Que cherchez-vous ?

9 déc. 2016

Découvrir la gastronomie suédoise à Stockholm


Manger à l'heure locale, quand je voyage, pour moi cela fait partie intégrante de la découverte d'une culture, et c'est pour moi aussi indispensable que de me promener dans les rues ou visiter quelques musées pour en savoir plus sur l'histoire de la ville.

Mais pour moi, manger à l'heure locale, c'était une façon de dire que je goûtais les SPÉCIALITÉS, les plats les plus typiques... sauf à Stockholm, où j'ai littéralement mangé à l'heure locale, me retrouvant assise dans un restaurant à l'ambiance chic et tamisée à 18h.

Oui, 18h.
Comme dans une heure après le tea time anglais ou deux heures avant les infos du soir.

L'avantage, quand on découvre la ville accompagnée de locaux, c'est que l'on s'éloigne aussi du sentier touristique, et que finalement, on vit à l'heure du pays. Dîner aussi tôt fait partie de la vie quotidienne des Stockholmois, comme prendre un fika en milieu de matinée ou aux alentours de 14h30.

À 18h, le restaurant était déjà à moitié plein, et les premiers arrivés commençaient déjà à être servis.

En fait, je crois qu'ils ont ce rythme parce qu'ils sont véritablement adeptes des petits en-cas (non ?) ; comme la tartine de 21h !


De la saucisse
DE CERF


Histoire de commencer le séjour avec le coup de fourchette adéquat, ma première commande au restaurant, c'était le plat du jour difficilement plus local avec sa saucisse de cerf (accompagnée de panais frit, champignons et cassis en sauce). Et c'était BON. Pas léger du tout. Beaucoup trop lourd pour que je puisse terminer mon assiette avec mon petit estomac. Un peu fort (c'est de la viande de gibier !), mais réellement bon.

On était chez Taverna Brillo, une adresse qui est plutôt une brasserie italienne, avec des pizzas, des pâtes et de la charcuterie au menu. D'ailleurs, en entrée, on s'est régalé avec un croque-monsieur au jambon et à la truffe, ; c'était excellent.

Mais les menus du jour, en revanche, laissent la place à des plats plus proches de la cuisine suédoise... d'où la saucisse de cerf !

Taverna Brillo
Sturegatan 6, 114 35 Stockholm

Site internet : tavernabrillo.se


Du poisson
TRÈS FRAIS


Le poisson est définitivement un élément très présent dans la cuisine locale ; l'inverse aurait été étonnant ! 

Le marché couvert d'Östermalm Food Hall est un grand espace similaire aux Halles Paul Bocuse de Lyon, dédié à la GASTRONOMIE donc, avec des bouchers, traiteurs et poissonniers ; tout pour acheter ce qu'il faut pour bien manger. 

On peut aussi déjeuner sur place, et c'est ce que l'on a fait. On a mangé chez Östermalms Saluhall, un restaurant poissonnier qui est également le fournisseur de poisson officiel du roi ; une distinction plutôt amusante quand on la regarde avec nos yeux de français qui ne connaissons plus le régime monarchique depuis bien longtemps.

Et je me suis laissée tenter par ce plat froid, que l'on peut aussi manger en entrée, à base de crevettes. C'était très frais et très savoureux, et je peux vous dire que ça rempli bien l'estomac ! Et le petit tas orange, au-dessus, ce sont des œufs de poissons. Je n'ai pas arrêté d'en manger là-bas ; je crois qu'ils aiment particulièrement ça (et moi aussi, donc c'était parfait !).

Östermalms Saluhall
Östermalmstorg, 114 42 Stockholm

Site internet : ostermalmshallen.se


Un buffet de Noël
SUÉDOIS


En France, le repas de Noël est assez traditionnel : entrée / plat / dessert... deux plats pour les plus gourmands, du fromage pour les amateurs, un café ou un thé pour faire glisser le tout... bref, un repas classique à la française.

En Suède, le repas de Noël, c'est un BUFFET. Avec beaucoup trop de choses devant les yeux pour pouvoir goûter à tout, et des produits bien locaux : du hareng, du saumon, du cerf, du renne, de l'élan...

On a eu cette chance : fêter Noël (un peu en avance) en Suède autour du christmas buffet traditionnel dans une auberge, en périphérie de Stockholm, qui en organise dès la fin du mois de novembre.

Le buffet a d'ailleurs commencé par un verre de GLÖGG, qui est un vin chaud suédois bien épicé dans lequel on trempe des amandes et des raisins secs.

En dehors du hareng cuisiné de douze façons, du saumon cru / fumé / gravlax..., du saucisson de renne, de cerf et d'élan... bref, en dehors de tous ces produits suédois, on a également eu l'occasion de goûter au LUTFISK, qui est une spécialité scandinave. Il s'agit de poisson blanc séché, trempé ensuite dans de l'eau froide et laissé à macérer pour qu'il se réhydrate. Il est servi avec une sorte de sauce béchamel, des pommes de terre et des petits pois. C'est connu pour être assez fort en goût, mais j'ai beaucoup aimé !

Långbro Värdshus
Stora Mans Väg 4, 125 59 Älvsjö

Site internet : langbrovardshus.se


Cuisine végétale
ORGANIQUE ET LOCALE


Notre première guide à Stockholm nous avait expliqué que les suédois portaient une attention particulière à leur alimentation ; les tendances healthy, bio, green... font partie intégrante de leur culture, et il est vrai que l'on a croisé pas mal d'adresses dans cette mouvance, notamment au centre commercial Mood.

C'est dans cette lignée que se place le restaurant du musée Fotografiska ; sans doute mon adresse gourmande PRÉFÉRÉE de ce séjour d'ailleurs !

Ici, les plats sont majoritairement composés de végétaux, et ils sont présentés sous le nom des ingrédients qui les composent. La viande et le poisson sont considérés comme des accompagnements du plat principal, qui sont présentés par la suite mais sont absolument facultatif.

Ce soir-là, c'était de la viande renne. Alors dans mon optique de manger local, je me suis laissée tenter, et je me suis régalée. 

Mais l'entrée... l'entrée... une pure folie ! Des oignons frits, des œufs de poisson, de la patate douce, un peu de crème... impossible de vous décrire l'harmonie parfaite qu'il existait entre l'ensemble de l'assiette. Et ce fut la même valse de saveurs avec le plat. Le DÉLICE absolu !

Le dessert était un peu plus classique, si ce n'est que la pizza à la pomme, servie avec de la crème anglaise et un sorbet de pomme était aussi accompagnée de fenouil !

Fotografiska
Stadsgårdshamnen 22, 116 45 Stockholm

Site internet : fotografiska.eu


Et puis on s'est aussi régalé au Rosendal Garden, qui est une fondation qui regroupe un restaurant, une boulangerie, une épicerie fine, un magasin botanique, des serres et des potagers ; tout est cultivé en biodynamie, le pain est préparé dans un grand four à bois, et tout ce qui est produit sur place alimente le restaurant mais aussi les pots de confiture de la boutique.

D'ailleurs, si vous ne finissez pas votre assiette, il faudra en débarrasser le contenu dans les poubelles prévues pour alimenter le compost ; rien ne se perd !

Rosendals Trädgård
Rosendalsvägen 38, 115 21 Stockholm

Site internet : rosendalstradgard.se


On se laisse tenter
PAR DU JAPONAIS


Manger japonais en Suède, ce ne serait pas dans mes habitudes de voyage, mais j'avoue que c'était tellement bon que je serais prête à y retourner sans hésiter ! 

Le restaurant Shibumi est installé dans un ancien gymnase réhabilité en restaurants, dont celui-ci, à inspiration japonaise. 

Le principe est un peu celui de l'Izakaya, ces 'pubs' japonais où l'on commande des plats à partager, à la façon des TAPAS. Les plats arrivent les uns après les autres, dès qu'ils sont prêts ; ce qui incite à les partager puisque sinon, tout le monde ne mange pas en même temps.

Il ne faut pas être trop pressé parce que le service n'est pas très rapide ; c'est clairement une adresse où l'on va pour passer un bon moment, en couple ou entre amis. Et pour se RÉGALER, parce qu'honnêtement entre les langoustines, le tartare de saumon, l'okonomiyaki, les gyozas... on a fait un véritable festin de plats japonais, parfois traditionnels, mais préparés de façon quasi gastronomique.

Shibumi
114 25, Kungstensgatan 2, 114 25 Stockholm

Site internet : shibumi.se

Également sur Stockholm :


8 commentaires:

  1. Instructif ! Je ne connaissais rien de la gastronomie suédoise !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chouette alors, ça me fait plaisir de pouvoir partager ce que je découvre pendant mes voyages ! :D

      Supprimer
  2. tout cela donne envie! je ne connais pas cette nourriture..de la viande de cerf mm pourquoi pas!
    bise

    www.letiziabarcelona.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est du gibier donc il faut aimer la viande un peu plus forte que le bœuf par exemple, mais bien cuit, c'est excellent ! ^^

      Supprimer
  3. merci pour toutes ces bonnes adresses, j'aimerais bien aller visiter cette ville aussi, c'est très tentant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir !
      J'espère que ça te plaira quand tu t'y rendras. :)

      Supprimer
  4. Idem, je ne connaissais pas du tout la gastronomie Suédoise !
    Merci pour cet article, ça donne envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Y a plus qu'à sauter dans un avion pour goûter tout ça alors, haha ! ;D

      Supprimer