai eu un gros coup de cœur. 

Mon seul petit regret va du côté des scones ; j'aurais adoré avoir de la clotted cream pour les accompagner (parce que c'est difficile à trouver à Lyon, et long à faire à la maison), et je préfère la marmelade à l'orange plus amère (ce qui est totalement une question de goût).

L'établissement fait aussi le petit-déjeuner, le lunch et le dîner, avec une carte de cocktails qu'il faudrait que je revienne tester !

Bourbon's house
22 rue gentil, 69002 Lyon

Site internet : bourbonshouse.com
Louise Grenadine - blog slow lifestyle à Lyon depuis 2007