Que cherchez-vous ?

18 juil. 2016

Deux jours au festival de Montreux


J'avoue, je vous raconte tout dans le désordre. Je vous ai fait saliver avec mon histoire de glaces Suisses avant même de vous parler de ces deux petites journées passées au festival de Montreux qui étaient un peu l'entrée et le plat de ce séjour gourmand... et musical.

Pour se mettre tout de suite dans l'ambiance, la première soirée a démarré sur la terrasse Nestlé par un concert intimiste piano / batterie, en sirotant un Creamy Colada ; un cocktail à base de glace Exotic Fruits & Swiss Cream de Mövenpick, ainsi que de rhum, Malibu et ananas. Autant vous dire que cette Piña Colada revisitée en milkshake, sirotée sur une terrasse au bord du lac Léman, était juste parfaite.

Autant que la suite du programme... le concert de Muse !

Oui, Muse, ce groupe dont les musiques me filent la pêche depuis des années, et que jamais je n'aurais pensé avoir la chance de voir en concert. La set list était très bonne, le show était dingue, la performance était folle... bref, si la vie était une publication facebook, j'aurais liké avec un gros cœur !






Arrivée le samedi en fin d'après-midi, la première journée sur place fut assez courte. Alors le lendemain, on s'est largement rattrapé. 

La matinée a commencé avec le parfait petit déjeuner du Grand Hôtel Suisse Majestic avec le lac Léman à nos pieds. Impossible, après ça, de ne pas partir dans la vieille ville de Montreux pour prendre un peu de hauteur et profiter d'autant plus du paysage.

Le tour de Montreux se fait en une petite matinée de marche ; la ville n'est pas très grande. Mais c'est l'occasion de découvrir la carte postale vivante que nous offrent les toits des habitations, le lac à leurs côtés et les montagnes en arrière-plan. 







Et en  redescendant, on profite de la promenade qui longe le lac, ombragée et certainement très calme en période creuse, mais pour le coup, très mouvementée durant le festival. Des stands de nourriture, de glace et des vendeurs de vêtements / sacs / accessoires s'installent le long, un peu comme en bord de mer en juillet / août.

Pour échapper à la frénésie ambiante, il suffit de s'éloigner de quelques centaines de mètres des salles de concert, et de passer de l'autre côté du muret qui sépare le lac de la ville. C'est d'ailleurs ce que l'on a fait : un petit coin de rocher, l'eau à nos pieds, et une petite séance papotage entre filles avec Alexandra et Delphine.

La journée s'est terminée avec un coup de soleil malheureusement bien mérité (l'oubli de la crème solaire, ça ne pardonne pas !) et le concert électro de Petit Biscuit, qui a seulement 16 ans et qui m'a complètement bluffée !






Un grand merci à Mövenpick pour cette belle invitation au festival de Montreux !

6 commentaires:

  1. Ca m'a l'air d'être une très jolie ville, hormis le festival homonyme, je ne pensais pas qu'elle pouvait être aussi agréable. Pas loin de Lyon en plus, j'imagine ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, ce n'est pas très très loin.
      Un peu plus de 2h30 en voiture depuis le centre de Lyon. :)

      Supprimer
  2. Je ne connaissais pas mais j'ai de plus en plus envie de visiter la Suisse, et tes photos me donnent envie de passer à Montreux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autour du lac Léman, l'ambiance est vraiment très paisible et agréable. :)
      J'espère que tu auras l'occasion d'aller t'y promener alors !

      Supprimer
  3. J'ai vécu 4 ans en Suisse, dans les montagnes mais j'ai toujours adoré le bord du Lac, Montreux est une ville superbe ! On part demain pour l'autre rive du côté français, hâte de revoir le lac après 4 ans. Très jolies photos :-) (nous le festival de Montreux c'était à la télé à l'époque)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends, les bords du lac sont magnifiques, et tout semble très zen. :)
      Passe de belles vacances alors !

      Supprimer