Que cherchez-vous ?

1 déc. 2017

Ma food list de l’automne


Je ne sais pas comment je peux encore prendre le clavier virtuel de mon iPad, brinquebalé par les roulis du train, après un week-end de trois jours à enchaîner les repas comme on zappait, les dimanches soirs, avant l’ère Netflix.

Une spécialité française.

Parler de nourriture H24.
Le ventre vide en se promenant, mais surtout le ventre (déjà) plein en mangeant.

D’ailleurs, le temps est avec moi. Ciel gris et menaçant au-dehors. Petite fraîcheur intérieure qui fait apprécier le gros pull en mailles sur les épaules.

Je n’aurais pas mieux imaginé pour vous parler de ces petites choses que j’ai dévorées tout l’automne (teaser : je n’ai pas lésiné sur le chocolat !).


Angelina

CHOCOLAT CHAUD


Vous voyez ce chocolat chaud si épais qu’on le prendrait presque pour une tablette de chocolat fondue au bain marie ?

L’africain, qu’ils l’appellent chez Angélina. Un véritable péché de gourmandise à lui tout seul.

Quand je suis montée à Paris, cet été, j’ai décidé de tester la préparation en poudre. Une belle boîte de 400 g, que je découvrais - plus tard - être faite pour tout juste cinq tasses si on suit la recommandation de 75 g de chocolat en poudre pour 150 ml de lait.

J’ai décidé de me contenter de deux cuillères à soupes de chocolat en poudre pour une bonne tasse de lait ; préparé à la casserole pour le laisser épaissir. Forcément, on n’obtient pas la consistance de l’africain, mais c’était tout de même un RÉGAL !

Maison Angelina Paris
Préparation pour chocolat chaud en poudre : 22,50 € la recharge de 600 g


Mc Vitie's

CLUB ORANGE


Oui, j’ai fait une réserve de Mc Vities en... Islande.

Tout est très (très) chers sur l’île. Sauf les Mc Vities à l’orange (j’exagère à peine) que je n’avais  jamais goûtés ni même vus en France. Et que je me suis empressée d’acheter pour accompagner mon thé, le soir, après une longue journée de marche dans la fraîcheur islandaise.

Et j’ai tellement aimé ce petit gâteau anglais, tout simple mais fort en chocolat et en orange, que j’en ai rapportés dans mes valises.

Donc si jamais vous savez où je peux m’en procurer (mais pas en Islande) une fois mon stock écoulé, je vous attends dans les commentaires !


Le millionnaire

MICHEL & AUGUSTIN


Dans le genre « gâteau qui se déguste sans faim avec le thé », il y a le millionnaire ; un des trois nouveaux gâteaux de Michel  Augustin.

Une couche de chocolat noir craquant, une couche (GÉNÉREUSE) de caramel et un petit biscuit sablé bien croustillant ; difficile d’y résister. Bien que la portion individuelle se partage volontiers à deux, à l’heure du goûter.

J’ai également goûté leur fondant au chocolat, que j’ai passé quelques secondes au four à micro-ondes pour le réchauffer. Mais le goût du chocolat ne m’a pas convaincue, me faisant penser à un moelleux au chocolat en poudre, moins savoureux.

Michel & Augustin
Le millionnaire : vendu en exclusivité chez Monoprix (pour le moment)


Gewurztraminer

ET FOIE GRAS



C'est un peu comme la cerise sur le milkshake.
Ce petit détail en plus, pas forcément indispensable, mais qui fait la différence.
Un bon vin, dégusté avec modération, et savouré lentement tout au long du repas.

Et j'avoue, j'apprécie énormément les Gewurztraminer ; toujours très gourmands mais assez fin en bouche, malgré tout.

Loin d'être une grande connaisseuse, je ne vais pas vous en parler en des termes compliqués. Il est moelleux mais avec une belle fraîcheur en même temps ; et il était juste parfait avec un repas (un peu) de fête : foie gras et confit de figues, de la marque Rougié.

Bestheim Gewurztraminer 2015, Grand Cru Mambourg
Bloc de foie gras de canard et confit de figues, Rougié


Ravioles et ravioli

SAINT JEAN


Quand on ne sait pas quoi manger, qu’on a la flemme de (vraiment) cuisiner, à la maison c’est croque-monsieur au four, crêpes ou ravioles.

Gratinées, le plus souvent.
Des ravioles dans un plat. Une bonne dose de crème fraîche. Et du gruyère râpé pour terminé.
20 min à 180°C, et c’est prêt à être dégusté devant un épisode de série.

Et depuis toujours, on prend les mêmes : ravioles du Dauphiné de la marque Saint Jean.
Mais dernièrement, j’ai été invitée à (re)découvrir leurs produits qui ont changé de packaging (en beaucoup plus classe, il faut le dire). L’occasion, aussi, de goûter l'édition limitée de Noël, à la TRUFFE.

Et la truffe, j’aime tellement ça !
Préparées comme notre petit gratin habituel ; un délice.

On a aussi goûté les ravioli aux girolles persillées, natures et avec un peu de crème, que j'ai beaucoup aimées !

Ravioles aux truffes noires du Périgord, 4,50 € le paquet de 240 g (disponible jusqu'au 25 décembre)
Ravioli aux girolles persillées, 3,00 € le paquet de 250 g

10 commentaires:

  1. J'aimerai beaucoup gouter les chocolats chauds Angelina, je les vois partout et ils ont l'air délicieux !
    Gros bisous
    http://lilouuuu.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est un délice, oui !!
      Si tu as l'occasion de goûter l'Africain, en salon Angelina, c'est encore plus fou. *-*

      Supprimer
  2. Je suis au commissariat entrain d'attendre de déposer plainte pour une tentative d'arnaque PayPal. Et du coup, j'attends, j'attends, j'attends. Et de lire ton article, ça me torture encore plus ������

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mince, j'espère que la tentative d'arnaque n'est pas allée plus loin !

      Supprimer
  3. super, cette food list! ça donne envie d'ouvrir la bouteille de Gewurtz et de passer à table :)

    RépondreSupprimer
  4. J’ai envie de tout goûter 😊😊😊

    RépondreSupprimer
  5. ah oui, en bonne alsacienne je valide le gewurtztraminer !

    RépondreSupprimer