SLIDER

Comme un air de fête foraine : les gaufres à la bière


Dimanche, ce n'était pas encore la Chandeleur, mais on s'est fait une belle tournée de gaufres croustillantes maison, aux commandes de notre nouveau gaufrier Lagrange (cadeau du vieux barbu) (il avait une hotte bien remplie ! ^^ ). 

Après la découverte de l'appareil et du "comment ça marche avec son engin pivotant ?", il a fallu régler la question de la recette. Et c'est bien simple, la notice du gaufrier donne plus d'une dizaine de recettes, conseillant une telle pour son côté croustillant, l'autre pour son moelleux et une troisième pour être mangée chaude avec du sucre glace. Bref, un joyeux capharnaüm. 

On a donc fait notre choix selon deux critères : zéro goutte de lait (pour une fois, ça m'évitait bien la longue hésitation entre le lait d'avoine ou le lait de riz) et du croustillant comme dans les fêtes foraines. ^^

Le conseil de la notice (toujours) : de la bière et / ou de l'eau pour des gaufres croustillantes ; et du lait (voire de la crème liquide) pour des gaufres moelleuses. 

Nous, on s'est donc fait les gaufres à la bière (dites "Lyonnaises" d'après ce que j'ai lu). Croustillantes à souhait (ça fait pas moins de cinq fois que je mets ce mot dans cet article, mais le remplacer par un synonyme, j'ai un peu de mal pour le coup) (linternaute.com propose : craquant, croquant, grivois, léger, licencieux, osé, piquant) (croustillant, c'est pas mal non plus).

Ingrédients 


Pour une douzaine de gaufres : 

- 500 g de farine
- 3 gros œufs
- 80 g de sucre
- 1 sachet de levure
- 75 cl de bière
- 125 g de margarine sans lactose
- du rhum

Recette 


Dans un saladier, verser la farine. Ajouter les oeufs, le sucre et la levure. Mélanger. Incorporer ensuite la margarine fondue puis la bière. Parfumer la pâte avec du rhum (ou arôme de vanille ou grand-marnier). 

Cuisson 


Première fois avec le gaufrier Lagrange à tête pivotante (et rayons laser ultra-violets), je me suis donc retrouvée devant un gros point d'interrogation sur le "quand, comment" pivoter le tout pour avoir une belle cuisson uniforme.

• On commence donc par huiler les deux plaques en fonte d'aluminium à l'aide d'un pinceau.
• Verser ensuite la pâte (chez moi, deux louches pour deux gaufres), puis fermer l'appareil.
• Compter jusqu'à huit - dix, puis retourner l'appareil.
• Attendre trente secondes, et le remettre en position initiale jusqu'à la fin de la cuisson. 

Résultat : des gaufres croustillantes et légères, à manger quand elles sortent de l'appareil, c'est bien meilleur. ^^ 

Et comme il n'y a plus qu'à en refaire, encore et encore, on va essayer les mille et unes recettes. On a de quoi faire ! 1/3 d'eau, de lait et de bière. Sans bière du tout. Qu'avec du lait (végétal pour moi ^^ ). La liste est longue ! 

D'ailleurs, quelle est la vôtre de recette ?

9 commentaires

  1. En ce moment j'ai des envies de crêpes et de gaufres donc ton post tombe à pic. Même si malheureusement je n'ai pas de gaufrier :(
    J'aime beaucoup les synonymes de l'internaute. Tu aurais dû appeler ce billet "les gaufres grivoises" ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que j'aurais eu des requêtes Google "sympa" avec ça. xD

      Supprimer
  2. Pas besoin d'attendre la Chandeleur pour se faire une bonne fournée ;) La preuve en images, elles ont l'air délicieuses !

    RépondreSupprimer
  3. J'ai failli acheter le Lagrange mais comme je voulais un appareil qui faisait gaufres et criques, j'en finalement opté pour un autre modèle. En tout cas tes gaufres à la bière me donnent envie, mais le goût de bière n'est-il pas trop présent ? Je testerai sans doute ta recette. Merci. En tout cas les tiennes étaient jolies et sans doute tout aussi bonnes. ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. croques* pas criques, même si ce serait bien aussi ! ^^

      Supprimer
    2. Le Lagrange fait aussi croque. Il fait juste avoir les plaques adéquates. ^^ (que j'ai eu dans mon pack. Et donc ça fait 4 croques d'un coup. (:

      Pour le goût de la bière : rien du tout. J'ai pas mal hésité parce qu'avant la cuisson, la pâte à vraiment le goût (et je n'aime pas du tout la bière) mais après cuisson, plus le goût du tout. (:

      Supprimer
    3. Ok, je pensais que tu parlais du basique mais j'ai vu qu'il y en avait plusieurs en effet (mais il était un peu cher pour moi). Bon ben comme ça tu es super équipée ! Moi j'aime bien le goût de la bière mais bon, une gaufre qui n'en a pas le goût c'est mieux. Nickel alors. Merci ! ;)

      Supprimer
  4. huum ça donne vraiment envie !

    RépondreSupprimer
  5. Un petit moment que j'hésite à acheter un gauffrier ... en plus, je suis sure qu'à la maison, ça ferait plaisir à tout le monde ^^)

    RépondreSupprimer

Louise Grenadine - blog slow lifestyle à Lyon depuis 2007