SLIDER

Croisière inaugurale MSC en Italie

Croisière inaugurale sur le MSC Seaside

Se retrouver face à un navire de dix-huit ponts a quelque chose d'impressionnant. D'intimidant.
On se sent tout petit au pied de cette géante ville flottante.

Parce que c'est ce qu'il est, le MSC Seaside : une véritable ville sur l'eau. Qui navigue de port en port sans s'attacher bien longtemps, toujours guidé par l'appel du large.

Ou quelque chose comme ça.

Impressionnant.
Intimidant.
Et aussi paradoxal que cela puisse paraître : chaleureux. Réconfortant.

Voilà exactement l'image que je retiens de ce navire de CROISIÈRE. Après deux jours et demi passés à bord, j'étais encore incapable d'aller à ma cabine sans (presque) faire le tour du pont 9, où je séjournais. Mais à fouler cette moquette duveteuse du bout de mes souliers, je me sentais bien.

Aussi luxueux que puisse être le navire, avec son immense hall paré d'escaliers incrustés de cristaux Swarovski et son bar à champagne, je lui ai trouvé une ambiance toute particulière qui m'a fait me sentir bien. Comme lorsqu'on loue un appartement pour les vacances, et que l'on a l'impression de rentrer chez soi, après une journée de visite.

Hall du MSC Seaside avec escaliers Swarovski

Le bateau faisait sa sortie des chantiers navales de Fincantieri, où il a été construit, pour aller jusqu'à Trieste où les premiers véritables passagers monteraient ensuite à bord pour une longue croisière jusqu'à Miami.

C'est donc au port de Trieste que nous avons accosté après une petite heure de croisière ; juste ce qu'il fallait pour que ma cabine ait une vue magnifique sur la ville, dont j'allais profiter les deux jours suivants...

Cabine avec vue sur mer sur le navire de croisière MSC Seaside
Chambre sur le bateau de croisière du MSC Seaside
Vue sur le port de Trieste depuis le navire de croisière MSC Seaside

Et je me suis prise au jeu.
De vivre ces quelques jours sur le bateau comme on le ferait durant une (plus) longue croisière.

J'ai voyagé d'un café parisien à un diner américain des années 50, manqué le départ pour un tour de formule 1, me suis laissée guider par l'odeur enivrante de la fontaine à chocolat de la Venchi cioccogelateria, ai pulvérisé des créatures mutantes après avoir eu suffisamment de sensations pour largement donner de la voix et me suis régalée de la meilleure boule de straciatella de toute ma vie.

Hall du MSC Seaside avec escalier Swarovski
Bar à bord du navire de croisière MSC Seaside
Salon et bar du yacht club à bord du bateau de croisière MSC Seaside
Chocolaterie Venchi sur le MSC Seaside
Restaurant à thème diner américain sur le navire de croisière MSC Seaside
Pont supérieur et piscine du navire de croisière MSC Seaside

Il y a sans doute un endroit en particulier où j'aurais pu rester des heures : le MSC Aurea Spa, à l'ambiance si douce et reposante !

D'ailleurs, je crois bien que j'aurais pu piquer un somme sur la table de massage tellement c'était agréable. Un massage juste comme je les aime, qui donne l'impression d'avoir un corps en chewing gum à la sortie, plus relaxé et détendu que jamais.

Hall et décoration sur le navire de croisière MSC Seaside

Le séjour a été ponctué de délicieux moments de dégustation : dans les différents restaurants où homard, tournedos Rossini et risotto au champagne étaient au menu, mais aussi du côté du bar à champagne où les bulles n'en finissaient plus de pétiller dans les verres. 

Repas au restaurant du navire de croisière MSC Seaside
Bar à champagne sur le bateau de croisière MSC Seaside
Bar à champagne sur le navire MSC Seaside

Le soir, la troupe d'artistes embarquée donne des représentations au théâtre. Parce que oui, s'il y a un parc aquatique sur le pont supérieur, il peut tout à fait y avoir un grand théâtre au cœur même du navire !

Ce soir-là, le spectacle était fait de nombreuses chansons Disney.
J'avoue, j'ai eu du mal à me retenir de chanter "C'est la fête" avec Lumière... !

Spectacle à bord du navire de croisière MSC Seaside

Tant qu'à vivre ce séjour comme une véritable croisière, j'ai profité de la seconde matinée sur place pour sortir découvrir la ville de Trieste.

Charmante.
Une ville à l'italienne comme on l'imagine.
Avec ses façades colorées un peu partout. Et le calme apporté par la présence de l'eau en bord de ville.

Port de Trieste en Italie
Vue du port de Trieste, en Italie, depuis le navire MSC Seaside

Et sur la place, bordée de sapins de Noël : Jingle Bells et autres chants de saison, diffusés dans les hauts-parleurs de la ville.

Place de la ville de Trieste en Italie
Place de Trieste, en Italie, avec les décorations de Noël 
Deux jours et demis après avoir embarqué, il était temps de rendre ma cabine. Avec sa lumière tamisée, sa literie si confortable et sa vue parfaite sur la mer...
 Navire de croisière MSC Seaside au port de Trieste en Italie

MSC Seaside
Croisières dans les caraïbes entre les Etats-Unis, la Jamaïque, le Mexique, les îles Cayman et les Bahamas.

Un grand merci à l'agence 14 septembre et à MSC croisières pour cette belle invitation à bord.

4 commentaires

  1. C'est toujours hyper grandiloquent les bateaux de croisière. C'est assez mégalo tout de même. Mais je comprends qu'on puisse apprécier. Moi-même je tenterai surement d'en faire dans quelques années dans la mer baltique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un tout autre univers que celui que l'on peut côtoyer au quotidien en effet ! :)

      Supprimer
  2. endroit magnifique. tous ceux qui aiment le luxe seront surpris par cette vue.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est un bateau très luxueux en effet, mais contrairement à ce que je craignais, où l'on se sent vraiment très bien malgré tout. :)

      Supprimer

Louise Grenadine - blog slow lifestyle à Lyon depuis 2007