Que cherchez-vous ?

20 avr. 2018

Une forêt-noire pour un tea time à la maison


J'aurai 30 ans cette année, et je continue à prendre quotidiennement un goûter.
Je prends le temps de faire chauffer de l'eau, d'infuser un thé dans une de mes jolies tasses en porcelaine, et j'aime avoir une part de gâteau pour l'accompagner.

Souvent, je fais un cake, le week-end, pour en avoir toute la semaine.

Mais il y a quinze jours, j'ai plongé le nez dans mes magazines de cuisine, et j'ai pris envie de faire une forêt-noire. Le gâteau impossible à garder une semaine, mais qui est du coup une excellente excuse pour faire les gourmands matin, midi ET soir. Ce serait dommage d'en gaspiller !

On s'est RÉGALÉ.

Le montage n'était pas parfait. Mais ce n'est qu'une raison supplémentaire pour en refaire une très vite. Histoire de m'améliorer !

Bref, aujourd'hui j'avais envie de vous inviter à boire le thé pour partager ce plaisir du tea time ensemble.


La vaisselle


Je me demande si c'est l'approche de la trentaine.
Ou le fait d'avoir passé tant de vacances dans les palais royaux, avec leurs magnifiques tables de banquet dressées.

Mais ces dernières années, j'ai vraiment pris goût à la belle vaisselle.
Aux tasses délicates avec leurs détails dorés.
Aux assiettes vintage sorties d'un autre temps.

Chaque fois que je pars en voyage, j'ai le secret espoir de ramener une belle tasse. Comme celle de Hollóháza Hungary Porcelain (ma préférée), trouvée à l'étage des Halles centrales de Budapest.

Et pour compléter ma table, j'ai CHINÉ des assiettes à dessert. Parfois un peu trop fragiles.
Alors je me suis résolue à trouver des assiettes récentes, qui ne soient pas fragilisées par le temps.

La belle découverte : certaines faïenceries produisent de nouvelles assiettes d'après leurs propres archives. Celle avec l'oiseau est une reproduction d'un modèle de la faïencerie de Gien datant du XIXème siècle. Tout à fait le style que je rêvais d'avoir !


La recette


Dans ma bibliothèque, j'ai une petite collection de magazines Saveurs.

Jamais déçue par leurs recettes, on achète de temps en temps leurs éditions Hors-Série.
Mes préférées.
Les plus complètes.
Surtout au moment des fêtes de fin d'année, où l'on retrouve des recettes de gâteaux plus festifs, comme cette forêt-noire.

Pour le gâteau - 8-10 personnes 

- 6 œufs
- 150 g de sucre en poudre
- 1 sachet de sucre vanillé
- 55 g de farine
- 55 g de fécule de maïs
- 3 c. à soupe de cacao en poudre (pur et non sucré de préférence)

Pour la garniture 

- 40 cl de crème liquide entière bien froide
- 30 g de sucre glace
- 1 bocal de cerises au sirop
- 200 g de chocolat noir


1. Préchauffer le four à 150°C. 

2. Séparer les blancs des jaunes d’œufs. Battre les jaunes avec le sucre en poudre et le sucre vanillé, ajouter la farine, la fécule de maïs et le cacao. Bien mélanger.

3. Monter les blancs en neige ferme et les incorporer délicatement à la pâte.

4. Beurrer un cercle à pâtisserie de 18 cm de diamètre sur 10 cm de hauteur (j'ai, et je préfère, les moules à charnière avec fond amovible ; le mien fait 7 cm de hauteur, et c'était suffisant). Le déposer sur une plaque couverte de papier cuisson (s'il ne possède pas de fond amovible) et y verser la préparation. Enfourner pour 40 min de cuisson.

5. Couper le chocolat en copeaux à l'aide d'un économe. Réserver les copeaux au frais jusqu'au moment de servir.

6. Laisser refroidir le gâteau pendant 5 min avant de le démouler sur une grille.

7. Lorsqu'il est froid, égaliser au couteau pour qu'il soit plat, si besoin. Le couper en deux (ou en trois si l'épaisseur du gâteau le permet ; ce que je ferai la prochaine fois pour avoir des couches de gâteau plus fines).

8. Battre la crème en chantilly en ajoutant le sucre glace progressivement.

9. Égoutter les cerises et réserver le sirop.

10. Procéder au dressage du gâteau. À l'aide d'un pinceau, imbiber les deux faces des deux disques du gâteau avec le sirop réservé. Poser la base de gâteau sur un plat de service puis le napper de chantilly. Ajouter des cerises puis les recouvrir de chantilly. Déposer ensuite le second disque de gâteau et le napper de chantilly à l'aide d'une spatule (par gourmandise, j'ai également ajouté des cerises sous cette couche de chantilly). Parsemer la surface de copeaux de chocolat et décorer avec quelques cerises égouttées.

Servir et se régaler !


Sans lactose


La forêt-noire est une véritable bombe quand on ne produit pas de lactase.
D'où l'intérêt de la faire soi-même. Pour en faire disparaître toute trace, ou presque.

En France, on a encore du mal à trouver des produits enrichis en lactase, mais dernièrement j'ai été en veine : il y a désormais de la crème liquide et du beurre sans lactose chez Auchan (marque distributeur). Et j'en ai également eu trouvé chez Carrefour (toujours marque distributeur).


Le kirsch


C'est la première question que m'a posée le bûcheron : il n'y a pas de kirsch dans ta recette ?
Non.
Étonnamment.

Mais on peut facilement en ajouter en faisant mariner les cerises dedans pendant que l'on fait le gâteau. Et/ou en ajouter une cuillère à soupe dans le sirop.


Cerises en bocal


Tant qu'à avoir des cerises en Ardèche, autant les utiliser !

Résultat : on avait des cerises en bocal, de l'été dernier, mais pas de cerises au sirop. J'ai donc utilisé l'eau du bocal pour faire un SIROP en le faisant chauffer avec le même poids de sucre.

8 commentaires:

  1. C'est marrant, avant je n'étais pas très forêt noire. En fait, j'ai un problème avec les cerises, donc j'aurais adoré la forêt noire vois-tu mais sans les cerises... ce qui est somme toute, complètement con. Et ça y est, ça commence à passer, très très bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, en effet, les cerises restent un élément important du gâteau !
      Mais à vrai dire, tu peux aussi la revisiter avec de la poire ou de la pêche si tu préfères ! :D

      Supprimer
  2. J'adore la forêt noire mais je n'ai jamais osé en faire une en pensant que c'était trop dur. Mais j'ai bien envie d'essayer maintenant. Merci pour la recette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue que j'avais la même crainte, mais finalement, c'est plutôt simple !
      (Il faut juste s'entraîner ensuite pour le dressage je pense :)) )

      Supprimer
  3. ça a l'air vraiment délicieux et gourmand

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui ! Une recette très gourmande, et légère en même temps ! *-*

      Supprimer
  4. La forêt noire un de mes gâteaux préférés et celui que l'Homme préfère et me réclame à chacun de ses anniversaires
    Bonne journée
    Mélanie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le comprends, c'est teeeellement bon ! :D

      Supprimer