SLIDER

Do-it-yourself
Affichage des articles dont le libellé est Do-it-yourself. Afficher tous les articles

DIY - mon sapin de Noël d'inspiration scandinave

8 déc. 2017

Do-it-yourself - sapin de Noël d'inspiration scandinave

Je suis peut-être une contradiction ambulante.

J'aime l'esprit épuré et design de la décoration scandinave.
Autant que j'apprécie la surcharge des motifs écossais et du KITSCH britannique. 
Et faire cohabiter les deux me plait.

Cette année encore, nous avons acheté un sapin qui hume fort la forêt, qui perdra ses aiguilles dans trois semaines, et qui n'attend que de couver les piles de cadeaux.

Mais on a aussi ce sapin en bois, minimaliste et fait maison par le chéri, il y a deux ans.
Dans le but premier de servir de calendrier de l'Avent ; joli mais imposant.

Alors cette année, il prend sa retraite et va couler des jours heureux comme un sapin de Noël scandinave. 

Et c'est en tant que tel que j'avais envie de vous partager le pas-à-pas de ce do-it-yourself (qui demande un peu plus de matériel qu'habituellement, mais rien ne vaut la satisfaction d'avoir un sapin fait maison) (en plus, avec les températures négatives au-dehors, c'est le moment idéal pour bricoler au chaud !)



Matériel

CONSOMMABLE


- 3,35 m de tasseaux en bois de 3,5 cm de large (n'hésitez pas à en prendre au moins 3,50 m pour avoir une petite marge)
- 2 vis de 5 cm
- colle à bois
- 21 crochets en métal ou gonds à vis


Outils

POUR BRICOLER


- scie sauteuse
- rapporteur
- crayon de papier
- râpe à bois
- perceuse visseuse


Do-it-yourself

PAS À PAS


Pour le cadre :

1. Avec un crayon de papier, tracer sur les tasseaux de bois afin d'obtenir : deux tronçons de 81 cm avec, chacun, un angle de 40° et un angle de 15°, et un tronçon de 42 cm avec deux angles de 40° (bien vérifier le sens des angles pour que l'ensemble s'emboîte ; cf photo.)

2. Scier et assembler avec de la colle à bois pour former le triangle du sapin.


Pour le pied :

3. Tracer puis scier pour obtenir deux tronçons de bois de 23 cm et un tronçon de 21,5 cm.

4. Sur les tronçons de 23 cm, dessiner un carré de 3,5 cm de côté, au centre. Puis scier le bois sur 1,5 cm de profondeur, et terminer à la râpe à bois afin que les deux tasseaux s'emboîtent parfaitement et forment une croix.

5. Assembler le pied. Pour cela, pré-percer la base de la croix et le tronçon de 21,5 cm (qui servira de tronc) avec une mèche plus petite que les vis. Puis visser.

6. Assembler ensuite le cadre et le pied. Pré-percer la base du cadre triangulaire et le pied, avec la petite mèche. Repasser dans le trou du cadre (sans le pied) avec une mèche légèrement plus grosse que la vis (petite astuce pour bien bloquer l'ensemble). Et visser.

Intérieur du cadre :

7. Tracer, sur les tasseaux de bois, afin d'obtenir quatre tronçons de : 27 cm, 19,5 cm, 12 cm et 5 cm, séparés de 10,5 cm de hauteur, en partant du bas.

8. Utiliser le cadre comme un pochoir afin de tracer les angles précis. Puis scier et coller.

9. Pour le décorer de boules ou autres ornements de Noël, ajouter des crochets métalliques.

10. Pré-percer puis visser les crochets (ou gonds à vis).



DIY - un calendrier de l'avent village

21 nov. 2017


Je suis une enfant.
Peut-être encore un peu.

Chaque année, quand arrive mi-novembre, je trépigne d'impatience à l'idée d'atteindre la première case du calendrier de l'Avent.

Je l'avoue, novembre est un peu mon mois de mars de l'automne ; ce mois que je boude un peu tant j'ai envie de passer à la suite. De me mettre dans les préparations de Noël. D'aller acheter le SAPIN qui sent bon la forêt. Et parer mon intérieur de rouge et or.

Alors tous les ans, avec le chéri, on se prépare un calendrier de l'Avent chacun.
Moi, le sien.
Et lui, le mien.

Et cette année, j'avais envie de faire quelque chose de plus ARTISANAL.
J'ai délaissé les petits sachets tout prêts (et adorables) pour me lancer dans la confection de petites maisons.

Rien de très compliqué, ça demande juste un peu de temps.
À faire devant un film de Noël, une bonne série ou en écoutant la bande son des huit films Harry Potter... (et avec une boisson chaude à portée de main, toujours !)



Matériel

À SE PROCURER


- des feuilles de couleur de 160g/m²
- de la colle
- un cutter
- une étiqueteuse (j'ai acheté la mienne chez Hema)
- le patron du cube
- le patron du parallélépipède rectangle


Do-it-yourself

PAS À PAS


1. Imprimer les patrons pour faire les 24 boîtes du calendrier (j'ai opté pour 9 cubes et 15 boîtes rectangulaires), les découper et les plier sans les coller.

2. Faire des bandes de papier de 6 cm de largeur et d'autres de 4,5 cm, dans les différentes couleurs afin de faire les façades.



3. Découper des maisons de hauteurs différentes ; ne pas hésiter à installer ses boîtes, pliées mais non collées, au sol, pour voir le rendu final, et créer le patchwork de couleurs et de hauteurs qui vous plait.

4. Coller les façades des maisons colorées sur l'une des faces des boîtes. Puis laisser de côté.

5. Faire des bandes de papier de 3,5 cm et de 2,5 cm pour les portes ; de hauteurs différentes.

6. Plier le plus grand côté sur 0,5 cm pour faire la charnière ; puis coller cette bande sur la façade d'une maison. Répéter avec les 24 portes des 24 maisons.


7. Tracer le contour des portes avec un crayon de papier (boîte à plat), et découper à l'aide d'un cutter.

8. Assembler les boîtes et coller.


9. Faire des étiquettes avec les numéros de 1 à 24, et les ajouter pêle-mêle sur les maisons.

10. Terminer en cachant des petites surprises à l'intérieur !

Pour créer un effet de village et de maisons mitoyennes, j'ai collé ensemble les cinq maisons des trois premières rangées. Puis trois maisons sur la quatrième et deux sur la cinquième.


On peut ensuite coller l'ensemble sur un grand carton, ou donner un peu plus de relief en disposant les différents étages sur des piles de livres ; ce qui permet aussi de faire courir une guirlande tout autour.

Dans un autre style, je vous avais partagé en 2015 un DIY de calendrier de l'Avent à suspendre.

DIY - recycler ses tote bags en coussins

28 juil. 2017

Do-it-yourself pour transformer un tote bag en coussin

J'aime les coussins.
J'en sème un peu partout dans la maison (mais pas encore assez à mon goût), et j'ai de côté quelques housses vides pour pouvoir habiller mon canapé avec un motif tartan l'hiver, et du bleu pastel au printemps.

Quand on a décidé de faire notre salon de jardin en PALETTES, mon Pinterest croulait sous les photos de canapés et fauteuils en bois, croulant eux-même sous les coussins et plaids. (Parce que oui, j'aime aussi furieusement les plaids.)

À ce moment-même, dans le même espace temps, ma pile de tote bags faisait la tour de Pise, et menaçait de s'écrouler au fond de mon dressing.
La couleur des tote bags était juste parfaite pour garder l'esprit brut et nature du salon de jardin en palettes, et la taille semblait avoir été pensée pour y glisser un coussin dedans.

Bref, j'ai commencé à sélectionner avec mes soins mes tote bags préférés dans l'idée de les transformer en coussin. Sans couture et sans trop de découpe, parce que la machine à coudre et moi, on est un peu en froid.

Après quelques achats, je me suis lancée, dans ce qui est sans doute le DIY le plus SIMPLE que je n'aie jamais imaginé.

Matériel pour DIY - transformer tote bag en coussin

Matériel
À SE PROCURER


- un garnissage de coussin 40 cm x 40 cm (chez Alinea ou Ikea)
- un tote bag
- du ruban velcro auto-adhésif (acheté chez A Little Mercerie)
- un ciseau


Do-it-yourself
PAS À PAS


1. Découper les anses du tote bag à ras le sac.

2. Couper deux bandes de 10 cm de velcro ainsi qu'une bande de 8 cm.

3. Retourner le tote bag de façon à ce que le motif soit à l'intérieur.

4. Coller le velcro femelle sur la bande supérieure du sac, au dos de ce que vous souhaitez être le recto du coussin : les grands morceaux de velcro à 2 cm du bord droit et du bord gauche, et le plus petit au centre.

5. Retourner à nouveau le tote bag.

6. Répéter l'opération avec le velcro mâle, toujours sur la bande supérieur du sac, sur la face que vous souhaitez être le verso du coussin.

7. Garnir le coussin.


DIY - transformer tote bag en coussin

- Etape 1 : découpe des anses -

DIY - transformer tote bag en coussin

- Etape 4 et 6 : pose des bandes velcro -

DIY - mon petit meuble d'apothicaire

12 mai 2017


Je rêve d'avoir un vrai meuble d'apothicaire.
Avec plein de tiroirs, un bois patiné par le temps et des poignets noircies par leur utilisation frénétique.

Mais aujourd'hui, dans notre chez nous pas trop petit mais clairement déjà bien trop aménagé pour songer un instant y ajouter un tel meuble, je refoule cette envie dans ma wishlist du futur pour notre prochain chez nous, où une place lui sera attitrée avant même la signature de la vente.

Sauf que, dernièrement, j'ai fait une rechute.
Une petite rechute.

En croisant comme de par hasard trois petits tiroirs qui n'attendaient que moi pour les adopter et les transformer en un meuble d'apothicaire de bureau. Presque de poche !

J'ai hésité (3 secondes et demies) en me demandant où j'allais l'installer (2 secondes 3/4), et je suis repartie avec mes trois tiroirs fois deux sous le bras, dans l'idée de les superposer et d'en VIEILLIR le bois couleur cagette.

J'avoue, j'étais tellement impatiente à l'idée de faire mon petit do-it-yourself que je cherchais déjà, dans la voiture (en tant que passagère ; être sur son smartphone ou conduire, il faut choisir !), la meilleure solution pour foncer un peu ce bois. Et je suis tombée assez rapidement sur une solution qui me convenait pas mal, puisqu'elle était NATURELLE ! Sans 36 couches de peinture et de patine, c'était un peu le rêve.

Le problème, c'est qu'après un petit test sur un bout de bois qu'il nous restait de notre salon de jardin fait en palettes, je trouvais le résultat trop gris. J'ai donc dû me résigner à faire des essais avec de la lasure, de la cire et du vernis, avant de trouver, après 53 combinaisons testées, le résultat que je cherchais.

Et finalement, ça reste assez simple et ça ne nécessite pas beaucoup d'achats !


Matériel
À SE PROCURER

- deux casiers en bois (achetés chez Cultura*)
- un tournevis
- un pinceau plat
- du thé noir
- du vinaigre blanc et du vinaigre de cidre
- une paille de fer
- du vernis à l'ancienne (marque Pébéo)


Do-it-yourself
PAS-À-PAS

Quelques jours avant :

Dans un bocal, déposer une paille de fer, à recouvrir de vinaigre (moitié vinaigre blanc / moitié vinaigre de cidre). Laisser reposer 3-4 jours pour un résultat optimal.

Le jour du DIY : 

1. Faire chauffer de l'eau et laisser infuser du thé noir, dans un bol, pendant 4-5 minutes.

2. Retirer les tiroirs de leur casier et dévisser les poignées métalliques.

3. À l'aide d'un pinceau plat, badigeonner de thé l'ensemble du support en bois ; bien étaler pour éviter que le bois ne se dilate avec l'humidité.

4. Laisser sécher une bonne heure.

5. Faire la même chose avec, cette fois-ci, la solution paille de fer / vinaigre. Bien étaler, de nouveau, pour vieillir le bois de façon uniforme.

6. Laisser de nouveau sécher une bonne heure ; c'est pendant le temps de séchage que le bois changera de couleur. Pour un bois plus gris, répéter cette étape. Pour ma part, je me suis limitée à un seul passage.

7. Toujours avec le pinceau plat, vernir l'ensemble du support ; le vernis à l'ancienne va donner un effet patiné au bois ainsi qu'une teinte plus chaude.

8. Laisser sécher deux bonnes heures, puis superposer les tiroirs.
Louise Grenadine - blog slow lifestyle à Lyon depuis 2007