SLIDER

Promenade d'automne avec son chien - et les dangers à éviter


Ma saison préférée pour me promener en forêt avec Glasgow ? Ou dans un parc ?
L'automne. 
Pour les couleurs magnifiques qui règnent parmi les arbres.
Le bruit de ses petites pattes qui s'enfoncent dans les feuilles mortes.
La douceur des températures de saison.
Et les odeurs de feu de bois sitôt qu'une maison avec une cheminée se trouve dans les parages.

Les promenades d'automne sont sans doute les plus belles.
Et celles durant lesquelles je ramasse le plus de choses.

Entre la CUEILLETTE de champignons et de châtaignes pour la cuisine, et le ramassage de pommes de pin et de glands pour la décoration, on a vite fait de finir avec un panier bien rempli !
Et un chien épuisé d'avoir laissé traîner sa truffe un peu partout sur le sentier.

Mais si la saison est merveilleuse pour les promenades avec son chien, il y a aussi quelques petits dangers à éviter. Alors, dans la lignée de mon article comment je voyage avec mon chien, et en partenariat avec l'assurance pour animaux Agria, je voulais partager avec vous quelques conseils et astuces pour profiter au mieux de ces beaux moments.


Prévenir les intoxications


J'adore ramener quelques GLANDS que je dispose dans ma décoration (après avoir vérifié qu'ils n'ont pas de trous, indiquant la présence d'un intrus). Mais je veille toujours à ce qu'ils restent hors de portée de Glasgow.

Les glands sont consommés par certains animaux, comme le sanglier et l'écureuil. 
Alors on ne s'en méfie pas toujours.
Mais ils sont hautement toxiques pour nos chiens.

Leur forte teneur en tanin entraîne des inflammations de l'estomac et de l'intestin, ainsi que de sérieux dommages sur les reins et le foie. L'intoxication se manifeste notamment par un excès de bave, des vomissements et des diarrhées. Il faut alors contacter un vétérinaire au plus vite pour traiter l'empoisonnement.

Heureusement, ce n'est pas forcément mortel.

Un seul gland consommé ne fera certainement pas de dégâts aussi importants sur un chien (quoi que, avec Glasgow et ses 2,8 kg, je me méfie même de la moindre miette de chocolat qui traîne, par exemple), mais nos chiens sont souvent si curieux qu'une intoxication peut vite arriver si on ne garde pas un œil sur eux durant une promenade.


Même chose avec les marrons d'Inde, que l'on trouve absolument dans tous les parcs, en ville.
J'ai d'ailleurs récemment appris que les bourgeons et les feuilles de marronniers aussi, étaient toxiques.
Et comme Glasgow aime particulièrement mâchouiller de l'herbe, il n'y aura jamais de marronnier dans notre jardin. Mieux vaut prévenir que guérir !

Les symptômes sont similaires à l'intoxication aux glands : vomissements, diarrhées, mais aussi convulsions ou paralysie. 

Dans tous les cas, chaque fois que le comportement d'un chien (ça vaut aussi pour les chats et autres animaux bien sûr) change, je ne peux que vous recommander d'appeler un vétérinaire. Au moindre doute, je n'hésite jamais à appeler le mien en qui j'ai une totale confiance, et qui nous a toujours très bien informé - ou rassuré quand il n'y avait pas de quoi s'inquiéter !


À glisser dans son sac


Je bois assez peu (et c'est mal) (j'essaie d'y remédier), et ce n'est pas quand le temps se rafraîchit que je vais penser à prendre une gourde pour moi.

Mais si on prévoit une promenade un peu plus longue, un après-midi dans les bois ou même au parc, un peu d'EAU et une petite gamelle ne sont jamais en trop pour Glasgow. Surtout quand il passe son temps à marquer son territoire, le long des arbres, pour laisser des messages à ses potes à quatre pattes !

On privilégie aussi la laisse à enrouleur, beaucoup plus longue, pour lui permettre de naviguer avec plus de liberté.
La laisse permet de garder un œil sur lui (et elle est obligatoire dans la plupart des parcs, en dehors de certaines zones consacrées aux chiens) tout en lui permettant d'aller explorer les environs.


À la maison


De retour de promenade, Glasgow a le droit à une fouille en bonne et due forme !
Sous couvert de lui grattouiller le ventre, on inspecte chaque partie de son corps à la recherche... de tiques.

L'automne comme le printemps sont les deux saisons où les tiques sont le plus présentes.
Alors, même si nous le traitons avec une pipette anti-parasitaire pour limiter au maximum les risques, on vérifie toujours après les promenades en forêt ou dans les hautes herbes.

Sous les aisselles, entre les coussinets, autour des oreilles, sur le cou... elles affectionnent particulièrement les zones où la peau est plus fine.

L'arme secrète à dégainer si une tique vient élire domicile sur Glasgow : le crochet tire-tique.
Qui porte assez mal son nom car il faut dévisser la tique, et non la tirer !


L'assurance pour les animaux


Quand on a eu Glasgow, la question ne s'est pas posée.
Je ne me vois pas faire sans mutuelle pour moi, en cas de dépense importante liée à la SANTÉ.
Et il en allait de même pour mon chien.

D'ailleurs, dès que mes proches ont eu des chiens, je leur ai conseillé d'en prendre une.

Je sais que les frais vétérinaires peuvent rapidement grimper, ne serait-ce que lorsque des médicaments sont prescrits. Il n'y a pas de sécurité sociale, comme pour les humains, donc le moindre antibiotique peut coûter cher. Sans parler d'une hospitalisation si un chien se casse la jambe en promenade.

Agria, qui sponsorise cet article, fait partie de ces assurances dédiées aux chiens et aux chats.

Ils proposent plusieurs formules qui permettent d'adapter la couverture en fonction de son budget.

Et, une chose que je remarque forcément maintenant que Glasgow a plus de 8 ans : ils assurent tous les chiens, à tous les âges. (8 ans est souvent l'âge à partir duquel les assurances n'acceptent plus d'assurer un chien, donc on peut rarement en changer, passé cet âge, si on n'est plus satisfait.)


Et vous, quelle est votre saison préférée pour de longues promenades avec votre chien ?


En partenariat avec Agria

2 commentaires

  1. Je ne savais pas du tout pour les marrons et les glands!!
    Merci!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, comme quoi, il faut toujours surveiller un peu ce qu'ils mâchouillent ! :D

      Supprimer

Louise Grenadine - blog slow lifestyle à Lyon depuis 2007