SLIDER

Comment j'organise mes voyages à l'étranger


Selon plusieurs études sur le bonheur, l'attente est le meilleur moment. L'attente, et la préparation d'un projet.

Et ça, je m'en rends particulièrement compte quand je pars en vacances.
Si je n'ai pas passé du temps à les PRÉPARER, il me manque quelque chose ; cette petite excitation des semaines avant, qui augmente le plaisir une fois sur place.

Certaines personnes n'aiment pas trop préparer à l'avance ; pour moi, c'est juste du bonheur. Me poser un soir et feuilleter des guides sur notre prochaine destination, c'est presque comme être déjà en vacances avant l'heure !

L'année dernière, je vous avais partagé mes 5 indispensables pour préparer mes vacances ; et aujourd'hui, j'avais envie de vous parler de ces petites choses que je fais, avant de partir, pour éviter certaines galères quand je suis à l'étranger.


Je planifie mes visites

ET DES TEMPS POUR PAPILLONNER


J'ai un peu une tendance Monica Geller, je le sais, mais quand je pars à l'étranger, j'ai toujours sur moi un petit carnet avec le PLANNING du voyage, jour par jour ; ça peut paraître un peu trop rigide, comme ça, mais vérité, ça nous permet : 

- d'éviter de courir les deux derniers jours en se rendant compte qu'on n'a toujours pas visité LE monument emblématique de la ville,

- se retrouver devant un musée fermé après avoir marché 30 minutes pour le rejoindre,

- vivre un séjour serein, à notre rythme, en ayant prévu à l'avance une alternance entre des jours plus intenses, et d'autres plus tranquilles à se balader (et à faire quelques boutiques pour ramener des souvenirs à nos proches !).


Je repère les restaurants

SUR UNE CARTE PAPIER


Le seul moment dans ma vie où j'utilise encore un plan papier, c'est quand je suis à l'étranger. À défaut d'avoir l'itinérance des données, j'ai un support gratuit qui ne risque pas de tomber en panne de batterie et qui sera toujours disponible, hors connexion.

Avant de partir, je marque donc sur la carte toutes les bonnes adresses que j'ai repérées ; des petites croix et des chiffres dont la légende se trouve dans le carnet que j'ai toujours sur moi (histoire que la carte reste lisible, quand même !).

J'utilise tout de même l'application Mapstr, dont la carte ne se charge pas hors connexion, mais la liste, oui ! Ce qui peut-être pratique si on a un doute sur l'adresse exacte, notamment quand une même avenue possède 450 numéros répartis sur 3 km...

(ça marche aussi pour les musées, mais généralement, ils sont déjà notées sur les plans des villes.)


Et les supermarchés aussi

POUR NE PAS MOURIR DE SOIF


Depuis peu, on a décidé de repérer les supermarchés et les ÉPICERIES, avant de partir. Parce qu'on s'est rendu compte que dans certains pays, on était loin d'en trouver à tous les coins de rue ; surtout quand on est dans un quartier un peu touristique. Ce qui peut être embêtant quand il fait 36°C, que c'est la canicule, et que tu meurs de soif (c'est du vécu).

En plus, nous, on part toujours en Airbnb ; ce qui fait que le matin, et certains soirs quand on est fatigué, on préfère manger à l'appartement. Du coup, on fait toujours deux-trois courses, et on en profite pour goûter des choses qui nous semblent différentes de chez nous !


J'ai un dictionnaire dans la poche

POUR COMPRENDRE LES MENUS AU RESTO


J'ai le réflexe de me dire que, peu importe où l'on va, on peut toujours s'exprimer en anglais. Ce qui est plutôt vrai, en général.

Sauf que, on essaie d'éviter les restaurants trop touristiques. Résultat : on tombe sur des adresses où le menu n'est pas forcément traduit en anglais, et encore moins en français. Et honnêtement, faire traduire l'ensemble de la carte à un serveur, c'est toujours un peu gênant, surtout s'il y a du monde !

Je ne m'embarrasse pas d'un dictionnaire papier, mais j'ai dans mon téléphone une application qui fonctionne hors connexion ! Il s'agit de l'application Google Traduction, sur laquelle on peut télécharger des dictionnaires dans l'option "traduction hors connexion". (Je viens d'ailleurs, à l'instant, de télécharger le dictionnaire Hongrois pour notre séjour à Budapest !)


Et un convertisseur

QUAND ON EST HORS ZONE EURO


Il y a certaines conversions qui sont assez simples à faire, de tête. Mais avec le Forint Hongrois qui fait 0,0032 €, je ne suis pas certaine de bien calculer les PRIX à coup sûr.

Donc je triche, voilà ! Pas de prof de math pour me taper sur les doigts ; j'en profite, et j'utilise l'application XE Currency qui fonctionne, elle aussi, hors connexion. Le tout est d'avoir ajouté sa devise avant, et d'avoir actualisé le cours de la monnaie la veille de son départ, par exemple, pour avoir une conversion la plus juste possible.

25 commentaires

  1. Moi je me dis toujours, oh j'ai le temps et au final je n'ai rien fait le jour J haha !
    Bisou ma belle
    http://lilouuuu.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, c'est exactement pour ça que l'on planifie tout ! xD
      Parce qu'on se dit que, quand on prend l'avion pour aller quelque part, on ne va pas avoir l'occasion d'y aller tous les 15 jours pour faire ce que l'on a loupé. ^^

      Supprimer
  2. Oh! J'ai toujours beaucoup d'admiration pour les gens qui, comme toi, organise tout tout avec le décollage. Avec mon mari, en voyage, on voit une fois sur place. On ne planifie jamais rien, on se laisse porté par le hasard des rues ou des gens :-) bon on réserve quand même les hôtels! Bonne journée :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que c'est deux façons assez différentes de voyager en effet. :))
      Mais du coup, même si on planifie tout, on se note bien "promenade dans les rues" un peu partout, parce qu'on adore flâner pour découvrir l'ambiance de la ville que l'on visite. :)

      Supprimer
  3. Chouette ton article ! Je valide surtout les différentes possibilités de transports en commun pour les allers retours aéroport (fréquences, horaires) car on a quelque fois des (mauvaises) surprises !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! :)
      Oh oui, les navettes pour les aéroports, je pense que ça peut vite devenir la galère quand on n'est pas préparé (déjà que quand on l'est, ce n'est pas toujours évident... xD )

      Supprimer
  4. Je suis comme toi, j'aime partir en vacances en étant un minimum préparée. Généralement on répertorie sur une carte les sites d'intérêt que l'on souhaite visiter à tout prix puis on établit un programme adapté en essayant comme toi d'alterner entre jours de marche intense et jours détente.
    (Je dois avouer toutefois que dans les faits, même si on prévoit des jours plus light niveau programme on se retrouve à avoir mal aux pieds à la fin de ces journées là car on ne résiste jamais à l'envie de se perdre dans les rues ^^).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, tu m'as bien fait rire !
      On est pareil. xD
      On prévoit des jours plus légers, mais comme ce sont des journées avec plus de promenades et de flânerie, à la fin, nos pieds ne se sont pas plus reposés ! xD

      Supprimer
  5. Ah tiens, je ne savais pas qu'on pouvait utiliser Google Trad hors connexion, c'est très bon à savoir!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est top !
      Il faut juste bien penser à télécharger le dictionnaire dont on a besoin quand on a une connexion. :)

      Supprimer
  6. J'ai le syndrôme Monica Geller aussi. Quand je suis partie en Islande pendant 15 jours, j'ai fait un road trip tout autour du pays, et tout était prévu de bout en bout, c'était exceptionnel et certains préfèrent se laisser aller où le vent les portent. Le concept me parle aussi mais j'aurais vraiment peur de louper quelque chose alors je reste à tout préparer, la détente, les activités sportives, les visites, les bons restaus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, contente de lire que je ne suis pas la seule ! :D
      On part en Islande cet été, et on a déjà beaucoup planifié ; mais en même temps, c'est un peu difficile de faire sans quand on se promène un peu partout dans le pays. :D

      Supprimer
  7. Personnellement je suis comme toi !
    C'est un peu mon métier qui veut ça aussi mais... J'adore passer mon temps à la fnac et regarder les carnets de voyages, j'ai envie d'appuyer trop souvent sur le bouton confirmer mon vol" après :)

    Au plaisir !
    Sa2mantha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh, tu fais un métier en rapport avec le tourisme et l'organisation de voyage ? :)
      En tout cas, je te comprends ! Trop difficile de découvrir de belles destinations et de se retenir d'y aller. xD

      Supprimer
  8. Oh comme ton article tombe à pic! En juillet, je pars à Amsterdam en amoureux! C'est la première fois que je vais découvrir cette magnifique ville qui me fait tant rêver avec ses canaux et ses tulipes!

    Merci pour tous tes petits conseils que je vais appliquer à la lettre :) Et je rajouterai les emplacements des toilettes publiques (très pratique pour une envie pressante ^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh la la, c'est tellement beau Amsterdam, et j'ai tellement envie d'y retourner ! *-* Profite bien !! :)
      Et bonne idée en effet, pour les toilettes. :D

      Supprimer
  9. Intéressant comme article, je retrouve d'ailleurs certaines de mes habitudes (les cartes réelles, les bonnes adresses repérées / conseillées à l'avance...) ! :)

    RépondreSupprimer
  10. Je suis un peu comme toi, quand je pars à l'étranger je planifie tout jour par jour ! Dans un sens je me dis que si c'est trop chaud, je peux enlever des choses, mais ajouter des choses quand tu ne sais pas trop ou tu es, c'est un peu compliqué :/

    Je me suis mise à l'app mapstr aussi ! J'avais tripadvisor pour les commentaires, mais je la trouve fastidieuse pour récupérer mes bonnes adresses !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiii, je suis complètement d'accord !
      Plus facile de retirer des choses que d'essayer d'en rajouter au dernier moment. :)

      Supprimer
  11. Hello,

    Je suis comme toi, j'organise tout dans les moindres détails. J'ai des listes des, des programmes etc, j'aime quand tout est bien organisé.

    XoXo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça me fait plaisir de lire ça, je me sens moins seule, haha !

      Supprimer
  12. Je planifie comment aller de la gare à l'hôtel le premier jour. Ensuite, j'improvise :)
    J'utilise aussi l'application XE Currency mais au quotidien. Après plus d'1 an et demi à Prague, je ne me suis toujours pas habituée aux couronnes tchèques. Cette application est tellement utile <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas facile de s'habituer à cette monnaie si différente de l'euro en effet ! :)

      Supprimer
  13. Je suis exatement pareil, je passe plusieurs semaines a tout préparer et une fois sur place je dis à la personne avec qui je suis "Je veux faire ca, puis ca et ca ! Et oh regarde y'a ca et encore ca..."... En général on me déteste Haha

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha, pour ma part je voyage avec mon copain qui est bien content d'avoir un planning tout prêt ! xD

      Supprimer

Louise Grenadine - blog slow lifestyle à Lyon depuis 2007