Comment vivre moins connecté pour être plus zen ?


On ne va pas se mentir : éteindre son smartphone et se couper entièrement d'internet, personnellement, je ne peux pas. J'ai commencé à me connecter à l'âge de 13 ans, et j'ai petit à petit augmenté ma dose jusqu'à ce qu'être connectée devienne une nécessité pour travailler.

En 11 (+ 3) ans, la toile s'est largement tissée autour de moi.

Donc, pas de conseil du type : faites un week-end off, partez camper en zone blanche, imposez un couvre-feu à votre connexion internet... j'en suis incapable, je ne vais pas prétendre le contraire.

En revanche, j'ai cinq astuces très simples, qui ne demandent pas beaucoup d'effort aux junkies 2.0 que nous sommes, et qui font un BIEN FOU quand on prend un petit quart d'heure pour les mettre en place. 

1. Mettre son téléphone en silencieux


Le mien est en vibreur 99% du temps, et je le vis bien.

Le mode vibreur est assez puissant pour résonner sur un bureau / une table / un lavabo, et nous prévenir que l'on reçoit un appel ou un SMS. Et on n'est plus constamment agressé par les sons aigus émis par la moindre notification (je trouve que ces bruits sont devenus assez stressants, à la longue) (d'ailleurs, je vous raconte mon "gros" malheur : mon iPad passe tout seul du mode silencieux au mode son... !)

Mon petit truc en plus pour gagner en concentration, quand je travaille : je retourne mon iPhone pour ne plus voir l'écran s'allumer. La plupart des SMS ou des messages facebook ne sont pas urgents ; ils peuvent bien attendre que je termine ce que je suis en train de faire.

2. Désactiver les notifications inutiles


Combien de fois notre smartphone nous sollicite pour nous dire que notre arrière grande tante a découvert facebook et like chacune de nos publications depuis 2004 ? Trop souvent !

J'en ai eu un peu (beaucoup) marre de ces listes de notifications à rallonge, alors j'ai tout enlevé (ou presque) pour ne garder que le plus important : les MESSAGES que l'on m'envoie, que ce soit par SMS, whatsapp, snapchat... bref, les messages qui me sont vraiment destinés. Pas les alertes de mise à jour de la calculatrice.

Petite exception faite pour l'application Plant Nanny qui me rappelle de boire (je vous en ai parlé ici). Mais pour limiter de remplir mon centre de notifications, celles-ci s'affichent sur mon écran verrouillé mais ne sont pas gardées dans le centre de notifications (c'est une option activable / désactivable sur iPhone).

Et désactiver ses notifications, ça marche aussi pour l'ordinateur (on aurait tendance à l'oublier, lui).


3. Faire un tri de sa boite mails


Des flux d'informations, on en a partout aujourd'hui. Et je trouve que ça peut vite devenir étouffant si on ne se laisse pas un peu d'air pour respirer.

D'où mon tri drastique de mon centre de notifications sur iPhone. Et la nécessité que j'ai de faire la même chose dans mes e-mails.

50 lignes d'e-mails lus, non-lus, importants ou pas importants, je trouve ça FATIGANT. Pour gagner en sérénité, quand je parcours mes e-mails, j'aime voir le fond ; voir des lignes vierges.

Pour ça, deux habitudes à prendre : supprimer immédiatement les e-mails inutiles ET envoyer ceux à conserver dans des dossiers. J'en ai actuellement 21, divisés en trois catégories. Je respire !

Et ensuite ? On se désinscrit des newsletters. Ce n'est pas amusant à faire. C'est même un peu long. Mais une fois que l'on a terminé et que l'on se rend compte qu'il est possible de ne pas recevoir de nouvel e-mail pendant cinq minutes, on se sent tout de suite mieux. Moins sollicité. Plus libre. Moins étouffé.

4. Revenir au papier


Je n'imagine pas travailler sans carnet. L'ensemble de mon travail se fait sur ordinateur MAIS pour prendre des notes, noter mes rendez-vous ou griffonner des idées, je n'apprécie rien de moins que de prendre un stylo et écrire sur du papier.

C'est tellement vrai que mon agenda Filofax est plus à jour que mon agenda en ligne.

En fait, c'est en voulant partager avec vous mes astuces pour se sentir mieux en étant moins connecté que je me suis rendue compte que ça me faisait du bien, de passer par le papier. Parce qu'un carnet, ça n'est pas plein d'onglets et d'applications que l'on est tenté d'aller regarder. C'est juste une feuille blanche, avec des lignes parfois, qui accueille ce que l'on veut bien lui donner.

Essayer, vous verrez !

5. Ranger son smartphone dans son sac


Prendre son téléphone en marchant dans la rue, c'est tentant. Surtout quand on se promène seul ; on a vite fait de rafraîchir son flux instagram, par habitude. On le fait tous, parfois même sans s'en rendre compte.

Sauf que, si on range son téléphone au fond de son sac plutôt qu'à portée de main, dans sa poche, il a tendance à y rester. On l'oublie un peu et on profite plus de ce que l'on fait : se promener avec une amie, manger une glace, faire les boutiques...

Avec tout ça, je suis toujours hyper-connectée, et je le resterai probablement toujours. Mais avec ces cinq petites choses très simples, je le suis un peu moins ; je suis un cran au-dessous de ce que j'étais avant. Et je vous assure, c'est REPOSANT !

Alors pas question de me laisser immédiatement un commentaire (et de céder à l'envie de remettre à demain) (la procrastination est une séductrice aguerrie). Prenez le temps de faire votre tri, et revenez me dire comment vous vous sentez, après

Rendez-vous sur Hellocoton !



* Le petit astérisque signale un produit offert ou un lien partenaire

Envie de partager cet article ?

15 commentaires :

  1. Un très bel article ! J'adore ce que tu proposes sur ton blog :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh merci, ça me fait très plaisir ! :)

      Supprimer
  2. j adopte revenir au papier
    faire le tri dans ses mails je l ai fait y a pas longtemps mais il m en reste encore
    mon plus gros travail me désabonner des newsletter
    c est la plaie ça

    RépondreSupprimer
  3. Tu as raison, on devient bien trop accro à tout ça et on en oublie l'essentiel.
    C'est ma tante qui me disait dernièrement que c'était fou qu'on ne se voit plus depuis des années avec mes cousins alors qu'on like nos photos sur Facebook et qu'on sait exactement ce que chacun fait à n’importe quelle heure de la journée...
    Mais j'avoue que même en vacancesn j'ai du mal à me détacher de mon smatrphone. Il faut sérieusement que j'y travaille!!
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut essayer petit à petit je pense.
      Commencer par décrocher un peu en soirée, par exemple, pour faire un peu plus ensuite. :)

      Supprimer
  4. Les emails, c'est VRAIMENT très épuisant. Et pour moi, l'Inbox Zéro est un mythe.

    RépondreSupprimer
  5. J'avais déjà utilisé l'astuce du portable au fond du sac et il est vrai que cela marche plutôt bien ;) Bon article qui fait réfléchir ;)

    RépondreSupprimer
  6. Super article, je pense que je vais appliquer certaines de tes astuces. Je suis également repassée récemment au carnet pour mes note et mes Rdv et c'est vrai que je trouve ça plus pratique également.

    RépondreSupprimer
  7. Oui, ce serait bien... C'est drôle, je n'ai jamais vraiment été connectée à fond, pouvant me passer de tout pendant les vacances, n'ayant pas de téléphone digne de ce nom, et puis... est venu l'envie de créer un blog, d'avoir un compte instagram, ... et je suis accroc ! Je me suis acheté un téléphone, et comme je débute, je ne peux pas lâcher, cela me plait, mais du coup je me sens coincée... Un petit tour en forêt, c'est certainement mieux :)

    RépondreSupprimer
  8. Il m'arrive régulièrement de ne plus avoir envie de regarder mon téléphone pendant des heures. Pourtant, mon téléphone c'est ma vie : mon blog, mes stats, les commentaires, les mails, instagram, Twitter.... j'ai toujours peur de passer à côté de quelque chose d'importants et c'est malheureusement devant un reflex...
    et parfois je suis dans mon canapé et j'en ai marre, je veux juste regarder mon film en m'endormant tranquillement donc il peut vibrer, sonner, autant qu'il veut j'en ai rien à fiche :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça fait du bien aussi, de se dire qu'on peut laisser l'infos / les notifications / les e-mails... tout ça dans un coin, et que de toute façon, rien de grave n'arrivera, alors on peut bien profiter de son film sans culpabiliser. :))

      Supprimer
  9. C'est tellement vrai ce que tu dit, perso je ne suis pas accro à tout ça mais c'est vraiment étouffant d'être connecter de gré ou de force à une flux permanent d'informations venant de toutes parts au point que ça nous gâche l'instant présent ^^

    RépondreSupprimer
  10. C'est sur que regarder le téléphone devient un tic dès qu'on ne sait pas quoi faire ..
    J'ai aussi mon téléphone sur silencieux, c'est tellement plus reposant !

    RépondreSupprimer
  11. Merci pour cet article tellement veridique, je ne pense pas être accro mais j'aimerais vraiment commencer à passer moins de temps connectée...

    RépondreSupprimer
  12. Très bel article ! C'est vrai que j'ai tendance à rythmer mon quotidien avec les notifications, ça en devient très pénible. J'ai désactivé la plupart des notifications hier d'ailleurs. :)

    RépondreSupprimer

Si votre commentaire n’apparaît pas immédiatement, cela veut malheureusement dire qu'il n'est pas passé.
Blogger rencontre des problèmes avec les mobiles / tablettes. Pour que votre commentaire fonctionne, postez-le avec un compte Google +. :)