SLIDER

Sablés cannelle, orange et fruits secs pour le thé de Noël

21 déc. 2018


J’adore les sablés.
Ces petits gâteaux que l’on mange sans faim - et sans fin - avec le thé.
Qui ont le même pouvoir réconfortant qu’une tranche de cake. Et toute la SIMPLICITÉ de la recette qui va avec !
Mais c'est surtout au moment des fêtes de fin d'année que je prends le temps d'en faire.
Je ressors les emporte-pièces de Noël, et je les façonne, l'un après l'autre, avec un film de Noël en fond.

Et cette année, le quartier lyonnais République Grolée Carnot m'a proposé de partager cette activité si hyggelig avec vous. Sous un lodge / verrière dans lequel résonnait les chants de Noël.
Un moment juste parfait !

Pour l'occasion, j'ai ressorti ma recette de sablés préférée, natures mais plein de beurre... que j'ai décidé de modifier pour lui donner comme un goût de Noël. Avec des épices dedans, de l'orange, et des fruits secs.

Chose promise, chose due, je vous glisse la recette.
Pour vous qui avez participé à l'atelier, et pour tous les autres qui n'ont pas pu.

À déguster avec un bon thé de Noël aux épices et aux agrumes !


Ingrédients :


Pour environ 14 (grands) bonhommes

- 250 g de farine + environ 50 g pour la confection
- 120 g de sucre en poudre
- 120 g de beurre à température ambiante
- 1 œuf entier et 2 jaunes d’œuf
- 1 c. à café de mélange pour pain d'épices ou de cannelle en poudre
- 1 grosse orange non traitée ou 2 petites
- 50 g de noisettes entières
- 50 g d'amandes entières
- 2 c. à soupe de noix de coco râpée


Recette :


1. Dans un saladier, verser la farine et le sucre en poudre puis ajouter, au centre, le beurre pommade, deux jaunes d’œuf et le mélange pour pain d'épices (ou la cannelle).

2. Zester l'orange au-dessus du saladier ; cela permet de donner d'autant plus de goût à la pâte.

3. Plonger les mains, et sabler le mélange. Prendre des petites quantités et frotter du bout des doigts voire même entre les deux paumes de ses mains, jusqu'à ce que le mélange soit complètent friable et qu'il ne reste plus de morceaux de beurre.

4. Dans un bol, casser un œuf entier, le fouetter et l'ajouter au saladier. Toujours à la main, mélanger afin de faire une boule de pâte et ajouter une cuillère à soupe de farine pour la rendre moins collante.

5. Préchauffer le four à 180°C.

6. Étaler la pâte sur un plan de travail fariné (l'abaisser jusqu'à 5 mm d'épaisseur environ), et la découper à l'aide d'emporte-pièces. Ne pas hésiter à prélever des petits morceaux de pâte, et étaler en plusieurs fois, pour éviter d'avoir une grande étendue de pâte plus difficile à décoller.

7. Couper avec un couteau, ou écraser à l'aide d'un pilon, les amandes et noisettes entières. Parsemer les sablés avec des morceaux de tailles différentes. Saupoudrer de noix de coco râpée. Et appuyer légèrement, avec la paume de la main, de façon à ce que les amandes et les noisettes s'enfoncent d'un petit millimètre dans la pâte.

8. Enfourner 10-12 min à 180° C. Sortir les sablés quand ils commencent à légèrement se colorer, et les laisser refroidir environ 5 min, le temps qu'ils durcissent.





Deux beaux ateliers réalisés place de la République avec vingt d'entre vous !

Le quartier République Grolée Carnot proposait également une quinzaine d'autres ateliers gratuits à l'approche des fêtes, et il y en a d'autres à venir jusqu'au 24 décembre.


Article en partenariat avec République Grolée Carnot

Un dîner pour les fêtes de fin d'année entre ami.e.s

15 déc. 2018


Je ne sais pas combien de fois je l'ai écrit, ici ou sur instagram, mais je pense qu'aujourd'hui, mon plus grand rêve et projet pour les années à venir, est de déménager hors de la ville, avoir une maison, une véritable cheminée avec un feu qui crépite à l'intérieur, et une grande table d'hôtes pour accueillir mes proches à la moindre occasion.

Pas forcément pour des repas à dix têtes, mais plutôt en petit comité.
C'est plus hyggelig. Chaleureux. Convivial.

Et je pense que, le jour où nous aurons cette grande table d'hôtes en bois, l'un des premiers dîners que l'on fera sera celui de NOËL. Parce que j'aime follement cette période de l'année, où la maison se pare de lumières et de décorations festives (et parfois un peu kitsch) (en tout cas, chez moi c'est le cas).

Mais en attendant, on ne se prive pas pour autant du plaisir de recevoir. 
On voit simplement les choses en plus petit !

Il y a deux jours, je recevais d'ailleurs Marie, Johanna et Charlotte, trois copines blogueuses, pour mon tout premier dîner de Noël de l'année. Avec une montagne (je n'exagère pas) de victuailles sélectionnées avec Toupargel, et directement livrées chez moi, le matin-même. (Ce qui est bien pratique et qui le sera encore plus quand on partira vivre à la campagne, car ils livrent absolument partout en France ; pas seulement en ville !)

On a (trop) mangé.
Mais c'était bon.
Et je vous le dis tout de suite : la bûche, dont il reste une part ou deux, tombera au champ d'honneur d'ici ce soir !


Un atelier cookie jar


Quelques bulles dans des flûtes à champagne, on a trinqué devant le sapin illuminé en préparant, ensemble, une cookie jar chacune. Un joli cadeau à offrir, ou à se garder sous le coude pour la prochaine envie urgente de cookies tout chauds, juste sortis du four.

Autant dire que ma jar ne va pas rester bien longtemps pleine...

Alors, pour les gourmands, je glisse la recette avec les ingrédients utilisés, qui proviennent du site TOUPARGEL qui a désormais une (très) large gamme de produits d'épicerie fine, bio et frais.


Pour une trentaine de cookies :


Pour compléter la garniture, on a rajouté des cranberries bio, des amandes bio et des cerneaux de noix bio, en quantité variable selon nos envie.


Pour préparer les cookies : 

1. Verser le contenu de la cookie jar dans un saladier puis ajouter 125 g de beurre pommade et 1 gros œuf. Bien mélanger.

2. Faire des boules de pâtes à déposer (en les espaçant suffisamment) sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Petite astuce pour les boules bien régulières : utiliser une cuillère à glace !

3. Enfourner dans un four préalablement chauffé à 180 °C pendant une quinzaine de minutes.



Un menu de fêtes


Ma playlist de Noël résonnait en fond sonore.
Et le feu de cheminée crépitait doucement dans l'écran de télévision tandis que parler de cookies et imaginer notre mélange de noix, fruits secs et chocolat, nous avait clairement donné faim.

Alors on est passé à table.
Et on a fait défiler les petits plats dans les grands.


Apéritif

(dans lesquels j'avais planté des petits piques de Noël pour le plaisir des yeux)

Blinis, mousse d'avocat et suprêmes de pamplemousse
(Préparés les les produits frais livrés par Toupargel)


* * *

Entrée

(dont j'ai beaucoup aimé l'association avec la gelée de figue)

(une alternative végétarienne pour Charlotte)


* * *

Plat

(une viande parfaitement tendre)

(qui ajoutent un côté festif à l'assiette)



* * *

Dessert

(un régal, en plus d'être visuellement très belle)


(pour terminer sur une note fraîche et acidulée)



 
C'est le ventre bien plein que l'on a terminé la soirée...
Prêtes à remettre ça l'année prochaine ?

Et à l'approche des fêtes, j'ai une promo plutôt (très) intéressante à partager avec vous : 30 € de réduction dès 60 € d'achat avec le code grenadine30 pour les 100 premières commandes.

En partenariat avec Toupargel

DIY - ma guirlande de perles en bois et pommes de pin

12 déc. 2018


Chaque année, je ressors la grande boite en plastique du garage. Celle qui contient toutes les décorations de Noël. Et chaque année, j'en ajoute une ou deux ; coups de cœur de voyage ou coups de cœur tout court. Mais toujours choisies avec soin pour vouloir les réutiliser, année après année. Ne pas acheter pour délaisser deux ans plus tard.

Et fin novembre, j'ai eu un coup de cœur.
Pour une guirlande repérée sur Pinterest. Dans un sapin. Avec des perles en bois.

Je l'imaginais habillant le grand miroir de notre pièce de vie.
Une DÉCORATION d'hiver, plus qu'une décoration de Noël, d'ailleurs.
Parce que je la voulais sobre. Avec des pommes de pin.

Une nouvelle décoration pour notre chez nous, 100% récup'. Il me restait un beau tas de perles en bois d'ateliers DIY animés il y a quelques années, la ficelle de Noël achetée deux ou trois ans auparavant, un peu de peinture blanche qui traînait au fond d'un tiroir, et les pommes de pin ramassées cet automne.

Bref, j'avais envie de partager avec vous ce do-it-yourself très simple, que l'on peut faire évoluer au fil des saisons en remplaçant les pommes de pin par des branches de houx, des petits bouquets de fleurs séchées, des feuilles mortes...


Matériel


- perles en bois de deux tailles différentes
- pommes de pin
- peinture blanche
- ficelle
- fil nylon transparent

Pour indication : ma guirlande fait environ 1,5 m de long avec 16 perles de 3 cm de diamètre, 51 perles de 1,5 cm de diamètre et 5 pommes de pin. Et j'ai gardé environ 10 cm de ficelle, de chaque côté, pour pouvoir facilement l'attacher.


Avant de commencer, j'ai défini la longueur de ma guirlande en fonction de son utilisation. Je voulais l'accrocher de part et d'autre d'un miroir, en la laissant pendre un peu devant. Et j'ai opté pour une alternance de perles blanches et de perles non-peintes faussement aléatoire (je suis un peu trop Monica pour l'aléatoire, pourtant cela peut être très joli !).

Donc, voilà mon motif :


Pas-à-pas


1. Appliquer une fine couche de peinture sur les perles en bois que l'on souhaite peindre, et les laisser sécher une petite dizaine de minutes.

2. Bloquer la première perle en passant deux fois la ficelle à l'intérieur. Puis enfiler les perles, et refaire la même opération pour la dernière.

3. Accrocher le fil nylon aux pommes de pin en entourant les trois / quatre épis du haut. Faire trois nœuds pour que le fil tienne bien, et laisser environ 4 cm de longueur. Accrocher à la guirlande en faisant également trois nœuds, puis couper l'excédent de fil.

Et c'est tout !
Il ne reste qu'à l'accrocher.

Ces soirées de décembre devant mes films de Noël préférés

7 déc. 2018


Je suis de celles qui attendent le 1er décembre.
Toujours.

Pour décorer le sapin, me faire de grandes tasses de thé de Noël, écouter Christmas is all around en boucle, et pour re-re-voir mes films de Noël préférés.
Et en découvrir de nouveaux.

Souvent, une tasse de chocolat chaud à la main.
Avec des carreaux de chocolat qui fondent dans le lait chaud. Ou, mon pêché mignon, une grosse cuillère de pâte à tartiner aux noisettes plongée dedans.

Pour donner des airs de séance de cinéma privée, on sort aussi la machine à pop corn. Et on ose des recettes plus festives : pop corn sucré au sirop d'érable ou à la cannelle

Le tout bien au chaud sous un PLAID, Glasgow navigant d'un côté à l'autre du canapé pour se faire grattouiller, à moins qu'il ne soit d'humeur plus solitaire ce soir-là.

Bref, le sapin a pris place dans le salon.
Les chants de Noël résonnent à nouveau dans l'appartement.
Les pulls et chaussettes de Noël sont de retour sur le devant du dressing...

Christmas is coming !


Mes films préférés pour attendre Noël



Love Actually, mon numéro 1. Celui que je ne passe pas un seul mois de décembre sans le regarder. La danse de Hugh Grant me fait toujours me déhancher après 500 visionnages, et ce n'est pas prêt de s'arrêter ! Tout comme je trouve toujours aussi touchante la course dans l'aéroport, ou la scène des pancartes... Et Red Nose Day Actually, le court-métrage qui se passe 14 ans après, est une petite pépite pour terminer la soirée.

The Holiday, pour ce petit cottage anglais si parfait où Cameron Diaz passe ses vacances de Noël suite à un échange de maison avec Kate Winslet qui se retrouve à Los Angeles. On suit leurs deux histoires en parallèle, avec de l'amour et de la magie de Noël au programme.

Le Pôle Express, un film d'animation qui donne envie de croire au Père Noël ! Et c'est justement ce qui attend le personnage principal, un garçon qui commence à douter, et qui se retrouve embarqué dans un train, en pleine nuit !

Le journal de Bridget Jones, qui n'est pas spécialement un film de Noël mais que j'aime voir à cette période. Peut-être à cause des pulls de Bridget et Mark ?

L'étrange Noël de Monsieur Jack, ce chef d'oeuvre inspiré par l'univers de Tim Burton, dont je connais pratiquement par cœur les paroles. Festif. Décalé. Parfois, il m'arrive même de le regarder pour Halloween.

A Christmas Prince, un film de Noël que j'ai aimé pour son côté mignon / gentillet, dans la pure tradition des téléfilms de Noël, dont on connait la fin dès les cinq premières minutes... mais c'est, ce qui finalement, en fait son charme. Et la suite, The Royal Wedding, vient de sortir ! On retrouve les personnages, c'est sympa, mais il manque la magie du premier.

Le drôle de Noël de Scrooge parce que j'ai toujours beaucoup aimé ce conte dont j'ai vu des versions en dessin animé traditionnel quand j'étais plus jeune. Et celle-ci, en film d'animation, est très réussie. Je suis toujours touchée par ce personnage acariâtre qui évolue au fil de ses voyages dans le temps. 

Family Man qui, quelque part, me rappelle le conte de Scrooge. Un homme d'affaires qui pensait avoir tout pour être heureux découvre la vie qu'il aurait pu avoir s'il avait des choix différents. Avoir une famille, des proches pour qui il compte... une belle histoire dans l'esprit de Noël.

Miracle sur la 34ème rue parce que, le temps d'un film, on a envie de croire au Père Noël, comme cette petite fille et cet avocat qui vont tenter d'aider un homme, qui se retrouve interné pour avoir clamé qu'il était le Père Noël.

Un amour à New York, une belle comédie romantique comme on aime les regarder à cette période de l'année. Un coup de foudre entre un homme et une femme, la décision de voir si le destin les réunira... et 10 ans plus tard, ils cherchent à se retrouver.

Super Noël, un film très drôle dans lequel le Père Noël meurt suite à un accident de traîneau sous les yeux d'un homme qui va devoir enfiler son costume pour le remplacer ! 

Maman j'ai raté l'avion et Maman j'ai encore raté l'avion, deux classiques de Noël que j'aime bien revoir de temps en temps. Notamment pour le magasin de jouets absolument dingue du second volet.


Et cette année, il y a ces trois que je n'ai pas encore vus mais qui sont sur ma liste : The man who invented Christmas, La princesse de Chicago et La lettre au Père Noël.


Ces petites choses pour me mettre dans l'ambiance




Louise Grenadine - blog slow lifestyle à Lyon depuis 2007