Que cherchez-vous ?

26 janv. 2015

Un séjour à Megève


Avant ce court séjour Mégevan, je n'avais jamais mis les pieds en station de ski. Et ma seule expérience de la montagne datait de 2012 où j'ai pensé un mois d'été sur le tournage de Belle et Sébastien. Je côtoyais chaque matin les paysages rocheux et j'en suis rapidement devenue très fan. J'adorais prendre ma pause déjeuner face à la montagne avec un bon livre policier entre les mains. 

C'est avec un mélange d'excitation et de nostalgie que j'attendais de retrouver la montagne. Pas la même, et sous la neige, mais avec un plaisir grandissant.

Megève est une station de ski dont on a tous entendu parler. Elle a une connotation assez chic et elle le mérite. Le cœur du village est adorable, propre et très soigné ; tout a été pensé pour faciliter l'accès aux pistes avec le télécabine qui arrive dans Megève même. Bref, je voulais vous faire découvrir cette jolie station et quelques activités d'hiver que l'on trouve à proximité.


Premier jour, première entrevue avec la station. Un petit tour du village en calèche ; on découvre l'architecture typiquement Mégevane, respectée à la lettre par tous les bâtiments, boutiques récentes comprises. Et ça, je trouve que ça n'a pas de prix. C'est tellement dommage quand les constructions récentes viennent rompre le charme des petites rues (j'ai encore en tête la magnifique petite ville de Biberach en Allemagne où les maisons à colombages sont reines. J'avais été agréablement surprise de trouver des enseignes telles que Jennifer dans, non pas des structures en tôle, mais des bâtiments de même architecture que le reste de la ville). 

C'est dans ces mêmes rues que, quelques heures plus tard, notre guide nous racontait l'histoire de la ville. Comment ses habitants se sont sans cesse réinventés pour vivre : partir à Paris ou à Vienne en Autriche pour travailler en hiver quand la saison était trop froide ; comment ses habitants se sont dotés de deux vies : celle de moniteur de ski en hiver et d'agriculture le reste de l'année ; ou comment, en voyant les skieurs passer une demi-journée à grimper la montagne pour faire UNE descente dans la journée, ils ont créés un système permettant de monter les skieurs au sommet ET de redescendre les arbres coupés en forêt. 



Village de Megève



Mais avant cette visite qui nous a permis de remonter le temps et de marcher sur les traces des premiers Mégevan, on a fait ce que tout vacancier à la montagne se doit de faire : manger une fondue à la ferme de Joseph, qui est l'établissement créé par Joseph, agriculteur.

I s'agit donc d'une ferme, comme son nom l'indique, avec une boutique de produits frais confectionnés à partir du lait de ses vaches (yaourts, fromage, glaces...), des productions des producteurs locaux (charcuterie, confitures, jus...) ainsi qu'un espace restaurant à l'étage. 

Installés à l'étage, avec une belle vue sur la montagne environnante, nous y avons dégusté une bonne fondue accompagnée de charcuterie locale et, pour rester dans le thème et finir en toute légèreté (ou pas) : yaourt et glace artisanale, produits sur place donc ! 


Le lendemain, on a chaussé nos meilleures bottes (et enfilé les gros pulls) pour découvrir les pistes de ski. 


Ne skiant pas, j'ai opté pour l'activité la plus sportive de toute mon existence : les raquettes ! Location à 150 m (tout au plus) de l'hôtel du M de Megève, c'était royal. 

Cinq minutes de marche, maximum, nous attendait ensuite pour rejoindre la première télécabine. Nous avons pris de l'altitude en enchaînant trois télécabines. Et là, on y était, au sommet de la montagne d'où partaient les skieurs pour dévaler la piste et d'où nous allions faire chauffer nos muscles pour une petite promenade en raquettes. 

Je n'en avais jamais fait et je ne m'attendais pas à ce que ce soit aussi physique. 50 minutes et 130 m de dénivelé pour atteindre notre objectif, c'est quand même costaud - quand on n'a pas l'habitude du moins. On a sué, on a même cru mourir (bon, j'exagère peut-être un peu... (; ) mais quel plaisir de se retrouver là-haut ! 

Le Mont Blanc face à nous, ce grand paysage blanc à perte de vue, ce superbe ciel bleu au-dessus de notre tête et le soleil qui venait nous réchauffer... Moi qui n'aime pas spécialement l'hiver (j'suis frileuse), j'avoue que là, je ne pouvais qu'apprécier ce moment ! C'était beau et j'offrais, par la même occasion, un grand bol d'air frais à mes poumons. À quand la prochaine fois ?




Après ces 50 minutes très sportives, nous avons atteint notre objectif, loin d'être dénué d'intérêt : La Folie Douce. Il en existe plusieurs en France, et celle-ci est assez récente. 

Le concept : un club-cabaret-restaurant branché façon Ibiza au ski. Le soir, le DJ met l'ambiance, les danseurs font le show, le carré VIP accueille les skieurs avec de bonnes bouteilles de champagne - Mumm - et l'on vient s'y restaurer, que ce soit au buffet de la Folie Douce ou au restaurant attenant, la Fruitère. 

Le buffet permet de manger plus rapidement si l'on veut repartir plus vite sur les pistes - et le budget est plus bas. Salades, soupes, tartes, et même des hot dog sont au menu. Le style est un peu arty/industriel. On s'y sent bien, très à l'aise, idéal pour siroter un verre ou même boire un chocolat chaud pour le goûter.

À découvrir au sous-sol, au niveau des toilettes : la boutique de la Folie Douce, où l'on peut acheter des doudounes, lunettes de ski, gants, bonnets... tout ce qu'il faut pour faire une pause shopping à 1955 m d'altitude !


À côté, on découvre La Fruitière, véritable restaurant au sommet des pistes. Les cuisines sont immenses - et visibles depuis la salle, on peut donc regarder la brigade préparer les plats en attendant de les retrouver dans son assiette ! 

La vue y est à couper le souffle : directe sur le Mont Blanc. On se croirait en lévitation face à la montagne... impressionnant !




Après cette belle escapade en haut des pistes, il ne nous restait plus qu'à redescendre, toujours en raquettes ! Étrangement, nous avons mis beaucoup moins de temps qu'à la montée. J'ai d'ailleurs une SUPER idée de sport à proposer aux stations de skis : la raquette de descente. Comme les skieurs, on monte au sommet en télésiège et on redescend en raquette pour faire le plein d'air pur montagnard. Pas mal, non ? ^^ 

Alors, vous vous laisseriez tenter par un petit week-end à la montagne ?


Pour tout ce qui est "infos pratiques" sur la station (forfaits, hébergements, activités...), rendez-vous sur Megeve.com.


Egalement sur Megève : 


Le M de Megève, hôtel cinq étoiles
→ La gastronomie au M de Megève, bar et bistrot et restaurant de l'hôtel

9 commentaires:

  1. Holala, ton article donne envie vraiment de partir à la montagne. Tes photos sont magnifiques.

    RépondreSupprimer
  2. la ferme de Joseph me tente trop hihi la gourmande que je suis!
    bise


    http://www.letiziabarcelona.com

    RépondreSupprimer
  3. Je suis comme toi, je ne sais pas skier! Mais justement ce que j'aime au ski, ce sont les bars en haut des pistes, les restaurants de fromage. Avec ton article, j'ai tout ce qu'il me faut pour faire un tour à Mégève :P

    RépondreSupprimer
  4. Ah Megève, ma station de ski préférée ! Et la ferme de Joseph, c'est vraiment trop bon !

    RépondreSupprimer
  5. Megève <3 Toute mon enfance ! Meilleure station de ski malgré sa réputation chicos..
    Des super pistes, des ballades de ouf sur toute la journée (dommage que tu ne skies pas, il y a vraiment de quoi se régaler là bas), un village vraiment sympa (la prochaine fois à tester : la petite crêperie, de super bonnes crêpes, parfait pour se requinquer au goûter après les efforts de la journée)
    Bref, station parfaite pour vacances parfaites !

    RépondreSupprimer
  6. C'est vrai que c'est une station géniale ... et maintenant il y a même les macarons Ladurée !!! <3

    RépondreSupprimer
  7. Je ne suis jamais allée dans les Alpes, et Megève est une station très attirante au vu de tes photos. elle a l'air d'avoir conservé son côté rustique et familial...
    La vue est vraiment impressionnante depuis là haut... Je n'ai malheureusement pas vu la neige cet hiver, dommage ...

    RépondreSupprimer
  8. je connais par cœur megeve, le village et la station, j'y vais tous les ans, je fais du ski en compétition c'est pour ça :) tu as du beaucoup apprécier, meme si, le village et les pistes ont plein de petits endroits secrets... ^^

    RépondreSupprimer