3 conseils pour avoir des plantes vertes dans un intérieur sombre

13 nov. 2020


J'aimerais pouvoir m'entourer de plantes.
En intérieur et pas seulement sur ma terrasse.

Un collier de perles dans la salle de bain et une armée de petites plantes grasses dans le salon, le bureau, la bibliothèque... 

Mais on vit actuellement dans un appartement de ville assez typique : des bâtiments tout autour, en rez-de-chaussée, ce qui équivaut à une luminosité très faible toute l'année, et d'autant plus en automne/hiver. Sauf à proximité de notre baie vitrée derrière laquelle nous devons nous méfier de ne pas laisser nos plantes brûler en été.

Bref, on a connu quelques déboires.
Nos plantes grasses et cactus ont migré en extérieur et se portent bien mieux sur notre terrasse.

Et pour notre intérieur, on a commencé à refaire des tentatives quand Bergamotte m'a contacté, il y a bientôt un an et demi, pour me faire livrer une plante adaptée aux appartements sombres.

Bergamotte, c'est un atelier végétal parisien qui livre plantes et bouquets de fleurs un peu partout en France, et qui fait donc de la livraison de plantes à Lyon.

On a commencé par adopter Gaby, un Zamioculcas. Puis Théo, Ben et Hector, trois Calathea avec qui on met en pratique tous les bons conseils que l'on a pu lire pour prendre soin de plantes vertes en intérieur quand on a un appartement aussi peu lumineux que le nôtre.


Choisir des variétés adaptées

 

C'est la première étape.
La plus basique et pourtant celle que l'on a vite tendance à oublier dès qu'une magnifique plante nous fait de l’œil (je plaide coupable).

J'ai remarqué qu'elles sont peut-être moins nombreuses chez les fleuristes et pourtant, il en existe plusieurs variétés ; il suffit de chercher un peu pour trouver celles qui s'épanouiront sans avoir beaucoup de lumière à disposition.

Chez nous, il y a :

- un Zamioculcas, que l'on voit parfois appelé plante ZZ, connu pour être une plante verte particulièrement résistante qui se plait dans un environnement lumineux (mais sans soleil direct) tout comme dans un environnement en manque de lumière,

- un Calathea Orbifolia, un Calathea Ornata et un Calatha médaillon qui apprécient les zones semi-ombragées mais craignent le soleil direct.

Parmi les variétés les plus connues qui se plaisent à l'ombre, on trouve notamment le Monstera Deliciosa, le Poinsettia (étoile de Noël), le lierre ou encore les fougères.


Trouver le bon emplacement

 

On a eu quelques ratés, au début.
Et notre premier Calathea en a un petit peu souffert.

La place à un mètre de la baie vitrée était parfaite en automne/hiver. Le soleil ne tape jamais dessus à ce moment de l'année et cette zone de l'appartement est la plus lumineuse, quelques heures par jour. Mais au retour du printemps ? Le soleil y est bien trop direct.

Pour choisir la bonne place pour chaque plante, on a tâtonné, fait des essais, et on a pris ces quatre bons conseils en compte :

- opter pour une zone relativement lumineuse (pour un appartement très sombre) afin que les plantes bénéficient d'un peu de lumière en journée sans être soumise au plein soleil,

- les éloigner des fenêtres en automne/hiver, même de celles qui ne voient pas le soleil, car la température chute drastiquement à proximité d'une vitre, à la nuit tombée (et les plantes d'intérieur n'apprécient pas de telles différences de température),

- mettre au moins un mètre entre les plantes et les radiateurs quand ceux-ci sont allumés (d'autant plus vrai pour les Calathea qui craignent les environnements trop secs),

- et éviter de les situer dans les zones de courant d'air lorsque l'on aère son intérieur.

Il existe également une petite astuce pour les coins vraiment très sombres : disposer un miroir, à proximité des plantes, de façon à réfléchir un peu de lumière vers celles-ci.


Nettoyer les feuilles


C'est assez impressionnant, quand on vit en ville, de voir à quelle vitesse la poussière se dépose sur les meubles. Mais aussi sur les plantes.

Les nettoyer leur redonne incontestablement de l'éclat, mais c'est aussi un geste à faire pour prendre soin d'elles et leur éviter de s’asphyxier en bloquant le processus de photosynthèse. Ce qui est d'autant plus vrai en automne/hiver (et dans les appartements très sombres) puisque peu d'énergie solaire est captée par la plante !

Pour les dépoussiérer, j'utilise un morceau de tissu doux et duveteux auquel la poussière s'accroche facilement mais on peut également le faire avec une serviette légèrement mouillée.

Et ensuite, il ne reste qu'à pousser les murs pour en adopter encore plus, non ?


Livraison de plantes à Lyon

 

Pour agrandir sa famille de plantes d'intérieur.
Ou pour de jolies occasions comme un anniversaire à fêter, ou un mariage...
Bergamotte fait de la livraison de fleurs à Lyon - et de plantes vertes ! - mais également un peu partout en France.

Il suffit de choisir une date pour réceptionner le colis (dès le lendemain si on commande avant 16h45). La plante arrive dans un emballage sur-mesure prévu pour bien la maintenir droite durant tout le voyage.

Article sponsorisé par Bergamotte

2 commentaires

  1. J'adore Bergamotte moi aussi, j'ai acheté 3 plantes "pet-friendly" et pour l'instant elles se portent comme un charme ! Je n'ai pas de problème de luminosité, je vis face à la mer loin de la ville... :) J'ai de plus en plus envie de m'entourer de plantes moi aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh génial, profite bien de la luminosité de ton intérieur !
      C'est idéal pour s'entourer de plantes vertes ; tu auras l'embarras du choix comme ça. :D

      Supprimer