Que cherchez-vous ?

Affichage des articles dont le libellé est Déco. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Déco. Afficher tous les articles

15 déc. 2017

Sur ma table de Noël

Le vendredi, décembre 15, 2017

Un jour, nous aurons une grande table en bois pour y ACCUEILLIR nos proches, à Noël.

Le bois, j'y tiens. C'est une matière chaleureuse à se mettre sous les doigts, même recouverte d'une nappe.
Grande, et longue. Et si elle pouvait être ancienne, ce serait encore mieux.
Une belle table d'hôtes pour faire un repas de Noël avec de bons produits sur la table. Et mon service dépareillé enfin au complet.

Pour l'heure, nous avons le bois, la première petite dizaine d'assiettes chinées (dont une du Rotary International, datant de 1967, que j'aime tout particulièrement), et ces sets de table écossais.... on ne se refait pas !

Pas plus qu'on ne s'est retenu de tout goûter.
Avec une bonne excuse, cela dit.

On ne sera pas là pour Noël. Mais en Ardèche, dans la famille.
Et ça aurait été dommage de gaspiller !


J'ai lu, l'année dernière je crois, que commencer le repas en gardant un peu de vin blanc, en bouche, pendant quelques secondes, aide à mieux digérer.
Ce petit geste très simple (et savoureux) lance la machine ; une petite astuce à connaître quand on se met à table pour un repas qui s'annonce être un véritable festin.

Un peu comme à Noël, en somme.

Je suis ardéchoise d'origine, mais j'avoue être un peu tombée amoureuse des vins alsaciens. Notamment des GEWURZTRAMINER qui sont excellents en apéritif. 

Et puis, on sort un peu de beurre doux que l'on tartine sur une tranche de bon pain.
Rien de plus, rien de moins.
Et quelques œufs de caviar de Neuvic, terriblement fondant et fin en bouche.

On y rajoute quelques toasts de beurre de caviar ou de beurre de truffe noire (un de mes véritables péchés mignons !) ...

L'entrée de fête,
Parfaite.

Sur ma table :

- Caviar Baeri signature, boîtes de 30 g à 500 g
- Beurre de caviar, boîte de 50 g
- Beurre à la truffe noire du Périgord, boîte de 50 g
- Gewurztraminer grand cru Kirchberg de Barr 2015


Pour la décoration de table, on fait simple.
Et NATURE.

Avec quelques branches ramassées en forêt ou coupées sur le sapin de Noël.

Chaque année, nous en prenons un bien touffu, qui a systématiquement besoin d'être raboté de quelques branches pour être correctement placé dans un angle de l'appartement. On les conserve sur la terrasse, au frais ; elles restent fraîches trois semaines - un mois sans peine. 

On peut ainsi s'en service de centre de table, avec quelques cannes de sucre d'orge attachées par un nœud.

Les serviettes sont habillées d'un peu de ficelle, d'une petite ramification de sapin et d'un bâton de cannelle (vendus à tout juste 1€ le sachet d'une douzaine chez les Sostrene Grene par exemple).

Et pour marquer les places, je ressors les pommes de pin ramassées cet automne, en forêt. Et je glisse, entre deux écailles, un petit papier avec le prénom des invités. 


Au dessert, impossible de faire l'impasse sur les MANDARINES.
Avec une ou deux papillotes au chocolat, ce sont toutes les saveurs de Noël en bouche.

Je crois que c'est parce qu'il y en a toujours eu, à Noël, chez mes grands-parents, que j'ai associé le chocolat et les mandarines à cette fête.
Au-dessus des boîtes de chocolat que l'on reçoit en cadeau, des mandarines et des papillotes. Depuis toujours.

On défait alors le papier doré qui attire l’œil.
Et on croque dans le chocolat en lisant la devinette, à la cantonade, la bouche encore pleine.
Parfois, on tombe même sur une pâte de fruits. Ma grand-mère en raffole.

Sur ma table :

Papillotes chocolats Malakoff et pâtes de fruits, Le Comptoir de Mathilde
Sachet de 375 g




Et chez vous, à quoi ressemble la table des fêtes de fin d'année ?

8 déc. 2017

DIY - mon sapin de Noël d'inspiration scandinave

Le vendredi, décembre 08, 2017

Je suis peut-être une contradiction ambulante.

J'aime l'esprit épuré et design de la décoration scandinave.
Autant que j'apprécie la surcharge des motifs écossais et du KITSCH britannique. 
Et faire cohabiter les deux me plait.

Cette année encore, nous avons acheté un sapin qui hume fort la forêt, qui perdra ses aiguilles dans trois semaines, et qui n'attend que de couver les piles de cadeaux.

Mais on a aussi ce sapin en bois, minimaliste et fait maison par le chéri, il y a deux ans.
Dans le but premier de servir de calendrier de l'Avent ; joli mais imposant.

Alors cette année, il prend sa retraite et va couler des jours heureux comme un sapin de Noël scandinave. 

Et c'est en tant que tel que j'avais envie de vous partager le pas-à-pas de ce do-it-yourself (qui demande un peu plus de matériel qu'habituellement, mais rien ne vaut la satisfaction d'avoir un sapin fait maison) (en plus, avec les températures négatives au-dehors, c'est le moment idéal pour bricoler au chaud !)



Matériel

CONSOMMABLE


- 3,35 m de tasseaux en bois de 3,5 cm de large (n'hésitez pas à en prendre au moins 3,50 m pour avoir une petite marge)
- 2 vis de 5 cm
- colle à bois
- 21 crochets en métal ou gonds à vis


Outils

POUR BRICOLER


- scie sauteuse
- rapporteur
- crayon de papier
- râpe à bois
- perceuse visseuse


Do-it-yourself

PAS À PAS


Pour le cadre :

1. Avec un crayon de papier, tracer sur les tasseaux de bois afin d'obtenir : deux tronçons de 81 cm avec, chacun, un angle de 40° et un angle de 15°, et un tronçon de 42 cm avec deux angles de 40° (bien vérifier le sens des angles pour que l'ensemble s'emboîte ; cf photo.)

2. Scier et assembler avec de la colle à bois pour former le triangle du sapin.


Pour le pied :

3. Tracer puis scier pour obtenir deux tronçons de bois de 23 cm et un tronçon de 21,5 cm.

4. Sur les tronçons de 23 cm, dessiner un carré de 3,5 cm de côté, au centre. Puis scier le bois sur 1,5 cm de profondeur, et terminer à la râpe à bois afin que les deux tasseaux s'emboîtent parfaitement et forment une croix.

5. Assembler le pied. Pour cela, pré-percer la base de la croix et le tronçon de 21,5 cm (qui servira de tronc) avec une mèche plus petite que les vis. Puis visser.

6. Assembler ensuite le cadre et le pied. Pré-percer la base du cadre triangulaire et le pied, avec la petite mèche. Repasser dans le trou du cadre (sans le pied) avec une mèche légèrement plus grosse que la vis (petite astuce pour bien bloquer l'ensemble). Et visser.

Intérieur du cadre :

7. Tracer, sur les tasseaux de bois, afin d'obtenir quatre tronçons de : 27 cm, 19,5 cm, 12 cm et 5 cm, séparés de 10,5 cm de hauteur, en partant du bas.

8. Utiliser le cadre comme un pochoir afin de tracer les angles précis. Puis scier et coller.

9. Pour le décorer de boules ou autres ornements de Noël, ajouter des crochets métalliques.

10. Pré-percer puis visser les crochets (ou gonds à vis).



21 nov. 2017

DIY - un calendrier de l'avent village

Le mardi, novembre 21, 2017

Je suis une enfant.
Peut-être encore un peu.

Chaque année, quand arrive mi-novembre, je trépigne d'impatience à l'idée d'atteindre la première case du calendrier de l'Avent.

Je l'avoue, novembre est un peu mon mois de mars de l'automne ; ce mois que je boude un peu tant j'ai envie de passer à la suite. De me mettre dans les préparations de Noël. D'aller acheter le SAPIN qui sent bon la forêt. Et parer mon intérieur de rouge et or.

Alors tous les ans, avec le chéri, on se prépare un calendrier de l'Avent chacun.
Moi, le sien.
Et lui, le mien.

Et cette année, j'avais envie de faire quelque chose de plus ARTISANAL.
J'ai délaissé les petits sachets tout prêts (et adorables) pour me lancer dans la confection de petites maisons.

Rien de très compliqué, ça demande juste un peu de temps.
À faire devant un film de Noël, une bonne série ou en écoutant la bande son des huit films Harry Potter... (et avec une boisson chaude à portée de main, toujours !)



Matériel

À SE PROCURER


- des feuilles de couleur de 160g/m²
- de la colle
- un cutter
- une étiqueteuse (j'ai acheté la mienne chez Hema)
- le patron du cube
- le patron du parallélépipède rectangle


Do-it-yourself

PAS À PAS


1. Imprimer les patrons pour faire les 24 boîtes du calendrier (j'ai opté pour 9 cubes et 15 boîtes rectangulaires), les découper et les plier sans les coller.

2. Faire des bandes de papier de 6 cm de largeur et d'autres de 4,5 cm, dans les différentes couleurs afin de faire les façades.



3. Découper des maisons de hauteurs différentes ; ne pas hésiter à installer ses boîtes, pliées mais non collées, au sol, pour voir le rendu final, et créer le patchwork de couleurs et de hauteurs qui vous plait.

4. Coller les façades des maisons colorées sur l'une des faces des boîtes. Puis laisser de côté.

5. Faire des bandes de papier de 3,5 cm et de 2,5 cm pour les portes ; de hauteurs différentes.

6. Plier le plus grand côté sur 0,5 cm pour faire la charnière ; puis coller cette bande sur la façade d'une maison. Répéter avec les 24 portes des 24 maisons.


7. Tracer le contour des portes avec un crayon de papier (boîte à plat), et découper à l'aide d'un cutter.

8. Assembler les boîtes et coller.


9. Faire des étiquettes avec les numéros de 1 à 24, et les ajouter pêle-mêle sur les maisons.

10. Terminer en cachant des petites surprises à l'intérieur !

Pour créer un effet de village et de maisons mitoyennes, j'ai collé ensemble les cinq maisons des trois premières rangées. Puis trois maisons sur la quatrième et deux sur la cinquième.


On peut ensuite coller l'ensemble sur un grand carton, ou donner un peu plus de relief en disposant les différents étages sur des piles de livres ; ce qui permet aussi de faire courir une guirlande tout autour.

Dans un autre style, je vous avais partagé en 2015 un DIY de calendrier de l'Avent à suspendre.

29 sept. 2017

Décoration d'automne inspirée de la nature

Le vendredi, septembre 29, 2017

Paradoxalement, l'automne est la saison qui me donne le plus envie de sortir ET de rester à la maison.
De me promener en forêt et de COCOONER sous le plaid.
À ramasser des châtaignes et à flemmarder devant une série.

J'aimerais pouvoir profiter de la nature qui change de couleur sans sortir de mon petit nid, et faire le tea time au milieu des bois.

Et c'est peut-être bien pour ça qu'en automne, plus qu'à n'importe quel autre moment de l'année, j'ai envie de faire entrer la nature chez moi. D'ajouter toujours plus de vie dans la maison, avec des feuilles mortes et des branches coupées ; de créer plus de spontanéité dans la décoration en associant butin de brocante et cueillette ardéchoise.

J'aime que mon intérieur reflète tout ce que j'apprécie à un moment T.
Sans pour autant racheter un magasin de déco tous les trois mois.

Je déplace ce que j'ai déjà pour créer de nouvelles ambiances et IMAGINER de nouvelles associations de couleurs et de matières. Je rentre les décorations trop estivales dans un petit placard pour les oublier jusqu'au retour des beaux jours. Et je ressors le bleu paon, les boîtes à thé vintage, les tons rouille et les objets en cuivre.

La nature se glisse alors dans ma déco avec :

- des branches plantées dans un petit vase vert émeraude ; avec quelques feuilles de chêne encore accrochées ou des branches nues et sinueuses qui se suffisent à elles-mêmes,

- des fruits de saison dans un panier ou une corbeille, posée dans un coin de la cuisine ; les différentes nuances de pommes se prêtent particulièrement à cette décoration comestible qui se laisse croquer quand on a un petit creux,

- et des fruits à coques, comme les noix ou les amandes, que j'aime prendre le temps de décortiquer avant de les savourer,

- des rondins de bois en guise de dessous de verre, et même en dessous de plat,

- des feuilles mortes déposées sous verre pour habiller un coin de buffet et s'amuser à faire des compositions de petits tableaux,

- des pommes de pin, posées sous une cloche, dans un photophore en verre (sans bougie) ou sur un serviteur que l'on ressort du placard pour l'occasion,

- et une ou deux bogues de châtaignes, avec les plus petites que l'on n'aura pas mangées, disposées au pied d'un vase ou sur une pile livres dans la bibliothèque.


Et si vous aimez l'automne autant que moi, mon Pinterest regorge d'inspiration automnale !


Sources photos : Pinterest