Que cherchez-vous ?

9 mars 2016

Prête à affronter les giboulées de mars


Quel imbécile mythologique, dieu du vent ou de la pluie, a eu l'idée d'inventer les giboulées de mars ? Le concept à lui seul me fait désapprouver en bloc ce mois fait de pluie / grisaille / pluie / vent, sans alternance d'arc-en-ciel ; faudrait pas qu'on se croit en avril non plus !

Mars, c'est tout pourri.
Voilà, c'est dit !

Mais comme je n'aime pas m'avouer vaincue, je me suis armée d'un petit calepin pour noter tout ce que je pouvais faire pour survivre à ce troisième mois de l'année ! (Je crois que plus personne ne dit calepin) (okay, je suis vocabulairement vieille.)


1. S'équiper


Je déteste être mouillée. 
Le jean qui colle aux cuisses, les chaussettes qui font flop flop dans les chaussures et l'eau qui ruisselle le long des cheveux pour terminer sa course dans le dos, merci mais non merci. Mon pire cauchemar en IMAX 3D dolby atmos.

Mon équipement de poule (pas) mouillée : 

- des bottes de pluie jusqu'aux genoux (je suis follement amoureuse de ma nouvelle paire qui est légère, confortable comme des pantoufles, et qui arrive même à être élégante) (et ça, pour des bottes en caoutchouc, c'est le Saint Graal) (si ça vous intéresse, c'est le modèle Safari de la marque Be Only) (et il y a -15% avec le code LAGRENADINE),

- un parapluie tout petit qui se cache dans mon sac même par grand ciel bleu ; lundi encore, grand soleil le matin, averses l'après-midi ; en fait, je crois qu'en mars, la cohérence météorologique pose ses congés annuels,

- et des tickets de métro que je dégaine au moindre doute laissé par mon appli météo ; le vélo en mars, c'est bon pour se la jouer concours de T-shirt mouillé sous manteau trempé.


2. S'occuper


Donc, en mars, je sors moins.
Même avec le métro à 450 mètres de l'appartement (merci google maps), le bruit de la pluie qui se déchaîne au dehors suffit à me garder bien au sec chez moi.

Mon programme d'archiduchesse aux chaussettes sèches, archi-sèches : 

- lire le dernier numéro du As You Like devenu mensuel (yes !),
- préparer mes prochains voyages avec quelques jours à Milan au printemps, un long week-end à Hambourg en juin, et une semaine à Édimbourg cet été (j'ai hâte !!),
- terminer mes séries en cours et en commencer de nouvelles.

Dernièrement, j'ai découvert (et déjà fini) The Fall qui trace le portait d'un tueur en série qui a tout de l'homme et du père parfait, en parallèle de l'enquête sur ses meurtres et sa traque par la police de Belfast ; j'attends la saison 3 avec impatience, mais apparemment, elle est seulement en cours de tournage... il va falloir que je me fasse patiente !

J'ai aussi terminé Under the dome dont je n'arrivais pas à décrocher pendant les deux premières saisons ; la troisième démarre assez mollement, mais finalement, ça va, ce n'était pas si catastrophique que ça.

J'avais pas mal de retard sur Bates Motel (mais au moins, j'ai plein d'épisodes à regarder !), une série inspirée du personnage de Norman Bates de Psychose dans laquelle on découvre le tueur en série à l'adolescence.


3. Se réconforter


Parce qu'à défaut d'aller se poser dans un petit salon de thé bien cosy le samedi après-midi, on fait venir l'esprit gourmand à la maison.

Pour les jours les plus miteux qui méritent un non-anniversaire digne de ce nom : 

- un énorme chocolat chaud (une grosse cuillère de Nutella ou des carreaux de chocolat pâtissier dans du lait) avec un peu de chantilly pour le booster, à savourer dans sa tasse chouchou (je ne quitte plus ma tasse kitsch achetée chez Maisons du Monde ❤ ),

- et des bonnes choses régressives à se mettre sous la dent : madeleines, pantins roses (spécialité très locale de ma ville de naissance), et les œufs de Pâques à la nougatine de noisettes enrobés de chocolat de chez Voisin (ma grand-mère m'achetait les mêmes à Pâques quand j'étais petite).


Et vous, vous êtes prêts à affronter les giboulées ?

14 commentaires:

  1. je connaissais pas les pantins roses c'est trop mignons je trouve!
    et j'adore tes bottes !ok modèle Safari, je note!


    http://www.letiziabarcelona.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et c'est trooop bon !
      Assez sucré, mais quand on en mange depuis qu'on est petit, on ne s'en rend plus compte. xD

      Supprimer
  2. Article intéressant et j'adore les bottes, en caoutchouc on y croirais pas

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est dingue !
      La partie camel est en caoutchouc, et le bleu marine, c'est un textile imperméable. :)

      Supprimer
  3. Chouette article! :) Pour le moment c'est vrai que la météo fait n'importe quoi mais le ciel est déjà vachement plus lumineux et ça suffit pour me redonner la pêche! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici c'est pas encore ça. Un peu de luminosité le matin, et ça part tout l'après-midi. xD

      Supprimer
  4. Super article, ça va m'être utile pendant tout le mois ! Moi aussi je déteste le mois de mars (d'ailleurs en ce moment-même il grêle, ô bonheur ^^) Et j'adore tes bottes de pluie, on dirait vraiment pas qu'elles sont en caoutchouc !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, elles sont vraiment travaillées pour des bottes de pluie je trouve ! Et y a plein de modèles vraiment sympa sur la boutique, dans le même esprit. ^^

      Supprimer
  5. mais oui, tu as raison, c'est tout à fait ça le mois de mars... je suis comme toi, j'embarque mon parapluie tous les jours (mais ici ce sont les lunettes de soleil que j'ai dégainées aujourd'hui. yeah !), et puis je lis, je lis, je lis. et je mange du chocolat, bien sûr !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haaa, tant mieux !
      Ici le soleil nous fait de fausses joies. Il s'en va et il (ne) revient (pas). xD

      Supprimer
  6. Je déteste le mois de mars ... Et avec MiniDino c'est pire quand on ne peut pas faire de sorti au parc ! Mais j'essaye de sortir même quand il pleuviote ! Et pour m'occuper (quand il dort) je fais mon crochet ! Plus de série car ça m'énerve si je dois faire pause en plein milieu xd

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien que tu arrives quand même à sortir avec lui. :)
      Mais c'est vrai qu'avec un peu de soleil, ce serait tellement mieux ! ^^

      Supprimer
  7. L'équipement le plus sûr que je détiens c'est mon bonnet, le vent déplace mes cheveux. Je ressemble à un vieux balais emmêlé et j'ai horreur de ça. Je pense sérieusement à m'enfermer entre les 4 murs de ma maisonnette, dans ma cabane-lit avec mon macbook sur les genoux pour alterner entre blogging et séries TV. ^^
    Bonne soirée! Des bisous

    RépondreSupprimer
  8. Haha si si moi je dis aussi calepin! C'est un programme au top dont je vais m'inspirer même si dans le Sud il fait assez bon.. :)

    RépondreSupprimer