SLIDER

Un week-end prolongé à Londres

19 juin 2019


À la fin de l'été, cela fera un an que mes voyages se concentrent au Royaume-Uni.
Hormis une petite escapade au Maroc, nous aurons mangé beaucoup de pie et de fish and chips. 

À l'automne dernier, dans les Cotswolds.
L'été prochain, en Écosse.
Et au printemps, nous avons passé quelques jours à Londres

Nous cherchions une destination relativement proche. Accessible en train. Et bien que je commence un peu à connaître la ville, j'avais très envie d'y retourner avec le bûcheron. Pour prendre le temps. Moins visiter mais plus FLÂNER. Re-découvrir les différents quartiers (et avoir désespérément envie d'emménager dans l'un d'eux).

Bref, début mai, nous avons passé quelques jours à Londres. À se régaler. Chiner. Faire des réserves de thé. Et à attendre le royal baby, né pile le dernier jour de notre séjour ! (J'avoue, surtout moi. Je trouvais l'idée qu'il naisse quand nous y étions bien trop amusante.)

Rendez-vous cocooning #3 - vêtements douillets, thé et jardinage

7 juin 2019

Moment cocooning : un thé, des plantes et un livre

Je ne pense pas que le retour des beaux jours empêchent de cocooner.
On le fait juste différemment.

Sur la terrasse, la plupart du temps, pour ma part.
Dès qu'il fait suffisamment chaud pour que je puisse y rester des heures, lovée dans un plaid quand il fait encore un peu frais, à écouter nos perruches gazouiller et regarder les plantes pousser.

Sans blague, on pourrait presque les voir grandir en temps réel, à cette saison.
Nos semis d'ipomées pourpres ont même eu le droit à notre premier essai de time lapse !

Le programme reste le même que les jours de pluie que j'affectionne tant : RALENTIR le rythme, profiter d'une bonne tasse de thé, me plonger dans un livre pour - tenter de - résoudre des meurtres et m'occuper de mes plantes... parce que c'est la saison idéale, pour ça.

Vêtements basiques d'une marque slow, éthique et engagée

Confortablement glissée dans des basiques...


Toujours les mêmes ingrédients : une tenue confortable dans laquelle je peux grimper sur une chaise pour attraper une tasse perchée sur la quatrième étagère du placard en hauteur, tout comme me prélasser dans la chilienne que nous avons sur la terrasse, sans qu'il s'agisse pour autant d'un pyjama, voilà ce qu'il me faut pour que des vêtements passent dans ma catégorie des tenues parfaites pour cocooner.

Comme ces petits hauts de la marque Organic Basics.
Découverte il y a peu, grâce à un envoi de produits (que j'ai eu le loisir de choisir) de la part de la marque.

Je me suis laissée séduire par leur volonté de s'engager pour une mode plus ÉTHIQUE qui travaille avec des usines aux mêmes valeurs, mais aussi une mode moins rapide (moins poubelle aussi), qui privilégie des matières recyclées, naturelles, et au plus faible impact environnemental possible.

Je n'avais pas prévu de vous en parler sur le blog, et puis... je me suis glissée dans ces petits hauts.
Si doux. Si légers. Si fluides. Si confortables.

Clairement ? Je crois que je vais les porter tout l'été.
À la maison comme dehors, avec un short en jean et une paire de baskets !
Un petit code promo que m'a donné la marque pour vous : -10% avec le code LOUISEGOB
Tea time - l'heure du thé avec des shortbreads

... avec une tasse de thé greffée au bout des doigts


Est-ce que l'on a ramené beaucoup trop de thé de notre petit séjour londonien, début mai ?

Non, si on estime que l'on n'a jamais assez de thé.
Oui si on considère que je ne sais absolument plus où les ranger chez moi.

Mais il m'était juste impossible de ne pas repasser chez Whittard pour rapporter deux gros sachets d'afternoon tea que je venais de terminer... et de ne pas me laisser séduire par les odeurs enivrantes du thé Fortnum & Mason.

Mon coup de cœur in-thé-sidéral : le Fortmason.
Un mélange de Darjeeling et de thé de Chine parfumé avec de la fleur d'oranger, pour un goût floral et tellement différent de ce que j'ai déjà. 

Le thé parfait pour un afternoon tea, que je commanderai sur leur site sitôt que j'aurai fini ma boîte de 250 g !

Arrosage des plantes grasses à la maison

Entourée de verdure...


Un de ces petits plaisirs parfaits, au retour du printemps : pouvoir ressortir les sacs de terreaux et les pots en terre cuite pour plonger les deux mains dans la terre et installer de nouvelles plantes sur la terrasse comme à l'intérieur.

Cette année, une petite armée de plantes grasses s'est d'ailleurs installée chez moi. J'ai fait le tour de plusieurs jardineries pour trouver mon bonheur : 

- Botanic et Gamm Vert en grandes enseignes,
Du Vert au Balcon à Lyon qui a de très jolis spécimens qui changent de ce que l'on trouve un peu partout,
- et j'ai même eu la jolie surprise de recevoir une plante de by Charlot qui se trouve à Paris !

Autant dire que je croise tous mes doigts pour que la faible luminosité de notre appartement, en automne/hiver, ne leur soit pas fatale. Même si elles sont installées sur notre étagère juste à côté de notre grande baie vitrée, je songe sérieusement à leur trouver une petite serre pour leur faire passer les saisons froides sur la terrasse.

Moment cocooning à la maison : du thé et de bons livres

... résolvant des meurtres dans les Highlands


Ce n'est pas un secret, je fais partie du fan club d'Agatha Raisin.
Je fais tous les efforts possibles pour ne pas terminer chaque nouveau tome en 3 jours, et je m'efforce à alterner pour ne pas finir la série complète d'une traite.

Mon alternative du moment ?
Son petit frère, Hamish Macbeth. Une série policière également écrite par M.C. Beaton, avec des meurtres, du suspens et des personnes toujours aussi hauts en couleurs, mais avec un accent ÉCOSSAIS.

L'histoire : Hamish Macbeth, policier sans grande ambition professionnelle, peut pourtant compter sur son intuition naturelle pour résoudre les meurtres commis dans son petit village des Highlands.

Un personnage bien différent d'Agatha, plus effacé, qui permet aux personnages secondaires de prendre plus de place dans le récit. Les pages se tournent toujours aussi vite, et à l'heure où j'écris cet article, le second tome n'a plus que quelques heures de vie devant lui.


Et vous, quels sont vos trésors cocooning de ces dernières semaines ?




Granola aux raisins blonds, graines et chocolat pour le petit-déjeuner

29 mai 2019

Recette de granola maison

En début d'année, je me suis lancée : j'ai fait mon premier granola maison.
J'en avais envie depuis des mois et des mois, et je me demande encore pourquoi j'ai tant attendu avant de me lancer.

Depuis, je fais des fournées régulières, parce que très honnêtement, on ne garde pas notre bocal rempli bien longtemps.

Et, il y a quelques semaines, en passant au rayon en vrac pour faire le plein d'amandes et de noisettes, j'ai pris envie de GRAINES.
Graines de courges, de tournesol et de chia.
De nouvelles saveurs que j'avais envie d'assembler pour me créer une seconde recettes de granola.

La première vous a beaucoup plu - et je vous remercie pour vos nombreux partages sur instagram, je suis plus que ravie que vous vous régaliez avec ! - alors je me suis dit que j'allais vous donner ma nouvelle recette. Aux saveurs moins sucrées, mais toujours avec une dose de gourmandise (team pépites de chocolat, toujours !).

Ingrédients pour une recette de granola maison

Ingrédients


- 350 g de flocons d'avoine
- 3 c. à soupe d'huile d'olive
- 6 c. à soupe de sirop d'agave
- 100 g de graines de tournesol
- 100 g de graines de courges
- 1 c. à soupe de graines de chia
- 100 g d'amandes entières
- 100 g de raisins secs blonds
- 1/2 c. à café de fleur de sel
- 200 g de chocolat noir


Recette


1. Couper en deux, à l'aide d'un couteau de cuisine, les amandes et les raisins.

2. Préchauffer le four à 150°C.

3. Dans un saladier, mélanger les flocons d'avoine, les graines de tournesol, de courges et de chia, les amandes et les raisins, ainsi que le sel, l'huile d'olive et le sirop d'agave. Bien mélanger afin que tous les ingrédients soient enrobés d'huile et de sirop.

4. Recouvrir une plaque de cuisson de papier sulfurisé, et verser le mélange dessus. L'étaler de façon à avoir au maximum 1 cm d'épaisseur, quitte à faire deux fournées (c'est mon cas).

5. Faire cuire environ 30 minutes en retournant le mélange toutes les 10 minutes. Le granola va prendre une couleur dorée.

6. Pendant ce temps, couper les carreaux de chocolat en morceaux.

7. En fin de cuisson, sortir la plaque du four et laisser refroidir complètement avant d'ajouter le chocolat.

On verse le tout dans un bocal en verre pour la conservation, et il n'y a plus qu'à déguster dès le lendemain matin !


Accompagnement


Depuis mon premier granola, je suis passée aux yaourts sans lactose faits maison.
Je garde ainsi l'onctuosité du yaourt (c'est ce que je préfère avec un granola), et je décuple le plaisir de tout avoir préparé moi-même !


Tenté.e.s par cette seconde recette ?

Quelques jours dans le sud, du côté de Montpellier

24 mai 2019

Les jolies rues de Montpellier

Je vis dans le sud est de la France, et jusqu'à ce que je déménage à Lyon, j'ai toujours plus ou moins pensé vivre au sud.

Mais j'ai vite découvert que "le sud" était une notion très relative.
Lyon, pour notre entourage qui vit aux alentours de Valence, c'est déjà le nord. 

Et la semaine dernière, c'est en lyonnaise qui pense vivre pile au milieu, ni au nord ni au sud, que j'ai pris la route du sud.
De Montpellier.

Cette ville dont j'ai toujours entendu parler, parce que ce n'est pas très loin finalement, mais où je n'avais jamais mis les pieds.

Cette ville d'où l'on peut partir sillonner les VIGNOBLES à la recherche d'air pur et de verdure.
Ou aller retrouver la MER, le sable fin, les coquillages et les crustacés.

Louise Grenadine - blog slow lifestyle à Lyon depuis 2007