Que cherchez-vous ?

26 juin 2013

Raconte-moi la Suisse... et la ville de Fribourg.


La Suisse, c'est tout près de chez moi. J'ai toujours vécu en Rhône-Alpes, à quelques heures en voiture. Et c'est bien connu : on visite rarement ce qui est à portée de volant. ^^ 

Puis, il y a eu ce week-end hors du temps, emportée dans un wagon de train, valise à seulement deux roulettes au bout du bras (j'en veux une avec quatre roues motrices !).

En compagnie d'une chouette équipe (cinq blogueuses hyper sympa, Môssieur de WeLikeTravel qui nous a fait cette belle invitation, un cameraman presque de l'extrême à 2002 m d'altitude et une guide qui avait la pêche pour tout un régiment), on a donc visité le canton de Fribourg, en commençant le 1er jour par la ville du même nom. (: 

Et pour commencer, nous avons appris (hem) à jouer au golf. (hem parce que j'avais beau avoir déjà fait du mini-golf, ben là c'est pas du tout pareil : pas de rebords sur les côtés pour aller dans le trou, c'est tout de suite moins facile) (quand on arrive à frapper dans la balle) (oui, j'suis très douée... '^^ )


Si on a fait du golf, c'est parce que la ville de Fribourg a eu l'idée très originale de mettre en place une visite de la ville à travers un parcours de golf urbain ! Une idée qui a fait le buzz sur internet lors de son lancement, et qui fait des petits un peu partout. (: 

En parcourant Fribourg, la première chose qui saute au yeux, c'est son caractère vraiment atypique : mi-ville, mi-campagne. En quelques trous de golf, on est passé des rues pavées jouxtées de grandes enseignes de shopping à des bottes de paille le long de la route et un petit pont en bois façon "Sur la route de Madison". (en plus joli, celui de Fribourg d'ailleurs !) 

Et pour le changement de décor, on a emprunté un funiculaire ! 


Alors oui, j'ai déjà pris le funiculaire à Lyon. Mais, héhé, pas ce genre de funiculaire. Pas le style de funiculaire qui fonctionne grâce à un système de contrepoids alimenté par les eaux usées de la ville ! :D 

C'est fou, c'est ingénieux, et ça fonctionne de la même façon depuis 1899. J'ai peu d'exemples comme ça sous la main, pas vous ? :p 



La route des n'aigles ? :p 
Le joli pont en bois et en pierres de Fribourg


La ville de Fribourg (et les autres autours) ont plein de superbes enseignes comme celle-ci. Donc... vous allez en manger, des enseignes Fribourgeoises ! (promis, je ne les mets pas toutes.) (Je me suis limitée à une pour la ville de Fribourg, c'est d'ailleurs un exploit ! :p

Autre chose qui mérite vraiment d'être dit : les Suisses sont propres

Que je m'explique : une des choses qui nous a tous frappée, c'est la propreté des rues. Sans blague, c'est vraiment impressionnant le respect qu'il y a. J'en aurais bien rapporté un peu en France voyez-vous. :p 

Pour la petite anecdote, le vendredi soir vers 18h, on est tombé nez à nez avec une "manifestation". (je mets des guillemets parce que c'est de la manifestation Suisse : des gens avec des pancartes qui discutent, pas de boxon dans tous les sens, bref... c'est civilisé quoi. ^^

Et donc, le soir, en allant au restaurant (huuum, le restaurant. *-* ) nous sommes passés par la même place. On voit deux tracts traîner au sol. Pas trois, pas cinq : deux. Donc on demande à notre super guide Carina si ça a été nettoyé après la manif' (quand j'vous dis que la propreté des rues nous travaillait (; ). Elle regarde les deux papiers, et elle nous dit comme si c'était une évidence que non, s'il reste deux papiers, c'est que rien n'a été nettoyé. 

(voilà, vous pouvez être bouche bée / abasourdis : deux malheureux tracts au sol après une manifestation. ^^ )


Street Art Suisse

Avant le super restaurant, on a fait un petit tour à Fribourg plage : une plage artificielle pour l'été. Un petit cocktail et un transat, c'était le pied après notre belle balade dans la ville. ^^ 

Et donc, on a terminé la journée au restaurant de l'Hôtel de Ville. Un gastronomique de folie. *-* 

Le service est joyeux, punchy, pas du tout "prout prout". Le top ! Et dans l'assiette, c'était juste une explosion de mille saveurs à chaque bouchée. Tellement que ce repas a filé tout droit en tête de liste de mes meilleurs souvenirs au restaurant. (: 

J'ai découvert que le radis (que je n'aime pas), et bien c'est drôlement bon quand c'est cuit. Qu'une pièce de boeuf d'Angus, ça peut être si fondant que même moi, la fille qui mâche 30 fois chaque bouchée, j'ai pu me limiter à 3 fois (quand je dis fondant, c'est extrêmement fondant. *-* ), que le sorbet de concombre est un accompagnement de dingue pour une soupe froide tomates / piment doux, et même qu'un sorbet à l'oseille à côté d'un moelleux tiède et coulant au chocolat pur caraïbe, c'est le dessert parfait pour terminer un tel repas. 

Bref, j'ai encore plein de petites étoiles dans les yeux, et ce n'était que notre première journée. (: 

Et vous, vous êtes déjà allé en Suisse ? ça vous tenterait ? 

(et les cinq super blogueuses avec qui j'ai partagé le siège du bus - oui, un seul pour cinq, vous imaginez :p - : Curieuse Voyageuse, Julie Adore, Annouchka, A taste of my life et Vagabondes.)

+ de Suisse :

7 commentaires:

  1. oh là là j'adore ton article, car tu as décrit tout ce que j'ai pensé aussi :)

    RépondreSupprimer
  2. Ce que c'est beauuuu, j'adore tu décris très bien on s'y croirait et tes photo sont superbes, tr!s colorés et vibrantes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci tout plein !
      Si tu as l'occasion, c'est vraiment un chouette coin. ^^

      Supprimer
  3. Merci pour la mention ma chère!
    Et superbe récit :)

    RépondreSupprimer
  4. Ta première phrase a fait mouche ! Combien de fois depuis notre retour sur Lyon nous nous sommes dits qu'il faudrait rendre visite à nos amis de Lausanne ou se faire un week-end en Ardèche. Mais non, on file à l'autre bout de la France !
    Et tes photos me donnent envie d'ajouter Fribourg à la liste !

    RépondreSupprimer