Que cherchez-vous ?

3 juin 2016

Promenade dans les rues de Milan


En été, j'évite au maximum les pays chauds, parce que la chaleur et moi, on a quelques différends. En même temps, je dis ça, et je me suis fait rattraper par la canicule autrichienne l'année dernière, lors de mes vacances à Vienne. Mais en règle générale, on se débrouille assez bien pour esquiver les 40° C à l'ombre.

Du coup, l'année dernière c'était Barcelone au printemps. Cette année, on a mis le cap sur Milan.

On s'est un peu décidé sans vraiment y penser. C'était l'hiver. J'avais faim. Je pensais à la nourriture italienne. J'ai lancé Milan, à la cantonade. Et l'estomac a ses raisons que ma raison comprend très bien ; bref, on s'est planifié trois jours dans la capitale de la mode, et deux jours autour des grands lacs italiens.

Milan n'est pas une ville immense, et trois jours sur place était parfait pour avoir un premier aperçu de la ville, visiter quelques incontournables (comme le Duomo, mais on en reparlera plus tard), et  SE RÉGALER. Je vous l'ai déjà dit, mais personnellement, je ne conçois pas des vacances sans la trilogie : visiter, flâner et manger. 

Et cette fois-ci, j'avais envie de vous proposer de sillonner la ville quartier par quartier, comme je le fais pendant mes vacances (les gourmandises, que je grignote sur mon passage, en moins) (ça, on y reviendra dessus un peu plus tard).


Quartier du Duomo


Milan n'est pas une ville très étendue, et on peut assez facilement la visiter à pied. On a pris une seule fois le métro, un soir après le restaurant et une journée complète de marche dans les pattes.

Le quartier du Duomo, c'est un peu l'endroit très touristique - mais magnifique - de Milan. Il y a bien sûr la cathédrale, mais aussi les galeries Vittorio Emanuele II qui sont superbes (et pleines de boutiques luxueuses pour faire du lèche vitrine), de bonnes adresses pour manger, et des petites places calmes et pleines de charme, un peu à l'écart de la fourmilière touristique.


Corso Magenta et Sant'Ambrogio


Plus paisible, ce quartier a le don de marier façades en briques, édifices religieux (couvents et églises) et petites façades aux couleurs pastel. Le Corso Magenta est terriblement mignon, et si vous me suivez sur snapchat, je vous ai envoyé pas mal d'images des façades de cette grande rue (avenue ?).


Brera et Parco Sempione


Deux endroits à ne pas manquer pour flâner tranquillement dans ce quartier : le Castello Sforzesco et le Parco Sempione. 

Le premier est un magnifique château fort en briques (mon petit péché mignon architectural !) qui contient pas moins de sept musées - que nous avons zappés, cette fois-ci, pour avoir plus de temps pour découvrir la ville. Mais on peut malgré tout entrer entre ses remparts et se promener dans les petits jardins et cours intérieures.


Et il y a ensuite le parc Sempione avec son arc de Triomphe. On est d'ailleurs tombé sur le tournage d'un clip devant l'Arco della Pace. Un truc un peu bizarre avec une rangée d'hommes habillés en chirurgiens qui devaient faire claquer leur gant bleu sur leur main droite. On a entendu que 10-15 secondes de la chanson, en boucle, mais elle était carrément entêtante !


Quadrilatero d'Oro et Giardini Pubblici


Si vous avez un très beau cadeau à vous faire, ou à faire, le Quadrilatère d'Or porte bien son nom, et fera parfaitement l'affaire. Des marques de luxe à tous les numéros, par moins. Prada, Gucci, Louis Vuitton, Valentino, Chloé... un peu de paillettes dans les yeux devant les sacs parfaits (oui, j'avoue et j'assume : je fonds devant certains modèles fou-fous des marques de luxe).

C'était la fin de journée, alors on s'est laissé portés vers le Jardin Public avant de retrouver le bar-restaurant qui proposait l'alléchant mariage pizza / cocktails.


Navigli


Juste en face de notre logement, séparé de nous par une petite darse, le quartier médiéval de Milan, malheureusement tombé à l'abandon après la seconde guerre mondiale. Depuis l'exposition universelle, le quartier se restaure peu à peu, et attire notamment les artistes-peintres, les brocanteurs et les libraires, le long des canaux. 

En journée, l'ambiance est assez calme. Mais dès que 18h approche, les terrasses se remplissent à une vitesse folle. En même temps : terrasse + rue piétonne + canal, c'est un peu le cadre parfait pour terminer sa journée en sirotant un Spritz, non ?

9 commentaires:

  1. Ensoleillé comme ca, ca change tout! j'y etais allée en automne et j avais trouvé ca tristoune comme ville, trop industrielle, mais tu me fais changer d'avis!


    http://www.letiziabarcelona.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que c'est toujours plus sympa de découvrir une ville avec un temps superbe comme on a eu la chance de l'avoir. :)

      Supprimer
  2. J'avais adoré Milan mai eu bien trop chaud et un peu souffert de vadrouiller tte la journée sous 38 degrés! Superbes photos en tout cas!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je vois le temps - et la chaleur ! - que l'on a eu en mai, je n'imagine même pas ce que ça doit être en été... ! xD

      Supprimer
  3. C'est tellement magnifique, ça me donne de plus en plus envie de partir pour l'Italie !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fonce !! ^^
      Nous, ça nous a donné envie de retourner en Italie.
      J'irais bien à Venise la prochaine fois. :)

      Supprimer
  4. J'ai découvert Milan il y a déjà plusieurs années mais je me rappelle sans problème de la quantité de glaces que j'avais englouti pendant ce séjour!

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai découvert de l'Italie que la trilogie Florence-Sienne-Pise et avec tes insta et ton article tu me donnes follement envie d'un weekend dolce vita du côté de Milan des lacs!

    RépondreSupprimer
  6. Je retrouve avec plaisir cet article. Mon manque de vacances a fait que mon esprit divaguait vers "où je peux partir pendant un week-end fin septembre/début octobre" et je pensais à Milan peut-être à coupler avec Turin! Ton article me donne encore plus envie ;)

    RépondreSupprimer