Que cherchez-vous ?

Affichage des articles dont le libellé est Angleterre. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Angleterre. Afficher tous les articles

3 oct. 2018

Une journée à Londres sur les traces de Harry Potter

Le mercredi, octobre 03, 2018

C'est l'histoire un peu folle d'un e-mail reçu dans mes indésirables.
Et qui manqua finir directement dans la poubelle.

Intitulé en anglais faisant référence à Instagram. Mon cerveau a survolé le sujet, pensant à une énième sollicitation pour m'aider à faire grandir mon compte (hem). Avant de se re-connecter deux secondes et comprendre l'affaire, qui n'avait absolument rien à voir : j'étais invitée au siège Instagram de Londres.

Voilà.
La folie pure.

De cet e-mail en a découlé une grande fiesta intérieure, et un plan en trois parties (thèse, anti-thèse, synthèse) pour organiser ma première journée, au programme libre, dans les rues de la capitale anglaise.

J'avais des adresses en tête, une envie immense de me promener parmi les façades en BRIQUES et de découvrir MinaLima, et puis cette idée un peu folle de faire du shopping placé sous le signe de Harry Potter en compagnie de ma BFF, elle restée à Lyon.

Bref, j'ai énormément marché, je me suis régalée et ma valise s'est considérablement remplie avec notre butin shopping à la sauce facetime... Et j'avais envie de vous faire partager cette journée dans Londres. Pas slow du tout cette fois-ci, même si j'ai pris le temps de me poser pour savourer un petit-déjeuner et un déjeuner parfait.



Petit déjeuner scandinave


Il y a plusieurs mois, j'ai acheté le livre Desserts Hygge, publié par une Danoise qui tient, à Londres, un salon de thé nommé ScandiKitchen.

Vous me voyez venir... j'ai commencé ma journée Londonienne par là. Un thé chaud et un gâteau à la pomme, moelleux et savoureux à souhait, exactement ce qu'il me fallait pour la journée de marche qui m'attendait. (Ou pas. Mais je trouvais que l'excuse n'était pas trop mal.)

ScandiKitchen
61 Great Titchfield St, Fitzrovia, London W1W 7PP

Site internet : scandikitchen.co.uk


Chez Harry Potter... ou presque


J'avais vu des photos, de la maison MinaLima, créée par les graphistes qui ont travaillé sur les films Harry Potter.

Mais je ne m'attendais pas à ça.
Une maison sur quatre étages entièrement plongée dans l'univers de la saga.
La cheminée avec les lettres en provenance de Poudlard. Les affiches "Wanted" placardées aux murs. L'ambiance colorée et décalée de chez Zonko... MAGIQUE !

Une belle façon de (re)découvrir le travail de ces graphistes qui ont donné vie à ces objets que l'on avait imaginé en lisant les livres : la Gazette du Sorcier, les paquets de dragées de Bertie Crochue ou encore les lorgnospectres et le Chicaneur.

J'avoue, je n'ai pas su résister et j'en suis ressortie avec un carnet qui trône actuellement dans mon bureau en guise de décoration, et une carte postale reprenant la une de la Gazette du Sorcier avec Dumbledore - "Daft or Dangerous?"

House of MinaLima
26 Greek St, Soho, London W1D 5DE

Site internet : store.minalima.com


Et à quelques centaines de mètres de là, le théâtre où se joue Harry Potter et l'Enfant Maudit.

À défaut d'avoir vu la pièce, je me suis arrêtée un moment pour voir cette impressionnante décoration sur le devant du bâtiment.


Des grillades pour le déjeuner


À l'heure du déjeuner, je me suis clairement laissée happer par les odeurs de grillades qui émanaient du restaurant Temper.

Grillades de viande, mais aussi de poisson et de légumes.

Assise au comptoir, j'étais aux premières loges.
De grandes flammes qui viennent lécher les poêles en fonte dans lesquelles cuisent des grains de maïs, des pièces du boucher ou des poissons entiers... un régal.

Temper Soho
25 Broadwick St, Soho, London W1F 0DF

Site internet : temperrestaurant.com


Toute la journée, j'ai sillonné les rues de Bloomsbury, Marylebone, Mayfair et Soho, passant des quartiers résidentiels aux rues commerçantes. J'ai terminé cette petite escapade par Carnaby Street, haute en couleur et so lovely comme disent les anglais !


Avant de retourner à l'hôtel où je logeais, le St Pancras Renaissance, j'ai fait un petit détour par la gare de KING'S CROSS, où j'étais venue une première fois douze ans plus tôt (ça ne me rajeunit pas !).

J'avais envie de revoir la voie 9 3/4 et ce chariot encastré dans un mur.
Il faut savoir qu'à l'époque, toute fan de Harry Potter que j'étais, je n'avais pas bien saisi que la photo serait d'autant plus intéressante si je faisais semblant de pousser le chariot. La jeunesse !

Aujourd'hui, le chariot n'est plus du tout posé là, comme si de rien n'était.
Il y a une queue d'une bonne cinquantaine de fans qui souhaitent se faire prendre en photo.
Avec des personnes officiellement équipées d'un appareil.
Et des écharpes, une pour chaque maison, prêtées le temps de la pause.
Mieux encore : une seconde personne peut même vous tenir l'écharpe pour donner l'impression qu'elle flotte dans l'air sous l'effet de la vitesse.

Et juste à côté, la boutique de la voie 9 3/4.
Avec beaucoup trop de goodies pour savoir où donner de la tête !


Après 20,2 km de marche effrénée dans tout Londres, j'étais fatiguée.
Mais contente de cette journée en terre britannique. À me régaler du bout de la fourchette mais aussi des yeux. Avec ces briques à foison et cette architecture anglaise que j'apprécie tant.


Plus d'article sur Londres :


Promenade dans la ville
Warner Bros Studio Tour Harry Potter - côté Poudlard
Warner Bros Studio Tour Harry Potter - côté monde magique
Quatre musées incontournables à Londres
5 conseils pour son séjour londonien
La tour de Londres
Mes bonnes adresses

1 avr. 2016

Mes bonnes adresses à Londres

Le vendredi, avril 01, 2016

Londres n'aura pas échappé à la règle d'un voyage vraiment réussi ; faire la gourmande, ça me connait, et comme toujours, je suis partie avec mes adresses repérées en amont sous le coude.

En cinq jours, je vous ai rapporté neuf jolies recommandations gourmandes : pub, restaurant, café, salon de thé, marché culinaire... garantis 100% spécialités locales, parce que manger anglais sur le sol anglais, c'est encore ce qu'il y a de mieux !


The Lady Ottoline


Si je ne devais choisir qu'une seule adresse à vous recommander, ce serait celle-ci. Dans le quartier littéraire de Bloomsburry, un peu ex-centrée de la vie londonienne, et presque posée en plein quartier résidentiel, The Lady Ottoline est un gastropub (ou pub gastronomique). Les plats sont aussi BEAUX que BONS, et on ressort avec les papilles en joie.

Ce soir-là, j'ai commandé un plat de merlu frit, œuf poché au vin, sauce hollandaise et caviar (oui, juste sur le-dessus de l'ensemble, miam !), et une tarte au chocolat et à l'orange en dessert ; un régal !! On y retourne quand ?!

Adresse : 11A Northington St, London WC1N 2JF
Site internet : theladyottoline.com


Newman Arms


Le pie'n'mash local ? Totalement adopté ! Fin novembre, avec le froid qu'il faisait dans les rues, c'était exactement le plat TYPIQUE et consistant dont on avait besoin (et envie) (j'adore les tourtes !).

Newman Arms, c'est justement le pub où se régaler de tourte et purée dans un décor TYPIQUE (j'vous ai pas dit : c'était LE mot du voyage) vieux de 150 ans où George Orwell et Dylan Thomas avaient leurs habitudes. Une salle en rez-de-chaussée permet de boire sa pinte tandis qu'on déjeune dans une petite salle à l'étage où l'on croise plutôt des hommes d'affaires que des touristes.

Adresse : 23 Rathbone St, London W1T 1NG


M Manze


Pour rester dans les pie'n'mash (et le TYPIQUE !), il y a l'établissement M Manze, ouvert depuis 1902, et qui n'a certainement pas bougé d'un coup de peinture depuis. 

Service au comptoir ; de grandes tables pour 8 personnes ; des carreaux blancs et verts complètement old school aux murs, et un prix imbattable (3,40 £ le pie'n'mash). Plus une cantine qu'un restaurant, on peut trouver le décor un peu trop dans son jus, mais on y mange BIEN (et c'est le méga bon plan de la ville.)

Adresse : 87 Tower Bridge Rd, London SE1 4TW
Site internet : manze.co.uk



Borough Market


Avant de continuer avec les restaurants et salons de thé, on fait un petit détour par le marché culinaire où vous devez forcément vus rendre si vous aimez manger ! Acheter ses fruit et légumes, déguster un burger, se laisser tenter par d'énormes morceaux de chocolat ou ramener une part de gâteau chez soi : il y a absolument de TOUT.

Adresse : 8 Southwark St, London SE1 1TL 
Site internet : boroughmarket.org.uk


L'Eto Caffé


À 500 m environ du grand magasin Harrods, il y a ce petit salon de thé british juste parfait pour faire une pause avant / après / pendant son shopping. Je précise british, parce qu'en cherchant un endroit pour le goûter, avant d'aller chez Harrods, on a surtout croisé des pâtisseries... françaises !

Et puis, on a croisé la vitrine de l'Eto Caffé. Du carrot cake à tomber, un cheesecake au thé vert vraiment original, et une ribambelle de cupcakes et autres gourmandises plus britanniques que françaises ; c'était parfait !

Adresse : 243 Brompton Road, London SW3 2EP


V&A Cafe


Parfois, les restaurants des musées sont abordables et réservent de belles surprises : on avait eu ce plaisir à Amsterdam, et on l'a renouvelé à Londres avec le café du Victoria & Albert Museum.

Le restaurant tout entier, qui date de 1860, est juste spendide avec sa hauteur sous plafond dingue, ses lustres gigantesques et ses vitraux magnifiques ; et dans les assiettes, il y a le choix. Des formules salades, wraps, sandwichs ou de véritables plats à composer de plusieurs accompagnements. De quoi satisfaire toutes les envies, et tous les budgets !

Adresse : Cromwell Rd, London SW7 2RL


Waxy O'connor's


On ne peut pas dire que nous avons été très chanceux avec les pubs : cuisine fermée pile le jour où nous y allions ou cuisine fermée 5 minutes avant notre arrivée ; pour boire une bière, ok, mais pour manger, on a dû attendre le dernier soir de notre séjour sur place.

Le Wawy O'connor's c'est : une entrée gardée par un vigile, de la musique trendy en fond sonore, et une dizaines de salles que l'on découvre en montant et descendant plus d'escaliers qu'à Poudlard. On s'est même retrouvé nez à nez avec un arbre planté au beau milieu d'une des nombreuses salles de l'établissement ! Cet endroit est un peu dingue... et le fish'n'chips est BON ! Pas trop gras, parfaitement cuit, vraiment frais ; il manquait juste un peu de sel.

Adresse : 14-16 Rupert St, London W1D 6DD
Site internet : waxyoconnors.co.uk


Bread Street Kitchen


En cinq jours à Londres, je n'ai mangé qu'une seule fois un burger ! Et ce fut le dernier jour, quelques heures avant de reprendre le chemin de l'aéroport, dans la brasserie de monsieur Gordon Ramsay.

Au rez-de-chaussée, l'espace bar, où une table possède un cheval d'arçon en guise de siège (oui, j'étais installée dessus), et à l'étage, la brasserie, affreusement bruyante. Par chance (finalement) on n'avait pas réservé et la brasserie était pleine. On nous a donc proposé de déjeuner au rez-de-chaussée où la salle était CALME. Burger, salade coleslaw et frites : tout était délicieux.

Adresse : 10 Bread St, London EC4M 9AJ


Dean Street Townhouse


Le second salon de thé du voyage fait également restaurant. Les pâtisseries sont 100% britanniques, le mobilier est d'époque, l'ambiance est feutrée, et le parquet craquerait presque sous nos pieds. Un charmant établissement, élégant et authentique à la fois.

L'occasion de goûter le gâteau de Battenberg, créé en 1884 pour le mariage de la petite fille de la reine Victoria, accompagné d'un excellent thé au jasmin.

Adresse : 69 - 71 Dean St, London W1D 3SE
Site internet : deanstreettownhouse.com


Egalement sur Londres :

22 févr. 2016

La Tour de Londres

Le lundi, février 22, 2016

Imaginez un château fort, installé en plein milieu d'une ville dont l'architecture n'a plus grand chose de Moyenâgeux, et vous avez la Tour de Londres. Difficile de la louper dans le paysage urbain londonien qui a bien évolué depuis le XIème siècle !

Petit château (je trouve), mais grand musée, la Tour de Londres se visite en plusieurs heures. Elle est riche de son histoire, devenue tour à tour palais, observatoire, entrepôt ou encore hôtel de la monnaie ; et de ses collections. Les joyaux de la Couronne, vous les cherchiez ? Ils sont ici !

Mais je vous conseille de démarrer la visite par le premier panneau que vous trouverez, et qui vous emmènera dans le Palais Médiéval pour découvrir l'histoire de la Tour, les rois qu'elle a côtoyé, et la vie de cour qu'elle a pu connaître. Est-ce que vous auriez imaginé un instant qu'elle abritait une ménagerie royale, avec singes, autruches, lions et éléphants ? Moi non plus.


Les appartements d'Edouard 1er ont été reconstitués pour nous faire entrer dans l'ambiance de l'époque. C'est toujours fascinant de se poser un instant, et d'imaginer qu'à ce même endroit, autrefois, des décisions qui ont changé l'Histoire ont peut-être été prises. De penser, aussi, à leur quotidien ; à ce qui était, pour eux, le présent, la modernité, l'innovation. Et de se dire, qu'un jour, nos smartphones à la pointe de la technologie seront sous une vitre en verre, estampillés "vestiges du passé" !

(oui, ça me fait toujours ça la visite de château !)

Palais médiéval

Le fort était plutôt calme quand nous l'avons visité. On a pu se promener tranquillement et découvrir les bâtiments aux différentes architectures qui cohabitent à l'intérieur. De grandes tours en pierres taillées ou en galets, des façades en briques et des maisons à colombages ; changement de décor assuré à chaque tournant ! 

Mais nous l'avons visité fin novembre, un mercredi, alors que le temps était menaçant ; il faut donc s'attendre à croiser beaucoup plus de monde, notamment en été (pensez au billet coupe-file !).

En face : musée des Fusiliers

Les gardes de Buckingham Palace, dans leur tenue réglementaire incluant la haute moumoute et le sourire à plat, on les aperçoit souvent de loin. Pour les voir de près effectuer leurs manœuvres (et voir combien ils sont synchro !), ça se passe devant le bâtiment renfermant les Joyaux de la Couronne.

Et oui, c'est véridique : ils ne bougent pas d'un pouce quand ils sont statiques, regardent droit devant eux sans sourciller ; et en manœuvre, c'est tellement carré que c'en est limite effrayant. Si si, un peu !



Les bâtiments à colombages sont appelés les maisons de la Reine, mais elles ont surtout abrité le quartier des officiers, ainsi que des prisons ! Actuellement, c'est la résidence du gouverneur de la Tour, donc elles sont fermées au public.

Et face à ces maisons (derrière le panneau sur la photo juste au-dessus), c'est l'ancienne place de l'échafaud où étaient exécutées les personnes de haut rang, comme la deuxième et la cinquième épouse de Henri VIII.


La Tour Blanche date de la construction du fort ; elle servait à la fois à la défense et au logement de la famille royale. Aujourd'hui, elle abrite la chapelle royale ainsi que le musée des armes.

J'ai beaucoup aimé me promener entre les collections de l'armurerie royale et de l'armurerie espagnole, même si je ne suis pas spécialement attirée par les armes. Les armures sont magnifiques, et la mise en scène au cœur de cet édifice en pierre, tour originelle du fort, permet de conserver une ambiance bien plus authentique que dans un musée contemporain ! 


Comptez une bonne matinée pour découvrir chaque tour, chaque place et chaque musée de la Tour de Londres. Je ne vous en ai donné qu'un petit aperçu, pour vous donner une idée de l'ambiance sans tout vous dévoiler.

En novembre, le billet coupe-file n'était pas nécessaire. Mais en période plus touristique, j'ai lu que c'était assez indispensable. Mais, que ce soit bondé ou non, je vous recommande tout de même de prendre votre billet en ligne ; cela nous a permis d'économiser sur le prix d'entrée (plutôt élevé, donc c'est toujours ça de pris) et de payer en euros sur un site français (donc pas de commission sur le taux de change !).

Tower of London

Tarifs : environ 31,50 € adulte et 14 € enfant au guichet | réservation en ligne : 25 € adulte et 11 € enfant  sur 365tickets.fr
Métro : Tower Hill

Site internet : hrp.org.uk/tower-of-london

Egalement sur Londres :