Que cherchez-vous ?

6 juil. 2016

Un grand bol d'air à Vaison-la-Romaine


Je vous avais laissé du côté de Carpentras avec ses célèbres fraises et ses cerises délicieusement sucrées (mes premières de l'année !) ; il était temps de revenir avec un article sur le Vaucluse pour vous parler de la dernière partie du séjour, autour de la ville de Vaison-la-Romaine cette fois-ci.

Sans trop de surprise, c'est avec ses ruines romaines que l'on a commencé à faire connaissance, qui sont ABSOLUMENT à visiter, et pour lesquelles vous devez ABSOLUMENT (bis repetita) vous faire escorter par un guide pour faire un véritablement plongeon dans la période romaine.

Site archéologique de Vaison-la-Romaine


Sans guide, honnêtement, les ruines de murs sont des ruines de murs, et les restes de routes pavées... sont des restes de routes pavées. Alors qu'avec une guide, on découvre cette immense terrain de fouilles archéologiques avec un tout autre œil.

On voit les anciennes maisons romaines sortir de terre, on apprend à découvrir cette culture qui avait trois portes d'entrées sur la même façade d'une même maison pour différencier l'appartenance sociale de ses visiteurs, ces hommes et ces femmes qui avaient leur propre couloir de nage dans leur maison et une salle de bain immense pour inviter leurs hôtes à se mettre à l'aise avant le repas, que l'on prenait bien sûr allongé.


Bref, avec un guide passionné, on prend la mesure de ce que l'on est en train de regarder, on s'immerge dans un autre temps, on s'évade... Et on s'amuse de penser que l'on se tient juste devant les toilettes communs mixtes qui étaient alors un véritable lieu de rencontre.

On a passé une heure à visiter le terrain archéologique et à survoler le musée ; autant dire que c'était bien trop peu et que je compte y retourner dès que possible pour faire une visite guidée complète !


Musée archéologique Théo Desplans
Rue Bernard Noël, 84110 Vaison-la-Romaine

Tarifs : billet "Pass" donnant accès à tous les monuments de la ville, 8 € pour les adultes, 4 € jusqu'à 18 ans et gratuit pour les enfants de moins de 11 ans.

Site internet : vaison-la-romaine.com

Les dentelles de Montmirail


Je n'ai pas tout à fait commencé cet article dans l'ordre parce que j'avais vraiment envie de démarrer par la visite du site archéologique que j'ai adorée. Mais à présent, reprenons un peu plus chronologiquement.

On en était donc à samedi, à buller au spa Ventoux, avant de partir faire une excursion dans les dentelles de Montmirail pour profiter du paysage et découvrir de jolis petits villages.


Domaine de la Verrière


En fin de journée, nous avons pris la direction de la Verrière ; un beau domaine viticole bio qui s'inscrit dans une démarche durable et biodynamique. En gros, tout est très naturel, et les personnes qui s'occupent de ce domaine sont vraiment passionnées par leur métier et engagées pour le respect de la nature.

Même si je commence tout juste à boire du vin blanc, j'ai vraiment apprécié ce petit moment passé tout là-haut à Crestet, où l'on a pu participer à une initiation à l'oenologie autour des crus phares du Chêne Bleu (les vins produits sur le domaine) et d'une bento box à la française, composée de produits locaux.


Domaine de la Verrière
Chemin de la Verrière, 84110 Crestet

Site internet : chenebleu.com

Mont Ventoux


Une deuxième belle surprise chassant la première, on a terminé la soirée sur le Mont Ventoux. En T-shirt toute la journée à prendre des couleurs, on a dû enfiler doudounes, gants et bonnets pour survivre à la nuit tombée.

Parce que là-haut, à 1911 m d'altitude, il fait froid. Même l'été. Encore plus quand le soleil se couche. Et le programme, c'était ça justement : profiter du coucher de soleil et faire une partie de la descente du Mont Ventoux de nuit, à la lampe frontale.


C'est périlleux (prenez de bonnes chaussures de randonnée !) et déroutant (0°C en plein été, vous y aurez cru ?) mais magique. Pendant deux bonnes heures, on emprunte des chemins caillouteux en suivant de près le guide de montagne qui nous aide à repérer les chamois qui dévalent la montagne à toute allure ; une belle expérience !


Rando coucher de soleil sur le Mont Ventoux
12 Chemin de Marody, 84110 Vaison-la-Romaine

Tarifs : 15 € pour les adultes et 7,50 € pour les enfants

Site internet : vaison-ventoux-tourisme.com


Les Tilleuls d’Élisée


Pour se remettre de ces émotions, j'ai passé la nuit chez les adorables Anne et Laurent qui tiennent la jolie maison d'hôtes Les Tilleuls d’Élisée. Ma chambre était cosy au possible, tellement confortable, avec une grande salle de bain et une belle vue sur la ville ; j'étais BIEN !

Et le matin, le petit-déjeuner était à tomber. Anne prépare elle-même ses confitures et ses petits gâteaux ; les fraises étaient de mise (forcément, c'était la pleine saison), et ce fut un réel plaisir d'échanger avec elle, tellement passionnée par cette maison d'hôtes qu'elle a entièrement aménagée et redécorée dans l'ancienne maison de famille.

Petit aparté gourmand : la confiture de gégérine d'Anne a tellement de succès qu'elle partage la recette sur le blog de la maison d'hôtes.


Les tilleuls d’Élisée
1 avenue Jules Mazen, 84110 Vaison-la-Romaine

Site internet : vaisonchambres.info

Les Aventurières du goût


Pour terminer ce joli séjour, on est reparti dans les montagnes, du côté de Brantes cette fois-ci, un tout petit village perché. L'occasion de profiter d'une vue splendide, une dernière fois, et de partager un moment très convivial autour d'un atelier de cuisine pas vraiment comme les autres.

Tout commence par une cueillette de fleurs et plantes sauvages dans le village, avant de passer derrière les fourneaux pour les cuisiner. C'est un atelier mené par deux femmes étonnantes, qui se surnomment la sorcière et la cuisinière ; la première est incollable sur les fleurs et plantes comestibles, tandis que la seconde associent tout ça pour faire créer de nouvelles saveurs.

Si bien que l'on s'est régalé avec une citronnade à la fleur de sureau, un tartare de consoude, une polenta aux feuilles de mauve et une salade de pommes de terre  à l’alliaire.


D'ailleurs, pour clore cet article sur une note gourmande (car oui, après ça, on a bien dû reprendre le chemin du retour !), les aventurières du goût vous offrent deux recettes à refaire chez vous. J'ai sélectionné celles dont les plantes seront les plus faciles à trouver et à reconnaître ; j'espère que ça vous plaira !

Polenta aux feuilles de mauve - pour 8 à 12 personnes

- 200 gr de polenta instantanée
- 30 à 40 feuilles de mauve
- huile d’olive
- sel, poivre

1. Couper grossièrement en morceaux les feuilles de mauves. Les faire fondre doucement dans une poêle avec l’huile.

2. Préparer la polenta. Faire bouillir 4 volumes d’eau pour 1 volume de polenta. Verser lentement la semoule en remuant à feu vif jusqu’à ce qu’elle épaississe. Ajouter les feuilles de mauve. Étaler la préparation sur 2 cm dans un plat à gratin et laisser refroidir.

3. Quand la polenta est froide, la découper en petits carrés de 5 cm. Faire chauffer de l’huile dans une poêle et faire dorer de chaque coté les carrés de polenta. Déguster !


Délice de fromage de chèvre à l’ortie, à servir sur des figues ou des abricots - pour 10 à 16 personnes

- 4 fromages de chèvre (2 frais et 2 plus affinés)
- 80 g d’amandes concassées et grillées
- 80 g de raisins secs gonflés dans du jus de citron
- 2 gousses d’ail
- 4 cuillères à soupe d’huile d’olive
- 1 belle brassée de pointes d’orties pochées à l’eau bouillante.
- sel et poivre

Pour réaliser cette préparation, il convient de diviser tous les ingrédients en 2.

1. Mettre la moitié des ingrédients ci-dessus dans un mixeur ou blender. Mixer jusqu’à l’obtention d’une mousse fine, colorée et légère.

2. Dans un saladier, couper en petits morceaux le fromage, l’ail, et les orties . Rajouter les amandes, les raisins secs, l’huile, le sel et le poivre. Mélanger délicatement.

3. Mélanger ensuite les 2 préparations. pour obtenir une mousse onctueuse.

4. Ouvrir les figues ou abricots en deux, tartiner généreusement chaque demi fruit.


Les Aventurières du Goût
À Brantes

Site internet : lesaventurieresdugout.org

Un grand merci à Lise et Valérie de l'office de Tourisme du pays Vaison Ventoux pour ce beau séjour dans le Vaucluse.

Egalement sur le Vaucluse :


- Mon séjour du côté de Carpentras

10 commentaires:

  1. Très belles photos, je ne connais pas du tout le coin.
    Je ne fais pas svt de visite guidée mais vraiment chouette qd le guide sait vous transmettre sa passion et ses connaissances comme ça avait été le cas pour moi à Toulouse l année dernière

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Tania. :)
      Entièrement d'accord avec toi pour la visite guidée. J'y retournerai pour faire la visite complète, et je la ferai avec un guide, c'est certain. ^^

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Oui, ce sont vraiment des paysages de vacances je trouve ! :)

      Supprimer
  3. C'est magnifique !
    J'ai parfois envie de louer une voiture et de partir à la découverte ( et redécouverte) de la France ... Elle est tellement belle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah, je te comprends !!
      On a cette chance, à Lyon, d'être vraiment proche de plein d'endroits chouettes à visiter. :)

      Supprimer
  4. Tes photos sentent tellement bons l'été, on s'y croirait presque!! En tout cas, ça donne envie de découvrir ces paysages de vacances :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Alexandra ! ^^
      Ce qui est bien, avec ces paysages, c'est que l'on se croirait en vacances même si on n'y va que le temps d'un week-end, je trouve. :)

      Supprimer
  5. tu donnes envie d'aller découvrir cette région!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de la découvrir par toi-même alors ! :)

      Supprimer