‪Quand ranger = une étincelle de bonheur‬


Je n'ai jamais été une véritable férue du rangement. La petite fée du logis, c'est tout sauf moi. J'aime que les choses soient propres, mais ça s'arrête à peu près là. Je suis du genre à sortir un pull, l'essayer, finalement décider d'en mettre un autre, et reposer le premier sur la barre dans mon dressing.

Et je fais à peu près ça avec tout ce que je sors.
Ou comment mettre son appartement sans dessus dessous en une matinée.

Mais j'ai essayé de mieux faire. Parce que j'avoue que c'est agréable quand les affaires sont rangées. Et que ça l'est beaucoup moins quand il faut passer tout son dimanche matin à remettre l'appartement en ordre parce qu'on reçoit des amis le soirs (c'est du vécu).

Donc, je disais : j'ai essayé de faire mieux. Et de combattre ma nature BORDÉLIQUE (osons le terme) (mais une bordélique organisée ; oui, c'est étrange, mais j'adore m'organiser).

Une envie qui coïncidait avec un e-mail dans ma boîte aux lettres, me proposant de lire le second livre de Marie Kondo, Ranger : l'étincelle du bonheur. Absolument le genre de livre que je n'aurais pas penser lire un jour. SAUF QUE, son premier était un véritable best-seller, que j'en avais entendu mille louanges, et que j'avais cette envie d'apprendre le rangement.

Aujourd'hui, il y a encore un prospectus qui traîne sur la table à côté de mon ordinateur. La casserole des œufs cuits ce matin squatte la plaque de cuisson plutôt que d'attendre sagement dans le lave-vaisselle. Et la couronne en papier de la galette des rois côtoie mon câble d'iphone sur le buffet du salon.

Je ne suis pas devenue une véritable petite fée du logis. Ce serait certainement contre ma nature. Mais j'ai pris de nouvelles habitudes. J'ai revu ma relation aux objets délaissés. Et j'ai découvert le PLAISIR de faire du tri.

Bref, j'avais envie de partager ça avec vous ; de vous dire ce qu'il m'est resté de cette expérience ; parce que oui, c'est un peu plus qu'une lecture, à mon sens.


Maintenant
JE FAIS DU TRI

Avant, je triais mon dressing quand je passais les pulls en hauts et les débardeurs en bas, et vice-versa. Soit à peu près deux fois par an.

Aujourd'hui, c'est presque devenu un AUTOMATISME : quand je m'habille, un petit coin de mon cerveau repère les vêtements que je ne porte jamais et qui ne m'apporte plus de bonheur.

Le bonheur, ou la joie éprouvée grâce à nos possessions, c'est un peu la clef du tri selon la méthode Kon Mari ; c'est ce qui va déterminer si on garde ce vieux pull troué confortable que l'on aime enfiler les jours de pluie, ou s'il partira dans le prochain sac poubelle.

Au début, l'idée me semblait bizarre. Est-ce que j'éprouve de la joie à l'idée d'avoir une bougie ? Un jean ? Mais à mesure que j'avançais dans le livre, le concept est devenu plus clair. Jusqu'à ce que je commence à me séparer sans plus hésiter de ces badges que j'avais collectionnés dix ans auparavant mais qui me laissaient désormais indifférente, ou de ce gilet que je n'appréciais plus mais que je gardais au cas où.

J'ai amélioré
MON RANGEMENT

Marie Kondo propose de ranger toutes nos possessions en fonction de leur catégorie et sous-catégorie (vêtements, livres, produits de beauté, fournitures de bureau...) et de leur MATIÈRE. Ce que j'ai remarqué que je faisais naturellement dans ma cuisine ou mon dressing ; mes assiettes d'un côté, mes verres de l'autre ; les jeans avec les jeans et les pulls avec les pulls...

Par contre, dans mon bureau, c'était une autre histoire.

Donc, je m'y suis mise. J'ai tout sorti, tout étalé au sol, et tout rangé. Mes carnets avec mes carnets (et j'en ai tellement qu'il y a un tiroir complet rien que pour ça), les câbles et tout l'électronique ensemble, et ainsi de suite. 

Jusqu'à obtenir un rangement efficace et agréable à utiliser, qui sépare le papier, le plastique ou encore le métal.


Désormais
J’ACHÈTE MIEUX

L'idée de la méthode Kon Mari, ce n'est pas de vider nos appartements pour se retrouver avec une casserole, deux pulls et un collier ; c'est de posséder des objets qui nous plaisent vraiment. Et qui nous sont utiles. Marie Kondo glisse à ce sujet des anecdotes personnelles de sa folie du rangement, et de comment elle s'était, un temps, séparée d'un tournevis ou d'un ciseau parce que ça ne lui inspirait aucune joie. Ce qui s'était avéré être une mauvaise idée.

Au début de l'ouvrage, l'auteure explique qu'elle demande, à ses clients, de trouver des photos d'intérieurs qui les inspire, et qui sont pour eux, l'OBJECTIF à atteindre. Chacun a sa propre conception d'un intérieur qui respire la joie ; et ce qui est important, c'est de trouver ce que ce sera pour soi, et non d'atteindre l'idéal de Marie Kondo.

Et ça, pour moi, ça a résonné autant dans le rangement que dans l'achat. Je me suis rendue compte que j'achetais plus "en conscience" aujourd'hui, en prenant le temps de me demander si j'aurai du PLAISIR à avoir cet objet dans mon intérieur. Ce qui a d'ailleurs déteint sur mes achats vestimentaires ; mais il faudra que je vous fasse un article complet à ce sujet.


Une lecture
POUR UNE DÉMARCHE PERSONNELLE

Comme je le disais en début d'article, je ne suis pas devenue une fée du logis ; mon appartement continue à vivre avec des câbles qui traînent sur le coin des meubles. Mais je fais plus attention à ranger un objet là où je l'ai pris ; j'ai découvert des astuces de rangement (et de pliage !) ainsi que des idées qui facilitent la vie (à piquer sans se priver !). Et j'ai un autre rapport à la possession. J'aime toujours autant faire du shopping (clairement), mais je consomme mieux, avec moins de frénésie peut-être.

Ce livre, ce n'est pas une baguette magique. Mais si on a déjà cette envie de s'investir dans une démarche d'organisation, de rangement et de tri, c'est ce qui peut nous aider à avoir cette étincelle qui fera le déclic.

Je ne peux pas vous faire une comparaison avec le premier (La Magie du rangement) mais je ne sens pas le besoin de le lire pour mieux comprendre le second. (... si jamais vous vous posiez la question !)

Rendez-vous sur Hellocoton !



* Le petit astérisque signale un produit offert ou un lien partenaire

Envie de partager cet article ?

5 commentaires :

  1. Coucou ahah tu m'as fait rire avec ton "bordélique organisée", je me suis dit JE NE SUIS PAS LA SEULE YOUHOUUU :)
    Je suis vraiment bordélique avec toutes les choses que j'accumule :s Mais je sais généralement toujours où trouver les choses.

    Marie Kondo, m'a aussi bien aidé l'an dernier ou il y a deux ans (le temps passe tellement vite). J'ai fait du vide (faudrait que j'en refasse un pour le coup) et quand je fais des emplettes pour moi je me demande toujours si je le porterais réellement, si je n'en ai pas déjà un de ce genre ...
    Du coup hier pendant les soldes, j'ai réussi à ne m'acheter que ce que je voulais. Même s'il me reste encore quelques petites choses ;)

    Bisous
    Virginie,http://surunpetitnuage.fr

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et je parie que quand tu ranges TROP bien, tu n'arrives pas toujours à retrouver tes affaires, non ? xD

      C'est chouette ça, pour les soldes ! Pareil de mon côté ; pour le moment j'ai fait des achats dont j'avais vraiment besoin, et je trouve que ça rend les achats encore plus gratifiants ! :D

      Supprimer
  2. Hello,

    Comme toi j'ai commencé à mettre en place la méthode KonMari et je suis plutôt contente. Surtout que j'étais en plein déménagement, donc se débarrasser des choses superflues... c'est toujours des cartons en moins à emballer, porter et déballer ;)

    Est-ce que tu as appliqué sa méthode de pliage des vêtements ? Je m'y suis mise pas plus tard qu'hier... maintenant il ne reste plus qu'à voir si je reste ordonnée :p

    A bientôt !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était effectivement le moment idéal pour s'essayer à cette méthode ! :D
      Pour les vêtements, oui et non en fait ; ça dépend vraiment de quels vêtements, et surtout de leurs matières. J'ai certains hauts qui pourraient bien s'adapter au pliage sauf qu'ils prennent des plis et se froissent, je trouve, en étant pliés, donc je préfère les suspendre. :)

      Supprimer
  3. Je me suis également mise à faire beaucoup de tri chez moi. Je n'ai plus grand chose mais ça ne m'empêche quand même pas d'avoir du bazard chez moi ! C'est incroyable ! Comme toi, j'adore quand ma maison est parfaitement rangée et propre. Mais ma flemingite chronique et mon manque de discipline me pousse à tout laisser en vrac... C'est un problème que j'essaye de résoudre... en vain pour le moment lol

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n’apparaît pas immédiatement, cela veut malheureusement dire qu'il n'est pas passé.
Blogger rencontre des problèmes avec les mobiles / tablettes. Pour que votre commentaire fonctionne, postez-le avec un compte Google +. :)