SLIDER

La liste de mes envies pour 2019


Chaque année, je me fais avoir.
Arrive le 1er décembre. Je décore le sapin. On ouvre la première case du calendrier de l'Avent.

Et pouf.
C'est le 31 décembre que je n'ai rien compris.
Envolées, les journées de l'Avent. Les soirées devant les films de Noël.
Et le sapin qui commence à s'affaisser. À me chuchoter qu'il est temps qu'il prenne sa retraite. Ses branches touchant le sol.

Chaque année, je me ferai d'autant plus avoir.
Le temps semblera passer d'autant plus vite. 

Et c'est normal.
Et c'est aussi la meilleure des raisons pour essayer de profiter de chaque instant. Se relever des échecs, apprendre de ses erreurs, AVANCER sur le chemin que l'on s'est choisi, et faire de beaux projets pour l'année à venir...

Sans qu'ils soient forcément fous. Des tours du monde, des médailles olympiques en ski, une seconde Mona Lisa... ce n'est pas pour moi, je laisse ça à d'autres. 
Nos projets n'ont pas besoin d'être extraordinaires pour nous apporter leur dose de bonheur.
Ils ont surtout besoin d'être personnels. D'être proches de nos valeurs. De ce que l'on défend. De qui nous sommes.

Alors, cette année encore, je voulais mettre des mots sur ces envies qui m'animent. 
Pour pouvoir y revenir, en fin d'année. Voir le chemin parcouru. Et celui qu'il restera à parcourir.


En 2019

J'AIMERAIS...


- Pratiquer la pleine conscience : on en parle beaucoup depuis quelques temps, mais j'ai vraiment commencé à découvrir ce que c'était grâce au livre Méditer : le guide pratique de la pleine conscience. Ses bienfaits comme les effets négatifs de notre vie actuelle, du multi-tasking comme on dit... 

- Moins accumuler de choses superflues. L'année dernière, j'ai beaucoup moins consommé, mais je me suis aussi rendue compte que, malgré tout, j'avais énormément de choses. De vaisselle, de déco... des objets qui me suivent depuis mon premier appartement, il y a plus de 12 ans. Alors on a fait un grand tri. Et ce ne sera certainement pas le dernier !

- Voyager plus slow. Cette expérience de road trip en Islande, en été 2017, m'a fait découvrir une autre façon de voyager. On a vu énormément de choses, mais on l'a fait en prenant notre temps. Rester sur une plage de galets à construire des trolls pétrifiés. S'arrêter pique-niquer sur le bord d'une route parce que le paysage nous plait... tout ce qu'il y a de plus relaxant.

- Faire plus de "fait maison". On n'achète très rarement des plats tout prêts et je fais très souvent des gâteaux. Mais j'aimerais faire plus. Cette année, j'ai commencé à faire des pots de marmelade et du sirop de fleurs de sureau, et je voudrais continuer dans ce sens. Préparer du granola maison, faire pousser plus d'herbes aromatiques... et même hors de la cuisine, pour nous passer des produits ménagers du commerce au profit de produits faits maison.

- Et sur le blog, je vous donne prépare des "rendez-vous cocooning" pour vous parler plus régulièrement de toutes ces petites choses de mon quotidien (thés, livres, jeux de société...) que j'évoque parfois en story sur instagram, mais pas assez par ici.


En 2018

J'AI COMMENCÉ À...


- Apprécié avoir 30 ans. Ce n'était pas gagné, au début de l'année, et je pense que j'y suis vraiment arrivée le jour de mon anniversaire. Ou le lendemain. Je ne sais plus bien, mais aujourd'hui, je suis une trentenaire ravie de son âge !

- Mais j'ai aussi réussi à bien ralentir pour profiter plus de chaque instant, à ne plus sauter d'une soirée professionnelle à l'autre pour cesser de vivre à 100 à l'heure, à acheter plus durable et consommer moins...

Et je crois que c'est ça qui me plait le plus, en fin d'année, quand je fais le bilan : me rendre compte que ces projets de vie, très personnels, atteignables, qui me font du bien à moi, qui ne sont pas instagrammables, ne sont pas des "courses à celui qui le plus"... ces projets-là, je les ai tenus. Naturellement. Sans me forcer. Parce qu'ils sont juste le prolongement de celle que je suis, et de ce que je veux dans ma vie.


Et vous, quels sont vos projets et envies pour 2019 ?

2 commentaires

  1. Aïe 30 ans, ça me fait tellement peur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je comprends totalement, tellement j'étais dans la même situation que toi.
      Et j'étais sceptique quand on me disait que 30 ans, c'est chouette finalement. :)
      Alors le temps fera les choses, j'en suis sûre. :D

      Supprimer

Louise Grenadine - blog slow lifestyle à Lyon depuis 2007