Que cherchez-vous ?

Affichage des articles dont le libellé est Chez soi. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Chez soi. Afficher tous les articles

15 déc. 2017

Sur ma table de Noël

Le vendredi, décembre 15, 2017
Idées déco pour une jolie table de Noël

Un jour, nous aurons une grande table en bois pour y ACCUEILLIR nos proches, à Noël.

Le bois, j'y tiens. C'est une matière chaleureuse à se mettre sous les doigts, même recouverte d'une nappe.
Grande, et longue. Et si elle pouvait être ancienne, ce serait encore mieux.
Une belle table d'hôtes pour faire un repas de Noël avec de bons produits sur la table. Et mon service dépareillé enfin au complet.

Pour l'heure, nous avons le bois, la première petite dizaine d'assiettes chinées (dont une du Rotary International, datant de 1967, que j'aime tout particulièrement), et ces sets de table écossais.... on ne se refait pas !

Pas plus qu'on ne s'est retenu de tout goûter.
Avec une bonne excuse, cela dit.

On ne sera pas là pour Noël. Mais en Ardèche, dans la famille.
Et ça aurait été dommage de gaspiller !

Décoration de table de Noël

J'ai lu, l'année dernière je crois, que commencer le repas en gardant un peu de vin blanc, en bouche, pendant quelques secondes, aide à mieux digérer.
Ce petit geste très simple (et savoureux) lance la machine ; une petite astuce à connaître quand on se met à table pour un repas qui s'annonce être un véritable festin.

Un peu comme à Noël, en somme.

Je suis ardéchoise d'origine, mais j'avoue être un peu tombée amoureuse des vins alsaciens. Notamment des GEWURZTRAMINER qui sont excellents en apéritif. 

Et puis, on sort un peu de beurre doux que l'on tartine sur une tranche de bon pain.
Rien de plus, rien de moins.
Et quelques œufs de caviar de Neuvic, terriblement fondant et fin en bouche.

On y rajoute quelques toasts de beurre de caviar ou de beurre de truffe noire (un de mes véritables péchés mignons !) ...

L'entrée de fête,
Parfaite.

Sur ma table :

- Caviar Baeri signature, boîtes de 30 g à 500 g
- Beurre de caviar, boîte de 50 g
- Beurre à la truffe noire du Périgord, boîte de 50 g
- Gewurztraminer grand cru Kirchberg de Barr 2015

Caviar de Neuvic pour les fêtes de fin d'année
Beurre de truffe et beurre de caviar pour les fêtes de Noël

Pour la décoration de table, on fait simple.
Et NATURE.

Avec quelques branches ramassées en forêt ou coupées sur le sapin de Noël.

Chaque année, nous en prenons un bien touffu, qui a systématiquement besoin d'être raboté de quelques branches pour être correctement placé dans un angle de l'appartement. On les conserve sur la terrasse, au frais ; elles restent fraîches trois semaines - un mois sans peine. 

On peut ainsi s'en service de centre de table, avec quelques cannes de sucre d'orge attachées par un nœud.

Les serviettes sont habillées d'un peu de ficelle, d'une petite ramification de sapin et d'un bâton de cannelle (vendus à tout juste 1€ le sachet d'une douzaine chez les Sostrene Grene par exemple).

Et pour marquer les places, je ressors les pommes de pin ramassées cet automne, en forêt. Et je glisse, entre deux écailles, un petit papier avec le prénom des invités. 

DIY rond de serviette pour Noël avec ficelle, cannelle et branche de sapin
Porte-cartes en pomme de pin pour la table de Noël
Décoration de table de Noël

Au dessert, impossible de faire l'impasse sur les MANDARINES.
Avec une ou deux papillotes au chocolat, ce sont toutes les saveurs de Noël en bouche.

Je crois que c'est parce qu'il y en a toujours eu, à Noël, chez mes grands-parents, que j'ai associé le chocolat et les mandarines à cette fête.
Au-dessus des boîtes de chocolat que l'on reçoit en cadeau, des mandarines et des papillotes. Depuis toujours.

On défait alors le papier doré qui attire l’œil.
Et on croque dans le chocolat en lisant la devinette, à la cantonade, la bouche encore pleine.
Parfois, on tombe même sur une pâte de fruits. Ma grand-mère en raffole.

Sur ma table :

Papillotes chocolats Malakoff et pâtes de fruits, Le Comptoir de Mathilde
Sachet de 375 g

Table de Noël festive
Papillotes Le Comptoir de Mathilde pour Noël

Et chez vous, à quoi ressemble la table des fêtes de fin d'année ?

29 sept. 2017

Décoration d'automne inspirée de la nature

Le vendredi, septembre 29, 2017

Paradoxalement, l'automne est la saison qui me donne le plus envie de sortir ET de rester à la maison.
De me promener en forêt et de COCOONER sous le plaid.
À ramasser des châtaignes et à flemmarder devant une série.

J'aimerais pouvoir profiter de la nature qui change de couleur sans sortir de mon petit nid, et faire le tea time au milieu des bois.

Et c'est peut-être bien pour ça qu'en automne, plus qu'à n'importe quel autre moment de l'année, j'ai envie de faire entrer la nature chez moi. D'ajouter toujours plus de vie dans la maison, avec des feuilles mortes et des branches coupées ; de créer plus de spontanéité dans la décoration en associant butin de brocante et cueillette ardéchoise.

J'aime que mon intérieur reflète tout ce que j'apprécie à un moment T.
Sans pour autant racheter un magasin de déco tous les trois mois.

Je déplace ce que j'ai déjà pour créer de nouvelles ambiances et IMAGINER de nouvelles associations de couleurs et de matières. Je rentre les décorations trop estivales dans un petit placard pour les oublier jusqu'au retour des beaux jours. Et je ressors le bleu paon, les boîtes à thé vintage, les tons rouille et les objets en cuivre.

La nature se glisse alors dans ma déco avec :

- des branches plantées dans un petit vase vert émeraude ; avec quelques feuilles de chêne encore accrochées ou des branches nues et sinueuses qui se suffisent à elles-mêmes,

- des fruits de saison dans un panier ou une corbeille, posée dans un coin de la cuisine ; les différentes nuances de pommes se prêtent particulièrement à cette décoration comestible qui se laisse croquer quand on a un petit creux,

- et des fruits à coques, comme les noix ou les amandes, que j'aime prendre le temps de décortiquer avant de les savourer,

- des rondins de bois en guise de dessous de verre, et même en dessous de plat,

- des feuilles mortes déposées sous verre pour habiller un coin de buffet et s'amuser à faire des compositions de petits tableaux,

- des pommes de pin, posées sous une cloche, dans un photophore en verre (sans bougie) ou sur un serviteur que l'on ressort du placard pour l'occasion,

- et une ou deux bogues de châtaignes, avec les plus petites que l'on n'aura pas mangées, disposées au pied d'un vase ou sur une pile livres dans la bibliothèque.


Et si vous aimez l'automne autant que moi, mon Pinterest regorge d'inspiration automnale !


Sources photos : Pinterest

3 mai 2017

Comment j'ai créé une nouvelle cuisine avec SoCoo'c

Le mercredi, mai 03, 2017

C'est assez drôle, maintenant quand j'y repense, mais quand on a signé la plus grosse liasse de paperasse de toute notre vie pour acheter notre appartement, la première pièce que l'on a imaginée, c'était la cuisine.

En même temps, quand tu aimes RECEVOIR tes amis ou faire des cakes au citron façon Pierre Hermé, le dimanche, pour remplir ton présentoir à gâteaux (et ton estomac, surtout), la cuisine devient vite le centre de la maison.

D'ailleurs, c'est sans doute à ce moment, aussi, que tu te rends compte que tu es définitivement passé à l'âge adulte. Tu ne traînes plus avec tes amis dans ta chambre, mais tu reçois tes proches autour d'une bonne tourte au potiron et à l'Appenzeller (cette recette est folle) (mais on est d'accord, elle est plus automnale que printanière).

Bref, c'est assez drôle, maintenant quand j'y repense, parce qu'en août dernier, j'ai été contacté pour refaire exactement ce qui m'avait passionné deux ans auparavant : imaginer ma cuisine. Mais cette fois, elle allait finir dans le catalogue SoCoo'c ; des gens allaient pouvoir la découvrir et même l'avoir chez eux.

Ma cuisine.
Chez d'autres personnes !

Et aujourd'hui, après tous ces mois de travail sur un projet aussi fou que celui-ci, je peux enfin vous la faire virtuellement VISITER ; autant dire que l'excitation est à son comble. Surtout que j'espère qu'elle vous plaira autant qu'à moi !


J'avais envie, avant de tout vous montrer, vous raconter un peu comment ça se passe, dans les coulisses. Comment on décide si on met un plan de travail en bois, ou si on préfère l'effet béton.

Tout part du brief. De l'idée de faire une cuisine pour petit appartement ou une cuisine familiale.

Le brief, là, c'était un peu moi. Une cuisine qui ressemblait à ce que j'étais, marié à l'univers SoCoo'c ; une pièce chaleureuse et COSY pour recevoir des amis ; avec une touche de NATURE dedans, pour se créer un petit cocon de verdure chez soi.

Deux implantations m'ont été proposées : une très épurée et moderne, et une avec un îlot central. Coup de cœur immédiat pour la seconde qui donnait envie de s'y installer, de sortir une tasse de thé et un bon livre.

À partir de cette première ébauche, les festivités étaient ouvertes. J'ai découvert les matériaux en magasin, et j'ai choisi absolument tout ce qui me plaisait. Le bois pour le plan de travail et la table (parce que c'est là que l'on pose les mains et que j'aime avoir une matière chaude sous les doigts), et l'effet béton blanc pour apporter de la LUMIÈRE ainsi qu'une touche de modernité (et parce que j'aime bien l'idée de dualité entre le végétal et le minéral).

On a aussi fait des tonnes de tests jusqu'à trouver l'implantation qui nous convenait à 100 % ; ajouter un placard, retirer un placard, agrandir l’îlot, puis le rétrécir de nouveau, rajouter des étagères, changer la hauteur, en supprimer, changer les facades... J'avoue, on a un peu joué aux Sims !

En vrai, je crois que je ne m'imaginais pas tout le travail qu'il peut y avoir derrière la conception d'une seule cuisine. Parce qu'on ne pense à tous ces petits détails qui doivent être réglés avant de la proposer à de vrais clients. Du style : la petite porte de l’îlot, elle va pas venir cogner dans les chaises si on la positionne là ? 



Et après des dizaines et dizaines de simulation sur ordinateur, de débats créatifs et de moodboard créés, la cuisine a pris forme. J'ai écumé les nuanciers de peinture, les jardineries et les boutiques déco pour l'habiller et créer la scène de vie qui représentait le plus l'esprit cocooning de cette cuisine le brunch du dimanche (ça marche aussi les jours fériés).

Mes pancakes sous le bras, j'ai mis le cap vers Annecy (à Thônes, plus exactement), dans le studio photo de SoCoo'c pour un shooting de folie avec Eric Bergoend. Quatre jours passés dans la cuisine, à tout installer / désinstaller / ranger / déplacer pendant 12h ; c'était intense, mais c'était chouette, de voir sa cuisine prendre vie.


COOKING' LOUISE, c'est le petit nom que l'on a donné à la cuisine, en clin d’œil à cette collaboration SoCoo'c x Louise Grenadine. 

C'est une pièce à vivre, au sens littéral du terme ; elle est faite pour recevoir, pour cuisiner des bonnes choses, pour sortir les jeux de société et les étaler sur la table... pour toutes ces activités hyggelig que j'aime tant, en somme.


Et maintenant ?

Ma cuisine va bientôt pouvoir prendre vie dans les magasins SoCoo'c, et chez les gens qui auront peut-être un coup de cœur pour elle. Il faudra juste attendre fin mai / début juin, le temps que les façades soient disponibles en magasin !

En attendant, vous pouvez découvrir la cuisine, plus en détail, sur le blog de SoCoo'c.


J'ai hâte de connaître votre avis !


En collaboration avec SoCoo'c
Crédits photos : Eric Bergoend

24 mars 2017

Inspiration pour un balcon végétal et cocooning

Le vendredi, mars 24, 2017

Quand on a cherché un appartement qui deviendrait le nôtre (comprendre : quand on s'est décidé à acheter), on avait quelques critères assez précis en tête (58 pour être exacts). Et notamment : avoir un balcon qui donnerait sur cour intérieure pour pouvoir en profiter vraiment.

Et on l'a trouvé : en rez-de-chaussée, mi-terrasse parce qu'elle est au ras des pâquerettes, mi-balcon parce qu'il est partiellement recouvert des balcons des étages supérieurs. Un bel espace qui ne demandait qu'une chose : être aménagé.

Avec des plantes pour apporter un peu de verdure devant nos fenêtres, un petit salon de jardin pour passer de longues soirées d'été dessus, et ces petites touches de déco en plus qui en ferait un véritable petit COCON.

Après deux ans et demi d'emménagement, on pourrait se dire que c'est terminé, tout ça. Sauf qu'il faut bien l'avouer : aménager sa terrasse ça prend du temps. Déjà, parce que la moitié de l'année, il fait juste trop froid pour être motivé à aller peindre des bacs à fleurs en bois dehors...

Et parce qu'on ne s'est pas vraiment simplifié la vie : on a décidé de faire nous-même notre salon de jardin. Avec des palettes. Presque tout pareil que sur Pinterest, avec la difficulté en plus que dans la vraie vie, tout ne s'assemble pas façon Ikea. 

Bref, aujourd'hui, le salon de jardin est terminé. Il nous manque juste 2-3 bobines pour faire quelques sièges d'appoint quand on est nombreux. Mais dans l'ensemble, on peut dire que l'ameublement est terminé. 

Alors j'avais envie de partager avec vous mes INSPIRATIONS pour créer, maintenant que le mobilier est là, ce petit coin cosy dans lequel je me verrais bien bouquiner les dimanches après-midi.

Photo en bas à droite copyright Storistes de France*

Et pour cela, on a encore besoin :


- d'habiller notre balcon, qui est entouré de nos trois porte-fenêtres. À défaut d'avoir du volet en bois un peu sympa, de la fenêtre avec store* vénitien coloré, ou même un mur extérieur en briques (on peut toujours rêver...!), on a opté pour un habillage végétal, avec une pergola en bois, toute simple, que l'on a repeinte en blanc, et trois jardinières à treillis droits.

- d'ajouter des plantes dont des plantes grimpantes pour nos treillis, des bambous pour faire la séparation avec la terrasse du voisin, ainsi que du lierre pour recouvrir le toit de la pergola (vous la voyez, l'idée du cocon de verdure ?). Et puis des tomates cerises, des framboises, des fraises, de la menthe, et du jasmin officinal (pour mettre dans le thé !), parce que j'aime bien planter des choses qui se mangent !




- d'installer des points de lumière pour une ambiance très hygge à la nuit tombée ; j'ai craqué sur des bougies LED en cire (qui imitent à merveille le scintillement d'une vraie bougie, et qui ont l'avantage de durer toute la nuit), et sur une guirlande lumineuse que l'on mêlera à la végétation, sur le toit de la pergola,

- et de dénicher les petits éléments de décoration qui donneront un air cocooning à la terrasse : des (fausses) peaux de mouton, un plaid ou deux, quelques coussins et un joli tapis tissé.


Et vous, à quoi ressemblerait votre balcon idéal ?


(+ de photos et toutes les sources du moodboard ci-dessus sont à retrouver sur mon tableau Pinterest "Décoration d'extérieur")


Partenariat