Que cherchez-vous ?

Affichage des articles dont le libellé est Studio Harry Potter. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Studio Harry Potter. Afficher tous les articles

5 févr. 2016

Warner Bros Studio Tour Harry Potter - monde magique

Le vendredi, février 05, 2016

Parce que le Warner Bros Studio Tour Harry Potter ne nous fait pas seulement visiter Poudlard, il était temps de me replonger dans mes (trop) nombreuses photos prises à Leavesden pour vous faire découvrir le vaste monde magique londonien.

Parmi les décors qui m'auront le plus marquée, je pense que le top 3 serait : la Grande Salle, le Chemin de Traverse et le Quai 9 3/4 ; tous les trois ex-æquo, pour la simple et bonne raison qu'ils sont presque entièrement reconstitués, et que l'on peut se promener au milieu des décors comme si on y était. MAGIQUE !

Et comme Harry Potter lors de sa découverte du monde magique, je vous propose de commencer par faire quelques emplettes sur le Chemin de Traverse !

Chemin de Traverse


C'est la banque Gringotts qui m'est d'abord apparue. Grande. Comme dans les films. Face à moi. Et là, j'ai compris que j'allais trouver, au détour du virage, une reconstitution du Chemin de Traverse.

Et qui n'a pas rêvé d'y adopter une chouette et de laisser une baguette vous choisir ??

En période de Noël, on découvre en contrebas les traces de pas laissés par Harry, encore (!) caché sous sa cape d'invisibilité, dans une neige poudreuse et toute fraîche. Ou presque. J'avais imaginé que l'acteur était habillé en vert pour le faire disparaître en post-production, ou quelque chose comme ça. En réalité, c'est un faux-sol enneigé dans lequel de petites trappes s'affaissent pour laisser apparaitre les traces de pas. Du coup, quand on le voit en action, on y croirait !

Chaque boutique reconstituée est un nouveau décor à regarder. Les vitrines foisonnent d'objets insolites, d'équipements que l'on a pu voir dans les films (le Nimbus 2000 !) ou d'autres, que l'on a peut-être simplement entraperçus en arrière-plan. Des uniformes d'écoliers, des pâtisseries, des chaudrons et des milliers de baguettes entassées contre les fenêtres de chez Ollivander... le travail de l'équipe de décoration est dingue !

D'ailleurs, la boutique Weasley, farces pour sorciers facétieux, est assez folle. La porte est ouverte ; on ne pas entrer, mais on peut ainsi apercevoir une grande partie des packagings fluos des inventions de Fred et George.

Quai 9 3/4


Je ne m'attendais absolument pas à me retrouver sur le quai de la gare, avec le Poudlard Express face à moi. Ni même à pénétrer à l'intérieur... et pourtant !

Sur le quai 9 3/4, on retrouve les chariots de certains élèves (dont un qui doit appartenir à Luna si l'on en croit l'exemplaire du Chicaneur posé dessus !), attendant sagement près du train, ou en plein passage du mur situé entre le quai 9 et le quai 10 de la gare de King's Cross ; l'occasion de faire une petite photo souvenir de son entrée dans le monde des sorciers.

Une boutique de gare permet d'acheter des souvenirs à l'effigie du Poudlard Express ; on retrouve certains objets dans la boutique à la sortie de la visite, mais pas tous ! Je n'ai pas retrouvé le ticket de train, notamment, et j'avoue que je l'aurais bien pris si j'avais su.

Poudlard Express


À l'intérieur du Poudlard Express, on passe devant les cabines occupées par Harry, Ron et Hermione. Plusieurs mises en scène différentes des bagages et des sucreries se succèdent. Et tout en avançant, on se rend compte de... la petite taille de l'intérieur du train ! Avec nos TGV, je crois qu'on a vraiment perdu l'habitude. Le couloir est riquiqui ; difficile de se croiser.

Du coup, à la sortie du quai, on découvre de nouveaux décors de l'intérieur des cabines, "ouvertes", qui ont servies pour le tournage.

Le Terrier


Même si on ne peut pas se promener dans ce décor, le Terrier fait aussi partie de mes reconstitutions préférées ; comme on peut l'imaginer en lisant le livre, la maison des Weasley a quelque chose de très cocooning et de réconfortant, avec ses couleurs chaleureuses et son bric-à-brac façon maison de grand-mère.

Et la petite surprise réservée par ce décor ? De la (vraie) magie (de moldu) !

On peut actionner, nous-mêmes, quelques animations vues dans le film comme la brosse en train de faire la vaisselle et les aiguilles qui tricotent une écharpe (grise et verte, d'ailleurs ; il faut qu'on m'explique ! haha).

Barjow & Beurk


Ce corner plus dark que les précédents regorgent d'objets très sombres et (certainement) très maudits. Forcément, on est dans l'allée des embrumes. Cabine à disparaître, crânes, têtes réduites, main de la gloire... tout est entreposé là ; c'est dark, oui, mais superbement réalisé.

Manoir des Malefoy


Vous vous rappelez la scène où tous les Mangemorts sont attablés autour du corps, en lévitation, du professeur Charity Burbage tandis que Nagini rampe, menaçant, sur la table en bois ? 

Voilà... bienvenue chez les Malefoy !

Le Ministère de la Magie


Quand on sait que le rez-de-chaussée du Ministère de la Magie prenait l'ensemble du studio lors des tournages, on comprend pourquoi il n'y a qu'une partie qui a été reconstituée. 

Les carreaux à l'aspect de verre, les reflets brillants et les dorures ; comme partout, tout est faux. De la peinture, du bois, du plastique... tout est fait pour obtenir le rendu le plus réaliste qui soit avec un décor démontable (et moins coûteux que des reliefs dorés à l'or fin, forcément).

Il ne manquait qu'un peu de poudre de cheminette pour allumer un feu vert, et se laisser glisser vers un petit village de sorcier.

Godric's Hollow


Plusieurs parties de décor ont également été reproduits en extérieur. Dont la maison familiale de la famille Potter, ou du moins, sa façade. Peut-être qu'on en découvrira plus, dans quelques années ?

Privet Drive


Pas très magique, comme banlieue londonienne. Pas un endroit où se promèneraient des détraqueurs et un magicobus, c'est certain... !

La reproduction en plein air ajoute d'autant plus de réalité à la maison des Dursley et au bus des sorciers. C'est d'ailleurs la dernière véritable reproduction de décor, qui se trouve juste après le studio café.

Creature Shop


La seconde partie de la visite nous emmène dans les coulisses de la conception des effets spéciaux et des personnages mythiques comme les gobelins. Des masques ajoutés à des heures de maquillage et des ajouts de dentiers et de mains entièrement moulées : la préparation pour se transformer en gardien de la banque Gringotts est impressionnante.

La mandragore, le Monstrueux livre des Monstres, Aragog, la chose qu'est Voldemort en train de renaître... on retrouve énormément de "têtes" connues dans cette partie du studio, qui sont animées sous nos yeux pour reproduire les mêmes mouvements que l'on a pu voir dans le film.

Cette partie de la visite est extrêmement bien ficelée ; on nous promène de grand écran en grand écran, en compagnie d'un accessoiriste et de l'acteur Warwick Davis, qui incarne à la fois le professeur Filius Flitwick et le gobelin Gripsec ; le premier explique tandis que le second s'amuse avec ce qui lui tombe sous la main, ce qui donne un petit film explicatif à la fois amusant et TRÈS instructif.

Studio café


La visite est donc séparée en deux espaces : les décors d'un côté, puis les créatures et les coulisses de la création. Entre les deux se trouve le Studio Café qui permet de faire une petite pause déjeuner (ou goûter).

Nous avons commencé notre visite à 11h, donc forcément, arrivés à mi-parcours, on avait FAIM. On a commandé au Studio Café, dont les plats n'ont rien d'exceptionnel. Le hot dog était correct, mais sans plus. Le muffin chocolat aux épices de Noël, en revanche, était pas mal du tout.

À savoir : on peut aussi emmener son pique-nique ! Le tout est de le manger dans cet espace.

Mais, même si vous emmenez votre pique-nique, ne vous privez pas de commander une bièraubeurre. Si vous avez déjà essayé une recette sur internet ou si vous n'aimez pas la bière : goûtez ! Les recettes sur internet sont souvent trop amères (mais si vous en avez une bonne sous le coude, je prends !), et pour cause : elles sont à la bière (et je n'aime pas ça). Au café studio, la bièraubeurre est sans alcool ; elle est hyper douce et sucrée ; personnellement, j'ai adoré. Mais j'ai aussi vu des personnes faire la grimace, alors le mieux, c'est de goûter pour vous faire votre propre avis.

Quelques objets magiques

Boutique souvenir


La boutique est GRANDE, pleine de tentations et de milles objets déclinés en mille supports différents. La boutique en ligne peut déjà vous donner un bon aperçu !

Je me suis fait plaisir (parce que je ne pouvais pas repartir sans souvenir, c'était impensable), mais j'ai quand même été raisonnable : j'ai résisté à l'envie de prendre un pull de Gryffondor, haha. En revanche, j'ai craqué sur un paquet de dragées surprises de Bertie Crochue et une chocogrenouille (j'ai eu Salazar Serpentard) pour décorer ma bibliothèque, ma première Funko Pop en la personne de Dumbledore et un porte-clef chocogrenouille.

Après ça, 5h étaient déjà passées... c'est fou comme le temps passe vite là-bas !

Si vous avez loupé le premier article : 

Egalement sur Londres


8 janv. 2016

Warner Bros Studio Tour Harry Potter - Poudlard

Le vendredi, janvier 08, 2016

Recevoir sa lettre d'admission à Poudlard, arpenter le chemin de traverse pour faire ses courses de la rentrée, pousser la porte de la Grande Salle et stresser en attendant le verdict du Choixpeau Magique ; quel fan de Harry Potter n'a pas rêvé devenir Gryffondor, Serpentard, Serdaigle ou Poufsouffle, le temps de ses études ?

Quand j'ai appris l'ouverture du Warner Bros Studio Tour Harry Potter à Leavesden, je me suis dit "enfin !" La Floride a peut-être un parc magnifique que je meurs d'envie de visiter, mais nous aussi, en Europe, on a un endroit magique à découvrir.

Et puis j'ai patienté. 
3 ans.
Jusqu'à novembre dernier. 

C'était d'ailleurs l'objectif premier de ce voyage : voler la Ford Anglia et rejoindre Poudlard par les airs. Ou presque. On a loué une voiture, attrapé le GPS, et mis le cap sur les studios de cinéma où les films ont été tournés. 

Ma visite, en chiffres ? 3 ans d'attente, 5h de visite, 7 goodies achetés à la boutique et plus de 500 clichés dans la carte SD de mon appareil photos.

Je pensais vous faire un seul article, mais finalement, il en faudra bien deux. On commence par une visite de Poudlard, et le second sera l'occasion de découvrir le monde magique, en dehors de l'école, et de vous livrer quelques infos pratiques.

Bref... bienvenue à Poudlard !


La Grande Salle


La visite ne démarre pas tout à fait dans la Grande Salle en fait, mais dans une pièce noire éclairée par les affiches des films traduites en X langues différentes, qui défilent sur des écrans de télévision. C'est aussi l'occasion d'écouter un petit discours de plusieurs réalisateurs des films avant de poursuivre l'aventure dans une grande salle de cinéma... pour visionner les 8 films ? Pas vraiment. On nous a plutôt préparé un superbe montage des moments clefs de chaque film ; une superbe entrée en matière qui nous met tout de suite dans l'ambiance (et qui est forte en émotion !), et qui se clôture par un lever d'écran sur la porte de la Grande Salle.

Les chanceux qui fêtent leur anniversaire au Studio pourront même ouvrir la porte. Pour les autres, l'issue est la même : on entre tous dans la Grande Salle qui a été entièrement construite et laissée sur place (bon, sauf le plafond magique et les chandelles volantes ; ça aurait trop éveillé les soupçons des moldus).

Fin novembre, les studios s'étaient parés de leur habit de Noël ; sapins, couronnes de l'Avent et festin des fêtes nous attendaient, c'était magique !


Salle commune des Gryffondors


Caput Draconis ! 

En voyant le portrait de la Grosse Dame, je me suis demandée quand elle daignerait baisser le regard sur moi pour me demander le mot de passe. C'est tellement étrange de se retrouver devant sa peinture quand on a toujours, dans un coin de sa tête, l'image animée que l'on voit dans les films.

La salle commune de Gryffondor est magnifique : toutes ces tapisseries, ces fauteuils, canapés et tapis, à la fois chinés, créés et surtout, arrangés pour leur donner un aspect ancien, comme si tout le mobilier de cet endroit avait vu passer des centaines et centaines d'élèves rouges et or... c'est superbe !

Un peu plus loin, on découvre le dortoir de Harry et Ron. Un petit fait amusant à son sujet : les lits ont été créés pour le premier film, quand les acteurs ne devaient pas mesurer plus de... 1m30 peut-être ? Eux ont grandi, pas les lits, qui ont été gardés jusqu'à la fin. Résultat, pour tourner, ils étaient obligés de se plier comme ils pouvaient pour rentrer dedans sans en dépasser !


Bureau de Dumbledore


Le bureau d'Albus Perceval Wulfric Brian Dumbledore fait partie des décors les plus majestueux de Poudlard, je trouve. Des objets de curiosité partout dans les placards, des livres par centaines, des portraits endormis aux murs, l'imposant bureau en bois au centre... l'endroit est baigné d'une ambiance lumineuse qui évolue, à la fois douce, magique et mystérieuse, nous faisant découvrir la pièce différemment au fil des minutes qui s'écoulent.

Dans les vitrines, on aperçoit de nombreux objets scientifiques - et anciens ; d'autres ont été modifiés pour leur donner un aspect plus farfelu.


Cours de potion


Je ne suis pas une fan du professeur Rogue de la première heure. Je l'ai découvert et apprécié plus tardivement, majoritairement grâce à son histoire passée avec Lily (always...). Mais la salle de cours de potion m'a gardée un bon moment sur place.

Ici, l'ambiance est résolument froide et inquiétante. La pièce fourmille d'objets à explorer du regard, de bocaux aux contenus douteux, et d'accessoires prêts à servir pour fabriquer une ou deux potions. On attendait que le claquement de porte et l'entrée dramatique de Severus pour se mettre à gratter du parchemin !


Bureau de Dolorès Ombrage


Aussi détestable qu'incontournable : Dolorès Ombrage, grande inquisitrice de Poudlard en cinquante nuances de rose.

Sur les assiettes, de véritables chatons sortis de refuges, et photographiés avec rubans, pelotes de laine et petits bonnets à pompons, qui ont ensuite été mis à l'adoption dans des familles qui peuvent maintenant se vanter d'avoir une star des films de Harry Potter chez eux !

Les animaux ont d'ailleurs le droit à un grand panneau d'affichage dans le studio. Les photos des différents chiens Crockdur, des chouettes Hedwidge ou encore des chats Patterond y sont affichées. L'audioguide délivre plein de petites infos à leurs sujets. J'ai notamment appris qu'il ne fallait VRAIMENT pas prendre un corbeau pour un idiot ; lui faire faire quelque chose de trop simple = coup de bec assuré. En revanche, avec les hiboux, il faut être beaucoup plus patient. 3 mois, c'est le temps qu'il faut, en moyenne, pour leur apprendre à porter une lettre.


Cabane de Hagrid


J'adore Hagrid ! Si Dumbledore est mon personnage préféré de toujours, Hagrid n'est pas très loin derrière.

Sa cabane est à l'image de son esprit ; pas toujours très carrée (c'est un véritable capharnaüm), un peu rustre d'apparence, mais accueillante malgré tout. Le mobilier, comme les chaises et les fauteuils, est quelque peu surdimensionné ; c'est l'une des techniques utilisées dans le film pour faire paraître Hagrid bien plus grand que les autres personnages de l'histoire.


Poudlard

La visite des studios est ponctuée de salles reconstruites sans quatrième mur, et d'objets disséminés un peu partout. Les tableaux qui décorent Poudlard, la coupe de feu, les baguettes de chaque personnage, la porte de la chambre des secrets, les malles des élèves, le trophée du tournoi des trois sorciers, les costumes et perruques des acteurs... 

Mille choses à voir et à (re)découvrir au travers des explications de l'audio-guide (prenez-en un pour deux si vous le trouvez un peu cher, mais prenez-en au moins un ; c'est indispensable pour profiter au mieux de la visite, et découvrir des dizaines d'anecdotes sur les films.).

La visite se terminer par la majestueuse maquette de l'école de sorcellerie de Poudlard. Et comme c'était bientôt Noël, nous l'avons vu sous la neige !


La prochaine fois, je vous emmène tricoter un pull au Terrier avant de découvrir la maison des Malfoy, la boutique Barjow & Beurk, Privet Drive et le Chemin de Traverse !

Et pour découvrir Londres, c'est par là :