SLIDER

5 petites choses pour préparer ses vacances


Je ne vous en ai pas encore parlé, mais cette année, je suis TRÈS chanceuse, et j'ai un printemps de FOLIE. Je vais beaucoup bouger, plus ou moins longtemps, et je commence dans quinze jours.

Préparer mes week-ends prolongés et mes vacances : j'adore. Je planifie, je compare, je fouille, je repère... Monica Geller serait fière de moi (parce qu'elle aurait de quoi ne PAS être fière de mon organisation au quotidien, je vous le dis). Attraper un guide, faire des recherches, prévoir mes visites... ça me permet (déjà) de commencer à voyager (un peu).

Bref, voilà mes 5 petits trucs et astuces pour bien préparer mes vacances.


1. Repérer


Depuis 3 ans maintenant, je ne jure que par les Lonely Planet de poche, format "une ville en quelques jours". Bien moins denses que le Routard (et tellement plus agréables à feuilleter) (de la couleur, des photos, des itinéraires tracés sur des cartes, des encadrés... j'ai vite été séduite), je ne me sens pas perdue face à une montagne d'informations, et je me laisse guider par les parcours de visite proposés en une, deux, trois ou quatre journées.

Et pour une semaine sur place, le programme en quatre journées est largement suffisant quand on aime prendre du temps dans les musées, profiter des lieux, faire une pause gourmande (toujours !)...

J'avoue, c'est aussi (un peu beaucoup) devenu une collection. J'en ai 7 aujourd'hui. Et il faut que j'en achète deux autres. (Collectionneuse compulsive, moi ? si peu...)

2. Comparer


L'avion ou le train, le logement sur place, les entrées des musées, les transports en commun... je compare tout ! Pour la simple raison que je me suis vite aperçue que l'on pouvait gagner plusieurs dizaines d'euros en prenant simplement des cartes de transport pour touristes, ou éviter d'attendre 2h devant un musée en réservant son billet en ligne.

Moins de temps perdu et moins d'euros dépensés = un bon goûter dans un salon de thé (oui, on en revient toujours à la nourriture...)

Donc pour résumer : on fait fonctionner les comparateurs (classique !), on fouille sur les sites des musées des fois qu'un billet groupé avec un autre musée qui nous intéresse existe, on jette un œil du côté des offices de tourisme en ligne qui ont parfois des cartes de réduction très intéressantes, et on lorgne aussi sur les sites de billetteries en ligne.


3. Noter


Et planifier ! 

Pour éviter la frustration de ne pas avoir vu tout ce qui m'intéressait, j'optimise mon temps sur place en regroupant mes visites : un jour, un quartier (ou deux, hein, ça dépend des distances). Et je vérifie les jours d'ouverture, parce que se retrouver dans la porte du musée fermé, c'est pas cool.

Du coup, je prends deux carnets (je vous l'ai dit, Monica Geller serait fière !) : étape 1, noter au brouillon ce qui m'intéresse avec les jours et horaires d'ouverture ; étape 2 : écrire dans LE beau carnet (qui me suivra en vacances) le planning de visites de chaque journée, avec une liste longue comme le bras de restaurants et salons de thé à proximité.

Résultat : pas besoin de courir pour faire mille choses en une journée puisque j'ai déjà tout réparti sur la durée du séjour.

Et cette année, j'ai un tout nouveau carnet que j'aime d'amour. Il va évidemment partir avec moi, mais je me demande si je ne vais pas aussi coller dedans les tickets de visite, les billets d'avion... pour garder une trace plus importante que juste le planning fait en amont. J'y réfléchis !

(Mon carnet vient du site Cadeau-maestro.com ; c'est une boutique rempli de petits gadgets amusants et utiles ; et la section voyage est vraiment très riche.)

4. S'équiper


Une bonne paire de sneakers (voire de baskets) pour les longues journées de marche citadine, un sac en bandoulière pour avoir les mains libres et attraper l'appareil photo facilement, des pochettes transparentes pour les contrôles de sécurité des bagages en cabine... bref, quelques petits achats à éviter de faire à la dernière minute pour partir plus serein.

Cette année, ma passion des produits de beauté au format de voyage a quintuplé. Je suis maxi-équipée pour voyager léger avec mon petit nécessaire anti "peau qui fait la gueule". Et quand je dis "nécessaire", pour le coup, c'est vraiment ça. Je pars avec très peu de maquillage, mais je ne peux pas faire l'impasse sur les crèmes, masques et sérums. Le changement d'eau, quand on a une dermatite atopique, est sans doute la chose la plus violente pour la peau. En deux jours, je me retrouve couverte de plaques. DONC les soins en mini format, c'est mon indispensable !

Et parce que je suis accro aux collections, je résiste très mal à l'appel du petit achat (f)utile au rayon porte-étiquettes de bagages. L'année dernière, j'en ai même acheté un pour monsieur... voilà...

Mon porte-étiquettes New York *, le petit nouveau est juste "trop le plus beau de ma collection", je crois. Assorti à mon carnet, en simili cuir épais et de très bonne qualité ; bref, j'ai trop hâte de le mettre à ma valise (oui, je sais... je suis accro).


5. Prévoir


Dans l'étape 4, je devrais ajouter "acheter une deuxième valise à roulettes". Parce que je n'en ai qu'une, qu'elle commence sérieusement à se faire vieille (bientôt 10 ans) (bim, prends-toi le coup de vieux !), et qu'elle ne suffit pas pour deux. Mais je n'ai pas encore trouvé la valise parfaite, alors en attendant, j'emprunte celle de ma tante.

Bref, après ce petit aparté : prévoir des bagages réglementaires pour les cabines des avions (et ça, ça change en fonction de la compagnie, pas cool), un format pratique à transporter mais qui ne soit pas broyé par les soins si délicats prodigués à l'aéroport (on oublie les sacs en toile), avec un poids à vide le plus léger possible pour éviter de payer un supplément quand ce sera (trop) rempli, et suffisamment de place pour les achats souvenirs (oui, c'est TRÈS important quand, comme nous, on ramène toujours des cadeaux à la moitié de la famille).

On m'avait parlé de ce petit gadget bien pratique l'année dernière (et je confirme que ça l'est, maintenant que j'en ai un !) : le pèse-bagage mécanique *, qu'on peut glisser au fond de la valise pour le retour, mais aussi emporter en magasin pour connaître le poids d'une valise avant de l'acheter. Le mien a même un mètre ruban intégré pour vérifier la taille !


Et vous, comment préparez-vous vos vacances ?


Merci à Cadeau-maestro pour ces trois petites choses qui vont me suivre durant mes prochains séjours !

13 commentaires

  1. Hello bien organisée je vois
    Je suis celle qui organise les voyages et j adore
    Comparer les prix des vols, j essaie de connaître les prix habituels à l affût de promo
    Pour logement c est svt booking et depuis peu Airbnb que k ai utilisé à San Francisco rio de Janeiro et Toulouse
    J adore aussi les lonely planet :-)
    Pour les activités je sais en gros mais je vois sur place en fait
    Pour la Thaïlande je n avais réservé que les premières nuits à Bangkok et celles d après ont été réservées sur place

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis une adepte d'Airbnb. C'est parfait pour trouver un logement cosy, être bien placé, et trouver un bon prix. :D

      Supprimer
  2. Que de très bons conseils ! Je suis également très organisé quand il s'agit de voyager : j'aime planifier pour ne pas perdre de temps, ne pas " rater " qqchose... Et comparer pour gagner des euros aussi ;-) Et oui moi aussi je suis gourmande et je ne dirais pas non à un délicieux gouter <3 Les guides Lonely Planet ont l'air vraiment bien et attrayants, j'irais voire ça en librairie ;-)

    Annabelle, http://happiness-cocktail.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux que te conseiller de les feuilleter ; depuis Amsterdam, je n'achète que ça. Je n'ai jamais été déçue par les adresses conseillées. :)

      Supprimer
  3. Très bons conseils et très bonne idée pour le pèse bagage pour éviter les mauvaises surprises!
    Moi je conseillerai aussi de faire sa valise avec des tenues définies à l'avance selon les activités pour ne pas perdre de temps sur place et ne pas emmener de choses superflues!
    Melanie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, excellente idée de prévoir les tenues à l'avance.
      J'essaie toujours de le faire, en prévoyant juste un ou deux petits trucs en plus, au cas où. :)

      Supprimer
  4. Moi aussi j'adore collectionner les guides de voyages ! Ça me fait un souvenir de plus ;)

    RépondreSupprimer
  5. J'adore préparer à l'avance aussi .... (peut-être trop ?) je suis à l'affût des bonnes adresses et pour cela j'utilise beaucoup Instagram ! (à condition que les gens géo-localisent bien sûr) - à bientôt chez Slika ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois que je ne suis pas là pour Slika. ;)
      (J'ai perdu la date, mais il me semble que je ne pouvais pas. :) )

      Supprimer
  6. J'aime beaucoup ton idée des carnets où tu organise par quartier, ça doit te prendre du temps en amont mais après c'est tellement de temps optimisé !
    Moi j'utilise une super appli : Mapstr où tu peux compiler toutes tes adresses à tester et les étiqueter (restau, culture, dodo ...), elles apparaissent sur un plan avec horaires et téléphone c'est génial ! Du coup avant chaque voyage je fouille les blogs, les magazines, les sites officiels ... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, ça prend du temps à faire, mais une fois sur place, c'est finalement un gain de temps. :)

      Haaa, j'utilisais Mapstr il y a quelques temps, mais j'avais eu pas mal de bugs du coup je l'ai un peu délaissée cette application. Il faudra que je retente, il y a sans doute eu des corrections de bugs maintenant ! :D

      Supprimer
  7. En lisant ton article, je me sens moins seule ! Je suis un peu (beaucoup) comme toi. Je tout, j'organise tout dans les moindres détails, jusqu'aux itinéraires à pied, rue par rue, tant que je n'ai pas ma carte supra détaillée. Toujours tout trié par quartier pour faire le maximum à pied... Une vrai organisatrice !

    RépondreSupprimer

Louise Grenadine - blog slow lifestyle à Lyon depuis 2007