SLIDER

Ma routine de soins pour se protéger du soleil


J'ai fait une BÊTISE.
Je me suis fait brûler la peau. 

Ce n'était pas encore l'été ; tout juste la fin du printemps. On randonnait dans les calanques de Cassis, tandis que ma crème solaire dûment empaquetée dormait tranquillement... dans la voiture. Échec cuisant, et ce n'est pas peu dire. Le soleil des calanques un jour, le soleil marseillais le lendemain puis le soleil de Budapest, quelques jours plus tard, aura eu raison de moi.

JAMAIS ô grand jamais je ne m'expose au soleil sans crème solaire.
En fait, pour être exacte : je ne m'expose jamais directement au soleil. L'ombre est mon ami.

J'ai, ce qu'on appelle, une peau de rousse. 
Pas aussi blanche et diaphane qu'une vraie rousse, mais le mélange de plusieurs générations paternelles de corps entièrement parsemés de tâches de rousseur, avec la peau plus bronzée du côté maternelle, m'a légué une peau claire qui s'échauffe (très) rapidement au soleil, même si elle finit par légèrement se hâler au fil de l'été.

Donc, j'ai toujours fait extrêmement attention au soleil, qui est un DANGER pour absolument tous les types de peaux (monsieur, qui bronze extrêmement bien, a tendance à l'oublier !). Et en plus, il provoque un vieillissement prématuré de la peau ; pas cool !

Bref, j'ai fait une bêtise.
Je me suis chopée des coups de soleil de l'espace qui m'ont obligé à chercher le moindre coin d'ombre, dès le lendemain de la randonnée dans les calanques, tellement ma peau a souffert (mes épaules, plus exactement) ! Et j'ai même sorti un adorable urticaire solaire, au-dessus de la poitrine, quelques jours plus tard...

Autant dire qu'après ça, je me suis tartinée de crème, et j'ai ressorti mon habituelle routine pour me protéger du soleil. Et je me suis dit que c'était l'occasion de vous en parler, pour vous éviter les mêmes déboires que moi cet été, d'autant que j'ai de nouveaux petits produits chouchou en stock !




Biotherm
LAIT SOLAIRE WATERLOVER

J'ai enfin une crème solaire qui respecte la faune et la flore aquatique, pour mes prochaines virées à la mer !

Je l'utilise : pour protéger mon visage ET mon corps des rayons du soleil.

J'aime : sa texture très fluide qui s'applique rapidement sur la peau, l'absence de film blanc après application, l'effet "film gras" sur la peau qui disparaît en cinq minutes maximum, sa formulation biodégradable à 95% et son packaging entièrement recyclable.

Petit bémol : il n'existe pas en format voyage ; on ne peut donc pas le glisser dans une valise cabine (et personnellement, je ne termine jamais 200 ml de crème solaire en un été, d'où ma préférence pour les petits formats).

Lait solaire Waterlover* disponible en SPF 15, 30 ou 50 à 37,50 € les 200 ml sur Sephora


Juvamine
BRONZAGE SUBLIME

Je ne prends jamais de compléments alimentaires sauf : occasionnellement, pour limiter la perte des cheveux, et toutes les années depuis 10 ans, juste avant l'été.

Je l'utilise : pour préparer ma peau au soleil ; en lui apportant ce qu'il faut pour activer sa pigmentation, elle est nettement moins sujette aux coups de soleil (mais j'ai fait la bêtise de ne pas commencer la cure avant les calanques !).

J'aime : son efficacité ; j'ai clairement gagné un petit hâle qui donne bonne mine, et que je ne parviens pas à avoir tant que je ne fais pas une cure d'un mois.

Petit avertissement : ces compléments alimentaires ne remplacent absolument pas un protection solaire sous forme de crème !

Bronzage sublime autobronzant de Juvamine, 8,90 € la cure d'un mois sur Cocooncenter



Laboratoires Genesse
MOUSSE APRÈS SOLEIL

LE produit qui m'évite d'avoir la flemme de me tartiner de crème après-soleil, parce qu'il est tellement agréable (et amusant) à utiliser : on a l'impression de se badigeonner de crème à raser !

Je l'utilise : juste après la douche, pour hydrater ma peau après avoir été exposée au soleil, à la piscine ou en randonnée par exemple.

J'aime : son absorption quasi instantanée par l'épiderme, son excellente hydratation, son parfum plutôt doux et léger, et son action réparatrice pour prévenir le vieillissement de la peau.

Petit bémol : non disponible en format de voyage.

Mousse après-soleil* de la gamme Ecran des laboratoires Genesse, disponible en grandes surfaces, environ 8,50 € les 200 ml


L'Oréal Professionnel
MYTHIC OIL

Un produit dont je suis adepte depuis au moins trois ans maintenant !

Je l'utilise : pour nourrir mes longueurs, tout particulièrement en été, pour les protéger des agressions répétées du soleil ainsi que de l'eau de piscine et de l'eau de mer. Je l'applique en fin de journée, après la douche, et je laisse poser toute la nuit.

J'aime : son action très nourrissante qui est assez magique pour mes cheveux, son parfum, et sa disponibilité en petit format de moins de 100 ml.

Petit bémol : contient du silicone.

Mythic Oil, huile nutritive de l'Oréal Professionnel, en promotion à 16,45 € les 100 ml sur Lookfantastic (au moment de la rédaction de l'article)

  

6 commentaires

  1. Les Juvamine ou Oenobiol, c'est vrai que je n'ai pas le réflexe d'en prendre trois semaines avant d'être en com-tact avec le soleil de l'été. Ca devrait pourtant devenir une habitude.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, pour ma part, c'est devenu une habitude depuis une dizaine d'années ! Et quand j'oublie de commencer à temps, je m'en veux toujours, haha. :)

      Supprimer
  2. La crème façon mousse à raser doit être amusante à appliquer c'est vrai. Je vais voir si je la trouve vers chez moi, ça m'intéresse!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est HYPER agréable, surtout en été ! C'est un peu plus frais qu'un lait classique, ou alors c'est la légèreté de la mousse qui donne cette impression. En tout cas, je suis fan ! *-*

      Supprimer
  3. Pour ma part, crème solaire et après soleil 😉 et un bon chapeau 😉

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, le chapeau, carrément !
      Pour éviter l'insolation, c'est un peu indispensable quand ça cogne fort. :D

      Supprimer

Louise Grenadine - blog slow lifestyle à Lyon depuis 2007