SLIDER

Une
Affichage des articles dont le libellé est Une. Afficher tous les articles

Se détendre avant les vacances pour mieux en profiter

1 août 2017

Se relaxer avant de partir en vacances pour revenir plus détendue

Personnellement, j'ai besoin de commencer les vacances AVANT de partir en vacances.
De me couper du monde professionnel, d'appuyer sur le bouton détente quelque part dans mon cerveau, et d'enclencher le mode veille pour tous les petits tracas du quotidien... 

En fait, j'ai besoin de me préparer à profiter des vacances.

Souvent, d'ailleurs, on met les voiles en début de semaine, après un week-end de transition entre le rythme effréné de la dernière semaine de boulot avant les congés, et le départ pour quelques jours loin de tout ça.

Mais cette année, on s'envole un vendredi.
Un vendredi juste après un jeudi.
Sans un petit jour pour préparer les valises ou réaliser que, le lendemain, les vacances commencent.

Cette année, on saute du train en marche : on passe directement du fauteuil du bureau à celui de l'avion, sans passer par la case départ.

Ce qui m'a fait réaliser que j'allais devoir faire les choses bien, en condensant tout un week-end de CHILL pour me préparer aux vacances en quelques heures, entre jeudi soir et vendredi midi.

Et parce que je suis sûre que je ne suis pas la seule à ne pas avoir un week-end (ou mieux, toute une semaine) pour commencer mes vacances en douceur, je me suis dit que j'allais vous faire partager mon plan d'action. En plus, ça marche aussi si vous avez plus de temps !

Détente avant de partir en vacances

Déconnecter

DU TRAVAIL ET DE SON QUOTIDIEN


Depuis que je suis freelance, je suis une mauvaise élève : j'ai tendance à répondre à mes e-mails professionnels même lorsque je suis en vacances. Le soir, quand le chéri est sous la douche... En fait, je me sens coupable de faire attendre mes interlocuteurs qui, eux, ne sont pas forcément en congé.

Mais l'année dernière, j'ai eu un déclic, en recevant une réponse automatique d'un de mes contacts pro, qui était en vacances, et qui me répondrait à son retour. Normal.

Depuis que j'étais à mon compte, je n'avais jamais mis en place de message d'absence. JAMAIS ! Ce qui était pourtant la base du départ en vacances, quand j'étais en entreprise.

Une fonctionnalité bête comme bonjour, qui a eu pour effet, sitôt activée, de me LIBÉRER d'un poids. Pas parce que j'ai immédiatement cessé de culpabiliser de ne pas répondre, mais parce que j'étais presque obligée, de ne pas le faire. Est-ce que ça n'aurait pas été bizarre, pour la personne d'en face, de recevoir un e-mail d'absence puis une réponse derrière ? SI !

Je remets donc ça cette année, la veille de mon départ vers 18h, pas plus tard, pour me laisser une longue soirée de début de vacances.

Et pour faire les choses jusqu'au bout, je prévois de couper toutes les notifications de ma boîte e-mails, et même de passer, pour la première fois de ma vie, la relève des nouveaux e-mails en manuel !

Pour passer des vacances encore plus sereines : 5 astuces simples, du quotidien, pour être encore plus déconnecté 

Soin du visage au concept-store Oh My Cream !

Détendre

SON CORPS POUR REPOSER L'ESPRIT


La semaine dernière, alors que j'étais allongée sur un lit de massage pour un soin du visage, le compteur détente au maximum, je me suis dit que ÇA, c'était exactement ce qu'il fallait pour un REPOS éclair du corps, quand on n'a pas trois jours devant soi pour se détendre !

Une musique douce en fond sonore, des mouvements lents qui nous laissent petit à petit sombrer dans un état cotonneux à mi-chemin entre l'éveil et le sommeil... en l'espace d'une heure, ma to-do-list pro était déjà bien loin, et la citronnade sirotée sur la terrasse était tout ce sur quoi je voulais me concentrer.

Pour cette heure de détente parfaite, j'étais chez Oh my cream ! qui a ouvert sa nouvelle adresse à Lyon, à deux pas de Bellecour. Une boutique cocooning et mignonne au possible, avec des produits de beauté naturels de belles marques venues d'un peu partout, qui propose également des soins du corps, à l'étage, dans ce qui ressemble à un petit appartement ultra cosy, où l'on se sent immédiatement comme chez soi.

Oh My Cream !
17 Rue Émile Zola, 69002 Lyon

Site internet : ohmycream.com*

Et quand on n'a pas la possibilité de s'offrir un moment de détente en institut, on peut aussi faire ça chez soi, avec quelques gestes simples pour délasser son corps depuis son salon !

Détente estivale - siroter une boisson et feuilleter un magazine

Commencer

LES VACANCES AVANT LES VACANCES


J'achète toujours un petit guide papier de notre destination. Avec quelques photos et descriptions ; juste ce qu'il faut pour attiser ma curiosité sans me spoiler. Je le feuillette pour préparer nos vacances mais aussi juste avant de partir... et parfois même sur le trajet !

Que l'on parte 5 ou 8 jours, on arrive toujours trop vite à la fin.
Mais si je parle du voyage 5 jours avant de partir, et que je pars 5 jours, le plaisir aura duré 10 jours. Ou comment je trompe mon esprit, parce qu'après tout, il semblerait que le bonheur réside tout autant dans l'ATTENTE d'un projet que dans sa concrétisation !

Et pour décupler l'effet, je fais appel à toutes mes petites madeleines de Proust qui me donnent l'impression d'être en vacances : une tasse d'un thé bu et acheté lors d'un précédent voyage, ou un petit-déjeuner sur la terrasse avec un œuf à la coque et un verre de jus d'orange comme à l'hôtel...

(D'ailleurs, ça marche aussi pour le savon à la noix de coco sous la douche et la crème après-soleil au monoï ; deux odeurs qui me rappellent mes vacances à la mer, étant enfant.)

Comment j'organise mes voyages à l'étranger

24 mai 2017


Selon plusieurs études sur le bonheur, l'attente est le meilleur moment. L'attente, et la préparation d'un projet.

Et ça, je m'en rends particulièrement compte quand je pars en vacances.
Si je n'ai pas passé du temps à les PRÉPARER, il me manque quelque chose ; cette petite excitation des semaines avant, qui augmente le plaisir une fois sur place.

Certaines personnes n'aiment pas trop préparer à l'avance ; pour moi, c'est juste du bonheur. Me poser un soir et feuilleter des guides sur notre prochaine destination, c'est presque comme être déjà en vacances avant l'heure !

L'année dernière, je vous avais partagé mes 5 indispensables pour préparer mes vacances ; et aujourd'hui, j'avais envie de vous parler de ces petites choses que je fais, avant de partir, pour éviter certaines galères quand je suis à l'étranger.


Je planifie mes visites

ET DES TEMPS POUR PAPILLONNER


J'ai un peu une tendance Monica Geller, je le sais, mais quand je pars à l'étranger, j'ai toujours sur moi un petit carnet avec le PLANNING du voyage, jour par jour ; ça peut paraître un peu trop rigide, comme ça, mais vérité, ça nous permet : 

- d'éviter de courir les deux derniers jours en se rendant compte qu'on n'a toujours pas visité LE monument emblématique de la ville,

- se retrouver devant un musée fermé après avoir marché 30 minutes pour le rejoindre,

- vivre un séjour serein, à notre rythme, en ayant prévu à l'avance une alternance entre des jours plus intenses, et d'autres plus tranquilles à se balader (et à faire quelques boutiques pour ramener des souvenirs à nos proches !).


Je repère les restaurants

SUR UNE CARTE PAPIER


Le seul moment dans ma vie où j'utilise encore un plan papier, c'est quand je suis à l'étranger. À défaut d'avoir l'itinérance des données, j'ai un support gratuit qui ne risque pas de tomber en panne de batterie et qui sera toujours disponible, hors connexion.

Avant de partir, je marque donc sur la carte toutes les bonnes adresses que j'ai repérées ; des petites croix et des chiffres dont la légende se trouve dans le carnet que j'ai toujours sur moi (histoire que la carte reste lisible, quand même !).

J'utilise tout de même l'application Mapstr, dont la carte ne se charge pas hors connexion, mais la liste, oui ! Ce qui peut-être pratique si on a un doute sur l'adresse exacte, notamment quand une même avenue possède 450 numéros répartis sur 3 km...

(ça marche aussi pour les musées, mais généralement, ils sont déjà notées sur les plans des villes.)


Et les supermarchés aussi

POUR NE PAS MOURIR DE SOIF


Depuis peu, on a décidé de repérer les supermarchés et les ÉPICERIES, avant de partir. Parce qu'on s'est rendu compte que dans certains pays, on était loin d'en trouver à tous les coins de rue ; surtout quand on est dans un quartier un peu touristique. Ce qui peut être embêtant quand il fait 36°C, que c'est la canicule, et que tu meurs de soif (c'est du vécu).

En plus, nous, on part toujours en Airbnb ; ce qui fait que le matin, et certains soirs quand on est fatigué, on préfère manger à l'appartement. Du coup, on fait toujours deux-trois courses, et on en profite pour goûter des choses qui nous semblent différentes de chez nous !


J'ai un dictionnaire dans la poche

POUR COMPRENDRE LES MENUS AU RESTO


J'ai le réflexe de me dire que, peu importe où l'on va, on peut toujours s'exprimer en anglais. Ce qui est plutôt vrai, en général.

Sauf que, on essaie d'éviter les restaurants trop touristiques. Résultat : on tombe sur des adresses où le menu n'est pas forcément traduit en anglais, et encore moins en français. Et honnêtement, faire traduire l'ensemble de la carte à un serveur, c'est toujours un peu gênant, surtout s'il y a du monde !

Je ne m'embarrasse pas d'un dictionnaire papier, mais j'ai dans mon téléphone une application qui fonctionne hors connexion ! Il s'agit de l'application Google Traduction, sur laquelle on peut télécharger des dictionnaires dans l'option "traduction hors connexion". (Je viens d'ailleurs, à l'instant, de télécharger le dictionnaire Hongrois pour notre séjour à Budapest !)


Et un convertisseur

QUAND ON EST HORS ZONE EURO


Il y a certaines conversions qui sont assez simples à faire, de tête. Mais avec le Forint Hongrois qui fait 0,0032 €, je ne suis pas certaine de bien calculer les PRIX à coup sûr.

Donc je triche, voilà ! Pas de prof de math pour me taper sur les doigts ; j'en profite, et j'utilise l'application XE Currency qui fonctionne, elle aussi, hors connexion. Le tout est d'avoir ajouté sa devise avant, et d'avoir actualisé le cours de la monnaie la veille de son départ, par exemple, pour avoir une conversion la plus juste possible.
Louise Grenadine - blog slow lifestyle à Lyon depuis 2007