Que cherchez-vous ?

10 avr. 2018

Dernière escale en Islande, sur la Côte Sud


Je n'aurai jamais fait autant d'articles sur un seul et même voyage, et j'ai pourtant envie de dire que c'est déjà la fin. 

La dernière étape de ce road trip vers l'inconnu.
Vers un nouveau type de voyage, pour moi.
Sans des dizaines de musées et châteaux à visiter, mais plutôt des immenses contrées nues. 
Inhabitées.
Sauvages.
Ou presque.

Je suis une fille qui aime la ville. L'agitation. L'idée qu'il y a toujours quelque chose à voir. À faire.
Et je me suis découverte une envie de calme. De NATURE. De partir sur les routes et de profiter du paysage. À deux. 
D'être dehors, entourée de panoramas sublimes, pour construire des trolls de pierre, suivre des oiseaux sur un sentier, écouter le bruit des vagues qui s'échouent contre les falaises volcaniques...

Après deux journées passées dans le Cercle d'Or, nous avons refait nos valises, chargé la voiture, et nous sommes partis pour une dernière escale sur la Côte Sud. Sans doute la partie la plus isolée de notre périple. Avec pour objectif de voir les premiers icebergs de notre vie...


Seljalandsfoss


L'intérêt d'un road trip, c'est de pouvoir s'arrêter quand on veut.
Quand un paysage nous semble intéressant.
Quand un panorama est indiqué sur un panneau.
Ou quand un groupe de personnes s'est arrêté, et que notre curiosité est attisée.

On avait ainsi toute une liste de points d'intérêts repérés sur une carte avant de découvrir les icebergs, en commençant par - sans doute - le lieu le plus humide de tout ce séjour : Seljalandsfoss. Une chute d'eau de 65 m de haut absolument assourdissante, qui éclabousse tout à plusieurs mètres à la ronde, mais surtout derrière laquelle on peut passer pour avoir un tout autre point de vue.

Le chemin est glissant. Un peu boueux aussi. Mais se retrouver derrière cette chute d'eau est MAGIQUE.


Gljufrafoss


Un peu plus loin, à cinq minutes à pied tout au plus, il y a une seconde cascade à aller voir.
Plus petite mais plus cachée.

Que l'on peut observer de haut, en faisant un petit peu d'escalade, ou par en bas, en se risquant à sauter de pierre en pierre, dans la petite rivière qui en découle. (C'est là que l'on est content d'avoir des chaussures bien étanches !). On se retrouve alors au pied de cette cascade, dans une CAVITÉ creusée dans la roche par le temps et - certainement - l'érosion due à l'eau.

On était trempé, malgré nos petites vestes étanches.
Pas question de risquer l'appareil photo là-dessous.
Mais c'était à voir !

C'est en reprenant la voiture, en longeant la côte Sud de l'Islande, que nous nous sommes rendus compte que nous étions pratiquement au pied de Eyjafjallajökull ; sans doute le volcan islandais au nom compliqué le plus connu de toute l'Europe. Ce volcan qui est entré en éruption, deux fois, en 2010, et qui a bloqué une bonne partie du trafic aérien...

Ainsi, le long de la route, on croise la ferme de Þorvaldseyri qui a notamment fait face aux nuages de cendres provoqués par l'éruption, avec succès, mais non sans difficulté. Nous n'y sommes pas allés, mais une exposition raconte les défis qu'ils ont dû relever pour que la ferme survive à cette éruption.


Skógafoss


Quand j'y repense, chaque cascade était vraiment différente. Et c'est sans doute ce qui les rend toutes si intéressantes à découvrir.

D'en bas, Skógafoss est absolument impressionnante. 62 m de chute sur 25 m de large ; elle est belle.


Mais pour l'apprécier pleinement, il faut faire l'effort de prendre les escaliers, un peu abrupts, qui permettent de monter à son sommet, de là où se jettent les chutes. Et partir pour 45 min de PROMENADE, environ, en longeant le cour d'eau qui rentre dans les terres, et dévoile alors de magnifiques paysages.

Un nuage de brume nous suivait. 
Le bruit de l'eau accompagnait notre marche.
Et devant nous, un océan de verdure.
C'était calme. Agréable. Reposant.


Sólheimajökull


À moins de vingt minutes en voiture, l'ambiance était tout autre.
Si je m'étais presque séparée de mon écharpe durant la balade le long de la rivière, je m'apprêtais alors à m'enrouler dedans des pieds à la tête.

Ce fut notre première rencontre avec un GLACIER.

Ou une langue glacière, plus exactement ; celle de Sólheimajökull, qui peut s'escalader avec un guide et l'équipement adapté.
Sans, il est déjà possible de l'approcher de très près, et de mettre les pieds sur cette plage de sable et de glace qui la borde.


Reynisfjara


Notre dernière étape de la journée fut la plage de sable noir de Reynisfjara.
Je ne vous en ai pas parlé, jusqu'ici, mais l'Islande est l'un des personnages principaux de la série Games of Thrones ; les paysages volcaniques, été comme hiver, se transforment régulièrement en plateau de tournage.

C'est le cas de cette plage, près de la ville de Vík í Mýrdal.


Maison d'hôtes


Notre logement, pour la nuit, se trouvait alors à pas moins de 218 km de Vik.
Ce soir là, on avait choisi une petite ferme / maison d'hôtes pour point de chute, loin de tout
Entourée de moutons.

Mais je crois que ce qui m'a le plus marquée, c'est la distance à parcourir pour trouver la première supérette et la première station essence : plus de 50 km. Pas question d'oublier de faire son plein d'essence !

La Côte Sud était clairement l'étape la plus SAUVAGE de notre road trip. Déserte. Très peu urbanisée. Mais avec de magnifiques sites naturels à découvrir.

Lækjarhus Farm Holidays
Borgarhöfn 6, Lækjarhús, 781 Höfn

Je crois que c'est pour cela, que j'aime tant partager avec vous mes voyages : parce que j'ai l'impression de les faire une seconde fois.
Mais inévitablement, je dois les terminer, une seconde fois...

Réveillés par aucun bruit de voiture aux alentours, nous n'avons cependant pas traîné au lit ; nous avions une longue route avant d'arriver à l'aéroport, et les icebergs nous attendaient !


Jökulsárlón


Sans doute l'endroit où je me suis le plus crue au Groënland.

Des ICEBERGS dérivaient devant mes yeux en direction de la mer. 
Avec leur couleur bleue absolument impressionnante. 
De véritables statues de glace façonnées par la nature, parfois striées des cendres des éruptions volcaniques.

Au bord de la lagune, l'air semblait avoir subitement chuté de 10°C, et pourtant, nous y sommes restés un moment, à regarder les nuances de couleurs, les formes des icebergs, et leur dérive, pas si lente que ça d'ailleurs !



Un petit arrêt sur la route pour admirer une dernière fois ces petites églises islandaises, à l'architecture trop mignonne pour ne pas faire penser aux maisons de poupées.


Parc national Skaftafell


Pour cette toute dernière journée en terres vikings, nous avions envie d'en prendre plein les yeux, une dernière fois.

Alors après les icebergs, nous nous sommes arrêtés au parc national de Skaftafell pour s'offrir un dernier grand bol d'air pur durant une belle randonnée de deux heures.

Plusieurs circuits sont prévus pour les touristes, avec des panneaux indiquant les différentes routes à suivre afin de découvrir les beaux sites naturels que renferme le parc. À commencer par la CASCADE de Svartifoss, moins impressionnante que celles des jours précédents, mais absolument superbe. Elle jaillit au centre d'une très belle formation d'orgues basaltiques qui sont caractéristiques de l'île.


Nous avons peut-être eu de la chance, mais c'est dans un grand calme que nous avons pu faire cette PROMENADE. Bien que ce soit un parc très populaire, on était bercé par le chant des oiseaux et le bruit du vent. Les conditions idéales pour discuter tranquillement et profiter du paysage qui se déroulait sous nos yeux.


Au milieu de cette verdure, nous avons vu se dessiner, au loin, la langue glacière de Skaftafelljökull. Un point de vue permet d'en surplomber une partie, depuis les falaises de Sjónarnípa, et d'admirer les icebergs qui s'en détachent.

Un océan de glace, voilà ce qui se trouvait à mes pieds.
Avec la montagne, face à moi, embrumée.
Le ciel bleu perçant sous les nuages blancs.



14 commentaires:

  1. Non mais les icebergs, les cascades <3!

    RépondreSupprimer
  2. Tes photos sont magnifiques. Nous allons en Islande fin août et j'ai encore plus hâte grace à toi. Je vais aller lire le reste de tes articles pour patienter. A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! :)
      N'hésite surtout pas si tu as la moindre question avant ton voyage ; je serai ravie d'y répondre !

      Supprimer
  3. J'adore lire ton article et voir toutes ces photos parce que je suis allée à certains endroits que tu cites, mais en hiver !!! Alors, quelle surprise et quel bonheur de voir une autre facette de ces paysages sublimes ! Et comme toi je n'ai pas pu me résoudre à faire un seul article... L'Islande pique au vif, j'ai déjà envie d'y retourner !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu des photos de ces paysages en hiver, et effectivement c'est très différent, et également si beau ! C'est vrai que ça mériterait d'y retourner à différentes saisons. *-*

      Supprimer
  4. Ah les orgues basaltiques et Seljalandsfoss, j'ai dormi 4 nuits juste à côté, quel bonheur. On était réveillés tous les matins par les moutons qui HURLAIENT mais c'était fantastique quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hahaha, le réveil mouton, c'est pas classique ! xD

      Supprimer
  5. Ohlala c'est tellement beau... Tu as vraiment dû en prendre plein les yeux! Je rêve de cette destination!

    RépondreSupprimer
  6. Ce voyage se fini en beauté, tout ces glaciers, c'est magnifique, comme tu le dis, on se croirait au Groenland ! ça doit être tellement impressionnant de les voir en vrais !
    Gros bisous
    http://lilouuuu.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est si différent des paysages que l'on peut voir en France !
      Jamais je n'avais pu voir des icebergs. Et c'était fou de voir, qu'à mesure que le temps changeait, leurs couleurs aussi !

      Supprimer
  7. Très belles photos !
    L'Islande est encore et toujours un voyage que je rêve de faire.
    Pour faire de la photo c'est un terrain de jeu incroyable, encore plus quand on adore les tons froids :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, les amateurs de photo ont de quoi prendre beaucoup de plaisir en Islande !!

      Supprimer