Que cherchez-vous ?

24 juil. 2015

Randonnée et parapente au Grand-Bornand

Parapente au Grand-Bornand

Qui aurait cru que l'été 2015 serait celui de mon grand saut ? Dans le vide, ou presque. Retenue par une grande voile, libre comme l'oiseau, planant au-dessus de la montagne...

Début juillet, je visitais Annecy le temps d'une journée, avant de mettre le cap sur Le Grand-Bornand, toujours en Savoie Mont Blanc. Station de ski l'hiver, terrain de jeu des randonneurs et des amateurs de sensations fortes l'été. C'est la deuxième fois que je découvrais les joies de la montagne en été, après un mois passé en Haute-Maurienne, à travailler la semaine et à profiter de chaque instant sur place le week-end.

Entre randonnée à la tombée de la nuit, grillades au feu de bois, baptême de parapente et découverte de la région, le programme fut riche et intense !

Massif des Aravis en été

Randonnée au soleil couchant


Prenez un guide passionné par son métier et débordant d'enthousiasme à l'idée de partager ses connaissances, ajoutez à cela de magnifiques paysages du Massif des Aravis, baignés d'une douce lueur de fin de journée d'été, et une randonnée dans le calme ambiant de la nature... 

Un cocktail détonnant pour un grand bol d'air pur !

Notre marche fut ponctuée de belles surprises et de découvertes : nous avons croisé une marmotte et un ver luisant, senti l'odeur de vinaigre dégagée par une fourmilière affolée, appris à distinguer la gentiane de sa presque jumelle la vératre (la première permet de faire des liqueurs quand la seconde est un dangereux poison), allumé un feu de camp avec les branches mortes collectés dans la montagne, et passé une soirée à se réchauffer autour de grandes flammes jaunes (so cliché mais tellement agréable !).

Et pour compléter la randonnée, il est possible de dormir sous un grand tipi aménagé de paille. Charlie, notre super guide (vraiment), conseille de laisser le sac de couchage de côté et de dormir à même le sol pour profiter au mieux de sa nuit au grand air. Et même si nous n'avons pas dormi sur place, je dois dire que la couche avait plutôt l'air confortable !

Le programme parfait pour une petite escapade entre amis (et pourquoi pas avec des enfants aussi) : après-midi randonnée, nuit sous le tipi avec LE barbecue sur feu de camp, et le petit-déjeuner à la ferme, avec le bon lait encore tiède, le petit fromage bien frais et les tartines de confiture maison.


Paysage du massif des aravis en période estivale





Baptême de parapente au Grand-Bornand

Baptême de parapente


Partager le ciel avec des champions de parapente : check ! 

Cette année, le Grand-Bornand organisait la première édition de l'événement "Back to Grand-Bo", une compétition regroupant les professionnels de la discipline pour les mettre au défi de réaliser la plus grande boucle aller-retour possible !

C'était aussi l'occasion de faire son baptême de parapente en bi-place, chose que l'on peut bien sûr faire toute l'année (même en hiver !) (décollage et atterrissage en ski, avis aux amateurs de glisse).

Et c'est donc le samedi matin, après une bonne nuit pour nous remettre de cette randonnée de nuit, que nous avons rassemblé tout notre courage pour monter jusqu'au sommet de la montagne en télésiège. Plus on prenait de l'altitude, plus mon cœur battait la chamade. Est-ce que j'allais oser le faire ? Allait-on devoir se jeter dans le vide au décollage ? J'avoue tout : je n'étais pas hyper rassurée, mais je savais que je le regretterais si je ne me lançais pas.

Tout est allé très vite au décollage ; pas le temps de se poser plus de questions. On nous a confirmé que les conditions étaient optimales pour voler, et je fus équipée, en un rien de temps. Pas de saut dans le vide pour décoller (ouf !) mais une pente raide dans laquelle trois petits pas, tout juste, ont suffi pour tendre la voile et démarrer le vol.

La sensation est immédiate : euphorie, allégresse, légèreté, liberté... c'est dingue, et je pense l'avoir répété au moins dix fois. 

J'ai même eu la chance de conduire moi-même le parapente et de faire des petits virages pour me promener tranquillement dans les airs ! (regardez la photo en tête d'article : c'est moi !! ^^ ) Et pour quelqu'un de peu rassurée au départ, j'ai même dit oui aux petits tours sur nous-mêmes (de l'extérieur, c'était peut-être moins spectaculaire, mais depuis le parapente, la vitesse paraissait folle !) (on a fait 5-6 tours, après j'ai préféré dire stop, ça commençait à me brasser, haha).

Mais ce qui m'a permis de vraiment apprécier, et de dépasser ma peur, c'est le professionnalisme du moniteur. Toujours à demander si ça allait, si je voulais faire des virages ou si je préférais aller tout droit... Et ça, c'était vraiment très rassurant !


Compétition de parapente au Grand-Bornand

  • Baptême de parapente en bi-place, petit vol (seulement en hiver) à 75 € ou parcours découverte à 90 € ; à partir de 6 ans.

Ferme produisant du reblochon fermier

Visite à la ferme


Saviez-vous que reblochon vient du mot "rebloche", qui signifie deuxième traite en patois ? Cette spécialité est en fait née d'une fraude fiscale d'antan. Les paysans payaient alors leurs taxes selon la quantité de lait produite en une journée. Au passage du propriétaire des terres, les paysans faisaient une première traite incomplète pour faire diminuer leurs taxes, et faisaient la seconde plus tard. Celle-ci était très riche en crème, donc toute destinée à devenir du fromage.

J'aime beaucoup ce genre de petite histoire sur les origines d'un produit ; on ne le voit plus de la même façon après !

Avis aux amateurs de fromage, donc : si je vous ai parlé du Reblochon, c'est parce qu'il s'agit d'une spécialité de la région, et qu'il est possible de rendre une petite visite à un exploitant dans sa ferme afin d'en découvrir la fabrication, et même de faire une dégustation.

Et pour les plus mordus de fromage, il y a le marché traditionnel du Reblochon, tous les mercredis sur la place de la Grenette.


Reblochon fermier en cours d'affinage



Et vous, vous aimez la montagne en été ?


Un grand merci à Céline de Savoie Mont Blanc et Nicolas de We Like Travel pour ce beau programme à la découverte du Grand-Bornand.

11 commentaires:

  1. Génial cet article, il me donne très très envie de découvrir cette région !
    Bises (de franche comté aha), Camille:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Camille ! :) J'espère que tu auras l'occasion d'y aller alors !

      Supprimer
  2. Fichtre, que d'aventures !!! je préfère la partie reblochon parce que j'ai un peu la trouille du parapente, mais bon ... il suffit de se lancer ! Super article pour un super week-end très sportif !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il ne faut pas trop y penser en fait, car une fois dans les airs, c'est juste magique !

      Supprimer
  3. le fromage me donne envie lol
    et tes photos apportent un peu de frais ca fait du bien!



    http://letiziabarcelona.com/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, toi aussi tu meurs de chaud à Barcelone ? :D

      Supprimer
  4. Tes articles voyage me font toujours rêver et me donne envie de partir. Cela fait un petit moment que j'ai envie de partir tester la randonnée à la montagne, j'espère pouvoir le faire au printemps prochain.
    En tout cas, tes photos sont très belles.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au printemps, c'est l'idéal je pense. Il fait moins chaud qu'en été, donc tu profites encore plus des randonnées ! :D

      Supprimer
  5. Tu as fini de me convaincre qu'il faut vraiment que je profite des vacances que je vais passer à la Montagne en partie pour expérimenter le parapente! Ça a l'air top et à faire au moins une fois!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Carrément !
      C'est vraiment différent, et très très agréable.
      On fait des activités qui changent de ce que l'on a l'habitude de faire, et ça fait un bien fou !

      Supprimer