Que cherchez-vous ?

Affichage des articles dont le libellé est Lyon. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Lyon. Afficher tous les articles

26 sept. 2017

Mes bonnes adresses à Lyon - rentrée

Le mardi, septembre 26, 2017

Quand je voyage, j'aime bien manger.
Quand je suis chez moi, j'aime bien manger.

Ce qui me fait me demander si je ne suis pas un peu obsédée par la nourriture. Ou si, tout simplement, je ne trouve pas quelque chose de très RÉCONFORTANT dans le fait de partager un repas - ou de me préparer un petit goûter après une journée chargée.

Après tout, on voit rarement des guerres éclater à cause d'un poisson trop cuit ou d'un légume trop salé. 

Peut-être que la nourriture a ce pouvoir : celui de rassembler les gens.
Je dis peut-être, mais j'en suis intimement convaincue.

J'aime et je n'aime pas cuisiner.
Ce n'est pas la passion de la découpe du chou-fleur qui m'anime quand je me mets derrière les fourneaux (expression cliché et désuète que j'affectionne sincèrement) ; c'est le plaisir de savoir que je vais rassembler des proches autour d'un plat que j'ai préparé pour eux.

Et quand je vais au restaurant, c'est un peu la même chose.
J'aime savoir que je vais bien manger, et j'aime tout autant l'idée que je vais le faire en bonne COMPAGNIE, en discutant de jolis projets, de la dernière découverte scientifique que j'ai vue passer sur internet, et du prochain repas que l'on va faire.

Parce que oui, j'aime bien manger.
Et j'aime bien parler du fait de bien manger.


Ani

RESTAURANT HALIEUTIQUE


Généralement, je fais ma curieuse. J'essaie d'avoir des avis sur la carte et de dénicher quelques photos des assiettes avant de décider d'aller découvrir une nouvelle adresse.

Pour Ani, j'avoue, j'en savais très peu à son sujet.
Je ne savais pas que la décoration était d'inspiration berlinoise avec ses murs bruts et quelques pierres apparentes. Ni que le chef travaillait sa carte autour des produits de la mer.

Je savais juste que c'était le grand frère (traduction de Ani, en japonais) de Oto Oto et Imouto, les deux premiers restaurants du chef Gaby Didonna ; deux adresses que j'apprécie beaucoup.

La surprise fut donc totale ; je me suis simplement laissée guider par le serveur professionnel et chaleureux qui avait deux-trois blagues (bien dosées) à nous faire sur la carte. Et j'ai été ravie : du contraste entre un local aux allures indus' mais un mobilier tout aussi élégant que la vaisselle dans laquelle nous avons savouré nos plats ; plats cuisinés avec beaucoup de finesse et de RAFFINEMENT.

Bref, on a passé un excellent moment et nos papilles aussi.

Ani
199 rue de Créqui, 69007 Lyon

Page facebook : fb.com/Ani-1823045131288715/


Mob Hotel

HÔTEL À CONFLUENCE


C'est toujours agréable, et un peu hors du commun, de passer une nuit dans un hôtel de sa ville.

La rentrée était tout juste arrivée que l'on me proposait un bref séjour de staycation au Mob Hôtel ; l'occasion de découvrir le second établissement du nom, après celui de Paris, et de faire des ombres chinoises dans la chambre avant de s'endormir.

Oui, des ombres chinoises.
Pile au-dessus de la tête de lit, surmontée d'un petit rideau de théâtre rouge qui ne pouvait que me séduire. 

Tout, dans l'hôtel, invite à la détente ET à la CONVIVIALITÉ ; ce qui n'est absolument pas incompatible. Le baby foot pour huit personnes est un idée de génie, tout comme la grande bibliothèque en libre service, où l'on peut louer ou acheter les bouquins à prix éditeur.

Le soir venu, on s'est régalé avec les pizzas proposées à la carte, devant un feu de cheminée totalement hypnotique. (Bon à savoir : le restaurant est vegan friendly, proposant des alternatives végétariennes et végétaliennes). Petit bémol au dessert : le riz au lait manquait d'onctuosité et d'un peu de cuisson.


Mob Hotel Confluence 
55 quai Rambaud, 69002 Lyon

Site internet : mobhotel.com


Le Bistrot du Potager Gerland

CUISINE À PARTAGER


Il y a quelques semaines, on passait devant ce bâtiment entièrement rénové en se demandant, avec monsieur, ce qu'il pouvait bien y avoir dedans ; les grandes portes vitrées et les pierres apparentes nous avaient complètement attiré l’œil. 

Un restaurant. 
Le troisième Bistrot du Potager avait installé ses quartiers au rez-de-chaussée. Et l'intérieur est tout aussi beau.

Des cuivres suspendus à l'entrée des cuisines semi-ouvertes, des banquettes d'un bleu plein de pep's et d'élégance et un magnifique bar (presque) au centre ; c'est l'esprit bistrot complètement revisité et MODERNISÉ pour en faire un lieu toujours aussi chaleureux, mais avec sa touche de raffinement sans chichi.

Ce soir-là, je me suis régalée avec quelques tapas : de la très bonne charcuterie et un croque-monsieur avec un bon goût de truffe, parmi les meilleurs que j'aie jamais mangé. D'ailleurs, depuis, on essaie de trouver comment le refaire à la maison !

Le Bistrot du Potager Gerland
83 rue de Gerland, 69007 Lyon

Site internet : http://www.lebistrotdupotager.com/bistrot/le-bistrot-gerland/


25 juil. 2017

Une nuit au 32ème étage à l'hôtel Radisson Blu | concours

Le mardi, juillet 25, 2017
Hall de l'hôtel du Radisson Blu à Lyon

Si la basilique Notre-Dame de Fourvière est sans doute plus emblématique de la ville de Lyon que la tour Part Dieu, c'est pourtant elle que j'ai connue en premier. Le CRAYON, comme on l'appelle ; cette tour de 200 mètres qui surplombe le quartier de la part Dieu, et qui accueille les voyageurs ferroviaires avec cet air imposant qui le dispute à la majesté.

Lyonnaise d'adoption, je reconnaissais le paysage lyonnais grâce à elle sans savoir ce qu'elle contenait.
Des bureaux.  Des bureaux. Et des bureaux. 

Avec, à son sommet, un hôtel : le Radisson Blu


Un séjour
CALME ET REPOSANT


Trente-deux étages de hauteur pour siroter un mojito ou prendre son petit-déjeuner, c'est avoir le privilège d'une vue sur le rythme frénétique de la ville qui nous semble bien loin, de là-haut. 

C'est ce dont je me suis rendue compte, cet hiver, lorsque j'ai eu la chance de séjourner une nuit au Radisson. 

Devant mon pain au chocolat et mon thé fumant, j'avais l'impression que le temps était suspendu. Peut-être grâce au calme environnant dans l'hôtel. À l'ambiance plutôt décontractée pour un hôtel ****. À la décoration élégante mais CHALEUREUSE. Ou à cette hauteur qui déforme le réel, ralenti les mouvements des voitures et fait paraître nos tracas quotidiens bien moins importants.

Toujours est-il que j'y ai passé un très agréable moment.
Et que je n'avais qu'une envie : pouvoir réellement vous faire partager cette expérience.

Radisson Blu Lyon
129 Rue Servient, 69326 Lyon

Site internet : radissonblu.com

Chambre de l'hôtel Radisson Blu à Lyon - chiens acceptés
Vue panoramique sur la ville de Lyon depuis l'hôtel Radisson Blu
Décoration de la chambre de l'hôtel du Radisson Blu Lyon - chiens acceptés

Je vous donne
LA CLEF DE LA CHAMBRE ?


Pour les 10 ans du blog, l'hôtel Radisson Blu de Lyon a accepté de se joindre à moi pour vous gâter ! Et permettre à l'un(e) d'entre vous de séjourner dans leur établissement, que vous soyez lyonnais avec l'envie de jouer les touristes dans votre ville, ou que vous aimeriez venir (re)découvrir Lyon, à cette occasion.

À gagner, donc : un bon pour une nuit en chambre standard avec petit-déjeuner inclus pour deux personnes au Radisson Blu de Lyon, à utiliser d'ici le 6 juillet 2018.

Pour participer au tirage au sort, il vous suffit de remplir le formulaire ci-dessous, avant ce dimanche 29 juillet, 23h59.
Bonne chance ! 

21 juil. 2017

Un après-midi à l'atelier pâtisserie de la Maison Sève | concours

Le vendredi, juillet 21, 2017

Quand je suis arrivée à Lyon, j'ai découvert deux choses :

- qu'avec mon accent d'Ardéchoise du centre, on ne me comprend pas quand je dis "le fleuve",
- qu'il y a mieux que la tarte au citron meringuée (là, j'en connais qui ne vont pas être d'accord), la tarte aux pralines.

J'avoue, je ne suis pas loin de l'avoir élevée au rang de divinité gastronomique. Un peu comme le pain au chocolat, grand marabout de toutes les viennoiseries.

Et rendons à SÈVE, ce qui est à Sève : la recette de ce maître pâtissier - et chocolatier - lyonnais est sans aucun doute la meilleure que je connaisse. La pâte est beurrée à souhait, la garniture pas trop épaisse ni trop sucrée, avec un véritable bon goût d'amande dedans... la perfection ! Et je le dis avec toute l'objectivité que mes papilles me le permettent, sinon, j'aurais passé sous silence ce paragraphe, et je serais directement passé au prochain.


Pâtisser le midi

POUR SE RÉGALER AU GOÛTER


Bref, le mois dernier, j'ai été invitée à participer à un atelier pâtisserie de mon choix, dans leurs nouveaux locaux situés à Limonest (à quelques kilomètres de Lyon). Quand j'ai lu "tarte aux pralines" sur la liste, je n'ai pas réfléchi, j'ai sauté l'heure du déjeuner, et je suis allée pâtisser entre midi et deux, dans l'espoir fondé d'apprendre à faire LA tarte aux pralines de monsieur Sève.

Et je l'ai fait !
J'ai passé deux heures à pâtisser dans un lieu superbe où l'on se sent réellement bien. La cuisine est élégante et CHALEUREUSE, entourée de sa verrière qui en fait un espace à la fois moderne, lumineux et accueillant.

Je suis repartie avec mes deux tartes, des astuces de pâtissier dans la tête, et LA recette dans la poche.

La première tarte a été entamée à peine étais-je arrivée à la maison (j'avais sauté le déjeuner, j'avais une bonne excuse pour ne pas attendre l'heure du goûter), et la seconde a filé au congélateur pour nous régaler un peu plus tard.

Bref, la gourmande que je suis a adoré !

Ateliers de pâtisserie et chocolaterie Sève
Ateliers 2h : 68 € - Ateliers duo adulte/enfant : 98 € - Ateliers prestige : 150 €

Adresse : Parc du Puy d’or, 324 allée des frènes, 69760 Limonest
Site internet : chocolatseve.com



À votre tour

DE PASSER EN CUISINE


Et j'ai pensé que vous aussi, vous pourriez apprécier !

Alors, à l'occasion des 10 concours pour les 10 ans du blog, j'ai le plaisir de pouvoir offrir à l'un(e) d'entre vous un bon cadeau pour un atelier prestige, ce qui veut dire... (roulement de tambour) que vous allez pouvoir participer à un atelier de 2h30 animé par Monsieur Sève en personne.

Pour tenter votre chance, il vous faut bien sûr avoir la possibilité de vous déplacer jusqu'aux ateliers qui se situent Limonest (parking gratuit juste devant), et remplir ce formulaire (si vous le faites en croisant les doigts, votre participation aura certainement plus de chance d'être tirée au sort !).

Fin du concours, vendredi 28 juillet à 23h59.
Bonne chance !

19 juin 2017

Mes bonnes adresses à Lyon - ce printemps

Le lundi, juin 19, 2017

Si je devais choisir entre deux besoins vitaux, manger ou dormir, je choisirais MANGER.

Qui dort dîne ? Mon œil ! 
Je peux rentrer chez moi fatiguée d'une longue journée suivie d'une soirée qui n'en finit plus : ma priorité sera de manger.

La semaine dernière, je crois d'ailleurs que j'ai battu mon record : sortir le pâté en croûte et les cornichons à minuit passé. Je crois que Karadoc serait fier de moi !

Je ne sais plus pourquoi je vous dis ça ; des questions futiles me traversent parfois la tête avant que je me mette à prendre le clavier pour vous écrire ; et c'est marrant : c'est souvent quand je vais vous parler de nourriture que mes plus grandes questions existentielles se pointent (ou pas).

Bref, ces derniers temps, j'ai encore BEAUCOUP et très bien mangé. Avec mes petites escapades à droite, à gauche, forcément, difficile de se retenir ! (Quoi que là, on va parler de bonnes adresses lyonnaises, donc j'ai plus vraiment l'excuse du voyage...)


Le Passe-Temps
CUISINE FUSION FRANCO-CORÉENNE

Il y a des adresses, comme ça, qui font partie de mes coups de cœur et qui jamais ne s'en va. Ni après un an. Ni après deux. Voire même trois. C'est l'amour fou. Point final. Merci monsieur.

Cela faisait quand même bien un an que je n'avais cependant pas eu l'occasion d'aller au Passe-Temps - dont la décoration a complètement changé. Cave à vins en salle, grande porte en bois à l'entrée... une salle à l'image de ce que l'on retrouve dans l'assiette : ÉPURÉE et TRAVAILLÉE dans le moindre détail.

J'y suis retournée dans un cadre un peu spécial (et difficilement plus parfait) : une dégustation de Riesling en accord mets et vins, en présence des vignerons alsaciens. L'occasion de faire la connaissance avec de véritables passionnés, et de leur demander quelques petits tuyaux sur les millésimes.

Et je ne vais pas garder ça pour moi : les vignerons m'ont conseillé les années 2010 et 2013 pour les amateurs de vins qui apprécient le Riesling avec du caractère ; et les années 2011 et 2015 pour des Riesling plus accessibles en terme de goût, à boire plus jeunes.

Bref, j'ai bien papoté, je me suis RÉGALÉE, et je vous ai relevé mes crus préférés pour vos prochains déjeuners ou dîners. Et comme je n'ai pas suffisamment de vocabulaire œnologique pour vous parler de vin, je pense que l'idéal, c'est de vous partager l'accord met/vin proposé par le chef (et comme ça, je vous donne le menu dans la foulée !) :

- en apéritif, le Riesling 2015 du domaine Jean-Marie Haag, Vallée Noble, servi avec avec des petites gougères à la crème de sésame, des mini-tartelettes à l'oignon et des mini-tartelettes petits pois et faisselle,

- en entrée, le Riesling 2013 Dopff au Moulin, qui accompagnait la truite de mer marinée au sel, asperges blanches et pamplemousse,

- en plat, le Riesling 2015 Baumann-Zirgel, Grand Cru Mandelberg, en accord avec le lieu jaune, légumes verts et crevette grise,

- en dessert, le Riesling 2014 "Paradis" Vendanges Tardives du Domaine François Schmitt, Grand Cru Pfingstberg, marié à la glace au lait, fraise mara des bois et thé matcha.

Le Passe-Temps - restaurant une étoile Michelin
52 Rue Tronchet, 69006 Lyon

Site internet : lepassetemps-restaurant.com


Cuisine & Dépendances
RESTAURANT GASTRONOMIQUE

Dans le genre régalade, j'ai aussi eu ma dose chez Fabrice Bonnot ; un chef aux milles casquettes, qui donne des cours de cuisine, écrit des livres, et organise même, chaque début d'année, un festival solidaire avec de la bonne musique et de la soupe de chef, au profit du Foyer Notre Dame des Sans Abris. 

Et le mois dernier, j'ai été invitée à découvrir sa cuisine autour d'un menu découverte qui change au gré des produits du marché et des envies du chef. J'en suis ressortie avec le ventre trop plein, mais avec un sourire jusqu'aux oreilles d'avoir déguster ces plats préparés avec autant de FINESSE.

Au menu :

* * *

Velours de courgette aux épices douces en amuse bouche

Pèle-mêle de chipirons à la catalane, crémeux parmentier à l’encre de seiche, fraîcheur roquette

Bonite, fenouil confit, lait de coco et curcuma

Duo de ris de veau et foie gras, pomme de terre rate, asperges au beurre mousseux aromates

Mousse de roquefort, crémeux de cresson, chutney de pomme et pruneau

Maxi Finger et dépendances, gelée de passion, glace cacahuète


* * *

J'ai simplement passé mon tour au fromage, que je ne mange pas du tout. Mais pour le reste, ce fut un défilé d'assiettes, toutes plus appétissantes les unes que les autres.

Etant donné que le menu change continuellement, je ne peux pas vous recommander un plat en particulier, sauf le dessert ! Le maxi finger est une création et spécialité de la maison, et elle vaut son pesant de cacahuètes (sans vouloir faire de jeu de mot... !).

Cuisine & Dépendances - Acte II
68 rue de la Charité, 69002 Lyon

Site internet : restaurants-lyon-cuisineetdependances.com


Dorodi Pastry
PÂTISSERIE AMÉRICAINE

Pour terminer sur une note sucrée : j'ai récidivé avec les LAYER CAKES de Dorodi Pastry !

Je rentrais de la gare, ma valise à roulettes au bout du bras, et un petit creux s'installant à l'heure du goûter. La porte était ouverte, je suis rentrée, et je suis repartie avec deux grosses parts de gâteaux ; une pour moi, une pour monsieur.

À la différence que, cette fois-ci, je n'ai pas pris le traditionnel Carrot Cake (j'avoue tout : il n'y en avait plus) mais une part de Red Velvet et une part de Matcha Cake ; deux petits délices que j'ai tranquillement rapportés chez moi pour les déguster sur ma terrasse.

Dorodi Pastry
162 rue Paul Bert, 69003 Lyon

Disponible en livraison à domicile sur Foodora ; 10€ de réduction en passant par ce lien.