SLIDER

Les bons moments #2


Un trajet en métro, même en mode semi-sardine, peut faire partie des bons moments d'une journée. Qu'importe le monde, la fournaise ou le manque d'oxygène, pourvu qu'on ait le bon compagnon : un livre à suspens, un livre fantastique, un livre historique... celui dont il suffit de lire trois lignes pour être transporté loin bureaucrates en sueur, des adolescents qui mâchent bruyamment leurs chewing gum et des gosses qui hurlent le nom des prochaines stations.

Mes bons moments de fin d'année : un bon livre donc, mais aussi quelques séances ciné très prenantes et une soirée avec des cocktails chauds parfaits pour cette saison trop froide (je vous donne les recettes plus bas) !

 

Sauver sa peau


C'est avec ce livre que j'ai découvert cette auteur américaine qui sait mener son intrigue d'un bout à l'autre sans rien lâcher du suspens ! J'ai adoré et, dès que mes quelques livres de ma PAL seront terminés, je pense que je vais découvrir ses autres histoires.

Ce que j'ai aimé : sa façon, un peu à la Mary Higgins Clark (auteur que j'adore !), de promener le lecteur d'un point de vue à l'autre, de l'embrouiller avec de fausses pistes, de lui faire croire qu'il a compris et finalement d'asséner le coup de grâce avec une fin à laquelle on ne s'attendait pas forcément... même si on l'avait envisagée, peut-être, quelque part entre les pages du dernier chapitre. 

Bref, si vous aimez dévorer les livres à suspens, vous creuser la cervelle et devenir l'otage de vos bouquins : attrapez une bonne tasse de thé au lait bien chaud, et foncez !

 

Interstellar


Sa sortie date un peu, mais je ne pouvais pas clôturer mes bons moments de la fin d'année 2014 sans évoquer ce film que j'ai particulièrement apprécié.

Pendant les vingt premières minutes, au moins, on se sent un peu perdu. Genre "mais c'était pas un film qui se passait dans l'espace ?" L'histoire prend son temps pour se poser : l'univers ne s'est pas fait en un jour ! On découvre les personnages du film, le monde dans lequel ils vivent - qui ressemble tellement au nôtre d'ailleurs, pourtant, il semble aussi très lointain, proche de son extinction comme il ne l'a jamais été... - et l'humanité. 

Interstellar offre de très beaux moments de cinéma ; non seulement le film est visuellement magnifique, il casse aussi certains codes (la fin du monde sous les eaux, dans les cris, ravagé par le feu ? Non. La misère, la pauvreté, la poussière... oui.), mais c'est également un très beau film sur l'univers, sur les espoirs de l'homme... et ses désillusions. Son humanité aussi, dans ce qu'elle a de plus beau comme de plus moche.

À voir sur grand écran pour profiter des magnifiques plans de l'univers, mais aussi chez soi, lové dans un plaid, par une froide soirée d'hiver.

La prochaine fois, je viserai le cœur


C'est une histoire vraie, un "fait divers" comme disent les journalistes - personnellement, je pense que "divers" convient plus à un vol à l'étalage ou la cheville cassée d'une célébrité ; là, je qualifierais plutôt l'affaire de "dramatique" - qui a inspiré ce film. Entre 1978 et 1979, un homme habitant l'Oise s'en prend aux jeunes femmes de la région. 

Guillaume Canet endosse le rôle de ce tueur avec VRAIMENT beaucoup de talent. Physiquement, il est métamorphosé. Plus maigre, regard sombre, traits tirés... c'est spectaculaire. On embarque avec lui pour près de 2h dans un film à l'ambiance angoissante... une belle réussite ! 

Un film à éviter de voir juste avant de sortir en soirée, surtout si vous êtes invités par des amis gendarmes... (just kidding !)

 

Soirée Suze


Au mois de décembre, Suze nous conviait à une belle soirée dans un club transformé, pour l'occasion, en chalet urbain. Derrière les fourneaux, le chef étoilé Christian Lherm pour un buffet chaud excellent : escalopes de foie gras poêlées et tarte tatin. L'association parfaite ! 

Côté gourmandises, j'ai ENFIN découvert les très bons donuts de Dorody Pastry, de quoi me faire regretter encore plus que sa boutique ne soit pas sur mon chemin pour aller au bureau ! 

Sébastien Bouillet était également de la partie, pour nous régaler de ses chocolats, mais aussi nous faire découvrir son cocktail au chocolat chaud et à la Suze ! C'était également l'occasion de déguster un second cocktail à base de thé : la Suze des Montagnes.

Pour les découvrir chez vous, voici les ingrédients : 

Cocktail Suze x Chocolat : 2/3 de chocolat chaud, 1/3 de Suze, de la cannelle en poudre et de la chantilly pour la gourmandise.

Cocktail Suze des Montagnes : 6 cl de thé chaud à la bergamote, 1 cl de sirop ou poudre de cannelle, zestes d'un citron jaune et d’une orange, 1⁄4 de gousse de vanille (ouverte en deux), 5 cl de Suze, et un bâton de cannelle à placer au fond de la tasse.


Et vous, quels ont été vos bons moments de cette fin d'année 2014 ?

6 commentaires

  1. de très beaux moments, je note pour les films, pas vu Interstellar mais c'est peut-être trop tard .... :-( N'abuse pas de la Suze quand même ! ;-) bizz et encore bonne année !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je pense que tu devras le regarder sur ton écran de TV ou d'ordinateur, parce qu'au cinéma, ça risque d'être un peu tard.
      Bonne année à toi également. (:

      Supprimer
  2. j ai adoré Interstellar pour moi c'est le meilleur film de 2014
    bise


    www.letiziabarcelona.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'il est vraiment un très bon film de l'année 2014 ! (:

      Supprimer
  3. Je dois l'avouer (même si ça fait un peu connasse !), les trajets du matin me manquent depuis que je travaille de la maison. Ils me permettaient vraiment de couper en rentrant dans un univers imaginaire. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je peux comprendre. Maintenant que je ne fais plus le trajet en métro pour aller travailler, j'ai moins l'occasion de rentrer dans ma petite bulle avec mon livre, au creux de la foule. Mais en même temps, je reste plus longtemps chez moi, et ça, c'est drôlement chouette. ^^

      Supprimer

Louise Grenadine - blog slow lifestyle à Lyon depuis 2007